Gare de Castelnau-d'Estrétefonds

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne pas confondre avec la gare de Castelnaud-Fayrac.

Castelnau-d'Estrétefonds
Image illustrative de l’article Gare de Castelnau-d'Estrétefonds
Intérieur de la Gare et desserte TER.
Localisation
Pays France
Commune Castelnau-d'Estrétefonds
Quartier Bordeneuve
Adresse 31620 Castelnau-d'Estrétefonds
Coordonnées géographiques 43° 47′ 10″ nord, 1° 20′ 30″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TER Occitanie
Caractéristiques
Ligne(s) Bordeaux-Saint-Jean à Sète-Ville
Transit annuel 235 037 voyageurs (2017)
Altitude 111 m
Historique
Mise en service 30 août 1856
Correspondances
Réseau Arc-en-Ciel Hop!277729

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Castelnau-d'Estrétefonds

Géolocalisation sur la carte : Occitanie

(Voir situation sur carte : Occitanie)
Castelnau-d'Estrétefonds

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

(Voir situation sur carte : Haute-Garonne)
Castelnau-d'Estrétefonds

La gare de Castelnau-d'Estrétefonds est une gare ferroviaire française de la ligne de Bordeaux-Saint-Jean à Sète-Ville située sur le territoire de la commune de Castelnau-d'Estrétefonds dans le département de la Haute-Garonne en région Occitanie.

Elle est mise en service en 1856 par la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne.

C'est une gare voyageurs de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par des trains TER Occitanie.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 111 mètres d'altitude, la gare de Castelnau-d'Estrétefonds est située au point kilométrique (PK) 234,964 de la ligne de Bordeaux-Saint-Jean à Sète-Ville, entre les gares de Grisolles et de Saint-Jory[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La station de Castelnau est mise en service le par la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne, lorsqu'elle ouvre à l'exploitation la section de Valence-d'Agen à Toulouse[2].

En 1858, Castelnau-d'Estrétefonds est la 42e station du chemin de fer de Bordeaux à Sète, elle dessert le village de Castelnau-d'Estrétefonds, située à 21 km de Toulouse, 235 km de Bordeaux et 242 km de Sète[3].

En 2015, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare était de 202 782 voyageurs[4].

En 2017, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare était de 235 037 voyageurs[5].

Projet[modifier | modifier le code]

Un réaménagement complet en terminus de la halte est en projet, pour les trains qui effectueront les navettes style RER jusqu'à Matabiau[6].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert du lundi au vendredi et fermé les samedis, dimanches et fêtes. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport[7].

Desserte[modifier | modifier le code]

Castelnau-d'Estrétefonds est desservie par les trains TER Occitanie des lignes [7]:

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules (181 places) y sont aménagés[7].

La gare est desservie par les bus du réseau Arc-en-Ciel de Haute-Garonne des lignes Hop!2, 77 et 729[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 601 à 990, vol. 2, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-44-0), « [640/2] Agen - Toulouse », p. 40.
  2. François et Maguy Palau, Le rail en France : Le Second Empire, t. 1 (1852-1857), Palau, , 215 p. (ISBN 2-950-942-11-3), « 2.11 Valence d'Agen - Toulouse », p. 155.
  3. Adolphe Joanne, Itinéraire de Bordeaux à Toulouse, à Sète et à Perpignan: itinéraire historique et descriptif, Hachette, 1858, p. 263 intégral (consulté le 10 janvier 2016)
  4. « Fréquentation en gares en 2014 – Castelnau-d'Estrétefonds », sur SNCF Open Data, traitement du 26 avril 2016 (onglet informations) (consulté le 3 novembre 2016).
  5. « Fréquentation en gares », sur data.sncf.com (consulté le 17 mars 2019)
  6. Philippe Emery, « Le futur «RER» du Nord toulousain roulera en 2024 », sur La Dépêche, (consulté le 10 janvier 2016).
  7. a b et c « Services & Gares / Gare Castelnau-d'Estrètefond », sur SNCF TER Midi-Pyrénées (consulté le 10 janvier 2016).
  8. www.cosiweb.fr, « Ville de Castelnau d'Estrétefonds - La gare », sur www.castelnau-estretefonds.fr (consulté le 9 juillet 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]



Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Montauban-Ville-Bourbon Grisolles
ou Montauban-Ville-Bourbon
TER Occitanie Saint-Jory
ou Toulouse-Matabiau
Toulouse-Matabiau
Cahors
ou Brive-la-Gaillarde
Grisolles
ou Montauban-Ville-Bourbon
TER Occitanie Saint-Jory
ou Toulouse-Matabiau
Toulouse-Matabiau
Agen Montauban-Ville-Bourbon TER Occitanie Toulouse-Matabiau Toulouse-Matabiau