Métro de Rotterdam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Métro de Rotterdam
Image illustrative de l'article Métro de Rotterdam
Logo du métro de Rotterdam

Image illustrative de l'article Métro de Rotterdam
Rame SG 3 à la station Bourse (Beurs) sur la ligne A

Situation Rotterdam
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Type Métro
Métro léger
Tramway rapide
Entrée en service 9 février 1968
Longueur du réseau 78,3 km
Lignes 5
Stations 62
Trains 145 (2011)
Fréquentation 300 000/jour (2011)[1]
Écartement des rails Voie normale (1 435 mm)
Propriétaire Commune de Rotterdam
Exploitant RET
Vitesse maximale 80 km/h
Lignes du réseau ABCDE
Réseaux connexes Autobus de Rotterdam
Train des Pays-Bas
Tramway de Rotterdam

Image illustrative de l'article Métro de Rotterdam
Carte du réseau

Le métro de Rotterdam (en néerlandais : Rotterdamse metro) est un des systèmes de transport en commun desservant la ville de Rotterdam et son agglomération. Exploité par la RET, le réseau de métro comporte cinq lignes.

Compte tenu de la longueur des voies ferrées, c'est le réseau métropolitain le plus ancien et le plus important au Benelux. La première ligne a été ouverte le 9 février 1968. Depuis lors, le réseau de métro a agrandi de 5 lignes avec une longueur totale de 78,3 km, dont 17,7 km souterrain et 8,5 km est effectué comme tramway rapide.

Histoire[modifier | modifier le code]

Naissance du métro rotterdamois[modifier | modifier le code]

Le métro de Rotterdam a été inauguré le 9 février 1968, avec la première ligne alors nommée « ligne Nord-Sud » (Noord-Zuidlijn) qui était a son ouverture l'une des plus courtes lignes de métro dans le monde avec un longueur de 5,9 km entre le station de Rotterdam-Central et la « place du Sud » (Zuidplein) sur la rive gauche de la Meuse. La princesse Béatrix et le prince Claus en présence de l'ancien bourgmestre de Rotterdam Wim Thomassen ouvrent la ligne Nord-Sud à la gare de Rotterdam-Central avec un trajet jusqu'à la place du Sud.

Avec la construction de la ligne, qui a duré plus de sept ans, un total de 170 millions de florins néerlandais a été dépensé (plus de 77 millions d'euros) avec plus de vingt millions de florins (neuf millions d'euros) de travail supplémentaire. Pour introduire ce nouveau moyen de transport aux Rotterdamois, chaque résident pouvait une fois gratuitement faire un tour dans le métro.

Premiers prolongements[modifier | modifier le code]

En 1970, deux ans après l'ouverture du métro, la ligne était prolongée sur le viaduc de la Place du Sud (Zuidplein) à Slinge.

Le 6 mai 1982, la deuxième ligne de métro nommée « ligne Est-Ouest » (Oost-Westlijn) fut ouverte reliant le Capelsebrug (« pont de Capelle ») avec Coolhaven (« port du Cool »).

Renommage des lignes[modifier | modifier le code]

En 1997, la ligne « Est-Ouest » a été renommée en « ligne Caland », en référence à l'ingénieur Pierre Caland. Ce nom a été supprimé en 2010 et la ligne a ensuite été divisée en trois lignes :

La ligne Nord-Sud a également été renommée, en « ligne Érasme » (Erasmuslijn), en l'honneur du philosophe Érasme. Ce nom est aussi supprimé en 2010. La ligne a ensuite été divisée en deux lignes :

Prolongement de la ligne E[modifier | modifier le code]

Le 16 août 2010, la ligne E fût prolongée jusqu'à la station de métro de Rotterdam-Central (Rotterdam-Centraal). Puis plus tard, la même ligne fut prolongée au nord jusqu'à la station de La Haye-Central (Den Haag Centraal). La nouvelle station Blijdorp dessert le zoo du même nom tandis que celle de la place Meijersplein offre une connexion avec la navette qui dessert l'aéroport de Rotterdam.

Ce prolongement c'est fait dans le cadre du schéma des transport urbain de la région La Haye-Rotterdam-Zoetermeer (RandstadRail) et offre des correspondance aux lignes de RandstadRail 2, 3 et 4 ainsi qu'au réseau du tramway de La Haye. Le but final du projet était de désengorger les trains NS entre La Haye et Rotterdam qui étaient arrivés a un état de saturation, ainsi que d'offrir une dessert plus rapide entre La Haye et Rotterdam.

Réseau actuel[modifier | modifier le code]

Aperçu général[modifier | modifier le code]

Lignes[modifier | modifier le code]

Le réseau du métro de Rotterdam a une longueur totale de 78,3 km et comporte 62 stations réparties sur cinq lignes qui ont chacune leur propre couleur et leur propre lettre.

Ligne Parcours Mise en
service
Longueur en km Nombre de
stations
A BinnenhofSchiedam-Centre 1982 17,2 km 20
B NesselandeSchiedam-Centre 1984 20,1 km 23
C De TerpDe Akkers 1994 30,0 km 26
D Rotterdam-CentralDe Akkers 1968 21,0 km 17
E SlingeLa Haye-Central 2006 27,0 km 23

Les lettres des lignes A, B, C, D et E du réseau actuel ont été appliqué le 13 décembre 2009. Les différentes lignes n'ont pas leur propres voies, mais partagent des trajets avec les autres lignes. Certaines lignes ont plus de points de terminaison. Ligne A fonctionne à certains moments seulement entre le Kralingse Zoom et la Binnenhof.

Exploitation du réseau[modifier | modifier le code]

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

En 2012, la ville de Bursa achète 44 rames type T d'occasion au métro de Rotterdam[2].

Depuis son ouverture en 1968, le réseau métropolitain rotterdamois a utilisé les rames suivantes :

Image Série Utilisation Construction Constructeur Nombre de rames
(en service)
Alimentation Longueur Cabine Lignes
Mk Rotterdam Metro 2.jpg MG2 (M)
5001-5027, 5051-5066
5101-5126, 5151-5152
1966-2003 1966-1967
1970
Werkspoor-Duewag 71 (Non) Troisième rail 29 m 2 D
Metrotype T Hoogvliet.JPG SG2 (T)
5201-5271 (5201+5229
détruites dans un incendie en 2006)
1980-2013 1974–1975 Düwag, Duesseldorf 71 (13) Troisième rail 29 m 2 A B
15-05-2007 Metro Maashaven.jpg MG2/1 (B)
5301-5342, 5343-5363
depuis 1998 1998-2001 Düwag, Duesseldorf 63 (60) Troisième rail 29,8 m 2 C D
Metrotype S Schiedam Centrum.JPG SG2/1 (S)
5401-5418
depuis 2002 2002 Bombardier 18 (18) Troisième rail

Caténaire

30,5 m 1 A B C
Hofplein 21-08-07.jpg RSG2 (T)
5261-5271
2006-2009 1980-1984 Duewag 11 (0) Troisième rail
Caténaire
30,5 m 1 E
Randstadrail Nootdorp 2.jpg RSG3 (R)
5501-5522
depuis 2008 2008–2011 Bombardier 22 (22) Troisième rail
Caténaire
42 m 2 E
RET 5600 Schiedam.jpg SG3 (R)
5601-5642
depuis 2009 2009-2011 Bombardier 42 (42) Troisième rail
Caténaire
42 m 2 A B C
Type SG3 op Lijn D - Tussenwater.png SG3 (R)
5701-5716
à partir de 2015 2013-2015 Bombardier 16 (0) Troisième rail
Caténaire
42 m 2 A B

Projets de développement[modifier | modifier le code]

Extensions de lignes existantes[modifier | modifier le code]

Le rattachement de la Hoekse Lijn[modifier | modifier le code]

La ligne du métro de Rotterdam à partir 2016 avec le rattachement de la ligne du Hoek.

Il est prévu que la « ligne du Hoek (nl) » (Hoekse Lijn) de Schiedam à Hoek van Holland sera converti en ligne de métro en 2016 qui sera liée aux lignes déjà existants de l'A et B à la station de Schiedam-Centre[3],[4]. La ligne A aura alors son terminus à Flardingue-Ouest (Vlaardingen West), la ligne B à Hoek van Holland-Plage (-Strand).

Ligne F[modifier | modifier le code]

Actuellement, une nouvelle ligne est à l'étude, la ligne F. Partant du nouveau quartier Stadshavens, elle irait vers Kralingse Zoom via Zuidplein. En vue de la candidature des Pays-Bas pour l'organisation des Jeux Olympiques de 2028, cette ligne reliera la rive gauche et la rive droite de la Meuse, en passant par l'éventuel nouveau grand stade de football (80 000 places)[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) [1]
  2. (en) « Bursa acquires Rotterdam metro trains »,‎ 21 novembre 2012 (consulté le 23 avril 2013)
  3. (nl) [2]
  4. (en) [3]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :