Métro de Nijni Novgorod

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Métro de Nijni Novgorod
(ru)Нижегородский метрополитен
Image illustrative de l'article Métro de Nijni Novgorod

Image illustrative de l'article Métro de Nijni Novgorod

Situation Nijni Novgorod
Drapeau de la Russie Russie
Type Métro
Entrée en service 1985
Longueur du réseau 18,9 km
Lignes 2
Stations 14
Fréquentation 49 200 000 passagers/an (2013)
Propriétaire MOuP Nizhegorodski Metropoliten
Lignes du réseau NNMetro Line 1.svg Ligne Avtozavodskaïa

NNMetro Line 2.svg Ligne Sormovskaïa

Réseaux connexes Tramway de Nijni Novgorod

Image illustrative de l'article Métro de Nijni Novgorod
Pont de métro

Le métro de Nijni Novgorod (en russe: Нижегородский метрополитен / Nijegorodski metropoliten) est le réseau de transport en commun souterrain de la 5e ville de Russie par la taille. Comportant 2 lignes totalisant 18,9 km, il dessert 14 stations et a été mis en service en 1985. Le métro de Nijni Novgorod a transporté environ 60 millions de passagers en 2002.

Le réseau[modifier | modifier le code]

Numéro Ligne Date d’ouverture Longueur Nombre de stations
Ligne 1 Ligne 1
(Avtozavodskaïa)
1985 15,1 km 11
Ligne 2 Ligne 2
(Sormovskaïa)
1993 3,8 km 4
Ligne 3 Ligne 3
(Nagornaïa)
Projection
Total: 18.9 km 14

La gare principale est le nœud des transports en commun de Nijni Novgorod : c'est le terminus des 2 lignes de métro ainsi que celui des 7 lignes de tramway qui desservent la vieille ville située sur la rive est de l'Oka ainsi que les quartiers sud et ouest.

Le métro de Nijni Novgorod fonctionne de 5h30 du matin à minuit. Environ 150 000 personnes l'utilisent chaque jour. Il y a un train toutes les 7-8 minutes aux heures de pointe et aux heures creuses. En soirée la fréquence tombe à 15-25 minutes. Un jeton coûte 20 roubles.

Historique[modifier | modifier le code]

Dans les années 70 les autorités de la ville de Nijni (à l'époque Gorki, car elle avait été rebaptisée en 1932 et ne retrouva son nom d'origine que plus tard), étudièrent les premiers plans d'un futur métro qui comprendrait 8 stations. En 1976 la décision fut prise d'en lancer la construction car d'une part le réseau de tramway était proche de la saturation et d'autre part les projections démographiques prévoyaient que la population de la ville passerait de 1,35 à 1,6 million d'habitants vers 1990.

Les premiers travaux de ce qui allait devenir le 10e réseau de l'Union Soviétique commencèrent en 1977 à la station Leninskaïa (Ленинская). La première ligne fut achevée 8 ans plus tard en 1985. Le tronçon mis en service de 7,8 km de long allait des stations Moskovskaïa (Московская) à Prolétarskaïa (Пролетарская) et comprenait 6 stations. Un dépôt fut ouvert près de la station Prolétarskaïa. La ligne reliait la "gare de Moscou" avec les 3 zones industrielles de la ville à savoir les raions Kanavinski, Leninski et Avtozavodski.

En 1987 la ligne fut prolongée de 2 stations : elle s'achevait désormais à la station Komsomolskaïa (Комсомольская), 2 km plus au sud. De nouveau 2 ans plus tard elle fut prolongée vers le Sud jusqu'à la station Park Koultoury (Парк Культуры).

Après l'effondrement de l'Union Soviétique, le développement du réseau fut freiné par la baisse des moyens financiers. Malgré cela, la deuxième ligne de Nijni Novgorod (elle avait retrouvé son appellation d'origine) était inaugurée 8 ans après la première. La nouvelle ligne comprenait 2 stations Kanavinskaïa (Канавинская) et Bournakovskaïa (Бурнаковская). Une correspondance entre les deux lignes était possible quai à quai à la station Moskowskaja mais n'était en réalité pas nécessaire car les rames de la ligne rouge, après changement de conducteur, continuait sur la nouvelle ligne.

En 2002 une station supplémentaire, Bourévestnik (Буревестник), fut inaugurée sur la nouvelle ligne.

Enfin, le 4 Novembre 2012, la station "Gorkovskaya" fut inauguré devenant ainsi la première station à l'autre rive de la ville.

Le matériel[modifier | modifier le code]

Pour la mise en service du métro en 1984, 4 rames de l'entreprise Vagonmach de type 81.717/714 furent livrés. Des rames de même type circulent à Budapest, Prague, Varsovie. Ces rames captent le courant par troisième rail à la tension habituelle (en Union Soviétique) de 825 V. Aujourd'hui le parc est composé de 24 rames de 4 voitures. Toutes les rames sont entretenues dans un dépôt situé au Sud de la station Prolétarskaïa à laquelle elles accèdent par une bretelle de 450 m de long.

Travaux en cours ou planifiés[modifier | modifier le code]

Dans le futur, le petit réseau de Nijni Novgorod doit s'agrandir. Il est actuellement prévu que le réseau actuellement de 18,9 km atteigne la longueur de 60 km.

La ligne rouge doit être prolongée vers l'Est en surface au-delà du fleuve Oka qu'elle doit traverser sur un pont. Trois stations sont prévues sur l'autre rive : la déjç fonctionnelle Gorkovskaïa (Горьковская), ainsi qu'Opera et Sennaya ploschad. La construction du pont a commencé en 2001 et fut terminé complètement en 2012.

La ligne bleue doit être prolongée à ses deux extrémités. Au Nord-Ouest elle doit être prolongée jusqu'à la Volga et ceux pour la coupe du monde de football 2018. Il est prévu qu'elle soit, plutard, également prolongée à l'Ouest vers Sormovo.

A plus longue échéance, il est prévu une troisième ligne située sur l'autre rive de l'Oka. Son tracé devrait être à peu près parallèle à la ligne rouge.

Actuellement le financement des agrandissements se fait difficilement car une partie du budget qui devait y être affecté est consacré à la réfection de sections de tunnel qui comportent des vices de construction.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]