Hunan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

27° 24′ N 111° 48′ E / 27.4, 111.8

Hunan
Carte indiquant la localisation du Hunan (en rouge) à l'intérieur de la Chine
Carte indiquant la localisation du Hunan (en rouge) à l'intérieur de la Chine
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Autres noms Chinois : 湖南
Pinyin : húnán
« Sud du lac [Dongting] »
Abréviation 湘 (xiāng)
Statut politique Province
Capitale Changsha
Démographie
Population 66 980 000 hab. (2004)
Densité 316 hab./km2
Rang 7e
Nationalités Hans (90 %)
Tujia (4 %)
Hmong (3 %)
Dong (1 %)
Yao (1 %)
Géographie
Superficie 211 800 km2
Rang 10e
Économie
PIB (2004) 561 200  (12e)
PIB/hab. 8 379 Ұ (21e)

Le Húnán (湖南 pinyin : hú'nán, sud du lac) est une province chinoise de l'intérieur de la Chine. Elle a pour chef lieu Changsha.

Noms[modifier | modifier le code]

Le nom de Hunan (au sud du lac) provient du fait que la province est située au sud du lac Dongting. Symétriquement la province au nord du lac est appelée Hubei.

L'abréviation officielle de la province est xiang (湘, xiāng), en référence à la rivière Xiang, un affluent de Chang Jiang qui traverse la province et baigne plusieurs de ses principales villes.

À voir[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Au XVIIIe siècle, les Jésuites considèrent le Hunan comme la région la plus inaccessible de Chine, une contrée « où la persécution est le plus à craindre. »[réf. nécessaire]
  • À l'époque du grand-père de Mao Zedong, le Hunan tient bon contre la révolte des Taiping qui en dévastant 8 provinces, coûte 20 millions de vie. Changsha ayant résisté à un siège de 80 jours, devint la « Ville aux portes de fer ». Cette résistance n'est pas tant le fait de la loyauté au trône, mais bien parce qu'aux yeux de l'élite de Changsha, l'enseignement des Taiping, inspiré du christianisme, est une hérésie du confucianisme.
  • Durant la Seconde Guerre mondiale, entre 1941 et 1943, cette région fut prise pour cible par les Japonais pour effectuer des expériences biochimiques à grande échelle de l'unité 731.
Article connexe : Bataille de Changde.

Lors du Grand Bond en avant, en mai 1961, le Président de la république Liu Shaoqi effectue une tournée dans sa province d'origine, le Hunan. Il retourne dans son village natal à Yinshan, sur le Xian de Ningxiang, où il a des contacts directs avec les villageois. Onze personnes sont mortes dans les deux derniers mois ; il va dans les familles, pose des questions et comprend le mécanisme de la « tragédie : Les politiques trop volontaristes, les prédations des cadres de base, les gaspillages des cantines, l'épuisement des corps ». Son positionnement change alors et il se « départit de sa prudence habituelle ». Il affiche désormais sa conviction : la catastrophe est d'origine humaine et les origines naturelles sont secondaires [1].

Subdivisions administratives[modifier | modifier le code]

carte # Nom chinois
Hanyu Pinyin
Population (2010)
Hunan prfc map.png
Villes-préfectures
1 Changsha 长沙市
Chángshā Shì
7,044,118
2 Changde 常德市
Chángdé Shì
5,747,218
3 Chenzhou 郴州市
Chénzhōu Shì
4,581,778
4 Hengyang 衡阳市
Héngyáng Shì
7,141,462
5 Huaihua 怀化市
Huáihuà Shì
4,741,948
6 Loudi 娄底市
Lóudǐ Shì
3,785,627
7 Shaoyang 邵阳市
Shàoyáng Shì
7,071,826
8 Xiangtan 湘潭市
Xiāngtán Shì
2,748,552
9 Yiyang 益阳市
Yìyáng Shì
4,313,084
10 Yongzhou 永州市
Yǒngzhōu Shì
5,180,235
11 Yueyang 岳阳市
Yuèyáng Shì
5,477,911
12 Zhangjiajie 张家界市
Zhāngjiājiè Shì
1,476,521
13 Zhuzhou 株洲市
Zhūzhōu Shì
3,855,609
Préfecture autonome
14 Xiangxi 湘西土家族苗族自治州
Xiāngxī Tǔjiāzú Miáozú Zìzhìzhōu
2,547,833

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Hunan est une province méridionale chinoise située à plus de 1000 km de Shanghai, à 1200 km de Pékin et à 500 km de Canton. Le Yangzi Jiang (ou Chang Jiang, 长江) la traverse d'ouest en est. Les provinces chinoises voisines du Hunan sont le Hubei, la municipalité du Chongqing, le Guizhou, le Guangdong et le Jiangxi ainsi que la province autonome du Guangxi.

Le Hunan se trouve entre 109°-114° de longitude Est et entre 20°-30° de latitude Nord. L'est, le sud et l'ouest de la province sont entourés par des montagnes et des collines. Ces reliefs occupent plus de 80 % du territoire.

Économie[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Médias[modifier | modifier le code]

  • Hunan Télévision. Cette chaîne de télévision privée est devenue, en terme d'audience, le deuxième groupe de télévision chinois (après la société nationale de radios et de télévisions CCTV). Depuis 2015, Hunan Télévision diffuse sur l'ensemble de la Chine le Concours Eurovision de la chanson et désire organiser la sélection de la chanson représentant la Chine à ce concours international de la chanson en 2016.

Cuisine[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cuisine du Hunan.

La cuisine du Hunan, abrégée en (湘菜, xiāngcài) est un des huit grands styles de cuisine chinoise, cuisine très fine, utilisant de nombreuses épices, mais également souvent très pimentée.

Changsha, la capitale du Hunan, est la ville d'origine du tofu puant, une recette de tofu fermenté, qui a vu différentes variantes apparaître depuis, comme à Hangzhou ou à Taïwan.

Le plat préféré de Mao, appelé viande rouge rôtie façon Mao (chinois : 毛式红烧肉 ; pinyin : máoshì hóngshāoròu), poitrine de porc rôtie dans du sucre et légèrement caramélisée, d'un aspect rougeâtre est un des plats célèbres de cette région. S'il s'agit à la base d'un plat rustique ne correspondant pas forcément à la finesse de la cuisine de la région, les grands cuisiniers ont su le faire évoluer en plat délicieux.

Langues[modifier | modifier le code]

Une grande partie du Hunan parle des variantes du mandarin du Sud-Ouest, les différentes minorités parlent en général également leurs propres langues.

Musique[modifier | modifier le code]

Opéra[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Huaguxi.
Représentation de l'Opéra des fleurs et tambours du type de Changsha

Il existe différents types d'opéras dans le Hunan, dont le « Huaguxi » (花鼓戏 / 花鼓戲, huāgǔxì, « opéra des fleurs et tambours »), également pratiqué dans plusieurs provinces avoisinantes.

Les formes particulières du Hunan sont :

  • Chángshā huāgǔxì (长沙花鼓戏 / 長沙花鼓戲), dans la préfecture de Chángshā ;
  • Héngyáng huāgǔxì (衡阳花鼓戏 / 衡陽花鼓戲), dans la ville-district de Héngyáng ;
  • Chángdé huāgǔxì (常德花鼓戏 / 常德花鼓戲), dans la ville-district de Chángdé ;
  • Linglíng huāgǔxì (零陵花鼓戏 / 零陵花鼓戲), du quartier Linglíng de la ville-district de Yongzhou.
  • yuèyáng huāgǔxì (岳阳花鼓戏 / 岳陽花鼓戲), dans la ville-district de Yueyang ;
  • Shàoyáng huāgǔxì (邵阳花鼓戏 / 邵陽花鼓戲), dans la ville-district de Shaoyang.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Luc Domenach, Mao, sa cour et ses complots, Fayard, 2012, pages 227-228

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Carte du Hunan