Métro de Gênes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Métro de Gênes
(it)Metropolitana di Genova
Image illustrative de l'article Métro de Gênes

Situation Gênes
Drapeau de l'Italie Italie
Type Métro
Entrée en service 1990
Longueur du réseau 7,1 km
Longueur additionnée des lignes 7,1 km
Lignes 1
Stations 8
Fréquentation 15,753,880 passagers/an[1]
Écartement des rails 1 435 mm
Exploitant Azienda Mobilità e Trasporti S.p.A. (AMT)
Réseaux connexes Trolleybus de Gênes

Image illustrative de l'article Métro de Gênes

Le Métro de Gênes est une ligne de métro qui circule, depuis 1990, entre le centre-ville de Gênes et le quartier de Rivarolo, situé dans la banlieue nord-ouest.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ligne est gérée par l'AMT (Azienda Mobilità e Trasporti di Genova), une société d'économie mixte entre la municipalité de Gênes et Veolia Transdev, société française de transports en commun.

Il s’agit d’une ligne de 7,1 km à double voie, électrifiée en 750 V courant continu. Dans la station de Principe, existe une correspondance avec le réseau ferroviaire de Trenitalia pour les lignes de banlieue et pour les liaisons nationales.

Le premier tronçon du métro a été ouvert en 1990 entre Brin et Dinegro à l'occasion de la Coupe du monde de football qui se déroulait en Italie. La dernière extension date de décembre 2012 et a étendue la ligne de la station De Ferrari jusqu'à Brignole pour un total de 1,6 km supplémentaire[2].

Stations[modifier | modifier le code]

Projets[modifier | modifier le code]

Différents projets sont à l’étude, mais aujourd'hui les pouvoirs locaux n’ont pas encore élaboré les schémas et les plans généraux.

Il y a trois possibilités d'extensions:

  • prolongement vers l'Ouest (Sampierdarena) ;
  • prolongement vers le Nord-Ouest (Rivarolo, pour créer une autre correspondance avec le réseau ferroviaire) ;
  • prolongement vers le Nord (Marassi, Staglieno, c'est-à-dire vers les quartiers très urbanisés où la mobilité est difficile);
  • prolongement vers l'Est (place Martinez ou place Terralba, vers l'hôpital Saint Martin).

Tarification[modifier | modifier le code]

Gênes est la première ville italienne à introduire en 1994 le billet unique permettant de circuler sur le réseau urbain (bus et métro) et ferroviaire.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Site officiel », AMT (consulté le 17 avril 2012)
  2. (en) « Urban rail news in brief - February 2013 »,‎ 13 février 2013 (consulté le 5 mars 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]