Transports en commun de Nîmes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tango.
Tango !
Image illustrative de l'article Transports en commun de Nîmes

Image illustrative de l'article Transports en commun de Nîmes
Un bus articulé près des Arènes de Nîmes.

Situation Communauté d'agglomération Nîmes Métropole
Type Bus, BHNS
Entrée en service 2007
Longueur du réseau 8 Millions de kilomètres par an
Lignes
  • 1 ligne « Tango+ »
  • 11 lignes urbaines
  • 17 lignes des garrigues nîmoises
  • 12 lignes périurbaines
  • 1 navette aéroport
  • 17 lignes scolaires « Tempo » urbaines
  • 34 lignes scolaires « Tempo » périurbaines
  • 1 navette événementielle
Stations 9 sur la ligne T1
Fréquentation 17 Millions de voyages en 2008
Propriétaire Nîmes Métropole
Exploitant STCN (Keolis)

Le réseau de transports en commun de Nîmes est un réseau urbain de lignes de bus en France, dans le département du Gard, sur la Communauté d'agglomération Nîmes Métropole. L'exploitation du réseau est déléguée à Keolis par l'autorité organisatrice des transports urbains qui est la communauté d'agglomération Nîmes Métropole. Le réseau est exploité sous la marque Tango !, acronyme de Transport de l'agglomération nîmoise.

Histoire[modifier | modifier le code]

De 1845 à 1951... du fiacre au tramway[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tramway de Nîmes.

Mise en service des premiers fiacres en 1845 et apparition des tramways à chevaux en 1880.

En 1899, le dépôt dit des « Marronniers » est livré et la mise en service des tramways électriques intervient conjointement. Un véritable réseau est créé à cet effet, dont la ligne A dite du « Tour des Boulevards » puis les lignes B et C assurant la desserte des quartiers périphériques.

Mise en service en 1924 de l'Électrobus du Gard reliant Nîmes et Comps au Pont du Gard sur deux lignes distinctes, dont le parc de matériel roulant fourni par C.E.F. regroupe au total 10 motrices voyageurs et 15 motrices marchandises... l'exploitation cessera cependant en 1927 faute de performances commerciales et de résultats financiers satisfaisants.

Le réseau de lignes est exploité en régie municipale à partir de 1945 et la fameuse livrée dite « rouge et crème » assortie des armoiries de la ville fait son apparition sur le matériel roulant, qui subsistera jusqu'à la fin de l'exploitation sous ce statut juridique.

Essai d'un trolleybus en 1948 dont aucune suite favorable ne lui sera donnée. C'est donc l'autobus qui sera choisi à partir de 1949 et le premier choix se porte sur une série unique de Berliet PCK 7W... entraînant de fait le retrait échelonné des tramways électriques devenus obsolètes.

Le dernier tramway rentre définitivement au dépôt le 20 juillet 1951 après son dernier service sur la ligne A dite du « Tour des Boulevards ».

De 1952 à 1981... l'ère des autobus[modifier | modifier le code]

C'est à partir de 1952 que de nouvelles lignes sont créées tandis que celles reconverties depuis la disparition des tramways bénéficient immédiatement de prolongations de parcours vers les quartiers lointains, de véritables aires de retournement et / ou de stationnement sont construites aux terminus. Le système d'indice de ligne dit "lettré" est toutefois conservé, l'ajout d'une barre en surplomb indique un service partiellement assuré mais celle-ci sera définitivement abandonnée en 1963.

Des autobus neufs sont commandés notamment auprès de Berliet afin de faire face à l'évolution du réseau durant ces années, la réforme des autobus Berliet PCK7W survient cependant à l'automne 1957.

L'urbanisation nouvelle des quartiers ouest de la ville s'accompagne de l'ouverture de la première d'une série de lignes dès 1963, le premier abribus est construit sur l'avenue Feuchères au cours de l'année suivante. En 1969, l'ensemble des services s'effectue désormais à un seul agent dans les autobus : tous les conducteurs cumulent donc la fonction de receveur. Le centre ville de Nîmes est mis en circulation giratoire, ce qui oblige la municipalité à réorganiser le parcours des lignes empruntant les grands boulevards.

Afin de recouvrer une bonne desserte dans ce secteur, des couloirs à contresens réservés aux autobus sont créés à partir de 1971.

Les premiers autobus standard Berliet PR100 et Saviem SC10 sont livrés à la régie municipale durant l'été 1972. Ces deux modèles représenteront la quasi-exclusivité des achats jusqu'au début de la décennie suivante, évoluant sous diverses configurations physiques et mécaniques. Un nouveau dépôt situé dans le quartier de la Croix-de-Vauvert est rendu opérationnel en 1974 et fonctionne d'abord en tandem avec celui des Marronniers, ce dernier est désaffecté dès 1976 mais sa démolition n'interviendra qu'après 25 ans d'abandon.

L'année 1980 voit la mise en service des lignes 1 et 2 destinées à relier directement les quartiers ouest et le centre ville vers un terminus centralisé au droit des Arènes, offrant chacune des fréquences de passages plus élevées et une amplitude de service élargie. En outre, l'ensemble du réseau totalise au même moment 12 lignes classées de A à K.

De 1982 à 1993... nouvelle image du réseau et privatisation des services[modifier | modifier le code]

En 1982, le réseau des lignes et les services afférents sont totalement restructurés. Une immense opération de marketing est organisée pour l'occasion (naissance de la fameuse mascotte « Nimembus », un crocodile anthropomorphe). La plupart des lignes deviennent diamétrales et sont désormais classées par des chiffres, les longs parcours à sens unique de certaines portions de lignes sont réduits au strict minimum. L'affichage des girouettes de tous les véhicules ainsi que le mobilier des points d'arrêt et la gamme de documentation commerciale font également l'objet d'un renouveau visuel complet, grâce notamment à la mise en place d'une véritable charte graphique appliquée de manière uniforme sur chacun de ces supports.

Deux nouvelles livrées sont respectivement apposées sur les véhicules en 1982 et en 1984... c'est celle de la deuxième campagne qui sera finalement retenue.

Un premier autobus articulé est à l'essai dès 1984 : un Renault PR 180 sur la ligne 01.

Au cours de cette même année, un service nocturne de fin de semaine est mis en place, c'est l'unique ligne A reliant Castanet à Courbessac qui dessert la plupart des quartiers intermédiaires et tout le centre ville, les vendredis et samedis soirs jusqu'à 01h00 le lendemain. Un renforcement du réseau des lignes scolaires est opéré dans certains quartiers ouest, deux nouvelles liaisons sont respectivement créées sous les indices 33 et 34. Enfin, il est procédé au lancement de la ligne 22 desservant par minibus les quartiers dits des « Mazets » ainsi que de la ligne 23 desservant le Mas de Boudan.

La régie municipale cesse définitivement d'exister en 1985 et laisse place au 1er décembre à la STCN (Société des transports en commun de Nîmes), le nom commercial du réseau restant TCN, déjà en usage confidentiel depuis les années 1960.

Mise en service en 1986 d'une série de 9 autobus articulés de type Heuliez GX 187 sur deux lignes à forte fréquentation et aux longs parcours : la ligne 01 entre Pissevin et Courbessac et la ligne 03 entre Valdegour et Calvas / Serre Cavalier / Massillan. Une livrée spéciale dite « Mosaïque » leur est appliquée afin de se différencier clairement des autres véhicules du parc. En 1987, une desserte de la nouvelle zone commerciale « Ville Active » suivie de celle du complexe sportif « La Bastide » situés au sud de la ville par la ligne 04 est mise en place.

Suppression des couloirs à contre-sens à cause de trop nombreux accidents en 1988 et mise en service de la navette gratuite de centre-ville baptisée « Nimabelle », ce nom étant aussi attribué à la nouvelle mascotte féminine de « Nimembus », exploitée à l'aide des Renault SC 10 R puis deux ans plus tard avec l'ajout de deux Van Hool A500 achetés neufs, la fréquence est 3 min en heures de pointe et de 7 min en heures creuses. Création de la ligne 20 reliant la Gare Routière au quartier de la Cigale.

La même année, mise en service des 4 premiers bus Renault R312 sur la ligne 02.

Les installations du dépôt de la Croix-de-Vauvert sont transférées près du quartier Mas de Ville en 1989, l'ancien site est totalement éliminé peu après sa fermeture.

Arrêt d'exploitation de la ligne A nocturne pour cause de faible fréquentation de ce service en 1990, assortie d'un taux de fraude préoccupant. Les services de nuit sont alors repris par les lignes suivantes les vendredi et samedi soir avec circulation toutes les 30 min entre 20h30 et 21h30 et entre 0h00 et 1h30 :

  • Ligne 1 entre Centre Ville et Courbessac ;
  • Ligne 3 entre Centre Ville et Valdegour ;
  • Ligne 4 entre Centre Ville et Chemin-bas d'Avignon ;
  • Ligne 5 entre Centre Ville et Castanet.

Mise en service en février 1990 de la "nouvelle" ligne 6 entre Serre Cavalier et Feuchères via le quartier des Justices Vieilles, fréquence de 40 minutes desservie par un minibus de type Renault Master. La desserte de Serre Cavalier par la ligne 3 n'étant plus assurée que le dimanche. Création de la ligne 7 reliant l'hôpital Carémeau à la Gare Routière via la Place des Écoles. La ligne 22 change de nom et devient la « Mazetière » à la suite de l'évolution de son offre de transport élargie et de la mise en place de dessertes accessibles sur réservation téléphonique.

Modification de la ligne 31 en septembre 1991 qui assure désormais la desserte des quartiers du Mas Roman à St-Césaire et du Mas de Ville à la fréquence de 20 à 30 minutes, la desserte des zones industrielles devient donc intermittente. L'accès à la navette « Nimabelle » devient payant. Réforme des derniers autobus de type Berliet PR 100 PA.

Incendie en 1992 d'un autobus articulé à proximité des quartiers Ouest.

De 1994 à 2006... vers un réseau rural puis suburbain[modifier | modifier le code]

Le bus Renault R 312 a été le modèle "phare" du réseau T.C.N. durant la seconde moitié des années 1990.

Le réseau est une nouvelle fois restructuré en 1994 (création de lignes lettrées et chiffrées sur un même réseau) et lancement du service « Les 7 Collines » visant à affiner la desserte des quartiers dits des « Mazets », les services scolaires sont exploités sous la marque « Les Collégiales ». En septembre de la même année la navette de centre ville baptisée « Huit en Ville » est mise en service à la suite d'une modification importante d'une grande partie des lignes du réseau.

L'année 1995 voit la réforme des derniers autobus Saviem SC10 et arrêt de ce même modèle siglé Renault l'année suivante.

Les 150 ans des transports en commun à Nîmes sont fêtés en 1996.

L'année 1999 voit la mise en service des premiers autobus à plancher bas intégral et accessibles aux personnes à mobilité réduite, des Renault Agora.

Mise en service en 2000 de la nouvelle navette de centre-ville « La Citadine » exploitée à l'aide de Mercedes-Benz Cito hybride diesel et électricité, remplaçant de ce fait le « Huit en Ville ».

La dénomination des lignes est modifiée en 2002 pour se composer uniquement de lettres (A à K).

L'année 2003 voit le retrait des autobus articulés des lignes régulières, les derniers exemplaires en circulation étant réaffectés aux services scolaires.

Le réseau est étendu à l'agglomération de Nîmes Métropole en 2004.

Mise en service en 2006 des nouvelles navettes « Nimenbus » (Augusta, Aurelia et Domitia), qui desservent les quartiers Beausoleil, La Placette et Capouchiné.

De 2007 à 2011... naissance de Tango[modifier | modifier le code]

L'identité visuelle du réseau Tango en vigueur depuis 2007 sur un bus Mercedes-Benz Citaro.

Durant l'été 2007, le réseau abandonne le nom TCN au profit de Tango.

En septembre 2007, création de la ligne L Nîmes Feuchères ↔ Nîmes Mas des Rosiers / Milhaud en remplacement de la ligne 41, cette ligne est affrétée à la S.T.D.G. et exploitée en Mercedes-Benz Citaro ou Renault PR 100. Cette même ligne est prolongée le 24 août 2009 de Milhaud à Bernis en remplacement des lignes 42 et 43.

L'année 2010 voit la réforme de l'ensemble des Mercedes-Benz Cito. L'année 2011 voit quant à elle le retrait de l'ultime autobus articulé, un Renault PR 180.2 acheté d'occasion au réseau urbain d'Annecy.

À partir de 2012... Tango +[modifier | modifier le code]

Un bus de la ligne E, près de son terminus Romarins.

Mise en service de la ligne en site propre « Tango+ » T1 reliant l'autoroute A 54 aux Arènes et suppression de la Navette Intervillages 4 le 29 septembre 2012. La mise en service de la ligne T1 marque le retour des autobus articulés à Nîmes.

Suppression de la Citadine Écusson le 6 juillet 2013. Le réseau subit de fortes modifications le 2 septembre de la même année :

  • Principalement sur le réseau suburbain régulier :
    • Les lignes L et 16 fusionnent pour former la nouvelle ligne 11, tandis que les lignes 11 et 37 fusionnent pour former la nouvelle ligne 12, qui reprend aussi la desserte de la Bastide de la ligne D ;
    • Les lignes 13 et 15 deviennent respectivement les lignes 21 et 22, la nouvelle ligne 21 ne desservant plus Bezouce ;
    • Les lignes 21 et 22 deviennent respectivement les lignes 32 et 31, la ligne 32 reprend la desserte de la ZAC de Grézan à la ligne G ;
    • La ligne J est prolongée à Bouillargues et remplace la ligne 31 qui est supprimée ;
    • La ligne 34 est scindée en deux lignes 41 desservant Garons et 42 qui dessert St-Gilles ;
    • La ligne 38 devient la ligne 41 ;
    • Les lignes 52 et 53 deviennent respectivement les lignes 51 et 52 ;
    • La navette Intervillages 3 devient la ligne 62 tandis que les navettes 1, 2, 5, 6 et 7 sont purement et simplement supprimées, les lignes périurbaines reprenant les dessertes ;
    • La navette aéroport n'est plus désignée par l'indice 30.
  • Aussi sur le réseau suburbain scolaire qui prend le nom « Tempo » :
    • Les trois circuits de la ligne 17 deviennent les lignes 204A à 204C et conservent le nom « Zoobus » ;
    • Les deux circuits de la ligne 18 deviennent les lignes 203A à 203C ;
    • La ligne 25 devient les lignes 212A et 212B ;
    • Les lignes 32 et 33 deviennent les lignes 216 et 217 ;
    • La ligne 35 et ses cinq circuits deviennent les lignes 219, 220 et 222 ;
    • La ligne 36 devient la ligne 221 ;
    • Les ligne 54 à 57 deviennent les lignes 228 à 231 ;
    • Les autres lignes sont soit nouvelles soit issues de renfort scolaire des anciennes lignes périurbaines.
  • Mais concernent aussi le réseau urbain :
    • Modification de la desserte du Mas de Chavidan : La ligne G fait terminus dans le quartier, tandis que le trajet de la ligne C est modifiée ;
    • Suppression de la desserte intermittente du terminus Goélands par la ligne E ;
    • Les lignes « 7 Collines » sont désormais indicées de 70 à 86 ;
    • Les lignes scolaires « Collégiales » 1 à 10 deviennent les lignes « Tempo » 100 à 115.

Le transport en commun en site propre (TCSP)[modifier | modifier le code]

Le projet de TCSP nîmois est un bus à haut niveau de service (BHNS) à l'image de ceux des agglomérations de Paris, Rouen et Nantes qui l’ont déjà réalisé.

Ce projet comprend la réalisation de 2 lignes ainsi que ses services associés :

Première ligne TCSP T1 Tango+[modifier | modifier le code]

Un bus articulé de la ligne T1, près de l'arrêt Montcalm.
Article détaillé : Ligne T1 du BHNS de Nîmes.

Actuellement en service, cette ligne (T1) suit un axe Nord <> Sud mesurant environ 6 kilomètres.

Son itinéraire débute près de la sortie d’autoroute Nîmes Centre de l'autoroute A54, où sera implanté un Parc relais (P+R) de 360 places et un autre de 100 places à proximité de la voie urbaine sud (Parnasse) reliant le centre-ville historique, « l'Écusson », suivant le tour des boulevards.

13 stations seront sur l’itinéraire de cette première ligne.

L’environnement de la ligne est identique ou très proche de celui d’un tram, avec une plateforme réservée sur 95 % de l’itinéraire. Seule une voie (300 mètres dans un seul sens) sera partagée sur le secteur de la rue de la République qui permettra la circulation riveraine et des livraisons. Ce secteur est géré par dés feux situés en amont et en aval de la rue afin de gérer les entrées et sorties de voitures sur cette section et faire en sorte que le BHNS ne soit jamais gêné par de la circulation devant lui.

Au total, 5 itinéraires ont été étudiés à l’origine, celui qui a été retenu est celui qui est le plus générateur de fréquentation. (10 000 V/J sur cet itinéraire contre pas plus de 7 000 sur les quatre autres possibilités qui présentaient par contre une insertion beaucoup plus simple.

Les stations font 30 mètres de long et le véhicule est guidé en approche par le système de guidage SIEMENS déjà opérationnel sur Rouen de façon à permettre un accostage au plus près du quai (+/- 40 mm). Ces stations disposent des mêmes équipement que celles qu’on peut trouver sur les stations de tram, information dynamique sonore et visuelle en temps réel (un nouveau SAEIV est mis en place) ainsi que tous les équipements billettiques nécessaires (DAT etc.) un système billettique sans contact sera aussi mis en place.

L’objectif de vitesse commerciale est fixé à 20 km/h.

Les fréquences seront de 5 min et l’amplitude de 5 h du matin à minuit et semaine et 1 heure du matin à partir du jeudi, vendredi, et samedi.

La ligne Nord-sud ne passe pas par la gare centrale ni par la gare routière (les études de fréquentation ont démontré que cela n’était pas nécessaire sur ce corridor). Par contre la ligne Est-Ouest desservira ces deux gares, cependant un pôle d’échange faisant aussi office de seconde gare routière est mis en place sur le secteur du Parnasse desservi par la ligne Nord-Sud. Ce pôle comprendra un parking relais, une gare routière et un site réservé aux cars de tourisme et toutes les jonctions nécessaires avec le réseau périurbain.

Il y aura par ailleurs une jonction entre la ligne nord-sud et la ligne est-ouest afin de se rendre à la gare en TCSP pour la clientèle en provenance du sud.

Cette ligne de TCSP est exploitée avec des Irisbus Crealis Neo 18, avec des aménagements intérieurs spécifiques.

Elle a été mise en service le 29 septembre 2012. La requalification urbaine autour de cet axe est du niveau d’un projet Tram, avec une reprise de façade à façade sur tous les secteurs traversés. Le projet est en définitive du niveau de la ligne 4 à Nantes.

Deuxième ligne TCSP[modifier | modifier le code]

L’axe est-ouest est en fait la ligne la plus importante du réseau. Elle aura une distance de 16 kilomètres et reliera le secteur de St Césaire jusqu’à l’est de la ville, voire jusqu’à la sortie d’autoroute Nîmes Est, sur laquelle serait implanté un important parc relais. D’autres P+R et poches de stationnement sont prévues tout au long de l’itinéraire, avec une jonction à l’ouest avec la gare de St Césaire.

La ligne desservira la zone d’activité de Saint Césaire, le CHU, les quartiers de Pissevin et Valdegour, le secteur Jean Jaurès, le secteur République, la gare de Nîmes et la gare routière, le boulevard Talabot, l’ancienne route d’Avignon et le quartier du Chemin-bas d'Avignon jusqu’au pont de Justice;, le mas de Mingue pour ensuite se diriger vers la future SMAC et enfin atteindre l’autoroute.

À l’ouest, un point de jonction est prévu avec une ligne forte qui desservira la Vaunage.

Le mode retenu est le tramway sur fer[1].

La fréquence prévue est de 4 min et l’amplitude horaire sera identique à la ligne Nord-sud.

La fréquentation attendue sur cet axe est d’environ 40 000 V/J.

Cette ligne sera mise en service courant 2017. Cette ligne sera plus fonctionnelle en termes d’aménagements urbains, avec toutefois des reprises urbanistiques de façade à façade sur certains secteurs justifiant des aménagements pour permettre de redynamiser certains quartiers.

En parallèle à ces deux projets, le reste du réseau urbain et interurbain sera totalement reconfiguré pour être mis en cohérence avec les lignes de TCSP (rabattement, amplitudes, fréquences) et de nombreux aménagements routiers seront réalisés pour augmenter la vitesse commerciale et rendre plus fiable le service des lignes régulières.

De même que plusieurs P+R seront mis en service pour disposer d’une offre importante à ce niveau. Les vélos ne sont pas oubliés puisque des pistes cyclables seront mises en place tout au long des lignes de TCSP, ainsi que des Vélostations pour la location.

En juillet 2013, Systra a remporté la maîtrise d'œuvre des études préliminaires à la réalisation de cette ligne T2 du tramway, pour une première phase qui s'étend sur 12 km (Smac Paloma/ gare de Saint Césaire), et dont le coût de construction serait de 180 millions d’euros[2].

Le réseau[modifier | modifier le code]

Lignes urbaines[modifier | modifier le code]

Ligne « Tango+ »[modifier | modifier le code]

Ligne Caractéristiques
T1 « Tango+ » ou « Tram'Bus »
Arènes ↔ A54-Caissargues
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
km
Durée
13 min
Nb. d’arrêts
9
Matériel
Crealis Neo 18
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / O / N / O
Voy. / an
Exploitant
Keolis
Nîmes
Desserte : Nîmes
  • Stations : Arènes • Montcalm • Dhuoda • Camargue • Liberté • Nemausa • Costières-Parnasse (P+R) • Mas de Vignolles • A54-Caissargues (P+R)
Autre : Ligne à haut niveau de service[3].

Lignes régulières[modifier | modifier le code]

Ces 11 lignes assurent la desserte de Nîmes et Bouillargues en complément de la ligne T1[4].

Ligne Caractéristiques
A Pissevin ↔ Courbessac
Ouverture / Fermeture
2002 / —
Longueur
Durée
25 à 45 min
Nb. d’arrêts
38
Matériel
Standards
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / O
Voy. / an
Exploitant
Keolis
Nîmes
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Pissevin • Trait d'Union • Montcalm • Gare SNCF • Mireille de la Crau • Citadelle • Courbessac
Autre :
B Valdegour ↔ Pont de Justice
Ouverture / Fermeture
2002 / —
Longueur
Durée
30 min
Nb. d’arrêts
23
Matériel
Standards
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / O
Voy. / an
Exploitant
Keolis
Nîmes
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Valdegour • Roberval • Kennedy • Montcalm • Gare SNCF • Bir Hakeim • Pont de Justice
Autre : Les dimanches et jours fériés, la ligne est déviée entre P.Marcellin et Roberval par le trajet de la ligne G et dessert trois arrêts supplémentaires : Ferme des enfants, Trait d'Union et Condorcet.
C Golf / Vacquerolles ↔ Pont de Justice
Ouverture / Fermeture
2002 / —
Longueur
Durée
40 min
Nb. d’arrêts
46 à 52
Matériel
Standards
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / O
Voy. / an
Exploitant
Keolis
Nîmes
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Golf • Vacquerolles • Goélands • A. Camus • Gambetta • Arènes • Gare SNCF • Chalvidan • Pont de Justice
Autre : Le Golf n'est desservi que du lundi au samedi, à raison d'un aller et retour par heure.
D Calvas ↔ Ville Active
Ouverture / Fermeture
2002 / —
Longueur
Durée
38 min
Nb. d’arrêts
35
Matériel
Standards
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / O
Voy. / an
Exploitant
Keolis
Nîmes
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Calvas • 3 Ponts • Gambetta • Jaurès • Camargue • Ville Active
Autre : Les dimanches et jours fériés, la ligne est déviée à hauteur de l'arrêt 3 Ponts afin de desservir les arrêts A. Croizat et Serre Cavalier de la ligne K qui ne dessert pas ce tronçon ce jour là.
E Romarins ↔ Citadelle
Ouverture / Fermeture
2002 / —
Longueur
Durée
43 min
Nb. d’arrêts
27
Matériel
Standards
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Keolis
Nîmes
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Romarins • Trait d'Union • Mas de Vignolles • Multiplexe • Pierre Mendès France • Pont de Justice
Autre : Cette ligne effectue une rocade contournant le centre-ville par le sud.
F Carémeau ↔ Pont de Justice
Ouverture / Fermeture
2002 / —
Longueur
Durée
50 min
Nb. d’arrêts
37
Matériel
Standards
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / O
Voy. / an
Exploitant
Keolis
Nîmes
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Carémeau • Fac de Médecine • IUT • Chambre des Métiers • Camargue • Gare SNCF • Schuman • Pont de Justice
Autre :
G Valdegour ↔ Chalvidan
Ouverture / Fermeture
2002 / —
Longueur
Durée
40 min
Nb. d’arrêts
40
Matériel
Standards
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Keolis
Nîmes
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Valdegour • Trait d'Union • Pissevin • Camargue • Gare SNCF • TCN • Chalvidan
Autre : Les dimanches et jours fériés, la liaison entre Valdegour et Trait d'Union est assurée par la ligne B, tandis que le tronçon entre C. Garcia et Chalvidan est assuré par la ligne J.
H Carémeau ↔ Gare SNCF
Ouverture / Fermeture
2002 / —
Longueur
Durée
20 min
Nb. d’arrêts
14
Matériel
Standards
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / O
Voy. / an
Exploitant
Keolis
Nîmes
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Carémeau • Fac de Médecine • Trait d'Union • Kennedy • Montcalm • Gare SNCF
Autre :
I Route d'Alès / Gambetta/Saint-Paul ↔ Mas de Vignolles
Ouverture / Fermeture
2002 / —
Longueur
Durée
40 min
Nb. d’arrêts
44
Matériel
Standards
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / O
Voy. / an
Exploitant
Keolis
Nîmes
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Route d'Alès • Paratonnerre • Gambetta • Arènes • Gare SNCF • Costières-Parnasse • Ville Active • Mas de Vignolles
Autre : En semaine, de nombreux services ne desservent pas le tronçon entre Route d'Alès et Gambetta/Saint-Paul.
J Valmy ↔ Route d'Arles / Bouillargues
Ouverture / Fermeture
2002 / —
Longueur
Durée
35 à 50 min
Nb. d’arrêts
29 à 40
Matériel
Midibus
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / O
Voy. / an
Exploitant
Keolis
Nîmes
Desserte : Nîmes et Bouillargues
  • Principaux arrêts desservis : Valmy • École d'Infirmières • Porte d'Alès • Gambetta • Arènes • Gare SNCF • Route d'Arles • Gymnase • Bouillargues
Autre : En semaine, un service sur deux desservent la commune de Bouillargues. Les dimanches et jours fériés, la ligne circule uniquement entre les arrêts Valmy et Gare SNCF.
K Serre Cavalier ↔ Carré Sud
Ouverture / Fermeture
2002 / —
Longueur
Durée
45 min
Nb. d’arrêts
47
Matériel
Midibus
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Keolis
Nîmes
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Serre Cavalier • Sophoras • Gambetta • Arènes • Gare SNCF • Parnasse • Multiplexe • Mas de Vignolles • Carré Sud
Autre : Le mercredi, des services circulent entre Gambetta et Carré Sud uniquement.

Desserte des garrigues nîmoises[modifier | modifier le code]

Ces lignes remplacent les anciennes dessertes « 7 Collines ». Elles assurent la desserte des mazets isolés de Nîmes, peu urbanisés, et assurent le rabattement vers les lignes régulières.

Ligne Caractéristiques
70 Hauts de Nîmes ↔ Jaurès
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
25 min
Nb. d’arrêts
21
Matériel
Taxi
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Keolis
Nîmes
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Hauts de Nîmes • Jaurès
Autre : Certains services sont assurées sur commande.
71 Bouquerie ↔ Antiquailles
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
25 min
Nb. d’arrêts
21
Matériel
Taxi
Minibus
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
STDG
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Bouquerie • Antiquailles
Autre : Certains services sont assurées sur commande en taxi.
72 Massillan ↔ Daguet
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
22 min
Nb. d’arrêts
19
Matériel
Taxi
Minibus
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
STDG
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Massillan • Daguet
Autre : Certains services sont assurées sur commande en taxi.
73 Mas Michel ↔ Daguet
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
20 min
Nb. d’arrêts
15
Matériel
Taxi
Minibus
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
STDG
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Mas Michel • Daguet
Autre : Certains services sont assurées sur commande en taxi.
74 Goélands ↔ Fac de Médecine
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
15 min
Nb. d’arrêts
17
Matériel
Taxi
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
STDG
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Goélands • Fac de Médecine
Autre : Certains services sont assurées sur commande.
75 Bas de Tholozan ↔ Bouquerie
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
25 min
Nb. d’arrêts
20
Matériel
Taxi
Minibus
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
STDG
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Bas de Tholozan • Bouquerie
Autre : Certains services sont assurées sur commande en taxi.
76 Chemin du Bachas ↔ Gare SNCF
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
15 min
Nb. d’arrêts
10
Matériel
Taxi
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Chemin du Bachas • Gare SNCF
Autre : Certains services sont assurées sur commande.
77 Montaury ↔ Jaurès
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
15 min
Nb. d’arrêts
6
Matériel
Taxi
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Montaury • Jaurès
Autre : Sur commande uniquement.
78 Complanier ↔ Jaurès
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
10 min
Nb. d’arrêts
8
Matériel
Taxi
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Complanier • Jaurès
Autre : Certains services sont assurées sur commande.
79 Collines aux Grives ↔ Mireille de la Crau
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
12 min
Nb. d’arrêts
6
Matériel
Taxi
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Collines aux Grives • Mireille de la Crau
Autre : Certains services sont assurées sur commande en semaine, tous les services le samedi.
80 (Circulaire) Paratonerre ↔ via Préfecture
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
11 min
Nb. d’arrêts
9
Matériel
Taxi
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Paratonerre
Autre : Certains services sont assurées sur commande.
81 Pavlov ↔ Perbos
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
18 min
Nb. d’arrêts
10
Matériel
Taxi
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Pavlov • Perbos
Autre : Certains services sont assurées sur commande.
82 Mas de Lauze ↔ Trait d'Union
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
15 min
Nb. d’arrêts
8
Matériel
Taxi
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Mas de Lauze • Trait d'Union
Autre : Certains services sont assurées sur commande.
83 Chemin de la Calmette ↔ Citadelle
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
10 min
Nb. d’arrêts
7
Matériel
Taxi
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Chemin de la Calmette • Citadelle
Autre : Certains services sont assurées sur commande du lundi au vendredi, tous les services le samedi et l'été.
84 Font Aubarne ↔ Citadelle
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
10 min
Nb. d’arrêts
7
Matériel
Taxi
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Font Aubarne • Citadelle
Autre : Sur commande uniquement. Pas de service durant les vacances.
85 Air Pur ↔ 3 Ponts
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
10 min
Nb. d’arrêts
6
Matériel
Taxi
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Air Pur • 3 Ponts
Autre : Sur commande uniquement.
86 Mas de Roulan ↔ Bouquerie
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
10 min
Nb. d’arrêts
11
Matériel
Taxi
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Mas de Roulan • Bouquerie
Autre : Certains services sont assurées sur commande.

Lignes périurbaines[modifier | modifier le code]

Ces lignes assurent principalement la liaison entre Nîmes et les autres communes de l'agglomération[5].

Lignes 10 à 19[modifier | modifier le code]

Ligne Caractéristiques
11 Bernis — Jeu de Ballon ↔ Marguerittes — La Glacière
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
60 min
Nb. d’arrêts
53
Matériel
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
STDG
Desserte : Bernis, Milhaud, Nîmes et Marguerittes
  • Principaux arrêts desservis : Jeu de Ballon • Centre commercial • Camargue • Gare SNCF • Pont de Justice • Paloma • La Vierge • La Glacière
Autre :
12 Générac — Avenue de Camargue ↔ Poulx — Crêtes
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
70 min
Nb. d’arrêts
40
Matériel
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Keolis
Languedoc
STDG
Desserte : Générac, Nîmes et Poulx
  • Principaux arrêts desservis : Avenue de Camargue • Mas de Vignolles • Parnasse • Gare SNCF • Pont de Justice • Paloma • Crêtes
Autre :

Lignes 20 à 29[modifier | modifier le code]

Ligne Caractéristiques
21 Nîmes — Gare Routière ↔ Lédenon — Croix des Soldats
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
40 min
Nb. d’arrêts
16
Matériel
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
STDG
Desserte : Nîmes, Marguerittes, Saint-Gervasy, Cabrières et Lédenon
  • Principaux arrêts desservis : Gare Routière • Pont de Justice • Paloma • Magellan • Saint-Étienne • Croix des Soldats
Autre :
22 Nîmes — Gare Routière ↔ Sernhac — Poulvarel
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
46 min
Nb. d’arrêts
17
Matériel
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
STDG
Desserte : Nîmes, Marguerittes, Saint-Gervasy, Bezouce et Sernhac
  • Principaux arrêts desservis : Gare Routière • Pont de Justice • Paloma • Magellan • Les Coopés • Poulvarel
Autre :

Lignes 30 à 39[modifier | modifier le code]

Ligne Caractéristiques
31 Nîmes — Gare Routière ↔ Redessan — Bondavin
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
20 min
Nb. d’arrêts
14
Matériel
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
STDG
Desserte : Nîmes, Rodilhan, Manduel et Redessan
  • Principaux arrêts desservis : Gare Routière • Philippe Lamour • ZAC 1 • Gare de Manduel • Place du Marché • Bondavin
Autre :
32 Nîmes — Gare Routière ↔ Manduel — Gare de Manduel
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
30 min
Nb. d’arrêts
24
Matériel
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Keolis
Nîmes
Desserte : Nîmes, Rodilhan et Manduel
  • Principaux arrêts desservis : Gare Routière • Philippe Lamour • ZAC 1 • ZAC Grézan • Lombarde • Dojo • Colbert • Gare de Manduel
Autre :

Lignes 40 à 49[modifier | modifier le code]

Ligne Caractéristiques
41 Nîmes — Parnasse ↔ Garons — Champ de Mars
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
25 min
Nb. d’arrêts
17
Matériel
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Les rapides
de Camargue
Desserte : Nîmes, Caissargues et Garons
  • Principaux arrêts desservis : Parnasse • Mas de Vignolles • Parc relais A54 • Labadou • Champ de Mars • Fouvieil
Autre :
42 Nîmes — Gare Routière ↔ Saint-Gilles — Ponant
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
35 min
Nb. d’arrêts
30
Matériel
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Les rapides
de Camargue
Desserte : Nîmes, Caissargues et Saint-Gilles
  • Principaux arrêts desservis : Gare Routière • Mas de Vignolles • Parc relais A54 • Labadou • 19 mars 1962 • Mistral • Chanzy • Ponant
Autre :

Lignes 50 à 59[modifier | modifier le code]

Ligne Caractéristiques
51 Nîmes — Gare Routière ↔ Langlade — Très Patas
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
42 min
Nb. d’arrêts
31
Matériel
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Keolis
Languedoc
Desserte : Nîmes, Caveirac, Clarensac et Langlade
  • Principaux arrêts desservis : Gare Routière • Square du 11 novembre • Montcalm • Capitelles 2 • Terre Rouge • Médiathèque • Chasselas • Bleuets • Font Barin • Très Patas
Autre :
52 Nîmes — Gare Routière ↔ Saint-Côme-et-Maruéjols — Marchepied / Saint-Côme-et-Maruéjols — Maruéjols
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
43 à 46 min
Nb. d’arrêts
27 à 28
Matériel
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Keolis
Languedoc
Desserte : Nîmes, Caveirac, Langlade, Clarensac et Saint-Côme-et-Maruéjols
  • Principaux arrêts desservis : Gare Routière • Square du 11 novembre • Montcalm • Capitelles 2 • Terre Rouge • Font Barin • Bleuets • Chasselas • L'enclos de l'Olivier • Marchepied
Autre : Le hameau de Maruéjols est desservi à raison d'un service le matin et le soir les mercredis et samedis uniquement.

Lignes 60 à 69[modifier | modifier le code]

Ligne Caractéristiques
61 Nîmes — Gare Routière ↔ Saint-Chaptes — Larcy
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
45 min
Nb. d’arrêts
26
Matériel
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Keolis
Languedoc
Desserte : Nîmes, La Calmette et Saint-Chaptes
  • Principaux arrêts desservis : Gare Routière • Montcalm • Mas Balan • Valfons • Larcy
Autre :
62 La Calmette — Charles de Gaulle ↔ Sainte-Anastasie — Aubarne
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
13 min
Nb. d’arrêts
6
Matériel
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Desserte : La Calmette, Dions et Sainte-Anastasie
  • Principaux arrêts desservis : Charles de Gaulle • Gardon • Mairie • Aubarne
Autre : Ne circule qu'aux heures de pointe ; Unique ligne suburbaine ne desservant pas Nîmes.

Lignes en intégration tarifaire[modifier | modifier le code]

Ligne Caractéristiques
D41 Nîmes — Gare Routière ↔ Saint-Dionisy — Le Soldat (Sommières desserte sous tarification départementale)
Ouverture / Fermeture
— / —
Longueur
Durée
29 min
Nb. d’arrêts
10
Matériel
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / O
Voy. / an
Exploitant
Transports
Gardois
Desserte : Nîmes et Saint-Dionisy
  • Principaux arrêts desservis : Gare Routière • Dhuoda • Capitelles 2 • Le Soldat
Autre : Depuis le 17 mars 2014, la desserte de Saint-Dionisy de la ligne 51 est reprise par l'intégration tarifaire de la ligne D41 du réseau départemental Ed'Gard.

Navette aéroport[modifier | modifier le code]

Ligne Caractéristiques
N Navette aéroport
Nîmes — Gare SNCF (départ) / Pont de Vierne (arrivée) ↔ Aéroport de Nîmes - Garons
Ouverture / Fermeture
— / —
Longueur
Durée
25 à 36 min
Nb. d’arrêts
7 à 8
Matériel
Jours de fonctionnement
LMaMeVD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / O
Voy. / an
Exploitant
Desserte : Nîmes et Aéroport de Nîmes - Garons (Saint-Gilles et Garons)
  • Principaux arrêts desservis : Gare SNCF • Camargue • Costières - Parnasse • Mas de Vignolles • A54 - Caissargues • Aéroport de Nîmes - Garons
Autre :
  • Les horaires et jours de fonctionnement sont adaptés en fonctions des vols à départ ou en partance de l'aéroport[6].
  • Desserte sur demande de la zone hôtelière de la Ville Active auprès du conducteur ou sur réservation téléphonique.
  • La ligne applique une tarification spéciale de 5,50 €, aucun autre titre classique n'est accepté.

Lignes scolaires « Tempo »[modifier | modifier le code]

Lignes urbaines[modifier | modifier le code]

Ces 17 lignes, qui remplacent les anciennes « Collégiales », desservent principalement les établissements internes à Nîmes[7].

Ces lignes sont accessibles à toute personne munie d'un titre de transport valable.

Ligne Parcours Période Établissements Exploitant
100 Mas Roman ↔ Jules Verne LMaMeJV Collèges Condorcet et Jules Verne, Lycée Voltaire N.C.
101 Curie 1 ↔ Jean Rostand LMaMeJV Collèges Condorcet, Jules Verne, Jean Rostand, Lycées Albert Camus et Voltaire N.C.
102 Citadelle ↔ Jules Raimu LMaMeJV Collèges Les Oliviers, Saint-Vincent, Mont Duplant et Feuchères, Lycées Dhuoda, Gaston Darboux, Jules Raimu, IUT, l'Institut d'Alzon STDG
103 Carreau de Lanes ↔ Jean Rostand LMaMeJV Collèges Condorcet et Jean Rostand, Lycée Camus N.C.
104 Jaurès ↔ Valdegour LMaMeJV Collège Jules Verne, Lycées Voltaire, Jules Raimu, Gaston Darboux, IUT, Restaurant Universitaire, Cité Universitaire STDG
105 Mas Roman ↔ Albert Camus LMaMeJV Collège Jules Verne, Lycées Albert Camus et Voltaire N.C.
106 Antiquailles ↔ Camus LMaMeJV Collège Jean Rostand, Lycée Albert Camus (le matin) STDG
107 Camplanier ↔ Jean Rostand LMaMeJVS Collèges Albert Camus et Jean Rostand STDG
108 École du Mas Roman ↔ Avocette LMaJVS École du Mas Roman N.C.
109 Mas Mayan ↔ Hemingway LMaMeJVS Lycée Hemingway N.C.
110 Philippe Lamour ↔ Citadelle Me  ? STDG
111 Gare SNCF / Routière ↔ IUT LMaMeJVS IUT N.C.
112 Jules Raimu ↔ Calvas LMaJVS Collèges Les Oliviers, Saint-Vincent, Mont Duplan et Feuchères, Lycées Dhuoda, Gaston Darboux et Jules Raimu, IUT, Institut d'Alzon N.C.
113 Engance ↔ Gazelle (Taxi sur réservation) LMaJVS  ? N.C.
115 TCN ↔ Mazet des Mourgues LMaMeJVS  ? N.C.
209 Nîmes — Gare routière ↔ Chemin des Canaux LMaMeJVD Lycée Agricole de Rodilhan STDG
225 Nîmes — Gare routière ↔ Lycée de Milhau LMaMeJVS Lycée de Milhau STDG

Lignes périurbaines[modifier | modifier le code]

Ces 37 lignes, qui remplacent les anciennes lignes scolaires périurbaines, desservent principalement les établissements des autres communes de l'agglomération[8].

Ces lignes sont accessibles à toute personne munie d'un titre de transport valable.

Ligne Parcours Période Établissements Exploitant
200 Poulx ↔ Nîmes — Jules Vallès / La Valsainte LMaMeJV  ? N.C.
201 Poulx ↔ Nîmes — Gare Routière LMaMeJV  ? N.C.
202 Nîmes — Gare Routière ↔ CFA - Magellan LMaMeJV CFA et MFR de Marguerittes STDG
203A Poulx ↔ Collège Lou Castellas LMaMeJV Collège Lou Castellas de Marguerittes STDG
203B Lédenon ↔ Collège Lou Castellas LMaMeJV Collège Lou Castellas de Marguerittes STDG
203C Marguerittes ↔ Collège Lou Castellas LMaMeJV Collège Lou Castellas de Marguerittes STDG
204A Zoobus : Circuit « Le Lion » LMaJV Écoles Peyrouse et Marcieu de Marguerittes STDG
204B Zoobus : Circuit « La Girafe » LMaJV Écoles Peyrouse et Marcieu de Marguerittes STDG
204C Zoobus : Circuit « Crocodile » LMaJV Écoles Peyrouse et Marcieu de Marguerittes STDG
205 Marguerittes ↔ Chemin des Canaux LMaMeJV Lycée Agricole de Marguerittes STDG
206 Marguerittes ↔ Nîmes — Philippe Lamour LMaMeJV  ? STDG
207 Lédenon ↔ Nîmes — Gare Routière LMaMeJV  ? STDG
208 Bezouce ↔ Nîmes — Gare Routière LMaMeJV  ? STDG
210 Manduel ↔ Nîmes — Gare Routière LMaMeJV  ? STDG
212A Rodilhan / Redessan ↔ Collège de Manduel LMaMeJV Collège de Manduel STDG
212B Manduel ↔ Collège de Manduel LMaMeJV Collège de Manduel STDG
213 Redessan ↔ Nîmes — Gare Routière LMaMeJV  ? STDG
214 Bouillargues ↔ Nîmes — Philippe Lamour LMaMeJV  ? N.C.
215 Bouillargues ↔ Nîmes — Gare Routière LMaMeJV  ? N.C.
216 Garons ↔ Collège les Fontaines LMaMeJV Collège les Fontaines de Bouillargues N.C.
217 Caissargues ↔ Collège Les Fontaines LMaMeJV Collège Les Fontaines de Bouillargues N.C.
218 Garons ↔ Nîmes — Philippe Lamour / Gare Routière LMaMeJV Collège les Fontaines de Bouillargues N.C.
219 Saint-Gilles ↔ Nîmes — Gare Routière LMaMeJV Collège Les Fontaines de Bouillargues N.C.
220 Collège Jean Vilar ↔ École Li Cigalou LMaJV Collège Jean Vilar de Saint-Gilles N.C.
220D Garons ↔ Collège Jean Vilar LMaMeJV Écoles primaires de Saint-Gilles N.C.
221 Saint-Gilles ↔ Lycée de Milhaud LMaMeJV Lycée de Milhaud N.C.
222 Générac ↔ Collège de Saint-Gilles LMaMeJV Collège Jean Vilar de Saint-Gilles N.C.
223 Bernis ↔ Collège Capouchiné LMaMeJV Collège Capouchiné de Nîmes STDG
224 Milhaud ↔ Nîmes — Gare SNCF LMaMeJV  ? STDG
226 Saint-Côme-et-Maruéjols / Caveirac ↔ Nîmes — Hemingway (Europe) / Gare Routière LMaMeJV Lycée Hemingway de Nîmes N.C.
227 Saint-Dionisy ↔ Nîmes — Hemingway (Europe) / Gare Routière LMaMeJV Lycée Hemingway de Nîmes N.C.
228 Saint-Côme-et-Maruéjols ↔ Collège de Clarensac LMaMeJV Collège de Clarensac N.C.
229 Langlade ↔ Collège de Clarensac LMaMeJV Collège de Clarensac N.C.
230 Caveirac ↔ Collège de Clarensac LMaMeJV Collège de Clarensac N.C.
231 Caveirac ↔ Lycée Milhaud LMaMeJV Lycée de Milhaud N.C.
232 L'enclos de l'olivier / Bleuets ↔ École primaire LMaJV École primaire de Clarensac N.C.
233 La Calmette ↔ Lycée Hemingway / Dhuoda LMaJV Lycées Hemingway et Dhuoda de Nîmes N.C.

Navette SMAC/Paloma[modifier | modifier le code]

Cette navette évènementielle circule avant et après chaque concert à la salle des musiques actuelles Paloma à Nîmes.

Ligne Caractéristiques
N Navette SMAC/Paloma
Jaurès ↔ SMAC/Paloma
Ouverture / Fermeture
— / —
Longueur
Durée
Nb. d’arrêts
5
Matériel
Jours de fonctionnement
LMaMeVD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / O / N / O
Voy. / an
Exploitant
Desserte : Nîmes
  • Principaux arrêts desservis : Jaurès • Montcalm • Square du 11 novembre • Gare SNCF • SMAC/Paloma
Autre :
  • Lignes régulières assurant la desserte en journée en dehors des horaires de fonctionnement de la navette :
    • Lignes A et E à l'arrêt Villon
    • Lignes 11, 12, 21 et 22 à l'arrêt Paloma

Parc de véhicules[modifier | modifier le code]

Articulés[modifier | modifier le code]

Standards[modifier | modifier le code]

Midibus[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]