Ligne 5 du tramway de Montpellier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ligne 5.

Ligne 5
Carte

Réseau Transports de l'agglomération de Montpellier
Terminus Prades-le-Lez La Mandarine
Lavérune
Exploitant Transports de l'agglomération de Montpellier
Conduite (système) Conducteur
Matériel utilisé Alstom Citadis 302
Dépôt d’attache La Jeune Parque
Points d’arrêt 28
Longueur 20,5 km
Distance moyenne entre points d’arrêt 500 mètres environ m
Communes desservies Montpellier
Prades-le-Lez
Montferrier-sur-Lez
Clapiers
Lavérune
(Hérault)
Drapeau de la France France
Jours de fonctionnement LMaMeJVSD
Lignes connexes (1)(3)(4)
Les lignes nos 5, 6 et 7 en projet.

La ligne 5 du tramway de Montpellier est un projet de ligne qui, sur une longueur de 20,5 km, devrait desservir les communes de Lavérune, Montpellier, Clapiers, Montferrier-sur-Lez et Prades-le-Lez. Elle était censée venir compléter le réseau existant en desservant des zones qui ne le sont pas actuellement. Désormais, le projet de la ligne 5 est envisagé à l'horizon 2025 sous un tracé moins coûteux après un moratoire de 2014 à 2016.

Les travaux de la ligne 5 de tramway sont prévus officiellement fin 2017, pour une première phase préparatoire avec le dévoiement des réseaux des eaux et des réseaux électriques.

Projet[modifier | modifier le code]

Le projet de ligne 5, dénommé « ligne 4 » de fin 2008 à mi-2010, est issu des évocations orales, depuis 2005, des projets de nouvelles lignes ou de branches des trois premières lignes. Hélène Mandroux et Georges Frêche ont évoqué oralement une ligne pointant vers deux directions : le sud-ouest et le nord de Montpellier.

Une de ses premières missions serait de relier le centre de la ville au stade Yves-du-Manoir. Une seconde mission, évoquée depuis juin 2008 avec la médiatisation du projet de fusion des trois universités montpelliéraines, serait d'assurer une desserte des universités de sciences et de lettres et sciences humaines, depuis la ligne 1 à Saint-Éloi jusqu'à Agropolis[1], voire la commune voisine de Clapiers[2].

Le 26 janvier 2009, une commission tramway de la métropole de Montpellier propose de constituer une ligne 4 à partir de ces deux projets : du stade Yves-du-Manoir au boulevard du Jeu de Paume (avec un aller-retour entre ce boulevard et la gare Saint-Roch), avec contournement par l'ouest de l'Écusson pour rejoindre les voies de la ligne 1 entre les stations Place Albert Ier à Saint-Éloi. De là, la ligne se dirigerait vers le campus fusionné des Sciences et des Lettres-Sciences humaines avant de se diriger vers Agropolis. Deux extensions sont également proposées vers le rond-point d'entrée de Montpellier en direction de Lavérune à l'ouest et jusqu'à l'entrée de Clapiers au nord-est, voire Lavérune même, et, au nord, Montferrier-sur-Lez et Prades-le-Lez d'après la délibération communautaire du 26 mai 2009.

Ce projet de ligne est renuméroté « 5 » en juillet 2010 lors de l'annonce par Georges Frêche, le 9 juillet 2010, d'une ligne 4 faisant le tour du centre de la ville pour 2012[3]. Cette ligne est prévue pour 2017.

Durant la 3e partie de la concertation, une nouvelle option est évoquée. Celle-ci est de faire passer le tramway par la rive droite du Lez, permettant alors une desserte plus fine de Montferrier sur Lez. Selon cette option, la branche vers Prades, après s'être séparée de celle en direction de Clapiers au niveau du rond point d'Agropolis, longerait la D 112 puis retrouverait le trajet initialement prévu au niveau de l'ancienne distillerie sur la commune de Montferrier, ce qui nécessiterait la construction d'un second ouvrage d'art au-dessus du Lez.

À l'issue de la phase de concertation, fin octobre 2012, le tracé de la ligne 5 est arrêté par la métropole. La ligne, d'une longueur totale de 20,5 km, est divisée en deux sections, qui feront chacune l'objet d'une enquête publique et d'une déclaration d'utilité publique distinctes.

Le premier tronçon reliera Lavérune à Clapiers, et permettra entre autres le bouclage de la ligne T4. La deuxième section reliera Clapiers (rond-point de Girac) à Prades-le-Lez par la rive gauche du Lez, l'alternative par la rive droite ayant été abandonnée (insertion environnementale délicate et surcoûts liés aux franchissements supplémentaires du cours d'eau).

Le préfet de l'Hérault a signé le 28 août 2013 la déclaration d'utilité publique et les travaux liés au chantier ont commencé à la fin de l'année 2013[4].

Depuis l'élection de Philippe Saurel le 5 avril 2014 à la tête de la mairie et de la métropole de Montpellier et avec le plan de rigueur imposé par l'État à la suite de la crise économique de 2008, le projet de ligne 5 fait l'objet d'un moratoire.

Seule subsiste la partie destinée au bouclage de la ligne 4. En revanche, des prolongations de la ligne 3 sont envisagées.

Le 9 mars 2015, dans un courrier adressé aux maires de la Métropole, Philippe Saurel rappelle que le projet n'a pas été abandonné mais que certaines sections du tracé de la ligne 5 nécessitent d'être remises à l'étude, en particulier celle concernant le contournement du Parc Montcalm. De plus, le projet sera relancé uniquement lorsque le plan de financement de la ligne sera stabilisé.

Le 7 avril 2016, le maire de Montpellier annonce que le projet de ligne 5 est relancé, mais sous un tracé moins coûteux[5].

Tracé[modifier | modifier le code]

Ci-dessous les stations prévues par le projet initial du tracé de la ligne :

          Stations Latitude
Longitude
Communes
desservies
Correspondances
  o   Prades-le-Lez La Mandarine

43° 41′ 37,38″ N, 3° 51′ 44,27″ E

Prades-le-Lez
  o   Pont Vert

43° 41′ 12,86″ N, 3° 51′ 48,46″ E

Prades-le-Lez
  o   Baillarguet

43° 40′ 36,89″ N, 3° 52′ 02,64″ E

Montferrier-sur-Lez
      o   Clapiers

43° 39′ 16,74″ N, 3° 52′ 49,83″ E

Clapiers
  o   Rond-Point de Girac

43° 39′ 13,02″ N, 3° 52′ 18,97″ E

Clapiers
  o   Montferrier-sur-Lez

43° 39′ 04,82″ N, 3° 52′ 02,28″ E

Montferrier-sur-Lez
  o   Agropolis

43° 38′ 43,95″ N, 3° 52′ 07,06″ E

Montpellier
  o   Hortus

43° 38′ 34,77″ N, 3° 51′ 38,92″ E

Montpellier
  o   CNRS

43° 38′ 17,46″ N, 3° 51′ 57,26″ E

Montpellier
  o   Vert Bois

43° 38′ 02,69″ N, 3° 52′ 04,97″ E

Montpellier
  o   Voie Domitienne

43° 37′ 48,46″ N, 3° 52′ 11,1″ E

Montpellier
  o   Saint-Éloi

43° 37′ 37,09″ N, 3° 51′ 59,76″ E

Montpellier (M)(1)
  o   Boutonnet 43° 37′ 21,33″ N, 3° 52′ 05,22″ E Montpellier (M)(1)
  o   Stade Philippidès 43° 37′ 08,29″ N, 3° 52′ 10,19″ E Montpellier (M)(1)
  o   Place Albert 1er

43° 36′ 53,14″ N, 3° 52′ 25,32″ E

Montpellier (M)(1)(4)
  o   Peyrou-Arc De Triomphe

43° 36′ 41,4″ N, 3° 52′ 20,36″ E

Montpellier (M)(4)
  o   Saint-Guilhem-Courreau

43° 36′ 29,12″ N, 3° 52′ 24,73″ E

Montpellier (M)(4)
  o   Saint-Denis

43° 36′ 17,89″ N, 3° 52′ 28,04″ E

Montpellier (M)(3)
  o   Place du 8 mai 1945

43° 36′ 04,57″ N, 3° 52′ 04,69″ E

Montpellier
  o   Lepic

43° 36′ 05,03″ N, 3° 51′ 47,49″ E

Montpellier
  o   Collines d'Estanove

43° 35′ 54,81″ N, 3° 51′ 26,6″ E

Montpellier
  o   Bugarel

43° 35′ 42,43″ N, 3° 51′ 28,21″ E

Montpellier
  o   Ovalie

43° 35′ 34,58″ N, 3° 51′ 07,62″ E

Montpellier
  o   Marcel Pagnol

43° 35′ 47,03″ N, 3° 50′ 43,54″ E

Montpellier
  o   Paul Fajon

43° 35′ 48,8″ N, 3° 50′ 17,81″ E

Montpellier
  o       Les Bouisses

43° 35′ 55,07″ N, 3° 50′ 07,24″ E

Montpellier
  o   Rond-Point de Gennevaux

43° 35′ 33,89″ N, 3° 49′ 21,88″ E

Montpellier
  o   Lavérune

43° 35′ 17,24″ N, 3° 48′ 39,7″ E

Lavérune

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Midi Libre, édition Montpellier et sa région, 27 juin 2008, page 2.
  2. Midi Libre, édition Montpellier et sa région, page 11, 29 juin 2008.
  3. Yannick Povillon, « Tramway : La ligne 3 présentée, la 4 dévoilée, la 5 confirmée », Midi libre, 10 juillet 2010 ; page consultée le 10 juillet 2010.
  4. #Montpellier : Feu vert pour le chantier de la ligne 5 du #tramway
  5. Montpellier : Le projet de ligne 5 du tramway relancé. 20 minutes, « Montpellier : Le projet de ligne 5 du tramway relancé. », sur https://www.20minutes.fr/

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]