Luoyang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Luoyang
洛阳
Image illustrative de l'article Luoyang
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province Henan
Statut administratif Ville-préfecture
Code postal Ville : 471000[1]
Code aéroport LYA
Indicatif 0379[1]
Démographie
Population 6 383 900 hab. (2004)
Densité 412 hab./km2
Géographie
Coordonnées 34° 39′ 00″ N 112° 26′ 00″ E / 34.65, 112.43333334° 39′ 00″ Nord 112° 26′ 00″ Est / 34.65, 112.433333  
Superficie 1 549 200 ha = 15 492 km2
Divers
PIB total 111,2 milliards de yuans (2005)
PIB par habitant 17 383 yuans (2005)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte administrative de Chine
City locator 14.svg
Luoyang

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte topographique de Chine
City locator 14.svg
Luoyang

Luoyang, ou Loyang (洛阳 ; pinyin : Luòyáng) est une ville de la province du Henan en Chine. On y parle le dialecte de Luoyang du mandarin zhongyuan. Située sur le Fleuve jaune, elle est l'une des quatre capitales historiques de la Chine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Musée de Luoyang Zhou de l'Est cavalerie royale et Cha
Statue du Duc de Zhou qui a fondé une ville ici c. 1036 BCE
Qiyun Pagode de Temple du Cheval blanc

Elle fut à plusieurs reprises capitale de la Chine ancienne : sous les Zhou orientaux (-771 à -256) (alors nommé Luoyi (洛邑)), les Han orientaux (25-220), le royaume de Wei (220-265, période des Trois Royaumes), les Jin occidentaux (265-316) et les Wei du Nord (494-534 ; la dynastie fut fondé en 386 mais eut d'abord sa capitale à Píngchéng). Sous les Sui (581-618) et les Tang (618-907), elle fut capitale secondaire aux côtés de Chang'an, l'actuelle Xi'an. L'empereur Daizong, se serait enfui à Luoyang en 763 pour échapper à une armée de cavaliers tibétains qui envahit la capitale chinoise de Chang'an sous le règne de Trisong Detsen, 38e roi du Tibet (740-797).

Le premier établissement bouddhique de Chine, le Baimasi ou temple du Cheval blanc y fut établi en 68 par Mingdi des Han. Les plus anciennes versions de sûtras du bouddhisme mahāyāna à nous être parvenues sont les traductions chinoises que le moine kouchan Lokaksema fit entre 178 et 189 à Luoyang, en particulier le Pratyutpanna Sûtra qui introduit le bouddha Amitabha et le premier fragment du Prajñāpāramitā Sûtra d’où sont tirés le Sûtra du Cœur et le Sûtra du Diamant.

La ville de Luoyang, capitale de la Chine en 192, était réputée imprenable. Pour la protéger, une gigantesque porte fut construite au seul passage possible : cette entrée porte le nom de Hu Lao.

Selon la légende, les pivoines, plus exactement les pivoines arbustives (牡丹), furent bannies de Chang'an à Luoyang vers 700 par l'impérieuse impératrice Wu Zetian pour avoir refusé de fleurir sur son ordre une nuit d'hiver, et sont devenues depuis l'emblème de Luoyang.

Économie[modifier | modifier le code]

En 2005, le PIB total a été de 111,2 milliards de yuans, et le PIB par habitant de 17 383 yuans[2].

Subdivisions administratives[modifier | modifier le code]

La ville-préfecture de Luoyang exerce sa juridiction sur quinze subdivisions - six districts, une ville-district et huit xian :

  • le district de Xigong - 西工区 Xīgōng Qū ;
  • le district de Laocheng - 老城区 Lǎochéng Qū ;
  • le district hui de Chanhe - 瀍河回族区 Chánhé huízú Qū ;
  • le district de Jianxi - 涧西区 Jiànxī Qū ;
  • le district de Jili - 吉利区 Jílì Qū ;
  • le district de Luolong - 洛龙区 Luòlóng Qū ;
  • la ville de Yanshi - 偃师市 Yǎnshī Shì ;
  • le xian de Mengjin - 孟津县 Mèngjīn Xiàn ;
  • le xian de Xin'an - 新安县 Xīn'ān Xiàn ;
  • le xian de Luanchuan - 栾川县 Luánchuān Xiàn ;
  • le xian de Song - 嵩县 Sōng Xiàn ;
  • le xian de Ruyang - 汝阳县 Rǔyáng Xiàn ;
  • le xian de Yiyang - 宜阳县 Yíyáng Xiàn ;
  • le xian de Luoning - 洛宁县 Luòníng Xiàn ;
  • le xian de Yichuan - 伊川县 Yīchuān Xiàn.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Codes postaux et téléphoniques du Henan, (en) China Zip Code/ Telephone Code, ChinaTravel
  2. (en) Market Profiles on Chinese Cities and Provinces (actualisation 11/2006)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Entrée du temple du Cheval blanc à Luoyang
Statues bouddhistes dans les grottes de Longmen