Ligne 3 du tramway de Montpellier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ligne 3.
Ligne 3 du tramway de Montpellier
Rame Alstom Citadis 402 près de la station Boirargues.
Rame Alstom Citadis 402 près de la station Boirargues.
Carte

Réseau Transports de l'agglomération de Montpellier
Ouverture
Terminus Juvignac -
Lattes Centre / Pérols Étang de l'Or
Exploitant Transports de l'agglomération de Montpellier
Conduite (système) Conducteur
Matériel utilisé Alstom Citadis 402
Dépôt d’attache Les Hirondelles
Points d’arrêt 27
Longueur 23 km
Temps de parcours 45 min
Distance moyenne entre points d’arrêt 792 m
Communes desservies Juvignac
Montpellier
Lattes
Pérols
(Hérault)
Drapeau de la France France
Jours de fonctionnement LMaMeJVSD
Fréquentation
(moy. par an)
24 455 000
Lignes connexes (1)(2)(4)
Vue de côté d'une rame de la ligne 3.
Vue rapprochée d'une rame de la ligne 3.
Intérieur d'une rame de la ligne 3.
Station de Tramway de la ligne 3.

La ligne 3 du tramway de Montpellier relie Juvignac à l'ouest à Lattes et Pérols au sud en passant par le centre de Montpellier. Elle a une longueur de 23 km et se parcourt d'un terminus à l'autre en 45 minutes. La ligne 3 est en service depuis le et est électrifiée en 750 volts courant continu. Sa fréquentation quotidienne est de 67 000 passagers par jour[1].

L'aménagement urbain de la ligne a été réalisé par l'architecte urbaniste Antoine Garcia-Diaz (quais, stations, revêtements, plantations, mobiliers urbains).

Tracé[modifier | modifier le code]

          Stations Latitude
Longitude
Communes desservies Correspondances
  o   Juvignac 43° 37′ 03,52″ N, 3° 48′ 33,34″ E Juvignac P+Tram
  o   Mosson 43° 36′ 58,51″ N, 3° 49′ 10,89″ E Montpellier (M)(1) P+Tram
(M)(25)(34)(M)(M)(M)(M)(M)(M)(M)(M)
  o   Celleneuve

43° 36′ 56,48″ N, 3° 49′ 33,57″ E

Montpellier (M)(10)
(M)
(M)
  o   Pilory 43° 37′ 10,91″ N, 3° 49′ 55,65″ E Montpellier
  o   Hôtel du Département 43° 37′ 19,59″ N, 3° 50′ 06,99″ E Montpellier (M)(7)(19)
(M)
  o   Pergola 43° 37′ 03,21″ N, 3° 50′ 22,87″ E Montpellier
  o   Tonnelles 43° 36′ 48,84″ N, 3° 50′ 23,36″ E Montpellier (M)(10)(15)
(M)
  o   Jules Guesde 43° 36′ 40,22″ N, 3° 50′ 50,28″ E Montpellier
  o   Astruc 43° 36′ 36,77″ N, 3° 51′ 17,4″ E Montpellier (M)
  o   Les Arceaux 43° 36′ 35,92″ N, 3° 51′ 42,16″ E Montpellier (M)
(M)
  o   Plan Cabanes 43° 36′ 30,37″ N, 3° 52′ 05,62″ E Montpellier (M)(11)
(M)
  o   Saint-Denis 43° 36′ 19,82″ N, 3° 52′ 26,37″ E Montpellier (M)(6)(7)(11)(38)
(M)
(M)
  o   Observatoire 43° 36′ 22,88″ N, 3° 52′ 36,46″ E Montpellier (M)(4)
(M)(6)(7)(11)
(M)
(M)
  o   Gare Saint-Roch 43° 36′ 17,43″ N, 3° 52′ 50,04″ E Montpellier (M)(1)(2)(4)
(M)(6)(7)(8)(11)(12)
(M)(M)(M)(M)(M)
(M)(M)(M)
(M)
(M)
  o   Place Carnot 43° 36′ 13,31″ N, 3° 53′ 03,34″ E Montpellier (M)(8)(11)(12)
(M)
  o   Voltaire 43° 36′ 13,38″ N, 3° 53′ 20,83″ E Montpellier (M)
  o   Rives du Lez 43° 36′ 15,21″ N, 3° 53′ 41,6″ E Montpellier (M)(1)(4)
(M)
  o   Moularès Hôtel de Ville 43° 36′ 02,25″ N, 3° 53′ 43,87″ E Montpellier (M)(1)(4)
(M)
(M)
  o   Port Marianne 43° 36′ 05,5″ N, 3° 53′ 57,79″ E Montpellier (M)(1)
(M)
(M)
  o   Pablo Picasso 43° 35′ 53,59″ N, 3° 54′ 11,52″ E Montpellier
  o   Boirargues 43° 34′ 59,85″ N, 3° 55′ 27,66″ E Lattes (M)(M)(M)
(M)
  o       Cougourlude 43° 34′ 16,83″ N, 3° 54′ 50,56″ E Lattes
  o       Lattes Centre 43° 34′ 13,94″ N, 3° 54′ 17,22″ E Lattes P+Tram
(M)(18)
(M)
  o   ÉcoPôle

43° 34′ 42,33″ N, 3° 56′ 03,64″ E

Pérols
  o   Parc Expo 43° 34′ 21,54″ N, 3° 56′ 46,29″ E Pérols (M)(28)
  o   Pérols Centre

43° 33′ 57,73″ N, 3° 57′ 25,57″ E

Pérols P+Tram
  o   Pérols Étang de l'Or 43° 33′ 29,17″ N, 3° 57′ 48,75″ E Pérols (M)(M)(M)

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Les rames de la ligne 3 ont été décorées par Christian Lacroix. L'extérieur est décoré sur un thème marin de poissons et crustacés traités comme des broderies. L'avant est conçu avec un vitrage étendu comme un masque de plongée. L'intérieur utilise une thématique sous-marine : un intérieur bleu au plafond vert pâle, avec des barres de maintien orange qui se développent comme des coraux[2],[3].

20 rames Citadis 402[4] de 42 mètres de long numérotées de 2070 à 2089 équipent la ligne 3. Elles sont renforcées périodiquement par les rames 2098 et 2099 servant aussi sur la ligne 1. Elles sont remisées et entretenues au dépôt Les Hirondelles qui est le dépôt des Transports de l'agglomération de Montpellier, dans le quartier de la Mosson. L'accès au dépôt se fait par une double voie près de la station Saint-Paul de la ligne 1.

Matériel roulant affecté à la ligne 3 du tramway de Montpellier au 16/02/2017
Constructeur Modèle Nombre Numérotation Années de
livraison
Longueur Nombre de caisses
(éléments)
Affectation
Rames mono-ligne
Alstom Citadis 402 20 nos 2070 à 2089 2011 - 2012 42 mètres 7 (3)
Rames multi-lignes
Alstom Citadis 402 2 2098 et 2099 octobre 2014 42 mètres 7 (1)(3)

Parcours[modifier | modifier le code]

La ligne parcourt 23 km de l'ouest de Montpellier au sud de sa métropole et comporte 27 stations.

Sur la commune de Juvignac, le terminus ouest dessert le futur quartier des Caunelles et des Constellations au nord du village anticipant l'urbanisation, ce qui est une spécificité du réseau de tramway de Montpellier. La ligne 3 poursuit ensuite son tracé en atteignant la station Mosson après une boucle passant devant le marché aux fleurs.

La ligne 3 emprunte l'avenue Raymond-Dugrand et la route de Carnon vers Lattes et Pérols. Sur la commune de Lattes, après avoir franchi Boirargues, une section à voie unique se dirige vers Lattes Centre. Vers Pérols, une seconde branche à voie unique longe la ville par l'est jusqu'au sud. Le terminus Pérols Étang de l'Or se situe à environ deux kilomètres de la mer[5].

Exploitation[modifier | modifier le code]

En semaine, la première rame commence son service à 4h20 et le service se termine à 1h45 du lundi au jeudi et à 2h45 les vendredis et samedis. Le dimanche le service commence à 5h50 et se termine à 1h45. Le premier départ vers Mosson a lieu à l'arrêt Boirargues.

La desserte des arrêts Juvignac, Cougourlude et Lattes Centre d'une part, et Eco-Pôle, Parc Expo, Pérols Centre et Perols Étang de l'Or d'autre part se fait à raison d'un service sur deux.

En été, le service est renforcé vers Pérols, et réduit vers Lattes. Certaines rames effectuent alors leur terminus à l'arrêt Saint-Denis.

La ligne ne fonctionne pas le 1er mai.

Les projets évoqués[modifier | modifier le code]

Initialement, les terminus envisagés au sud de Montpellier étaient l'aéroport Montpellier-Méditerranée et les plages de Palavas-les-Flots :

Le 26 janvier 2009, une commission tramway de la métropole de Montpellier propose une « extension vers la mer » à partir du terminus Pérols Étang de l'Or, soit vers Palavas-les-Flots, soit vers Carnon et La Grande-Motte[6].

Le 15 novembre 2011, le maire de Palavas-les-Flots s'est prononcé[7] plutôt en faveur d'un prolongement de la ligne vers sa commune mais uniquement à partir de la branche de Lattes. Ce qui signifierait que l'extension éventuelle de l'autre branche, desservant Pérols, s'effectuerait donc uniquement vers La Grande-Motte.

Les commissaires conseillent également, à l'issue de l'enquête publique, fin mars 2007, une extension postérieure vers l'ouest de Juvignac en direction de la route nationale 109 et de l'autoroute A750. Cette proposition est reprise par la commission tramway dans son bilan présenté le 26 janvier 2009[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. TAM : Tramway
  2. François Enver, « Un tramway "Coquilles et crustacés" », article paru dans Ville & Transports magazine n°419, 28 février 2007, page 30.
  3. http://www.mobilicites.com/fr_actualites-christian-lacroix-habille-le-tram-de-montpellier-en--gentil-monstre-marin-_77_418.html Article Mobilicites.com sur la décoration intérieure des rames de la ligne 3
  4. Jean-Jacques Sarciat, « Ligne 3 du tramway, Alstom décroche le marché des rames », Direct Matin Montpellier Plus, 13 mai 2009, page 3.
  5. Soit environ 2 centimètres en ligne directe sur la carte topographique Aigues-Mortes au 1/25 000e, n°2843 OT, Institut géographique national, 2e édition, 2000.
  6. a et b Conférence de présentation par Georges Frêche et carte rapportées dans Yannick Povillon, « Le tram, où en est-on ? », Midi libre, édition Montpellier, 27 janvier 2008, page 2.
  7. C. Rossignol, « Oui au tramway à la mer », sur www.20minutes.fr, (consulté le 15 novembre 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]