Métro de Minsk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Métro de Minsk
(be)Мінскі мэтрапалітэн
Image illustrative de l'article Métro de Minsk
Station Spartyvaja (Спартыўная), ouverte en 2005

Situation Minsk
Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Type Métro
Entrée en service 1984
Longueur du réseau 35,5 km (2012)
Lignes 2 (2012)
Stations 28
Exploitant Minsky Metropoliten

Image illustrative de l'article Métro de Minsk
Plan du métro de Minsk
Station Puškіnskaja (Пушкінская)
Station Mahіlioŭskaja (Магілёўская)

Le métro de Minsk (en biélorusse Мінскі мэтрапалітэн, en russe Минский метрополитен), capitale de la Biélorussie a été inauguré en 1984.

Historique[modifier | modifier le code]

C'est au début des années 1970 que fut prise la décision de construire un métro à Minsk, la ville atteignant un million d'habitants, ce qui en faisait une « ville à métro » selon la planification soviétique.

Ligne Maskoŭskaja[modifier | modifier le code]

La construction de la première ligne du métro de Minsk débuta en juin 1977, mais ce n'est qu'en juin 1984 qu'un premier tronçon fut inauguré entre les stations Іnstytut Kuĺtury (Інстытут Культуры) et Maskoŭskaja (Маскоўская), soit 8 stations et 7,8 km. Fin décembre 1986 la ligne était prolongée vers le nord-est jusqu'à Uschod (Усход). La prochaine extension de l'Est jusqu'à la station "Uručča" ouvert Novembre 7, 2007. En Novembre 2012, la ligne qui s'étend vers le sud-ouest, à 3 stations de la gare "Piatroŭščyna" (5,2 km). Cette ligne s'appelle aujourd'hui Maskoŭskaja du nom de l'ancien terminus et compte 14 stations pour environ 15,4 km.

Du fait des conditions du sous-sol local, le métro de Minsk est relativement peu profond avec des stations généralement entre 12 et 14 mètres de profondeur.

Ligne Aŭtazavodskaja[modifier | modifier le code]

Les travaux de la ligne deux furent ralentis de deux ans du fait de la découverte sous le site de la station Niamiha d'une cité ancienne. En décembre 1990, la seconde ligne du métro fut inaugurée avec un premier tronçon entre Traktarny zavod (Трактарны зaвод) - Frunzienskaja (Фрунзенская), soit 5 stations et 6,1 km. Une station intermédiaire Pieršamajskaja (Першамайская) fut ouverte en 1991. C'est la seule station du réseau qui possède des quais latéraux au lieu du quai central. Une section de deux stations s'ajouta en juillet 1995 jusqu'à Puškіnskaja (Пушкінская). En novembre 1997, un prolongement, cette fois vers le sud, fut inauguré jusqu'à Aŭtazavodskaja (Аўтазаводская), puis un autre de 2,6 km en septembre 2001 jusqu'à Mahіlioŭskaja (Магілёўская). Cette dernière station fut la première station de métro dans toute l'ex-Union soviétique à être équipée d'ascenseurs. En novembre 2005 la ligne était prolongée jusqu'à Kamiennaja Horka, soit trois stations et 3,9 km, ce qui portait sa longueur totale à 18,1 km avec 14 stations.

Lignes[modifier | modifier le code]

Le métro de Minsk fait 35,5 km de long et comporte 28 stations.

Nom de la ligne Couleur Tronçon Date d'ouverture Nombre de stations
Maskoŭskaja (Маскоўская) Bleu Piatroŭščyna (Пятроўшчына) ↔ Uručča (Уручча) 1984 14
Aŭtazavodskaja (Аўтазаводская) Rouge Kamiennaja Horka (Каменная Горка) ↔ Mahіlioŭskaja (Магілёўская) 1990 14

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Le métro de Minsk circule sur des voies à écartement russe large de 1 520 mm. Le réseau est électrifié sous 825 volts DC avec alimentation des véhicules par troisième rail. Les stations ont une longueur de 100 m et une largeur de 10 m. Depuis septembre 2005, la ligne 1 fonctionne avec une flotte de 23 trains de cinq véhicules, les 27 rames de le ligne 2 comportent 4 voitures. Les 223 véhicules sont de fabrication russe de type classique, fournis par l'usine de Mytishchi et par l'usine de fabrication de véhicules de Saint-Pétersbourg. Leur vitesse maximale n'est que de 80 km/h.

Le métro de Minsk est ouvert de 5 h 30 du matin à 1 h dans la nuit. L'intervalle minimale aux heures de pointe est de deux minutes sur la ligne 1 et deux minutes et demie sur la ligne 2. Durant la journée l'intervalle est de 4 à 5 min, de 10 min en soirée après 23 h. Le prix du billet est depuis juillet 2006 de 500 roubles biélorusses, soit environ 18 centimes d'euro.

Environ 800 000 voyages sont effectués chaque jour dans le métro. En 2005 le métro enregistra un trafic de 261 millions de voyages.

Le réseau de tramway de Minsk, qui comporte quatre lignes en surface (dix trajets possibles) de 62 km au total, est organisé pour rabattre les flux de voyageurs vers les lignes de métro. Le trafic de ce réseau atteignit 35 millions de voyages en 2005.

Travaux et développement futurs[modifier | modifier le code]

En juillet 2003 ont commencé les travaux de prolongement de la ligne 1 vers le nord-ouest (2,7 km, 2 stations) jusqu'à la station Uručča (Уручча). Ils s'achevèrent fin 2007. En octobre 2004 ont débuté les travaux de construction d'une autre extension de la ligne 1 vers Piatroŭščyna (5,2 km, 3 stations) à partir de la station Іnstytut Kuĺtury (Інстытут Культуры) vers le sud-ouest. En janvier 2013, les trois nouvelles stations suivant Іnstytut Kuĺtury (Hrušaŭka, Mіchalova et Piatroŭščyna) sont achevées et desservies par le métro. Seul le tronçon Piatroŭščyna - Malinaŭka reste encore en travaux. La station de Piatroŭščyna est décorée par un plafond simulant un ciel étoilé.

La ville espère pouvoir construire deux autres lignes pour constituer, à terme, un réseau de 45 stations et de 60 km. Des études de conception sont en cours depuis 2005 pour la nouvelle ligne 3, orientée nord - sud, qui devrait être en correspondance avec les lignes existantes aux stations Plošča Lienіna sur la ligne 1 et Frunzienskaja (Фрунзенская) sur la ligne 2. À terme cette ligne pourrait atteindre 17 km. La ligne 4 serait une ligne semi-circulaire allant du nord-est de la ville à Vesnyanka vers le sud à Serebryanka en passant par l'est. Elle aurait également deux stations de correspondance, une avec la ligne 1 à Akademija Navuk et une autre avec la ligne 2 à Traktarny Zavod.

Incidents[modifier | modifier le code]

Catastrophe de Niamiha[modifier | modifier le code]

Le 30 mai 1999, une bousculade consécutive à un orage fit 53 morts et 100 blessés à la station Niamiha: un orage éclata pendant qu'un concert en plein air se déroulait dans les environs. La foule fut canalisée vers un passage souterrain du métro, et un piétinement des victimes, pour la plupart des jeunes femmes[1], se produisit lorsqu'elles commencèrent a glisser sur le sol humide.

Un deuil national de trois jours fut proclamé. En 2001, les parents des victimes réclamaient la construction d'une chapelle commémorative[2].

Autres incidents[modifier | modifier le code]

Le 11 avril 2011 vers 18 h 00 (heure locale), une explosion eut lieu à la station de métro Kastryčnіckaja, à 100 m de la résidence du président Alexandre Loukachenko, faisant 12 morts et une centaine de blessés[3]. Il s'agit d'un attentat[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Commemorating Niamiha victims
  2. Parents of victims indignant Parents of those who perished during the tragedy at Niamiha metro station on 30 May 1999 ... the main request of the victims' parents is the construction of a chapel at the site of the tragedy.
  3. Bild
  4. La Croix

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]