Métro de Glasgow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Métro de Glasgow
(en)Glasgow Subway
Image illustrative de l'article Métro de Glasgow
Rame du métro de Glasgow en livrée orange, à la station Cowcaddens.

Situation Glasgow, Flag of Scotland.svg Écosse
Type Métro
Entrée en service 1896
Longueur du réseau 10,4 km
Lignes 1
Stations 15
Fréquentation 39 698 passagers par jour
Écartement des rails 1 219 mm
Exploitant Strathclyde Partnership for Transport (STP)

Image illustrative de l'article Métro de Glasgow
Plan de la ligne de métro.
Intérieur d'une rame

Le métro de Glasgow, en Écosse, est constitué d'une seule ligne circulaire qui entoure le centre ville. L'exploitant est la Strathclyde Passenger Transport (STP).

Historique[modifier | modifier le code]

Le métro de Glasgow fut inauguré le 14 décembre 1896. Parmi les plus anciens réseaux de métros du monde, il est le troisième d'Europe après ceux de Londres et de Budapest.

Technique[modifier | modifier le code]

Le réseau, qui n'a jamais été modifié depuis l'ouverture, totalise 10,4 km et franchit deux fois la rivière Clyde. L'écartement des voies est de 1,22 mètre et le diamètre du tunnel est de 3,35 mètres, plus étroit encore que celui du métro londonien. La nature du sol granitique très dur et la présence d'anciennes mines expliquent l'étroitesse du gabarit et l'absence d'autres lignes.

Avant la modernisation (1896-1977)[modifier | modifier le code]

À l'origine, le métro de Glasgow était tracté par câbles, un pour chaque direction, avec un système de pince venant agripper le câble, comparable à celui des Cable Cars de San Francisco ou de l'ancien tramway funiculaire de Belleville, à Paris.

À son ouverture, repoussée en 1897 à la suite d'un accident, les rames ne comportaient qu'une voiture. Les vingt voitures d'origine furent construites par le Metropolitan Cammel Carriage & Wagon Company. La même compagnie en fournit dix autres en 1897. La plupart de ces trains ont été modernisés en 1935, lors de l'électrification. Un autre a été restauré : il est exposé à la station Buchanan Street. Les 15 stations ont été conçues avec un quai central pour les deux directions, si bien que les trains n'ont de portes que d'un côté.

Jusqu'à la modernisation de 1977, les trains dataient toujours de 1896. Seule la voiture de queue pouvait être empruntée par les fumeurs. Les usagers montaient par la porte du milieu et sortaient par la porte avant (pour la voiture de tête) ou par la porte arrière (pour la voiture de queue).

Modernisation[modifier | modifier le code]

En 1977, des fissures furent constatées au plafond de la station Govan Cross (aujourd'hui Govan). Les pannes devenaient de plus en plus fréquentes, et un seul train bloqué pouvait arrêter tout le réseau.

Une rénovation radicale a donc été entreprise : le réseau fut fermé, la station Govan réparée, les tunnels refaits, et la station Partick assure désormais la correspondance avec les trains nationaux.

Des nouveaux tickets à contrôle automatique sont apparus et les stations ont été modernisées.

Stations[modifier | modifier le code]

Liste des stations[modifier | modifier le code]

Entrée de la station Kelvinhall

Les stations sont classées dans le sens des aiguilles d'une montre, en commençant par le nord :

  • Hillhead
  • Kelvinbridge
  • St. George's Cross
  • Cowcaddens
  • Buchanan Street, à proximité de la gare de Queen street
  • St. Enoch, à proximité de la gare centrale
  • Bridge Street
  • West Street
  • Shields Road
  • Kinning Park
  • Cessnock
  • Ibrox
  • Govan
  • Partick, correspondance avec les trains nationaux
  • Kelvinhall

Hillhead, Buchanan Street et St-Enoch sont les stations principales. Les stations du sud de la Clyde sont moins fréquentées.[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]