Métro de Séoul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Métro de Séoul
(ko) 서울 지하철
Situation Séoul, Incheon, Gyeonggi-do et Chungcheongnam-do, Corée du Sud
Type Métro
Entrée en service 1974
Longueur du réseau 314 km
Lignes 12
Stations 291
Fréquentation 1 415,84 millions par an
Écartement des rails 1 435 mm
Exploitant SM, SMRT, KORAIL, Seoul Line 9 Operation Co.
Vitesse moyenne 40 km/h
Vitesse maximale 80 km/h

Image illustrative de l'article Métro de Séoul
Carte du métro de Séoul et d'Incheon

Le métro de Séoul (en coréen 서울 지하철) est géré par quatre structures : le SM (Seoul Metro), la SMRT (Seoul Metropolitan Rapid Transit Corporation), le KORAIL (compagnie des chemins de fer coréens) et la Seoul Line 9 Operation Co.. Avec le Métro d’Incheon, qui est interconnecté, il est souvent appelé 수도권 전철, qui signifie le métro métropolitain. Le réseau transporte quotidiennement plus de 7 millions de passagers, ce qui en fait un des réseaux les plus utilisés au monde.

Historique[modifier | modifier le code]

Station Dangsan
Rame de métro exploitée par Korail.
Intérieur d'une rame Korail.

La première ligne (ligne 1) fut inaugurée en 1974 par le SMSC (actuel SM) et KNR (actuel KORAIL). Les lignes suivantes (2, 3 et 4) ont été inaugurées à la fin des années 1970 et dans les années 1980 et exploitées par SMSC. Le SMRT a été créée pour exploiter les lignes 5 à 8 en 1994. La ligne 9 a été inaugurée en 2009, est exploité par Operation de Seoul ligne 9, un consortium par Veolia transport et Hyundai Rotem. Les lignes Jungang, Bundang, Gyeongui sont inaugurées et exploitées par KORAIL.

Réseau actuel[modifier | modifier le code]

Aperçu général[modifier | modifier le code]

Le métro de Séoul à proprement parler compte actuellement 9 lignes :

  • Ligne 1 (bleu foncé, KORAIL et SM, Cheongyangni - Séoul) : cette ligne structurante relie des points clefs du centre-ville (au nord du fleuve Han : la mairie, la Gare de Séoul, le marché de Dongdaemun…).
  • Ligne 2 (vert, SM, Seongsu - Seongsu & Seongsu - Sinseoldong & Sindorim - Kkachisan) : comme la ligne 1, la 2 présente une boucle et deux bras, mais avec des proportions inversées : la vaste boucle embrasse le nord et le sud du fleuve comme un périphérique interne, les deux bras sont de petits moignons qui se contentent de relier d'autres lignes (à l'Ouest, de la station Sindorim à Kkachisan, pour rejoindre la ligne 5 — au Nord-Est, pour relier la 1 à Sinseoldong en partant de Seongsu). La boucle permet de couvrir l'axe majeur de Teheranno et Jamsil, Seoul National University, le quartier Samseon, Gangnam, Seocho, la mairie de Seoul… Cette ligne est la plus fréquentée du réseau avec plus de 500 millions de passagers annuels.
  • Ligne 3 (orange, SM et KORAIL, Jichuk - Ogeum) : cette ligne dessert notamment les anciens palais du roi à la station Gyeongbokgung(경복궁), le Seoul Arts Center, à la station Terminal des bus de Nambu et le quartier Apgujeong. Elle dessert le centre-ville de Séoul en transversale nord-ouest à sud-est.
  • Ligne 4 (bleu clair. SM et KORAIL, Danggogae - Namtaeryeong) : cette ligne dessert notamment la gare de Séoul et le quartier Myeondong.
  • Ligne 5 (violet, SMRT, Banghwa - Sang-ildong/Macheon) : cette ligne a la particularité de passer en dessous du fleuve Han. Elle dessert l'aéroport international de Gimpo, au nord-ouest, le quartier Mokdong, le quartier d'affaires de l'île de Yoeido, le centre (quartier Insadong, porte de Gwanghwa), puis se divise en 2 branches, qui desservent le stade et le parc olympique de Séoul à l'est.
  • Ligne 6 (marron, SMRT, Eung-am - Bonghwasan) :
  • Ligne 7 (vert olive, SMRT, Jang-am - Onsu) :
  • Ligne 8 (rose, SMRT, Amsa - Moran) :
  • Ligne 9 (beige, Compagnie de Séoul Metro ligne 9/Opération de Séoul ligne 9, Gaehwa - Sinnonhyeon) : Inaugurée en 2009, elle a une longueur de 25 km et a 25 stations, et est exploitée par une coentreprise entre Transdev et RATP Developpement[1]. Cette ligne dessert les quartiers le long du fleuve, depuis Gangnam-gu au sud-est de la ville en passant par le quartier d'affaires de l'île de Yeoido, jusqu'à l’aéroport international de Gimpo, réservé aux vols intérieurs, au nord-ouest.

En plus de ces 9 lignes, il existe plusieurs autres lignes qui appartiennent à un ensemble plus grand : le métro métropolitain (수도권 전철). Certaines parties servent de prolongations des lignes 1, 3 et 4 de Séoul tandis que d'autres n'ont pas de lien avec le métro de Séoul "à proprement parler". On y trouve donc au total :

Tarification[modifier | modifier le code]

Le coût du ticket varie en fonction de la distance. Le tarif de base (prépayé, moins de 12 km) est de 1 000 wons (0,72 euros) en 2008. Le tarif maximal est de 2 700 wons (2,17 euros) pour une distance de 198 km.

Les étudiants et les moins de 11 ans bénéficient d'une réduction (50 %). L'accès est gratuit pour les plus de 65 ans et les handicapés (ce qui n'est pas le cas dans les bus). Les cartes post-payées donnent droit à une réduction de 100 wons.

La majorité des usagers préfère aujourd'hui se passer des billets et utile des cartes à puces (en s'équipant d'une carte, il suffit de faire passer son portefeuille ou son téléphone mobile dessus en entrant et en sortant pour être débité). Cette carte permet les correspondances avec la plupart des bus.

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Les voitures ont quatre portes de chaque côté entre lesquelles se trouvent des sièges pouvant accueillir 7 personnes, sauf aux extrémités où il y a deux rangées de 3 places réservées aux personnes âgées, aux personnes à mobilité réduite, femmes enceintes… des places avec une faible climatisation existent également.

Par ailleurs, les rames sont équipées de la climatisation et disposent de l'intercirculation. Elles sont équipées du Wifi[2]. L'alimentation se fait par caténaire, et non pas par un troisième rail, comme dans la plupart des réseaux métropolitains. Le système d'information annonce le nom des stations à venir, en coréen et en anglais, et partiellement en chinois et japonais. Les ouverture et fermeture des portes sont automatiques.

Projets[modifier | modifier le code]

  • L'extension de la ligne 9 vers est en projet, et portera le nombre de stations à 37[3].
  • Un prolongement de 9,8 km dotera la ligne 7 de neuf nouvelles stations.
  • La ligne Yongin, une nouvelle ligne de métro léger ouvrira en 2012 et atteindra notamment Everland Resort

Par ailleurs, d'après la chambre de commerce et d'industrie franco-coréenne, la municipalité de Séoul a lancé un programme de liaisons complémentaires au réseau actuel, composé de tramways et de sept lignes de métro léger type VAL. Construites dans le cadre du schéma décennal 2007-2016, ce projet représenterait un investissement de l'ordre de 4 milliards de dollars[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]