Arabie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arabe (homonymie).
Arabie
Image satellite de l'Arabie.
Image satellite de l'Arabie.
Localisation
Pays Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite
Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis
Drapeau du Koweït Koweït
Drapeau d'Oman Oman
Drapeau du Qatar Qatar
Drapeau du Yémen Yémen
Drapeau de Bahreïn Bahreïn
Coordonnées 24° N 45° E / 24, 4524° Nord 45° Est / 24, 45  
Étendues d'eau Golfe Persique, mer Rouge, golfe d'Aden, mer d'Arabie
Géographie
Longueur 1 265 km
Altitude 3 666 m

Géolocalisation sur la carte : Asie

(Voir situation sur carte : Asie)
Arabie

Géolocalisation sur la carte : Monde

(Voir situation sur carte : Monde)
Arabie

La péninsule Arabique ou simplifié Arabie (en arabe : شبه الجزيرة العربية šibh al-jazīra al-ʻarabīya ou جزيرة العرب jazīrat al-ʻarab) est une vaste péninsule au sud-ouest de l'Asie, à la jonction entre ce continent et l'Afrique. Cette région fait partie du Moyen-Orient et joue un rôle géopolitique fondamental, du fait de ses importantes réserves en pétrole et en gaz naturel.

Géographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Géographie de l'Arabie saoudite.

L'Arabie est bordée par la mer Rouge et le golfe d’Aqaba à l'ouest, par le golfe d'Aden au sud-ouest, par l’océan Indien au sud, par la mer d'Arabie au sud-est et par le golfe d'Oman et le golfe Persique à l'est. La péninsule Arabique est traversée en son milieu par le tropique du Cancer. Cette péninsule de près de deux millions et demi de kilomètres carrés et dominée par un immense désert baptisée Rub al-Khali. Un massif de granite et de laves de plus de 3 000 mètres se dresse dans l'extrême Sud. Dès l'Antiquité, le nom d'« Arabie heureuse » a été donnée à cette région compte tenu de son climat non désertique. Le reste de la péninsule subit une sécheresse quasi totale. Pendant deux mois d'hiver, le froid est très vif. Le reste de l'année subit une chaleur torride.

Elle comprend sept États, l'Arabie saoudite, le Yémen, Oman, le Qatar, les Émirats arabes unis, le Koweït et Bahreïn, une île au large de la péninsule.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon les estimations, la population de l'Arabie s'élevait à 77 983 936 habitants en 2008[1]. De nombreux résidents des États du golfe Persique n'ont pas la nationalité de ces pays : on compte 20 % d'étrangers en Arabie saoudite[2] et 89 % dans les Émirats arabes unis.

La population autochtone est très majoritairement formée de tribus de Bédouins de culture arabe qui feront de l'Arabie le berceau de l'une des religions monothéistes qu'est Islam, dont les deux plus grandes villes saintes, La Mecque et Médine, se trouvent dans le Hedjaz, à l'ouest de la péninsule. Ils sont donc pour l'essentiel musulmans de rite sunnite issus pour la plupart de l'école hanafite. On compte aussi des chiites, des kharidjites et des ibadites.
On dénombre aussi des minorités religieuses non musulmanes, principalement composées d'étrangers, comme les bouddhistes, les hindous, les chrétiens[2] et les juifs (notamment les arabes de confession juive du Yémen).

Économie[modifier | modifier le code]

Le boom pétrolier au Koweït provoqua la croissance accélérée de sa capitale.

Le forage et le raffinage du pétrole sont les activités industrielles les plus importantes dans la Péninsule Arabique. À titre d'exemple, dans le Sultanat d'Oman, 80% des recettes budgétaires sont issues de l'industrie du pétrole et du gaz [1]. La région connaît également un secteur de BTP très actif, notamment au sein des Émirats arabes unis, où l'architecture reflète la richesse que les États du Golfe tirent du pétrole. Le secteur tertiaire est dominé par les institutions financières et techniques qui sont surtout au service de l'industrie des hydrocarbures. Dans les espaces ruraux, on trouve un certain nombre d'activités traditionnelles, comme la conception des tapis.

Il ne faut pas oublier les forts écarts de revenus existant dans cette région, avec un clivage net entre ceux qui bénéficient directement des revenus du pétrole et une tranche de la population qui évolue dans une forte pauvreté. Par exemple, le Yémen est le pays le plus pauvre de la péninsule avec plus de 43% de sa population vivant en dessous du seuil de pauvreté [2]. Le Sultanat d'Oman est également un pays où il existe une certaine pauvreté, bien que les données chiffrées soient rares. Des opportunités économiques existent cependant via l'artisanat local, le tourisme et l'agriculture. Cependant, la grande majorité des personnes susceptibles de développer ces business potentiels est concernée par l'exclusion bancaire.

Péninsule Arabique et microfinance[modifier | modifier le code]

Une des solutions envisageables qui tend à se développer est la microfinance. Il existe un "Global Islamic Microfinance Forum" dont la troisième édition est prévue pour octobre 2013[3]. La microfinance a pour but de permettre l'accès à des services financiers adaptés (crédits, épargne, assurance, transferts de fonds...) aux exclus bancaires dans le but de développer une activité génératrice de revenus.

On peut ainsi noter l'existence de plusieurs institutions de microfinance (IMF) dans la région, notamment en Arabie Saoudite, à Bahreïn, en Jordanie [4]... Au Yémen, la Microfinance Bank AL-Amal (AMB) est opérationnelle depuis 2009 et est issue de la coopération et du financement du gouvernement du Yémen, du programme du Golfe arabe pour le développement des Nations Unies (AGFUND) et d'investisseurs privés. Notons qu'en 2009, une loi a été publiée dans ce pays afin de reconnaître des banques de microfiannce en tant qu'institutions financières : Microfinance Law n°15[5]. En Oman, PlanetFinance UAE a lancé une première IMF en 2009[6].

Culture[modifier | modifier le code]

Selon les Chinois, dans leur "histoire officielle des T'ang", les pays des Arabes faisaient partie de la Perse[7].

La littérature antique la désignait en faisant référence à trois régions distinctes :

Elle est composée de nombreuses tribus (voir Tribus d'Arabie) qui peuplent la péninsule entière en ajoutent le Mashrek et en moindre mesure au Maghreb.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]