Gare routière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une petite gare routière à Senlis, devant une gare SNCF désaffectée
Gare routière plus importante, à Dunkerque
Une gare routière très importante, à Ankara (Turquie)

Une gare routière de voyageurs est une structure de correspondance entre plusieurs lignes de transports en commun voyageant par la route (autocars, autobus ou trolleybus). Des réseaux de différentes envergures peuvent s'y rencontrer (urbain / suburbain, régional, interrégional ou même international).
Lorsqu'elle offre une correspondance avec un mode ferré de transport en commun (train, métro, tramway), elle est qualifiée de pôle d'échanges ou pôle intermodal.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Une gare routière se différencie d'un simple arrêt de bus par sa taille, et par les infrastructures qu'elle utilise, celle-ci qui pouvant jusqu'à se présenter sous la forme d'un bâtiment abritant à la fois les quais et des services aux passagers tels que : des lieux d'attente, des commerces (presse, tabac, boissons, petite restauration), des guichets vendant des titres de transport, des toilettes, etc…

Dans certains cas, notamment lorsqu'une telle structure est un terminus de ligne, elle peut être couplée avec un dépôt.

Les gares routières dans le monde[modifier | modifier le code]

En Allemagne[modifier | modifier le code]

En Allemagne, les gares routières portent souvent le nom de Zentraler Omnibus-Bahnhof (ZOB), signifiant littéralement « gare centrale des autobus ».

En France[modifier | modifier le code]

En France, de nombreux pôles intermodaux ou multimodaux naissent, avec la prise de conscience de la desserte des campagnes comme celui de Bellegarde-sur-Valserine dans l'Ain.

Les transports collectifs de voyageurs par ligne régulière d'autocar étant peu développé en France pour des déplacements interrégionaux (seul les cars affrétés par la SNCF assurent ce type desserte)[réf. nécessaire], les gares routières assurent essentiellement des dessertes locales ou éventuellement régionales, ainsi que des transports internationaux (on parle alors de gares internationales).

À Paris, les deux gares routières internationales sont la gare internationale routière Paris-Gallieni (située sur le territoire de la commune de Bagnolet, jouxtant la Porte de Bagnolet) et le Terminal Jules Verne à La Défense.

On parle également de gare routière (ou de zone logistique) pour un lieu de transbordement de marchandises, généralement doté d'entrepôts importants, comme Garonor, au nord de Paris.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]