Métro de Tachkent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Metro de Tachkent)
Aller à : navigation, rechercher
Métro de Tachkent
(uz)Ташкентский Метрополитен
Image illustrative de l'article Métro de Tachkent
Logo du métro de Tachkent

Image illustrative de l'article Métro de Tachkent

Situation Tachkent
Flag of Uzbekistan.svg Ouzbékistan
Type Métro
Entrée en service 1977
Longueur du réseau 36,2 km
Lignes 3
Stations 29
Rames 28
Fréquentation 200 000 voyageurs/jour
Écartement des rails 1 524 mm
Propriétaire État d'Ouzbékistan
Exploitant Toshkent Metropoliteni

Le métro de Tachkent (en ouzbek: Toshkent metropoliteni / Ташкентский Метрополитен), capitale de l'Ouzbékistan, était le seul réseau de chemin de fer souterrain en Asie centrale jusqu'à l'ouverture du métro d'Almaty fin 2011. Construit à partir de 1972[1], à l'époque soviétique, il a ouvert avec neuf stations le 6 novembre 1977.

En 2000, l'achalandage du métro de Tachkent était de 93 millions de passagers par an. En 2010, il aurait atteint plus de 68 millions de passagers par an.

Stations[modifier | modifier le code]

Le métro de Tachkent est décoré avec des matériaux nobles (marbre, granite, fonte, bronze, etc.), et aucune station ne se ressemble. Plusieurs techniques artistiques sont utilisées, comme le bas-relief ou la mosaïque. Beaucoup de stations, dont les noms avaient une référence communiste ou russe, ont été renommées après l'indépendance en 1991 (par exemple la place et la station Lénine ont pris le nom de Mustakillik) et les décors à motifs évoquant le passé soviétique ont été également démantelés et remplacés. Les stations portent actuellement les noms de poètes et hommes d'État ouzbeks ou de lieux vers lesquels elles donnent accès.

Construit après le tremblement de terre qui avait ravagé la ville en 1966, le tunnel du métro de Tachkent est conçu selon des normes antisismiques qui lui permettent de résister jusqu'à 10 degrés selon l'échelle de Richter. Il peut également servir d'abri nucléaire. Le métro étant considéré comme un site stratégique, faire des photos ou y filmer est strictement interdit et la militsia (police) y est omniprésente.

Plan des lignes de métro (les noms indiqués sur cette carte ne sont pas conformes à l'orthographe ouzbèke. Ils sont plus ou moins des transcriptions du cyrillique en anglais).

Lignes et stations du réseau[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui, le réseau dispose de trois lignes : Tchilanzar (en ouzbek : Chilonzor) (depuis 1977), Ouzbékistan (en ouzbek : O'zbekiston) (1984) et Younous-Abad (en ouzbek : Yunusobod) (2001, en cours d'extension). Le réseau actuel totalise 36 stations et 36,2 km de voies. La 4e ligne (Sirgʻali) est prévue pour 2010-2012.

Le métro de Tachkent fonctionne de 5 heures du matin à minuit[2].

Ligne Chilonzor[modifier | modifier le code]

La ligne Chilonzor (Tchilanzar en français) est la plus ancienne, datant de l'époque soviétique. Elle est fréquentée par les touristes, car elle dessert le centre-ville avec les stations Mustakillik et Amur Timur et à son extrêmité occidentale, la gare routière avec la station Olmazor (autrefois Sabir Rakhimov)[2].

Stations de la ligne Chilonzor(15,5 km)

Nom ouzbek (latin)* Nom ouzbek (cyrillique) Signification en français
1 Olmazor Олмазор du nom du quartier avoisinant, jusqu'au novembre 2010 « Sobir Rakhimov », au nom du premier général ouzbek pendant la Seconde Guerre mondiale
2 Chilonzor Чилонзор Nom du quartier Tchilanzar (qui veut dire "lieu fleuri") dans l'ouest de la ville, très boisé
3 Mirzo Ulug‘bek Мирзо Улуғбек Mirzo Ulugbek (ou Ulugh Beg), grand savant et gouverneur du Moyen Âge, petit-fils de Tamerlan (1394-1449), station appelée de 1977 à 1992 "Cinquantenaire de l'URSS" (50 лет СССР)
4 Hamza Ҳамза Khamza Khakimzada Niyazi [1], poète révolutionnaire (1889-1929) assassiné par les moudjahiddins
5 Milliy Bog‘ Миллий боғ "Parc National", station appelée de 1977 à 1992 Komsomolskaïa ("du Komsomol", Комсомольская), puis de 1992 à 2008 "de la Jeunesse" , Yoshlik en ouzbek
6 Bunyodkor Бунёдкор "Créateur". Station appelée de 1977 à 1992, Droujby Narodov (Дружбы Народов), signifiant "de l'Amitié des peuples", puis de 1992 à 2008 sa traduction en ouzbek Halqlar Do‘stligi (Ҳалқлар Дўстлиги)
7 Paxtakor Пахтакор "Cultivateur du coton". Nom du stade du même nom et de l'équipe de football (« Pakhtakor Tachkent »), qui a péri au complet lors d'un crash d'un avion dans les années 1970
8 Mustaqillik Maydoni Мустақиллик Майдони "Place de l'Indépendance", appelée de 1977 à 1991 "Place Lénine" (Площадь имени В. И. Ленина)
9 Amir Temur Xiyoboni Амир Темур Xиёбони "Square Tamerlan", grand conquérant (1336-1405), appelée de 1977 à 1992 "de la Révolution d'Octobre" (Октябрьской Революции)
10 Hamid Olimjon Ҳамид Олимжон Khamid Alimdjan [2], poète et écrivain ouzbek (1909-1944)
11 Pushkin Пушкин Alexandre Pouchkine, grand poète russe (1799-1837)
12 Buyuk Ipak Yo'li Буюк Ипак Йўли "Grande route de la soie", inaugurée en 1980, appelée avant 1997 Maxime Gorki
* Les noms ouzbeks sont écrits avec leur exacte orthographe ouzbèke et diffèrent de ce fait de la transcription du cyrillique en français.

Ligne O‘zbekiston[modifier | modifier le code]

La ligne O‘zbekiston (Ouzbékistan en français) dessert le quartier de Tchoursou avec la station Chorsu et la grande avenue Navoï, principale artère de Tachkent, avec la station Alisher Navoiy. Elle date également de l'époque soviétique car elle a été inaugurée en 1984 et prolongée jusqu'en 1991.

Stations de la ligne O‘zbekiston(14,3 km)

Nom ouzbek (latin)* Nom ouzbek (cyrillique) Signification en français
1 Beruniy Беруний Abu Raihan Biruni, grand philosophe et savant (9731048)
2 Tinchlik Тинчлик "Paix". Nom de la place au même nom Tintchlik
3 Chorsu Чорсу Nom du quartier de Tchorsou (signifie "Quatre sources"), dans la Vieille Ville, avec un grand marché
4 G‘afur G‘ulom Ғафур Ғулом Ghafour Ghouliam [3], écrivain ouzbek (1903-1966)
5 Alisher Navoiy Алишер Навоий Alicher Navoï, grand poète, fondateur de la langue littéraire ouzbek (1441-1501)
6 O‘zbiekiston Ўзбекистон "Ouzbékistan", nom de l'avenue du même nom desservie par la station
7 Kosmonavtlar Космонавтлар "Cosmonautes", nom de l'avenue du même nom
8 Oybek Ойбек Aïbek (Musa Tashmukhamedov)[4] [5], poète ouzbek (1905-1968)
9 Toshkent Тошкент Gare ferroviaire "Tachkent" (gare centrale)
10 Mashinasozlar Машинасозлар "Machinerie", le combinat de machinerie agricole se trouve à proximité de la station
11 Do'stlik Дустлик jusqu'au 5 octobre 2012 elle s'appelait la station Chkalov (Чкалов), du nom de Valéry Tchkalov, grand aviateur soviétique (19041938); l'usine d'aéronautique au nom de Tchkalov se trouve à proximité de la station. Son nom actuel, prononcé Doustlik, signifie "Amitié"
* Les noms ouzbeks sont écrits avec leur exacte orthographe ouzbèke et diffèrent de ce fait de la transcription du cyrillique en français.

Ligne Yunusobod[modifier | modifier le code]

Sortie de la station Bodomzor

Cette ligne toujours en extension dessert l'avenue Amur Timur où se trouvent de grands hôtels, par les stations Minor et Bodomzor.

Stations de la ligne Yunusobod(6,4 km avec 6 stations)

Nom ouzbek (latin)* Nom ouzbek (cyrillique) Signification en français
1 Janubiy*** Жанубий "du Midi", la Gare du Midi (Sud) se trouve à proximité de la station
2 Usmon Nosir*** Усмон Носир Ousman Nassir [6], poète ouzbek (1912-1944)
3 To‘qimachi*** Тўқимачи "Travailleur du textile", cette grande fabrique du textile se trouve à proximité de la station
4 Bobur*** Бобур Bâbur, descendant de Tamerlan et de Gengis Khan, célèbre conquérant de l'Inde et fondateur de la dynastie moghole (1483-1530)
5 Ming O‘rik Минг Ўрик "Mille abricotiers", l'un des premiers noms de Tachkent
6 Yunus Rajabiy Юнус Ражабий Younous Radjabi, compositeur émérite ouzbek, le premier à avoir mis en partitions la musique traditionnelle ouzbèke. (1897-1976)
7 Abdulla Qodiriy Абдулла Қодирий Abdoullah Kadiri [7], poète et écrivain ouzbek (1894-1938)
8 Minor Минор Nom du quartier Minar, qui signifie le minaret, la tour
9 Bodomzor Бодомзор Nom du quartier Badamzar, qui signifie "Vallée des pistaches"
10 Habib Abdullayev Ҳабиб Абдуллаев Khabib Abdoullaïev, savant et géologue ouzbek, académicien, président de l'Académie de sciences de la RSS d'Ouzbékistan (1912-1962)
11 Fayzulla Xo‘jayev** Файзулла Хўжаев Faïzoulla Khodjaïev, premier chef du gouvernement de l'Ouzbékistan (1896-1938)
12 Yunusobod** Юнусобод Nom du quartier Younous-abad ("Ville de Younous (Jonas)"), quartier-dortoir du nord de la ville
13 Turkiston** Туркистон Turkestan, grande région d'Asie centrale
* Les noms ouzbeks sont écrits avec leur exacte orthographe ouzbèke et diffèrent de ce fait de leur transcription usuelle en français.
** Station en construction
*** Station en projet

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Calum MacLeod et Bradley Mayhew, Ouzbékistan, Éditions Olizane, collection Découverte, Genève, 2008, p 88-89 (ISBN 978-2-88086-361-6)
  2. a et b Ouzbékistan, guide « Le Petit Futé », éd. 2012, p. 89

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]