Liste des tramways en Europe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La liste des tramways en Europe concerne les réseaux de tramways urbains et suburbains existants ou ayant existé sur le continent européen.

Voir la liste des tramways sur pneus pour les : trogui, trolleybus, bus guidés.

Classement des réseaux européens de tramways existants[modifier | modifier le code]

Ville Pays Longueur
du réseau
(en km)
Longueur
additionnée
des lignes
(en km)
Nombre
de
lignes
Nombre
de
stations
Date d'ouverture
ou
d’électrification
Article et références
Augsbourg Drapeau de l'Allemagne Allemagne 38,5 43,7 5 74 1898 Tramway d'Augsbourg
Bad Schandau Drapeau de l'Allemagne Allemagne 7,9 7,9 1 8 1898 Tramway de Bad Schandau
Berlin Drapeau de l'Allemagne Allemagne 191,6 291,9 22 382 1865 Tramway de Berlin
Bielefeld Drapeau de l'Allemagne Allemagne 31,9 36,9 4 62 1991 Métro léger de Bielefeld
Bochum Drapeau de l'Allemagne Allemagne 99,3 7 184 1894 Métro léger de Bochum
Bonn Drapeau de l'Allemagne Allemagne 125,36 203,4 6 64 1891 Métro léger de Bonn
Brandebourg-sur-la-Havel Drapeau de l'Allemagne Allemagne 17,65 3 40 1911 Tramway de Brandebourg-sur-la-Havel
Brême Drapeau de l'Allemagne Allemagne 110,6 8 1890 Tramway de Brême
Brunswick Drapeau de l'Allemagne Allemagne 35 77 5 83 1897 Tramway de Brunswick
Cassel Drapeau de l'Allemagne Allemagne 53 7 127 1897 Tramway de Cassel
Chemnitz Drapeau de l'Allemagne Allemagne 45 6 59 1893 Tramway de Chemnitz
Cologne Drapeau de l'Allemagne Allemagne 192,2 255,4 11 222 1901 Métro léger de Cologne
Cottbus Drapeau de l'Allemagne Allemagne 20,1 28,6 4 49 1903 Tramway de Cottbus
Darmstadt Drapeau de l'Allemagne Allemagne 40 9 75 1897 Tramway de Darmstadt
Dessau-Roßlau Drapeau de l'Allemagne Allemagne 12,5 18 3 32 1901 Tramway de Dessau-Roßlau
Dortmund Drapeau de l'Allemagne Allemagne 77 8 83 1894 Métro léger de Dortmund
Dresde Drapeau de l'Allemagne Allemagne 131,4 206.4 12 259 1893 Tramway de Dresde
Duisbourg Drapeau de l'Allemagne Allemagne 53,2 60,7 3 91 1897 Métro léger de Duisbourg
Düsseldorf Drapeau de l'Allemagne Allemagne 68,5 144,4 7 99 1896 Métro léger de Düsseldorf
Düsseldorf Drapeau de l'Allemagne Allemagne 84 11 1896 Tramway de Düsseldorf
Essen Drapeau de l'Allemagne Allemagne 21,5 3 39 1977 Métro léger d'Essen
Essen Drapeau de l'Allemagne Allemagne 52,5 7 1893 Tramway d'Essen
Erfurt Drapeau de l'Allemagne Allemagne 39,5 57,6 8 88 1894 Tramway d'Erfurt
Francfort-sur-l’Oder Drapeau de l'Allemagne Allemagne 19,5 74,8 5 73 1898 Tramway de Francfort-sur-l'Oder
Francfort-sur-le-Main Drapeau de l'Allemagne Allemagne 65 9 86 1968 Métro léger de Francfort-sur-le-Main
Francfort-sur-le-Main Drapeau de l'Allemagne Allemagne 63,55 9 127 1872 Tramway de Francfort-sur-le-Main
Fribourg-en-Brisgau Drapeau de l'Allemagne Allemagne 30,5 36.4 4 64 1901 Tramway de Fribourg-en-Brisgau
Gera Drapeau de l'Allemagne Allemagne 18,5 22,4 3 40 1892 Tramway de Gera
Görlitz Drapeau de l'Allemagne Allemagne 11,8 13,6 2 25 1897 Tramway de Görlitz
Gotha Drapeau de l'Allemagne Allemagne 25 37,2 5 30 1894 Tramway de Gotha
Halberstadt Drapeau de l'Allemagne Allemagne 11,7 16,9 2 25 1903 Tramway de Halberstadt
Halle Drapeau de l'Allemagne Allemagne 74,, 84,4 13 1891 Tramway de Halle
Hanovre Drapeau de l'Allemagne Allemagne 123 15 202 1975 Métro léger de Hanovre
Heidelberg Drapeau de l'Allemagne Allemagne 30 6 63 1903 Tramway de Heidelberg
Heilbronn Drapeau de l'Allemagne Allemagne 2,7 2,7 1 7 2001 Tramway de Heilbronn
Iéna Drapeau de l'Allemagne Allemagne 23,7 79,8 8 48 1901 Tramway de Iéna
Karlsruhe Drapeau de l'Allemagne Allemagne 73 7 1894 Tramway de Karlsruhe
Krefeld Drapeau de l'Allemagne Allemagne 38 45.9 4 88 1901 Tramway de Krefeld
Leipzig Drapeau de l'Allemagne Allemagne 148,3 14 510 1896 Tramway de Leipzig
Magdebourg Drapeau de l'Allemagne Allemagne 52,5 102,9 12 123 1899 Tramway de Magdebourg
Mannheim Drapeau de l'Allemagne Allemagne 61 97 10 1900 Tramway de Mannheim
Mayence Drapeau de l'Allemagne Allemagne 20 3 42 1904 Tramway de Mayence
Mülheim an der Ruhr Drapeau de l'Allemagne Allemagne 32 36,2 4 1897 Tramway de Mülheim an der Ruhr
Munich Drapeau de l'Allemagne Allemagne 79 11 164 1876 Tramway de Munich
Naumbourg Drapeau de l'Allemagne Allemagne 2,5 2,5 1 18 1892 Tramway de Naumbourg
Nordhausen Drapeau de l'Allemagne Allemagne 18 22,4 3 32 1900 Tramway de Nordhausen
Nuremberg Drapeau de l'Allemagne Allemagne 36 6 78 1896 Tramway de Nuremberg
Oberhausen Drapeau de l'Allemagne Allemagne 8,9 8,9 1 1996 Tramway d'Oberhausen
Plauen Drapeau de l'Allemagne Allemagne 30,1 38,1 5 40 1894 Tramway de Plauen
Potsdam Drapeau de l'Allemagne Allemagne 28,9 7 127 1880 Tramway de Potsdam
Rostock Drapeau de l'Allemagne Allemagne 35,62 87,1 6 1888 Tramway de Rostock
Sarrebruck
Sarreguemines
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de la France France
33 33 1 35 1997 Tramway de Sarrebruck
Schöneiche bei Berlin Drapeau de l'Allemagne Allemagne 14,1 14,1 1 20 1914 Tramway de Schöneiche bei Berlin
Schwerin Drapeau de l'Allemagne Allemagne 40,5 4 38 1908 Tramway de Schwerin
Strausberg Drapeau de l'Allemagne Allemagne 6,2 6,2 1 9 1921 Tramway de Strausberg
Stuttgart Drapeau de l'Allemagne Allemagne 128 15 200 1895 Métro léger de Stuttgart
Ulm Drapeau de l'Allemagne Allemagne 10,2 10,2 1 23 1897 Tramway d'Ulm
Woltersdorf Drapeau de l'Allemagne Allemagne 5,6 5,6 1 10 1913 Tramway de Woltersdorf
Wurtzbourg Drapeau de l'Allemagne Allemagne 19,7 76,5 5 46 1892 Tramway de Wurtzbourg
Zwickau Drapeau de l'Allemagne Allemagne 18,5 23,7 4 40 1894 Tramway de Zwickau
Gmunden Drapeau de l'Autriche Autriche 2,315 2,315 1 8 1894 Tramway de Gmunden
Graz Drapeau de l'Autriche Autriche 66,4 9 165 1898 Tramway de Graz
Innsbruck Drapeau de l'Autriche Autriche 19,5 3 1905 Tramway d'Innsbruck
Linz Drapeau de l'Autriche Autriche 26,8 45,6 4 68 1897 Tramway de Linz
Vienne Drapeau de l'Autriche Autriche 172,1 227,3 28 1897 Tramway de Vienne
Anvers Drapeau de la Belgique Belgique 68 110,1 12 1902 Tramway d'Anvers
Bruxelles Drapeau de la Belgique Belgique 136 215 18 291 1894 Tramway de Bruxelles
Charleroi Drapeau de la Belgique Belgique 33,3 59,5 4 48 1901 Métro léger de Charleroi
Érezée Drapeau de la Belgique Belgique 11,2 11,2 1 5 1908 Tramway touristique de l'Aisne
Gand Drapeau de la Belgique Belgique 30 4 1901 Tramway de Gand
Han-sur-Lesse (Rochefort) Drapeau de la Belgique Belgique 5,4 5,4 1 2 1935 Tramway de Han
Liège Drapeau de la Belgique Belgique 12,5 12,5 1 24 2022 (en construction) Tramway de Liège
Lobbes - Thuin Drapeau de la Belgique Belgique 8 8 1 12 1910 Tramway Lobbes Thuin
Ostende (Côte belge) Drapeau de la Belgique Belgique 67 67 1 69 1901 Tramway de la côte belge
Minsk Drapeau de la Biélorussie Biélorussie 62,8 123,12 10 50 1929 Tramway de Minsk
Mazyr Drapeau de la Biélorussie Biélorussie 20,3 20,3 1 19 1988 Tramway de Mazyr
Navapolatsk Drapeau de la Biélorussie Biélorussie 11,5 11,5 1 14 1974 Tramway de Novopolotsk
Vitebsk Drapeau de la Biélorussie Biélorussie 34,5 212,7 9 61 1898 Tramway de Vitebsk
Sarajevo Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine 10,7 7 28 1895 Tramway de Sarajevo
Sofia Drapeau de la Bulgarie Bulgarie 153,6 308 15 165 1960 Tramway de Sofia
Osijek Drapeau de la Croatie Croatie 12 2 38 1926 Tramway d'Osijek
Zagreb Drapeau de la Croatie Croatie 116 142 19 119 1910 Tramway de Zagreb
Aarhus Drapeau du Danemark Danemark 110 - 2 48 2017 Aarhus Letbane
Alicante Drapeau de l'Espagne Espagne 111 141,16 6 59 1999 Tramway d'Alicante
Barcelone Drapeau de l'Espagne Espagne 29,216 50,149 6 55 2004 Trambaix et Trambesòs
Bilbao Drapeau de l'Espagne Espagne 12,02 16,82 3 30 1998 EuskoTran
Grenade Drapeau de l'Espagne Espagne 15,92 15,92 1 26 2017 Métro léger de Grenade
Jaén Drapeau de l'Espagne Espagne 4,7 4,7 1 10 2011 Tramway de Jaén
Madrid Drapeau de l'Espagne Espagne 27,8 27,8 3 36 2007 Métro léger de Madrid
Murcie Drapeau de l'Espagne Espagne 18 18 1 28 2007 Tramway de Murcie
Parla Drapeau de l'Espagne Espagne 8,3 8,3 1 15 2007 Tramway de Parla
Santa Cruz de Tenerife Drapeau de l'Espagne Espagne 14,7 16,2 2 27 2007 Tramway de Ténérife
Saragosse Drapeau de l'Espagne Espagne 12,8 12,8 1 11 2011 Tramway de Saragosse
Séville Drapeau de l'Espagne Espagne 2,2 2,2 1 5 2007 MetroCentro
Sóller Drapeau de l'Espagne Espagne 4,8 4,8 1 2 1913 Tramway de Sóller
Valence Drapeau de l'Espagne Espagne 134 175,34 5 169 1994 Métro de Valence
Vélez-Málaga Drapeau de l'Espagne Espagne 6 6 1 12 2006 Tramway de Vélez-Málaga
Vitoria Drapeau de l'Espagne Espagne 4,87 12,02 2 18 2008 Tramway de Vitoria
Tallinn Drapeau de l'Estonie Estonie 39 4 33 1925 Tramway de Tallinn
Helsinki Drapeau de la Finlande Finlande 48 110 12 129 1900 Tramway d'Helsinki
Angers Drapeau de la France France 12,3 12,3 1 25 2011 Tramway d'Angers
Aubagne Drapeau de la France France 2,8 2,8 1 7 2014 Tramway d'Aubagne
Avignon Drapeau de la France France 5,2 5,2 1 10 2019 Tramway d'Avignon
Besançon Drapeau de la France France 14,5 23 2 31 2014 Tramway de Besançon
Bordeaux Drapeau de la France France 77,3 81,3 4 142 2003 Tramway de Bordeaux
Brest Drapeau de la France France 14,3 14,3 1 28 2012 Tramway de Brest
Caen Drapeau de la France France 16,2 22,6 3 36 2019 Tramway de Caen
Clermont-Ferrand Drapeau de la France France 15,9 15,9 1 34 2006 Tramway de Clermont-Ferrand
Dijon Drapeau de la France France 18,9 20 2 35 2012 Tramway de Dijon
Grenoble Drapeau de la France France 43,7 47,7 5 82 1987 Tramway de Grenoble
Le Havre Drapeau de la France France 13 13 1 23 2012 Tramway du Havre
Le Mans Drapeau de la France France 18,8 21,3 1 35 2007 Tramway du Mans
Lille Drapeau de la France France 17,5 22 2 36 1909 Tramway de Lille - Roubaix - Tourcoing
Lyon Drapeau de la France France 83.7 101.1 8 104 2001 Tramway de Lyon
Marseille Drapeau de la France France 12,7 15,5 3 32 2007 Tramway de Marseille
Montpellier Drapeau de la France France 60,5 65,4 4 84 2000 Tramway de Montpellier
Mulhouse Drapeau de la France France 16,2 19 3 29 2006 Tramway de Mulhouse
Nancy Drapeau de la France France 11.1 11.1 1 28 2000 Tramway de Nancy
Nantes Drapeau de la France France 41,3 44,3 3 82 1985 Tramway de Nantes
Nice Drapeau de la France France 24,2 27,5 3 55 2007 Tramway de Nice
Orléans Drapeau de la France France 29,3 29,3 2 49 2000 Tramway d'Orléans
Paris (Île-de-France) Drapeau de la France France 137,36 137,36 11 223 1992 Tramway d'Île-de-France
Reims Drapeau de la France France 11,2 19,4 2 23 2011 Tramway de Reims
Rouen Drapeau de la France France 15,1 18,2 2 31 1994 Tramway de Rouen
Saint-Étienne Drapeau de la France France 16,3 26,1 3 43 1897 Tramway de Saint-Étienne
Strasbourg Drapeau de la France France 49,1 68,3 6 86 1994 Tramway de Strasbourg
Toulouse Drapeau de la France France 17,2 24,8 2 28 2010 Tramway de Toulouse
Tours Drapeau de la France France 15,5 15,5 1 29 2013 Tramway de Tours
Valenciennes Drapeau de la France France 33,8 2 48 2006 Tramway de Valenciennes
Athènes Drapeau de la Grèce Grèce 27 54 3 48 2004 Tramway d'Athènes
Budapest Drapeau de la Hongrie Hongrie 156,85 349 33 627 1889 Tramway de Budapest
Debrecen Drapeau de la Hongrie Hongrie 4,6 4,6 2 26 1911 Tramway de Debrecen
Miskolc Drapeau de la Hongrie Hongrie 12 18 2 25 1897 Tramway de Miskolc
Szeged Drapeau de la Hongrie Hongrie 17 28,6 5 45 1908 Tramway de Szeged
Dublin Drapeau de l'Irlande Irlande 38,2 38,2 2 54 2004 Tramway de Dublin
BergameAlbino Drapeau de l'Italie Italie 12,5 12,5 1 16 2009 Tramway Bergame Albino
Cagliari Drapeau de l'Italie Italie 6,3 6,3 1 9 2008 Tramway de Cagliari
Florence Drapeau de l'Italie Italie 7,8 7,8 1 14 2010 Tramway de Florence
Messine Drapeau de l'Italie Italie 7,7 7,7 1 18 2003 Tramway de Messine
Milan Drapeau de l'Italie Italie 170 19 1893 Tramway de Milan
Naples Drapeau de l'Italie Italie 11,8 3 35 1899 Tramway de Naples
Palerme Drapeau de l'Italie Italie 15 3 46 2014 Tramway de Palerme
Rome Drapeau de l'Italie Italie 40 50,4 6 100 1895 Tramway de Rome
Sassari Drapeau de l'Italie Italie 4,331 4,331 1 8 2006 Tramway de Sassari
Trieste Drapeau de l'Italie Italie 5,175 5,175 1 13 1902 Tramway de Trieste
Turin Drapeau de l'Italie Italie 84 220 10 187 1898 Tramway de Turin
Daugavpils Drapeau de la Lettonie Lettonie 21,3 3 37 1946 Tramway de Daugavpils
Liepāja Drapeau de la Lettonie Lettonie 6,9 6,9 1 15 1899 Tramway de Liepāja
Riga Drapeau de la Lettonie Lettonie 99,52 122,94 9 243 1901 Tramway de Riga
Luxembourg Drapeau du Luxembourg Luxembourg 5,1 16,1 1 13 2017 Tramway de Luxembourg
Bergen Drapeau de la Norvège Norvège 9,8 9,8 1 15 2010 Bybanen i Bergen
Oslo Drapeau de la Norvège Norvège 131,4 6 99 1894 Tramway d'Oslo
Trondheim Drapeau de la Norvège Norvège 8,8 8,8 1 21 1990 Tramway de Trondheim
Amsterdam Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 95 213 16 1900 Tramway d'Amsterdam
La Haye Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 105 14 1904 Tramway de La Haye
La HayeRotterdamZoetermeer Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 60 3 73 2006 RandstadRail
Rotterdam Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 75 8 1905 Tramway de Rotterdam
Utrecht
Nieuwegein
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 10,3 10,3 1 25 1983 Tramway d'Utrecht
Bydgoszcz Drapeau de la Pologne Pologne 41,4 72,2 9 61 1896 Tramway de Bydgoszcz
Cracovie Drapeau de la Pologne Pologne 86,5 334 27 151 1882 Tramway de Cracovie
Częstochowa Drapeau de la Pologne Pologne 14,7 18,5 3 32 1959 Tramway de Częstochowa
Elbląg Drapeau de la Pologne Pologne 15 32 5 35 1895 Tramway d'Elbląg
Gdańsk Drapeau de la Pologne Pologne 52,2 116,6 12 211 1873 Tramway de Gdańsk
Gorzów Wielkopolski Drapeau de la Pologne Pologne 25 33,2 5 28 1889 Tramway de Gorzów Wielkopolski
Grudziądz Drapeau de la Pologne Pologne 9 18,6 2 20 1896 Tramway de Grudziądz
Katowice Drapeau de la Pologne Pologne 171 335 32 323 1898 Tramway de Katowice
Łódź Drapeau de la Pologne Pologne 141 217 17 230 1898 Tramway de Łódź
Poznań Drapeau de la Pologne Pologne 65,6 214,9 20 1898 Tramway de Poznań
Szczecin Drapeau de la Pologne Pologne 60 110,77 13 95 1897 Tramway de Szczecin
Toruń Drapeau de la Pologne Pologne 22 41.4 5 44 1899 Tramway de Toruń
Varsovie Drapeau de la Pologne Pologne 121 276 24 1908 Tramway de Varsovie
Wrocław Drapeau de la Pologne Pologne 84 258,2 23 382 1893 Tramway de Wrocław
Almada Drapeau du Portugal Portugal 13,5 3 19 2007 Tramway d'Almada
Coimbra Drapeau du Portugal Portugal 41,9 2 42 2021 ? (en construction) Métro Mondego
Lisbonne Drapeau du Portugal Portugal 25 48 5 97 1901 Tramway de Lisbonne
Mirandela Drapeau du Portugal Portugal 4 4 1 6 1992 Métro léger de Mirandela
Porto Drapeau du Portugal Portugal 14 4 26 1895 Tramway de Porto
Porto Drapeau du Portugal Portugal 68 6 70 2002 Métro léger de Porto
Sintra Drapeau du Portugal Portugal 12 12 1 8 1904 Tramway de Sintra
Brno Drapeau de la Tchéquie République tchèque 70,4 139 13 143 1900 Tramway de Brno
Liberec Drapeau de la Tchéquie République tchèque 21,5 5 40 1897 Tramway de Liberec
Most - Litvínov Drapeau de la Tchéquie République tchèque 19 4 27 1901 Tramway de Most - Litvínov
Olomouc Drapeau de la Tchéquie République tchèque 13,6 38 5 32 1899 Tramway d'Olomouc
Ostrava Drapeau de la Tchéquie République tchèque 65,7 207,5 17 100 1901 Tramway d'Ostrava
Plzeň Drapeau de la Tchéquie République tchèque 20,3 3 49 1899 Tramway de Plzeň
Prague Drapeau de la Tchéquie République tchèque 141 559,3 34 1891 Tramway de Prague
Arad Drapeau de la Roumanie Roumanie 48 100,17 16 64 1946 Tramway d'Arad
Botoșani Drapeau de la Roumanie Roumanie 8 10,3 2 15 1991 Tramway de Botoșani
Brăila Drapeau de la Roumanie Roumanie 22,7 5 36 1900 Tramway de Brăila
Bucarest Drapeau de la Roumanie Roumanie 143 342 26 785 1894 Tramway de Bucarest
Cluj-Napoca Drapeau de la Roumanie Roumanie 13 26 3 19 1987 Tramway de Cluj-Napoca
Craiova Drapeau de la Roumanie Roumanie 16,7 3 19 1984 Tramway de Craiova
Galați Drapeau de la Roumanie Roumanie 20.4 60 17 37 1900 Tramway de Galați
Iași Drapeau de la Roumanie Roumanie 76 129.92 8 56 1900 Tramway d'Iași
Oradea Drapeau de la Roumanie Roumanie 37,14 74, 271 5 37 1925 Tramway d'Oradea
Ploiești Drapeau de la Roumanie Roumanie 10.3 23 2 25 1987 Tramway de Ploiești
Reșița Drapeau de la Roumanie Roumanie 10 2 1988 Tramway de Reșița
SibiuRăşinari Drapeau de la Roumanie Roumanie 11 1 1972 Tramway Sibiu – Răşinari
Timișoara Drapeau de la Roumanie Roumanie 37,5 71,4 9 85 1899 Tramway de Timișoara
Birmingham Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 20,2 20,2 1 23 1999 Midland Metro
Blackpool Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 17,7 17,7 1 37 1885 Tramway de Blackpool
Édimbourg Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 14 14 1 15 2014 Tramway d'Édimbourg
Grand Londres Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 28 4 39 2000 Tramlink
Manchester Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 92,5 7 92 1992 Métro léger de Manchester
Nottingham Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 14 14 2 51 2004 Tramway de Nottingham
Sheffield Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 29 60 3 48 1994 Sheffield Supertram
Dzerjinsk Drapeau de la Russie Russie 3 1933 Tramway de Dzerjinsk
Iaroslavl Drapeau de la Russie Russie 40,3 4 31 1900 Tramway d'Iaroslavl
Ijevsk Drapeau de la Russie Russie 75,5 120,1 11 63 1935 Tramway d'Ijevsk
Kaliningrad Drapeau de la Russie Russie 3 44 1895 Tramway de Kaliningrad
Kazan Drapeau de la Russie Russie 120 6 87 1899 Tramway de Kazan
Kolomna Drapeau de la Russie Russie 40 10 1948 Tramway de Kolomna
Koursk Drapeau de la Russie Russie 40,4 105 6 1898 Tramway de Koursk
Krasnodar Drapeau de la Russie Russie 123 13 123 1900 Tramway de Krasnodar
Lipetsk Drapeau de la Russie Russie 37 5 49 1947 Tramway de Lipetsk
Moscou Drapeau de la Russie Russie 181 416 46 1899 Tramway de Moscou
Naberejnye Tchelny Drapeau de la Russie Russie 51 394,2 11 84 1973 Tramway de Naberejnye Tchelny
Nijnekamsk Drapeau de la Russie Russie 63,5 8 1967 Tramway de Nijnekamsk
Nijni Novgorod Drapeau de la Russie Russie 98 18 192 1896 Tramway de Nijni Novgorod
Noguinsk Drapeau de la Russie Russie 11,75 11,75 1 21 1924 Tramway de Noguinsk
Novotcherkassk Drapeau de la Russie Russie 43,5 4 1954 Tramway de Novotcherkassk
Novotroïtsk Drapeau de la Russie Russie 13 30,5 5 1956 Tramway de Novotroïtsk
Orel Drapeau de la Russie Russie 40 3 1898 Tramway d'Orel
Oufa Drapeau de la Russie Russie 97 19 1937 Tramway d'Oufa
Oulianovsk Drapeau de la Russie Russie 129,5 17 1954 Tramway d'Oulianovsk
Perm Drapeau de la Russie Russie 110 129,1 10 91 1929 Tramway de Perm
Piatigorsk Drapeau de la Russie Russie 47,8 8 1903 Tramway de Piatigorsk
Rostov-sur-le-Don Drapeau de la Russie Russie 67,2 5 60 1902 Tramway de Rostov-sur-le-Don
Saint-Pétersbourg Drapeau de la Russie Russie 220 600 38 1907 Tramway de Saint-Pétersbourg
Salavat Drapeau de la Russie Russie 17 36,7 4 1957 Tramway de Salavat
Samara Drapeau de la Russie Russie 168,2 23 139 1915 Tramway de Samara
Saratov Drapeau de la Russie Russie 142 11 1908 Tramway de Saratov
Smolensk Drapeau de la Russie Russie 43 4 1901 Tramway de Smolensk
Stary Oskol Drapeau de la Russie Russie 26.9 26.9 1 25 1981 Tramway de Stary Oskol
Taganrog Drapeau de la Russie Russie 45 9 1932 Tramway de Taganrog
Tcherepovets Drapeau de la Russie Russie 3 1956 Tramway de Tcherepovets
Toula Drapeau de la Russie Russie 92,1 12 83 1927 Tramway de Toula
Tver Drapeau de la Russie Russie 45 180 6 57 1901 Tramway de Tver
Vladikavkaz Drapeau de la Russie Russie 46,5 1 1904 Tramway de Vladikavkaz
Volgograd Drapeau de la Russie Russie 13.5 13.5 2 22 1984 Métro léger de Volgograd
Volgograd Drapeau de la Russie Russie 108 12 86 1913 Tramway de Volgograd
Voljski Drapeau de la Russie Russie 9 1963 Tramway de Voljski
Belgrade Drapeau de la Serbie Serbie 12,5 12,5 1 20 2023 ? (en construction) Métro léger de Belgrade
Belgrade Drapeau de la Serbie Serbie 43,5 127,3 12 94 1894 Tramway de Belgrade
Bratislava Drapeau de la Slovaquie Slovaquie 39,6 267,3 14 152 1895 Tramway de Bratislava
Košice Drapeau de la Slovaquie Slovaquie 33,7 15 48 1891 Tramway de Košice
Trenčianske Teplice Drapeau de la Slovaquie Slovaquie 5,859 5,859 1 7 1909 Tramway de Trenčianske Teplice
Göteborg Drapeau de la Suède Suède 161 190 12 131 1902 Tramway de Göteborg
Malmö Drapeau de la Suède Suède 2 2 1 6 1987 Tramway de Malmö
Norrköping Drapeau de la Suède Suède 17,2 19,4 2 48 1904 Tramway de Norrköping
Stockholm Drapeau de la Suède Suède 29,3 32,8 4 51 1877 Tramway de Stockholm
Bâle Drapeau de la Suisse Suisse 46,58 73,8 13 182 1895 Tramway de Bâle
Berne Drapeau de la Suisse Suisse 27,5 33,449 5 67 1901 Tramway de Berne
Genève Drapeau de la Suisse Suisse 36 4 76 1862 (traction hippomobile), 1894 (électrification) Tramway de Genève
Neuchâtel Drapeau de la Suisse Suisse 8,85 8,85 1 14 1892 Tramway de Neuchâtel
Zurich Drapeau de la Suisse Suisse 72,8 113,1 17 190 1894 Tramway de Zurich
Avdiivka Drapeau de l'Ukraine Ukraine 10,5 2 16 1965 Tramway d'Avdiivka
Dniprodzerjynsk Drapeau de l'Ukraine Ukraine 78,9 4 67 1935 Tramway de Dniprodzerjynsk
Dnipro Drapeau de l'Ukraine Ukraine 88 14 168 1897 Tramway de Dnipro
Donetsk Drapeau de l'Ukraine Ukraine 130,5 10 117 1928 Tramway de Donetsk
Droujkivka Drapeau de l'Ukraine Ukraine 19,5 3 1945 Tramway de Droujkivka
Eupatoria Drapeau de l'Ukraine Ukraine 20 4 42 1914 Tramway d'Eupatoria
Horlivka Drapeau de l'Ukraine Ukraine 56,7 4 1932 Tramway de Horlivka
Ienakiieve Drapeau de l'Ukraine Ukraine 32,7 3 1932 Tramway d'Ienakiieve
Jytomyr Drapeau de l'Ukraine Ukraine 17,5 17,5 1 22 1899 Tramway de Jytomyr
Kharkiv Drapeau de l'Ukraine Ukraine 242,4 469,1 14 179 1906 Tramway de Kharkiv
Kiev Drapeau de l'Ukraine Ukraine 139,9 249,6 23 189 1892 Tramway de Kiev
Konotop Drapeau de l'Ukraine Ukraine 28 3 45 1949 Tramway de Konotop
Kostiantynivka Drapeau de l'Ukraine Ukraine 50,7 2 1931 Tramway de Kostiantynivka
Kramatorsk Drapeau de l'Ukraine Ukraine 34,7 3 1932 Tramway de Kramatorsk
Kryvyï Rih Drapeau de l'Ukraine Ukraine 17,7 2 11 1986 Métro léger de Kryvyï Rih
Kryvyï Rih Drapeau de l'Ukraine Ukraine 88,1 15 1935 Tramway de Kryvyï Rih
Louhansk Drapeau de l'Ukraine Ukraine 92 9 1934 Tramway de Louhansk
Lviv Drapeau de l'Ukraine Ukraine 73,5 102,4 9 68 1894 Tramway de Lviv
Marioupol Drapeau de l'Ukraine Ukraine 116 11 63 1933 Tramway de Marioupol
Mykolaïv Drapeau de l'Ukraine Ukraine 72,83 5 1922 Tramway de Mykolaïv
Odessa Drapeau de l'Ukraine Ukraine 197,3 313,5 20 201 1910 Tramway d'Odessa
Vinnytsia Drapeau de l'Ukraine Ukraine 21,2 40,2 5 40 1913 Tramway de Vinnytsia
Zaporijia Drapeau de l'Ukraine Ukraine 100,26 10 1932 Tramway de Zaporijia

Certains pays ne disposent pas/plus aujourd'hui de tramways sur leurs territoires. C'est le cas de l'Albanie, Andorre, Chypre, Islande, Kosovo, Liechtenstein, Lituanie, Macédoine du Nord, Moldavie, Monaco, Saint-Marin, la Slovénie et Vatican.

Albanie[modifier | modifier le code]

  • Vlora - traction hippomobile, ? - ?. Une photographie datée de 1963 (Peschkes, 3e partie, 1987, page 19) montre clairement un tram urbain hippomobile.

Allemagne[modifier | modifier le code]

Classement par Bundesländer.

Bade-Wurtemberg[modifier | modifier le code]

  • Baden-Baden - traction électrique, - .
  • Esslingen - traction électrique, - .
  • Fribourg-en-Brisgau - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Heidelberg - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui. Voir aussi Mannheim.
    • Schwetzingen - Ketsch - traction électrique, - .
    • Heidelberg - Schwetzingen - traction électrique, ? - .
    • Walldorf - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - . Intégré au réseau de Heidelberg le .
    • Wiesloch - traction hippomobile, - .
    • Heidelberg - Wiesloch - traction électrique, - .
  • Heilbronn - traction électrique, - . Réintroduit le .
  • Karlsruhe - traction hippomobile, - -  ; traction vapeur, -  ; traction électrique par accumulateurs, - 1903 ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Lörrach - traction électrique, . Exploité par le tramway de Bâle. Exploitation suspendue du au .
  • Mannheim - traction hippomobile, -  ; traction vapeur, -  ; traction électrique, - aujourd'hui. Exploitation commune avec Ludwigshafen. Voir également Heidelberg.
  • Mannheim - Heidelberg (OEG) - traction vapeur, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Müllheim - traction vapeur, - 1913 ; traction électrique, - .
  • Pforzheim - traction électrique, - .
  • Ravensburg - Weingarten - Baienfurt - traction vapeur, -  ; traction électrique, - .
  • Reutlingen - traction vapeur, -  ; traction électrique, - .
  • Stuttgart- traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
    • Cannstatt - traction électrique, - aujourd'hui. Intégré au réseau de Stuttgart le .
    • Feuerbach - traction électrique, . Intégré au réseau de Stuttgart le 1er janvier|1934.
    • Tramway à crémaillère - traction vapeur, - 1907 ; traction électrique, - aujourd'hui.
    • Première section en tunnel inaugurée en 1966. Première ligne en mode Stadtbahn ouverte le .
  • Ulm - traction électrique, - aujourd'hui.

Basse-Saxe[modifier | modifier le code]

  • Bad Pyrmont - traction hippomobile, - .
  • Bückeburg - Bad Eilsen - traction électrique, 1918 - .
  • Brunswick - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Celle - traction électrique, - .
  • Cuxhaven traction pétroléo-électrique (Benzolelektrisch), - .
  • Emden - traction électrique, - .
  • Göttingen Construction en 1914 d'un tramway électrique stoppée par la Grande Guerre.
  • Hanovre - traction hippomobile, - 1897 ; traction électrique par accumulateurs, -  ; traction électrique par fil aérien, - aujourd'hui.
  • Hildesheim - traction électrique, - .
  • Osnabrück - traction électrique, - .
  • Wilhelmshaven - traction électrique, - .

Bavière[modifier | modifier le code]

  • Augsbourg - traction hippomobile, -  ; traction vapeur, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Bamberg - traction électrique, - .
  • Hof - traction électrique, - .
  • Ingolstadt traction hippomobile, - . Travaux d'électrification lancés en 1914, interrompus par la Grande Guerre, jamais terminés.
  • Landshut - traction hippomobile, - 1913 ; traction électrique, - .
  • Munich - traction hippomobile, - 1er novembre|1900 ; traction vapeur, -  ; traction électrique par accumulateurs, -  ; traction électrique par fil aérien, - aujourd'hui.
  • Nuremberg - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
    • Nuremberg - Fürth (Bayerische Ludwigsbahn) ouvert le entre Nuremberg et Fürth, premier chemin de fer allemand possédant une traction par locomotives vapeur. Fermé le pour laisser la place à un tramway express lui-même fermé le avec l'ensemble du réseau de Fürth, remplacé par un métro.
  • Ratisbonne (Regensburg) - traction électrique, - .
  • Schweinfurt - traction hippomobile, - .
  • Wurtzbourg - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - . Rouvert le après un changement de direction, toujours en activité.

Berlin[modifier | modifier le code]

  • Berlin - traction hippomobile, -  ; traction vapeur, - 1919 ; traction électrique par accumulateurs, - 1902 ; traction électrique par fil aérien, - aujourd'hui.
    • Le , l'ancien réseau berlinois fut divisé en une partie Est et une partie Ouest, qui pour sa part fut progressivement remplacée par des bus jusqu'à sa fermeture le .
    • Französisch Buchholz - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui. Intégré au réseau berlinois le .
    • Heiligensee an der Havel - traction électrique, - . Intégré au réseau berlinois .
    • Köpenick - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd’hui. Intégré au réseau berlinois le .
    • Spandau - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - . Intégré au réseau berlinois le .
      • Spandau - Nonnendamm - traction électrique, - .
      • Spandau West - Hennigsdorf - traction essence, -  ; traction électrique, - .
    • Steglitz (Grunewaldbahn) - traction électrique, - .
    • Teltow - intégré au réseau berlinois le .

Brandebourg[modifier | modifier le code]

  • Potsdam - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Schöneiche bei Berlin - traction essence, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Strausberg - traction vapeur, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Woltersdorf - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Brandebourg-sur-la-Havel - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
    • Plaue (Havel) - traction électrique, - . Intégré au réseau de la ville de Brandenbourg le .
  • Cottbus - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Eberswalde - traction électrique, - .
  • Francfort-sur-l'Oder - traction électrique, - aujourd'hui. Voir aussi Słubice, ancien faubourg de Francfort-sur-l'Oder.
  • Guben - traction électrique, - . Voir aussi Gubin, partie devenue polonaise.
  • Jüterbog - traction hippomobile, - .
  • Küstrin - traction électrique, - . Voir aussi Kostrzyn nad Odrą, partie devenue polonaise.
  • Werder (Havel) - traction hippomobile, - .

Brême[modifier | modifier le code]

  • Brême - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Bremerhaven - traction hippomobile, -  ; traction électrique par accumulateurs, -  ; traction électrique par fil aérien, - .

Hambourg[modifier | modifier le code]

  • Hambourg - traction hippomobile, -  ; traction vapeur, -  ; traction électrique, - .
    • Hambourg - Harburg - traction électrique, - .
    • Alt-Rahlstedt - Volksdorf - tramway urbain exploité sur une ligne vicinale (Kleinbahn) - - .
    • Altona - Blankenese - traction électrique, - .

Hesse[modifier | modifier le code]

  • Bad Homburg vor der Höhe - traction électrique, - . Desservi par les tramways de Francfort jusqu'en 1971 avant reprise par le métro (U-Bahn).
  • Cassel - traction vapeur, -  ; traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
    • Cassel - Wolfsanger - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
    • Cassel-Palmenbad, Brasselsberg, Herkules, Hohes Gras (Herkulesbahn) - traction électrique, - .
  • Darmstadt - traction vapeur, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Eltville - Schlangenbad - traction vapeur, - . Ligne suspendue du au .
  • Francfort-sur-le-Main - traction hippomobile, -  ; traction vapeur, -  ; traction électrique par accumulateurs, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
    • Offenbach am Main - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - . Exploité par le réseau de Francfort du au . Desservi par une ligne du même réseau jusqu'au .
  • Giessen - traction électrique, - .
  • Hanau - traction électrique, - .
  • Marbourg - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - .
  • Wiesbaden - traction hippomobile, -  ; traction vapeur, -  ; traction électrique, - . Voir aussi Mayence.

Mecklembourg-Poméranie occidentale[modifier | modifier le code]

  • Rostock - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Schwerin - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Stralsund - traction électrique, - .
  • Warnemünde - traction électrique, - .

Rhénanie-du-Nord-Westphalie[modifier | modifier le code]

  • Aix-la-Chapelle - traction hippomobile, -  ; essai de traction à base de soude caustique (sic) (Natronsmotor), -  ; traction électrique, - .
    • Eschweiler - traction électrique, 1897 - .
    • Stolberg - traction électrique, 1898 - .
  • Bad Salzuflen - traction hippomobile, - 1924.
  • Bielefeld - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Clèves - traction électrique, - .
  • Düren - traction vapeur, - 1913 ; traction électrique, - .
    • Düren - Nörvenich - Bessenich (Dürener Kreisbahn) - traction électrique, - . Section Düren - Besenich fermée le  ; tronçon Düren - Nörvenich fermé le .
  • Gummersbach - traction électrique, - .
  • Herford - traction vapeur, -  ; traction électrique, - .
  • Minden - traction vapeur, -  ; traction électrique, - .
  • Münster - traction électrique, - .
  • Paderborn - traction électrique, - .
    • Detmold - traction électrique, - . Intégré au réseau de Paderborn en 1920.
  • Plettenberg - traction vapeur, - .
  • Rees - Empel - traction vapeur, - 1914 ; traction électrique, - .
  • Siegen - traction électrique, - .
    • Siegen - Kreuztal - traction électrique, - .

Rhin-Ruhr[modifier | modifier le code]

Région de la Ruhr, par ordre géographique, d'ouest en est :

  • Moers - traction électrique, - .
    • Homberg - traction électrique, - . Intégré au réseau de Moers le .
    • Lignes étendues jusqu'à Duisbourg-Ruhrort (1913 - ). Desserte par les tramways de Düsseldorf (Rheinbahn) (1911 - ) et Krefeld (1918 - ).
    • Moers - Kamp - Rheinberg - traction électrique, - .
  • Duisbourg - traction hippomobile, -  ; traction vapeur, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
    • Extensions jusqu'à Duisbourg-Ruhrort (), Duisbourg-Hamborn (), Dinslaken () et Mülheim an der Ruhr en 1912.
    • Première section dite Stadtbahn en tunnel ouverte le .
  • Oberhausen - traction électrique, - . Interconnexion aux réseaux d'Essen, Mülheim an der Ruhr et Recklinghausen, correspondance (sans connexion possible pour cause d'écartements différents) avec le réseau de Duisbourg à Holten. Après la fermeture de 1968 desserte par les tramways de Mülheim an der Ruhr jusqu'au . Réintroduit le , connecté au réseau de Mülheim an der Ruhr.
  • Mülheim an der Ruhr - traction électrique, - aujourd'hui. Connecté aux réseaux d'Essen et Oberhausen.
    • Premier tunnel Stadtbahn ouvert le (desservi par les trams d'Essen). Première section en tunnel pour le réseau de Mülheim lui-même ouvert le .
  • Essen - traction électrique, - aujourd'hui. Connecté aux réseaux de Mülheim an der Ruhr et Bochum - Gelsenkirchen, anciennement connecté au réseau de Recklinghausen.
    • Première section en tunnel ouverte le . Première section en tunnel de type Stadtbahn ouverte le .
  • Bochum - Gelsenkirchen - traction électrique, - aujourd'hui.
    • Extensions jusqu'à Herne ( - aujourd'hui), Herne-Wanne-Eickel ( - aujourd'hui), Gelsenkirchen ( - aujourd'hui), Buer ( - aujourd'hui), Horst ( - ), Hattingen ( - aujourd'hui), Witten ( - aujourd'hui) et Castrop-Rauxel ( - ).
    • Première section en tunnel à Bochum ouverte le . Première section en tunnel Stadtbahn (Bochum - Herne) ouverte le .
    • Première section en tunnel à Gelsenkirchen) ouverte le .
    • Hattingen - traction électrique, - . Exploitation suspendue pendant l'occupation franco-belge de la Ruhr du - . Intégré au réseau de Bochum le .
  • Herne - traction électrique, - .
  • Castrop-Rauxel : desserte par les trams de Bochum - Gelsenkirchen, 1909 -  ; desserte par Herne, -  ; desserte par trams de Dortmund, - .
  • Dortmund - traction hippomobile, - 1897 ; traction vapeur, - 1896 ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Unna - Kamen - Werne - traction électrique, - . Voir aussi Dortmund.
  • Hamm - traction électrique, - .
  • Recklinghausen (Vestische Straßenbahn) - traction électrique, - .

District de Düsseldorf et District d'Arnsberg excepté localités citées plus-haut, d'ouest en est :

  • Mönchengladbach - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - .
    • extension jusqu'à Rheydt ( - ). Connecté au réseau de Krefeld.
    • Rheydt - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - . Réseau fusionné avec le réseau de Mönchengladbach du au , et à nouveau à partir du .
  • Krefeld - traction vapeur, -  ; traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Düsseldorf (Rheinbahn)- traction hippomobile, -  ; traction vapeur, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
    • extension à Neuss - -aujourd'hui.
    • Première section en tunnel ouverte .
    • Düsseldorf - Duisbourg - traction électrique, - aujourd'hui. Nouveau tracé ouvert le .
    • Düsseldorf - Moers - traction électrique, 1911 - .
    • Düsseldorf - Krefeld - traction électrique, - aujourd'hui.
    • Mettmann - traction électrique, - .
    • Düsseldorf-Benrath - Solingen-Ohligs - traction électrique, 1899 - .
    • Düsseldorf-Benrath - Wuppertal-Vohwinkel - traction vapeur, 1899 - 1900 ; traction électrique, 1900 - .
    • Neuss - traction électrique, - . Desserte par les trams de Düsseldorf du à aujourd'hui.
  • Solingen - traction électrique, - .
  • Remscheid - traction électrique, - .
  • Wuppertal - traction hippomobile, -  ; traction vapeur, -  ; traction électrique, - .
    • Pour mémoire, la ville de Wuppertal a été fondée le par l'association des villes indépendantes d'Elberfeld et Barmen, des villes de Cronenberg, Ronsdorf et Vohwinkel, ainsi que du quartier de Beyenburg appartenant à l'époque à la ville de Lüttringhausen.
    • Le réseau urbain de Wuppertal fut le cinquième plus grand réseau d'Allemagne avec une extension maximale de 175 km vers 1948.
    • Tramway à crémaillère (Zahnradbahn), Barmen - Wuppertal-Toelleturm ("Barmer Bergbahn") - traction électrique, - .
    • Extensions Velbert - Essen-Werden ( - ), Essen-Steele ( - ), Sprockhövel - Hattingen (1907 - ), Schwelm ( - ) - Milspe ( - ), Remscheid ( - ), Solingen ( - ), Wülfrath ( - ) et Mettmann ( - ).
  • Ennepetal (in Westfalen) - traction électrique, - .
  • Hagen - traction hippomobile, -  ; traction électrique par accumulateurs, -  ; traction électrique par fil aérien, - .
    • Extensions pour Gevelsberg ( - ) et Hagen ( - .
    • Eckesey - traction hippomobile, - 189x ; traction électrique par accumulateurs, -  ; traction électrique, - .
    • Hagen (Haspe) - Voerde - Breckerfeld - traction vapeur, - aujourd'hui. Ouverture par étapes jusqu'en 1906. Trafic passagers suspendu entre 1921 et 1926. Traction électrique, - . Intégration au réseau de Hagen en 1926.
  • Iserlohn - traction électrique, - .

District de Cologne dans l'ordre géographique, du nord au sud :

  • Opladen - Lützenkirchen - traction électrique, - .
  • Cologne - traction hippomobile, -  ; traction vapeur, - 1914 ; traction électrique, - aujourd'hui.
    • Première section en tunnel 1968.
  • Wahn - traction électrique, - .
  • Zündorf - Troisdorf - Siegburg - traction électrique, . Ouverture par étapes jusqu'au . Fermeture progressive du au .
  • Cologne - Wesseling - Bonn (Rheinuferbahn) - traction électrique, - aujourd'hui.
    • Cologne - Brühl - Bonn (Vorgebirgsbahn) - traction électrique, (section Bonn - Brühl) et (section Brühl - Cologne) - aujourd'hui.
  • Bonn - traction hippomobile, -  ; traction vapeur, -  ; traction électrique, - Aujourd'hui.
    • Première section en tunnel ouverte le .
    • Bonn - Bad Godesberg - traction vapeur, - 1911 ; traction électrique, - aujourd'hui. Section en tunnel dans Bad Godesberg ouverte en .
    • Bad Godesberg - Mehlem, - .
    • Bonn - Siegburg - - aujourd'hui.
    • Bonn - Bad Honnef - ouvert jusqu'à Königswinter, extension jusqu'à Bad Honnef .

Rhénanie-Palatinat[modifier | modifier le code]

  • Bad Kreuznach - traction électrique, - .
  • Bingen-Am-Rhein - traction électrique, - .
  • Coblence - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - .
  • Idar-Oberstein - traction électrique, - .
  • Kaiserslautern - traction électrique, - .
  • Ludwigshafen - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui. Exploité en commun avec le réseau de Mannheim.
    • Ludwigshafen - Bad Dürkheim (Rhein-Haardtbahn) - traction électrique, - aujourd'hui. Les rames circulent sur les réseaux urbains de Ludwigshafen et Mannheim respectivement et desservent les quartiers d'affaires et gares principales.
  • Mayence - - aujourd'hui. Voir aussi Wiesbaden.
  • Neuwied - traction électrique, - .
  • Pirmasens - traction électrique, - .
  • Trèves - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - .
  • Worms - traction électrique, - .

Sarre[modifier | modifier le code]

  • Neunkirchen - traction électrique, - .
  • Sarrebruck - traction vapeur, -  ; traction électrique, - . Réintroduit comme Tram-Train international jusqu'à Sarreguemines le . Voir Tramway de Sarrebruck
    • Rastpfuhl - Heusweiler - traction électrique, - 1948. Rattaché au réseau de Sarrebruck le .
  • Sarrelouis - traction électrique, - .
  • Völklingen - traction électrique, - .

Saxe[modifier | modifier le code]

  • Bad Schandau (Kirnitzschtalbahn) - traction électrique, - aujourd'hui. Exploitation suspendue le à la suite d'un accident, reprise le .
  • Chemnitz - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
    • Première ligne mise à voie normale ouverte le . Dernière ligne à écartement de 925 mm fermée le .
    • Chemnitz - Altchemnitz - Stollberg - traction électrique, , utilise un tronçon de la Würschnitztalbahn de la DBAG entre Altchemnitz et Stollberg.
  • Döbeln - traction hippomobile, - .
  • Dresde - traction hippomobile, -  ; essai de traction au gaz, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
    • Dresde - Bühlau - traction électrique, - aujourd'hui. Intégrée au réseau de Dresde depuis 1926.
    • Dresde-Cotta - Cossebaude - traction électrique, - . Intégrée au réseau de Dresde en 1926.
    • Dresde-Mickten - Zitzschewig (Lößnitzbahn) - traction électrique, - aujourd'hui. Tronçon initial Mickten - Weißes Roß premier chemin de fer électrique à voie étroite en Saxe, mis à écartement normal par la suite ; intégré au réseau de Dresde en 1926. Sections suivantes Weißes Roß - Radebeul - Coswig ouvertes par étapes de à , ultime section Coswig - Weinböhla ouverte le .
    • Dresden-Niedersedlitz - Kreischa (Lockwitztalbahn) - traction électrique, - .
  • Freiberg - traction électrique, - .
  • Görlitz - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui. Voir la ville sœur de Zgorzelec en Pologne.
  • Hohenstein-Ernstthal - Oelsnitz/Erzgeb. - traction électrique, - .
  • Klingenthal - traction électrique, - .
  • Leipzig - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Meißen - traction électrique, - .
  • Plauen - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Zittau - traction électrique par accumulateurs, -  ; traction électrique par fil aérien, - .
  • Zwickau - traction électrique, - aujourd'hui.

Saxe-Anhalt[modifier | modifier le code]

  • Bernbourg - traction électrique, - .
  • Dessau-Roßlau - traction au gaz, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Groß Rosenburg - traction hippomobile, - .
  • Halberstadt - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Halle - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
    • Halle - Mersebourg - traction électrique, - aujourd'hui. Intégré au réseau de Halle à partir du .
  • Magdebourg - traction hippomobile, -  ; traction vapeur, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Mansfeld - Eisleben - traction électrique, - .
  • Naumburg - traction électrique, - aujourd'hui. L'état de l'infrastructure a entraîné la suspension de l'exploitation le . En attendant la réouverture, prévue, fonctionne aux grandes occasions.
  • Schönebeck - Salzelmen - traction hippomobile, - .
  • Staßfurt - traction électrique, - .
  • Stendal - traction hippomobile, - .
  • Wittemberg - traction hippomobile, - 1921.
  • Zerbst - traction hippomobile, - .

Schleswig-Holstein[modifier | modifier le code]

  • Amrum - Norddorf (île d'Amrum, Îles frisonnes septentrionales) - traction vapeur, 1893 -  ; traction électrique, - . L'exploitation en mode électrique dut cesser après l'incendie de la station génératrice. Le fil contact aérien fut démonté en 1920. Exploitation suspendue entre le et 1920.
  • Flensbourg - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - .
  • Kiel - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - .
  • Lübeck - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - .
  • Schleswig - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - 26 August 1936.

Chemin de fer vicinal (Kleinbahn) exploité à partir de 1952/53 en concession de type tramway (Straßenbahn) :

  • Sylt (île de Sylt) (Sylter Inselbahn)
    • Ligne Nord (Nordbahn) : Westerland - List, - .
    • Ligne Sud (Südbahn) : Westerland - Hörnum, - .

Thuringe[modifier | modifier le code]

  • Altenbourg - traction électrique, - .
  • Eisenach - traction électrique, - .
  • Erfurt - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Gera - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Gotha - traction électrique, - aujourd'hui.
    • Gotha - Waltershausen (Thüringerwaldbahn) - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Iéna - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Mühlhausen - traction électrique, - .
  • Nordhausen - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Weimar - traction électrique, - .

Autriche[modifier | modifier le code]

  • Dornbirn - Lustenau - traction électrique, - .
  • Gmunden - traction électrique, - aujourd'hui. Classé comme le plus petit réseau de tramway au monde.
  • Graz - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Innsbruck - traction vapeur, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Klagenfurt - traction hippomobile, - 1911 ; traction électrique, - .
  • Linz - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
    • Ebelsberg - Sankt Florian - traction électrique, - . Rouvert en partie en tant que tram historique.
    • Pöstlingbergbahn - traction électrique, - , pour reconstruction. Ligne présentant la plus forte déclivité au monde en adhérence (116 ). Réouverture après modernisation et intégration au réseau classique de Linz en .
  • Salzbourg - traction électrique, - .
  • Sankt Pölten - traction électrique, - .
  • Vienne - traction hippomobile, -  ; traction vapeur, -  ; traction électrique, - aujourd'hui. Classé deuxième réseau de tramway du monde par la longueur.
    • Mödling - Hinterbrühl - traction électrique, - . Premier réseau électrique permanent d'Europe.
    • Baden - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - .
    • Vienne - Baden (Badner Bahn) - traction vapeur, - 1906, - ? ; traction électrique, - aujourd'hui. Exploitation intégralement électrique à partir du .
  • Ybbs an der Donau - traction électrique, - .
  • Unterach am Attersee - traction électrique, - .

Belgique[modifier | modifier le code]

  • Anvers - traction hippomobile, - ? ; traction électrique, - aujourd'hui. Voir Tramway d'Anvers.
  • Bruges - traction électrique, 1913 - 1951 ; la ligne vicinale vers Knokke, qui traversait une partie de la ville, ne fut supprimée qu'en 1956.
  • Bruxelles - traction hippomobile, - ? ; traction vapeur, 1876 - 1877, 1879 ; traction électrique par accumulateurs, 1883, 1886 - 1890 ; traction électrique par fil aérien, - aujourd'hui. Voir Tramway de Bruxelles.
  • Charleroi (urbain) - traction vapeur 1881 - ? ; traction électrique, - .
  • Tramway de Courtrai - traction électrique, - .
  • Eupen - traction électrique, ? - .
  • Gand - traction hippomobile, - ? ; traction électrique par accumulateurs, - ? ; traction électrique par fil aérien, - aujourd'hui. Voir Tramway de Gand.
  • Hasselt - traction électrique, ? - . Construction prévue d'un tram rapide entre Hasselt et Maastricht.
  • Liège (urbain) - traction hippomobile, 1871 - ? ; traction électrique, 1893 - . Réintroduction prévue pour 2018. Voir Tramway de Liège.
  • Tramway de Louvain - traction électrique, ? - .
  • Malines - traction électrique, ? - .
  • Mons - traction électrique, ? - .
  • Namur - traction électrique, ? - .
  • Ostende (urbain) - traction électrique, ? - .
  • Poix - traction à vapeur, 1886 - ? ; autorails diesel, ? - 1960.
  • Tramway touristique de l'Aisne - ligne touristique en traction autonome sur le tronçon Érezée - Dochamps anciennement SNCV.
  • Tournai - traction électrique, ? - .
  • Verviers - traction électrique, - . Introduction d'un Tram-Train évoquée.
  • Wellin - traction à vapeur, 1895 - 1955. Voir Tramways vicinaux de Wellin.
  • Introduction d'un Tram-Train dans le Brabant wallon évoquée.

Pour le projet de la région flamande portant sur la construction d'au moins cinq lignes de tramway vers et autour de Bruxelles, voir Wensnet.

Biélorussie[modifier | modifier le code]

  • Minsk - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui. Exploitation suspendue pendant la guerre civile, de au .
  • Moguilev - traction hippomobile, - 1920.
  • Mozyr - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Novopolotsk - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Vitebsk - traction électrique, - aujourd'hui.

Bosnie-Herzégovine[modifier | modifier le code]

  • Sarajevo - traction électrique, écartement de 760 mm, -  ; écartement de 1 435 mm, - aujourd'hui.

Bulgarie[modifier | modifier le code]

  • Plovdiv - traction électrique, la construction du réseau, lancée en 1913, ne fut jamais menée à son terme.
  • Sofia - traction électrique, - aujourd'hui.

Croatie[modifier | modifier le code]

  • Dubrovnik - traction électrique, - .
  • Matulji - Opatija - Lovran - traction électrique, - .
  • Osijek - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Pula - traction électrique, - .
  • Rijeka - traction électrique, - .
  • Rovinj - traction hippomobile, ? - ?. Desserte touristique et balnéaire limitée à la période estivale.
  • Velika Gorica - traction hippomobile, - 1937 ; traction diesel, 1944 - ? (rame constituée de plusieurs anciennes voitures hippomobiles attelées à une locomotive diesel).
  • Zagreb - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.

Danemark[modifier | modifier le code]

  • Århus - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - , - aujourd'hui (Aarhus Letbane).
  • Copenhague - traction hippomobile, -  ; traction électrique par accumulateurs, -  ; traction électrique par fil aérien, - . Réintroduction prévue pour 2020.
  • Lakolk (île de Rømø) - traction hippomobile, ? - ?.
  • Odense - traction hippomobile, ? - ? ; traction électrique, - . Réintroduction prévue à horizon 2020 : Odense Letbane.

Espagne[modifier | modifier le code]

Classement par Communautés autonomes.

Andalousie[modifier | modifier le code]

  • Cadix - traction par mule, 18xx - ? ; traction électrique, 190x - . Inauguration prévue en .
  • Grenade (urbain) - traction électrique, - . Inauguration prévue en . Voir Métro de Grenade.
  • Jaén - traction électrique, - (projet abandonné). Voir Tramway de Jaén
  • Malaga - traction par mule, 1881 - 1903 ; traction électrique, 1903 - . Réintroduit sous forme d'un réseau de LRT (Metro de Málaga) le . Voir Métro léger de Malaga
  • Linares - Baeza - traction électrique, - .
    • Linares - La Loma - traction électrique, - .
  • Marmolejo - traction par mule, 1916 - . En service pendant la saison thermale uniquement.
  • Motril - traction par mule, 1884 - .
  • San Lucar - traction hippomobile, 188x - 19xx. Service uniquement en période estivale.
  • Séville - traction par mule, - 1899 ; traction électrique, 1899 - . Réintroduit le (MetroCentro). Première ligne du métro léger (avec les mêmes rames de type tramway) inaugurée le . Voir Métro de Séville.
  • Vélez-Málaga – traction électrique, - . Voir Tramway de Vélez-Málaga

Aragon[modifier | modifier le code]

  • Saragosse – traction hippomobile, – 1903 ; traction électrique, - . Nouveau réseau inauguré le .

Asturies[modifier | modifier le code]

  • Arriondas - Covadonga - traction hippomobile, - 1930.
  • Avilés - traction hippomobile, 1892 - 1924 ; traction électrique, 1924 - 1955 (?).
  • Gijón - traction par mule, - 1909 ; traction électrique, 1909 - .
  • Mieres - traction par mule, 18xx - 19xx.
  • Oviedo - traction hippomobile, 18xx - 1922 ; traction électrique, 1922 - 1957.
  • Santullano - traction par mule, 18xx - 1917 ; traction vapeur, 1917 - .

Îles Baléares[modifier | modifier le code]

Majorque :

  • Alaró - Consell - traction par mule, - 1922 ; traction essence, 1922 - (service sporadique de 1936 à 1939).
  • Palma de Majorque - traction par mule, - ? ; traction vapeur, ? - ? ; traction essence, - 1940 ; traction électrique, .
  • Sóller - traction électrique, - aujourd'hui.

Pays basque[modifier | modifier le code]

  • Bermeo - Pedernales - traction hippomobile, 189x - après 1913.
  • Bilbao – traction par mule, - ? ; traction électrique, . EuskoTran ouvert le .
  • Saint-Sébastien - traction par mule, - 1897 ; traction électrique, 1897 - . Réintroduction prévue.
  • Irún - Fontarrabie - traction par mule, - 1919 ; traction électrique, 1919 - .
  • Vitoria - traction électrique, - aujourd'hui. VOir Tramway de Vitoria

Îles Canaries[modifier | modifier le code]

Cantabrie[modifier | modifier le code]

  • Santander - traction vapeur, 1873 - 1875 ; traction hippomobile, 1875 - 1908 ; traction électrique, 1908 - .

Castille-et-León[modifier | modifier le code]

  • Valladolid – traction par mule, – 1911 ; traction électrique, 1911 – .

Catalogne[modifier | modifier le code]

  • Barcelone – traction par mule, – 1907 ; traction vapeur, 1877 - 1907 ; traction électrique, . Réintroduit le (Trambaix et Trambesòs).
    • Tramvia Blau – traction électrique, . Ligne très courte (1 300 mètres) utilisant toujours son matériel d'origine.
    • Arrabassada – traction électrique, – 1938.
    • MataróArgentona – traction électrique, .
    • MontgatTiana – traction électrique, .
  • Tarragone – traction par mule, .
  • TortosaRoquetes – traction par mule, – 1928.

Estrémadure[modifier | modifier le code]

  • Badajoz - traction hippomobile, - 1912 (?).

Galice[modifier | modifier le code]

  • La Corogne – traction par mule, – 1913 ; traction électrique, 1913 – . Tramway historique et touristique -  ; un LRT est prévu.
  • Ferrol - traction électrique, ? - 1962.
  • Pontevedra - traction vapeur, - 1924 ; traction électrique, 1924 - 1943.
  • Verín – traction par mule, 1909 – 192x.
  • Vigo – traction électrique, .

Communauté de Madrid[modifier | modifier le code]

  • Madrid – traction par mule, - ? ; traction vapeur, 1878 - ? ; traction électrique, 1898 - . Réintroduit le (Metro Ligero). Voir Tramway de Madrid.
  • Parla - traction électrique, - aujourd'hui. Voir Tramway de Parla
  • San Lorenzo de El Escorial - Construction d'un tramway électrique commencée en 1929 mais jamais terminée.

Région de Murcie[modifier | modifier le code]

  • Carthagène - traction par mule, - 1907 ; traction électrique, 1907 - 1959. Transformation prévue d'une ligne à voie étroite des FEVE en lignes urbaine et périurbaine de tramway.
  • Murcie - traction par mule, - 1902 ; traction vapeur, 1902 - 1906 ; traction électrique, 1906 - . Mise en service de la section initiale (1,8 km) du nouveau réseau de tramway le , inauguré en totalité le . Voir Tramway de Murcie

Navarre[modifier | modifier le code]

  • Pampelune - traction électrique, - ?. Réintroduction prévue.

Communauté valencienne[modifier | modifier le code]

  • Alcoy - Construction d'un tramway électrique commencée en 1895 mais jamais terminée.
  • Alicante – traction par mule, – 1902 ; traction vapeur, 1902 – 1924 ; traction électrique, 1924 – . LRT, service d'essai à partir du , service définitif à partir du . Voir Tramway d'Alicante
  • Carcaixent - Dénia - traction par mule, - . Ligne transformée en chemin de fer classique, supprimée entre 1969 et 1974.
  • Novelda - Construction d'un tramway électrique jamais terminée.
  • Valence (urbain) – traction par mule, – ? ; traction vapeur, 1892 - ? ; traction électrique, 1900 – . Réintroduit le .

Estonie[modifier | modifier le code]

  • Tallinn - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui. Voir Tramway de Tallinn
    • Tallinn - Kopli - traction vapeur, - ? ; traction essence, -  ; traction électrique, - ?. Raccordé au réseau principal de Tallinn le .

Finlande[modifier | modifier le code]

  • Helsinki - traction hippomobile, - , 1913 -  ; traction électrique, - aujourd'hui). Voir Tramway d'Helsinki.
    • Kulosaari (Brändö) - traction électrique, - . Connecté au réseau d'Helsinki d'abord par un ferry puis par un pont en 1919.
    • Lauttasaari - traction hippomobile, 1913 - .
  • Turku - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - . Réintroduction prévue.
  • Tampere - traction électrique, - aujourd'hui). Voir Tramway de Tampere.

France[modifier | modifier le code]

Carte des réseaux de tramways existants

Classement par régions

Auvergne-Rhône-Alpes[modifier | modifier le code]

Bourgogne-Franche-Comté[modifier | modifier le code]

Bretagne[modifier | modifier le code]

Centre-Val de Loire[modifier | modifier le code]

Corse[modifier | modifier le code]

  • Ajaccio - Construction d'un tramway électrique commencée en 1914 mais jamais achevée. Réintroduction évoquée.

Grand Est[modifier | modifier le code]

Hauts-de-France[modifier | modifier le code]

Île-de-France[modifier | modifier le code]

Voir Tramway d'Île-de-France

Normandie[modifier | modifier le code]

Nouvelle-Aquitaine[modifier | modifier le code]

Occitanie[modifier | modifier le code]

Pays de la Loire[modifier | modifier le code]

Provence-Alpes-Côte d'Azur[modifier | modifier le code]

Grèce[modifier | modifier le code]

  • Athènes traction hippomobile, ? - ? ; traction électrique ? - 1960. Réintroduit le pour les Jeux olympiques d'été. Voir Tramway d'Athènes.
    • Athènes - Palaio Phaliro - Neo Phaliro - traction vapeur, ? - ?. Électrifié et incorporé au réseau athénien. Le nouveau tramway d'Athènes dessert à nouveau Palaio Phaliro et Neo Phaliro.
    • Le Pirée - traction électrique, ? - 196x. Desservi à nouveau par le nouveau tramway athénien.
    • Le Pirée - Pérama - traction électrique, 1936 - 1977.
  • Kalamata - traction électrique, ? - ?.
  • Karlóvasi (île de Samos) - traction hippomobile, ? - ?.
  • Patras - traction hippomobile, ? - ? ; traction vapeur, ? - ? ; traction électrique, 1902 - ?. Réintroduction prévue
  • Thessalonique - traction électrique, 1907 - 1957. Réintroduction prévue
  • Volos - traction vapeur, ? - ?.

Hongrie[modifier | modifier le code]

  • Békéscsaba - traction hippomobile, ? - ?.
  • Budapest - traction hippomobile, - ? ; traction électrique, - aujourd'hui. Voir Tramway de Budapest.
  • Cegléd - traction vapeur, ? - ?.
  • Debrecen - traction hippomobile, ? - ? ; traction électrique, - aujourd'hui. Voir Tramway de Debrecen.
  • Miskolc - traction hippomobile, ? - ? ; traction électrique, - aujourd'hui. Voir Tramway de Miskolc
  • Nyíregyháza - traction électrique, - .
  • Pécs - traction électrique, - .
  • Sopron - traction électrique, - .
  • Szeged - traction hippomobile, ? - ? ; traction électrique, - aujourd'hui. Voir Tramway de Szeged.
  • Szombathely - traction électrique, - .

Irlande[modifier | modifier le code]

  • Arigna - traction vapeur, 1887 - 1959.
  • Cork - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - .
  • Dublin - traction hippomobile, - 1901 ; traction électrique, - . Exploitation suspendue durant 1944, jusqu'au , par pénurie de charbon. Nouveau réseau Luas lancé le , voir Tramway de Dublin. Un métro léger est prévu.
    • Dublin - Dún Laoghaire - Dalkey - traction hippomobile, ouvert par étapes du au  ; traction vapeur, ? - ? ; traction électrique, - .
    • Dublin - Lucan - traction vapeur, ouvert par étapes du au  ; traction électrique, 1900 - . Gestion séparée jusqu'en 1925.
      • Lucan - Leixlip - traction vapeur, 1889 - 1900 ; traction électrique, 1900 - 1925.
    • Dublin - Howth - traction électrique, - .
    • Howth Head (Hill of Howth Tramway) - traction électrique, - . Service suspendu de juin à par pénurie de charbon.
  • Galway - Salthill - traction hippomobile, 1879 - 1918.

Italie[modifier | modifier le code]

Classement par Régions.

Abruzzes[modifier | modifier le code]

Calabre[modifier | modifier le code]

  • Catanzaro - traction électrique, - 1954. Une partie de la ligne desservie en traction funiculaire à l'instar du tramway de Trieste fut réactivée comme simple funiculaire en 1998.
  • Reggio de Calabre - traction électrique, 1912 (?) - 1928.

Campagnie[modifier | modifier le code]

Émilie-Romagne[modifier | modifier le code]

Frioul-Vénétie Julienne[modifier | modifier le code]

  • Gorizia - traction électrique, 1909 - 1933.
  • Trieste (urbain) - traction hippomobile, 1876 - ? ; traction électrique, 1900 - 1970.
  • Udine (urbain) - traction hippomobile, 1887 - ? ; traction électrique, 1908 - 1952.

Latium[modifier | modifier le code]

  • Anzio - Nettuno - traction électrique, 1910 - 1939.
  • Fiuggi - traction électrique, 1917 - 1962.
  • Frosinone - traction électrique, 1917 - 1937.
  • Latina - Construction d'une ligne de Translohr prévue pour 2014.
  • Rome (urbain) - traction hippomobile, 1877 - ? ; traction électrique, 1890, 1895 - aujourd'hui.
    • Rome - Tivoli - traction vapeur, 1879 - 1931. Rouvert en 1934 en tant que raccordement marchandises.
    • Réseau suburbain STFER - traction électrique, 1903 - 1980. Repris en partie par le métro.
    • Rome - Civita Castellana - traction électrique, 1906 - 1932. Transformé en chemin de fer classique.
    • Portonaccio - Ciampino - Marino - traction vapeur, 1880 - 1889.

Ligurie[modifier | modifier le code]

  • Gênes - traction hippomobile, 1878 - ? ; traction vapeur, ? - ? ; traction électrique, 1893 - 1966. Ligne de LRT ouverte le , le tronçon initial réutilisant un tunnel du tramway.
    • Funiculaire Principe - Granarolo - traction électrique, 1898 - Aujourd'hui. Malgré l'appellation officielle de funiculaire, il s'agit bel et bien d'un tramway à crémaillère.
  • Oneille - Port-Maurice (Imperia) - traction électrique, 1926 - 1947.
  • Ospedaletti - Taggia (San Remo) - traction électrique, 1913 - 1948.
  • Savone - traction électrique, 1912 - 1948.
  • Sestri Levante - traction hippomobile, ? - ?.
  • La Spezia - traction électrique, 1902 - 1953.
  • Vintimille - Bordighera - traction électrique, 1901 - 1936.

Lombardie[modifier | modifier le code]

Marches[modifier | modifier le code]

  • Ancône (urbain) - traction hippomobile, 1881 - ? ; traction électrique, 1909 - 1949.
  • Offida - traction électrique, 1926 - 1952.
  • Pesaro - traction électrique (?). Selon Peschkes (2e partie, 1987, page 96) seule une carte atteste de l'existence de ce réseau.

Ombrie[modifier | modifier le code]

  • Pérouse - traction électrique, 1899 - 1946.
  • Terni (urbain) - traction électrique, 1901 - 1960.

Piémont[modifier | modifier le code]

Pouilles[modifier | modifier le code]

  • Bari (urbain) - traction électrique, 1909 - 1948.
    • Bari - Barletta - traction vapeur, - 1959. Dernier tramway vapeur d'Italie, transformé en chemin de fer local en 1965.
    • Bari - Ceglie del Campo - Carbonara - traction électrique, ? - 1952.
  • Lecce - San Cataldo - traction électrique, 1898 - 1933.
  • San Severo - Torremaggiore - traction électrique, 1925 - 1962.
  • Tarente - traction électrique, 1922 - 1950.

Sardaigne[modifier | modifier le code]

  • Cagliari (urbain) - traction vapeur, 1888 - ? ; traction électrique, 1912 - 1973. Réintroduit en septembre 2007 sous forme de LRT.
  • Sassari - traction électrique, - aujourd'hui.

Sicile[modifier | modifier le code]

  • Catane (urbain) - traction électrique, 1905 - 1951.
  • Messine (urbain) - traction électrique, 1917 - 1951. Réintroduit le . Voir Tramway de Messine.
    • Messine - Barcellona Pozzo di Gotto - traction vapeur, 1890 - 1932. Service interrompu de 1908 à 1911 par le grand tremblement de terre de 1908.
    • Messine - Giampilieri - traction vapeur, 1892 - 191x ; traction électrique, 191x - 1951. Interruption par le séisme de 1908, remise en service en 1911.
  • Palerme (urbain) - traction hippomobile, 1874 - ? ; traction électrique 1898 - 1947. Réintroduit le . Voir Tramway de Palerme
    • Palerme - Monreale - traction hippomobile, 1900 - ? ; traction électrique ? - 1946.
  • Porto Empedocle - Mine de Lucia - traction hippomobile, 1881 (?) - ? ; traction vapeur, ? - ?. Tramway minier assurant un service passager limité.
  • Raddusa - Assoro-Sant'Agostino - traction vapeur, 1883 - ?.
  • Trapani - traction électrique, 1919 - 1952.

Toscane[modifier | modifier le code]

Trentin-Haut-Adige[modifier | modifier le code]

  • Bolzano (urbain) - traction électrique, - .
    • Soprabolzano - Collalbo (Rittnerbahn ou Ferrovia del Renon) - traction électrique, - aujourd'hui. Section à crémaillère Stazione Renon - Maria Assunta - - .
  • Dermulo (Taio) - Fondo - Col de la Mendola - traction électrique, - .
  • Merano (urbain) - traction électrique, - .
    • Merano - Lana - traction électrique, - .
  • Lana - Postal (Ferrovia Lana - Postal) - traction électrique, - . Trafic marchandises jusqu'au .
  • Trente - Malè - traction électrique, - 1961. Transformé en chemin de fer local.

Vallée d'Aoste[modifier | modifier le code]

  • Cogne - Pila, transformation prochaine en tramway d'une ancienne ligne minière.

Vénétie[modifier | modifier le code]

Lettonie[modifier | modifier le code]

  • Daugavpils - traction hippomobile, ? - ? ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Kemeri - traction électrique, - 1935 (?).
  • Liepaja - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Rīga - traction hippomobile, - 1901, - 1909 ; traction électrique, - aujourd'hui.

Lituanie[modifier | modifier le code]

  • Kaunas - traction hippomobile, -  ; traction vapeur, 1914 - 1936.
  • Klaipėda - traction électrique, - , 1950 - 1967.
  • Palanga - traction hippomobile, ? - ?.
  • Vilnius - traction hippomobile, - 1915; traction essence, 1914 - 1926. Tramway électrique en projet.

Luxembourg[modifier | modifier le code]

Malte[modifier | modifier le code]

  • La Valette - traction électrique, - .

Moldavie[modifier | modifier le code]

  • Chișinău - traction hippomobile 1889 - 1913, traction électrique 1913-1961[1].

Monaco[modifier | modifier le code]

  • Monte-Carlo - traction électrique, - .

Norvège[modifier | modifier le code]

  • Bergen - traction électrique, - . Réintroduit sous forme de métro léger le , voir Bybanen i Bergen.
  • Oslo - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Trondheim - traction électrique, - . Ligne suburbaine (Gråkallbanen) rouverte le .

Pays-Bas[modifier | modifier le code]

Classement par provinces

Brabant-Septentrional[modifier | modifier le code]

  • Bois-le-Duc - traction hippomobile, ? - ? ; traction vapeur, ? - ?.
  • Breda - traction hippomobile, ? - ?.
  • Eindhoven - traction hippomobile, ? - ?.
  • Mont-Sainte-Gertrude - traction hippomobile, ? - ?.
  • Vught - traction hippomobile, ? - ? ; traction vapeur, ? - ?.

Groningue[modifier | modifier le code]

  • Groningue - traction hippomobile, 1880 - 1910 ; traction essence, ? - ? ; traction électrique, 1910 - 1949.

Gueldre[modifier | modifier le code]

  • Apeldoorn - traction hippomobile, 1897 - 1917 ; traction essence, 1919 - 1922.
  • Arnhem – traction hippomobile, 1880 - ? ; traction électrique, 1911 - . Détruit pendant la seconde guerre mondiale, remplacement par trolleybus.
    • Tramway historique, ouvert en 1996 dans le cadre du musée du patrimoine national.
  • Groenlo - traction hippomobile, ? - ? ; traction vapeur, ? - ? ; traction essence, ? - ?.
  • Nimègue - traction hippomobile, 1889 - 1911 ; traction vapeur, ? - ? ; traction électrique, 1911 - 1955.
  • Zaltbommel - traction hippomobile, ? - ?.
  • Zutphen - traction hippomobile, ? - ?.

Hollande-Méridionale[modifier | modifier le code]

  • Capelle aan den IJssel - traction vapeur, ? - ?.
  • Dordrecht - traction hippomobile, ? - ?.
  • La Haye - traction hippomobile, - 1907 ; traction vapeur, - ? ; traction électrique par accumulateurs, - ? ; traction essence, ? - ? ; traction électrique par fil aérien, - aujourd'hui. Première section souterraine (Semimetro) ouverte le .
    • La Haye - Schéveningue - traction hippomobile, - ? ; traction vapeur, - ? ; traction électrique, - aujourd'hui.
    • La Haye - Delft - traction hippomobile, - 1887 ; traction vapeur, 1887 - 1924 ; traction électrique, 1924 - aujourd'hui.
      • antenne de Voorburg, 1934 - aujourd'hui.
    • La Haye - Leyde - traction vapeur, 1881 - ? ; traction électrique, - .
    • La Haye - Leyde, ligne du réseau de La Haye (HTM, Gele Tram) - traction électrique, 1925 - .
  • Leyde - traction hippomobile, 1871 - 1911 ; traction électrique, 1911 - . ** Leyde - Haarlem (NZH, Blauwe Tram) - traction vapeur, - ? ; traction électrique, ? - .
    • Leyde - Noordwijk (NZH, Blauwe Tram) - traction vapeur, - .
    • Leyde - Katwijk (NZH, Blauwe Tram) - traction vapeur, - .
  • Rotterdam - traction hippomobile,  ; traction vapeur, ? - ? ; traction essence,  ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Schiedam - traction hippomobile, ? - ?.

Hollande-Septentrionale[modifier | modifier le code]

  • Alkmaar - traction hippomobile, ? - ?.
  • Amsterdam traction hippomobile, , 1921 – 1922 ; traction électrique, - aujourd'hui.
    • Amsterdam - Edam - Volendam (NZH, Blauwe Tram) - traction vapeur, - ? ; traction électrique, ? - (Edam - Volendam ouvert le ).
      • antenne vers Purmerend, - .
    • Amsterdam - Haarlem - Zandvoort (NZH, Blauwe Tram) - traction électrique, - (la section Haarlem - Zandvoort fut la première électrifiée aux Pays-Bas).
  • Bergen - traction hippomobile, ? - ?.
  • Castricum - traction hippomobile, ? - ? ; traction électrique, ? - ?.
  • Haarlem - traction hippomobile, - 1911 ; traction électrique, 1911 - .
  • Hilversum - traction hippomobile, ? - ?.
  • Le Helder - traction vapeur, ? - ?.
  • Zandvoort - traction hippomobile, ? - ?.

Limbourg[modifier | modifier le code]

Overijssel[modifier | modifier le code]

  • Deventer - traction hippomobile, ? - ?.
  • Enschede - traction électrique, - .
  • Zwolle - traction hippomobile, ? - ?.

Utrecht[modifier | modifier le code]

  • Amersfoort - traction hippomobile, ? - ?.
  • Baarn - traction hippomobile, ? - ? ; traction vapeur, ? - ?.
  • Oudewater - traction hippomobile, ? - ? ; traction essence, ? - ?.
  • Utrecht - traction hippomobile, 1879 - 1906 ; traction électrique, 1906 - 1939.
  • Zeist - traction hippomobile, ? - ?.

Zélande[modifier | modifier le code]

  • Flessingue - Middelbourg - traction vapeur, 1885 - 1910 ; traction électrique, 1910 - 1944.
  • Tholen - traction vapeur, ? - ? ; traction essence, ? - ?.

Pologne[modifier | modifier le code]

  • Białystok - traction hippomobile, 1895 - 1915.
  • Bielsko-Biała - traction électrique, - .
  • Bydgoszcz - traction hippomobile, - 1896 ; traction électrique, 1895 - aujourd'hui. Voir Tramway de Bydgoszcz.
  • Cieszyn - traction électrique, - . L'autrichienne Teschen (en polonais : Cieszyn ; en tchèque : Těšín) devint polonaise en 1918 après l'éclatement de l'empire austro-hongrois. Un faubourg appelé Sachsenberg (polonais : Saska Kępa), sur la rive ouest de la rivière Olsa (polonais : Olza ; tchèque : Olše) devint tchécoslovaque en tant que Český Těšín à partir du . Le tramway reliait la gare (dans Český Těšín) au centre urbain de Cieszyn. La division de la ville entraîna des pertes financières qui eurent raison du réseau en 1921.
  • Cracovie - traction hippomobile, - ? ; traction électrique, 1903 - aujourd'hui. Nowa Huta, cité industrielle fondée en 1949 fut rattachée à Cracovie en 1951 et desservie par son tramway à partir de 1952. Voir Tramway de Cracovie.
  • Częstochowa - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Elbląg - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Gdańsk - traction hippomobile, - 1896 ; traction électrique, 1895 - aujourd'hui.
  • Gorzów Wielkopolski - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Gubin - traction électrique, 1904 - 1938. Jusqu'en 1945 Gubin était une partie (le centre historique) de l'allemande Guben et était desservie par une ligne de tramway traversant la Neisse.
  • Grudziądz - traction hippomobile, - 1899 ; traction électrique, 1899 - aujourd'hui.
  • Inowrocław - traction électrique, 1912 - 1962.
  • Jelenia Góra - traction au gaz (gazowy), 1897 - 1899 ; traction électrique, 1900 - 1967.
  • Katowice - traction vapeur, - 1895 ; traction électrique, 1898 - aujourd'hui. Réseau desservant 13 villes d'agglomération: Będzin, Bytom, Chorzów, Czeladź, Dąbrowa Górnicza, Gliwice (desserte par lignes 1 et 4, éteinte le ) , Mysłowice, Ruda Śląska, Siemianowice Śląskie, Sosnowiec, Świętochłowice et Zabrze.
  • Kostrzyn nad Odrą - traction hippomobile, 1903 - 1923 ; traction électrique, 1912 - . Kostrzyn était une partie de la ville allemande de Küstrin jusqu'en 1945 et était desservie par une ligne de tramway traversant l'Oder.
  • Koszalin - traction électrique, - .
  • Legnica - traction électrique, 1898 - 1969.
  • Łódź - traction électrique, - aujourd'hui. Le réseau desserve plusieurs villes d'agglomération de Łódź: Konstantynów Łódzki, Lutomiersk, Ozorków, Pabianice et Zgierz.
  • Olsztyn - traction électrique, 1907 - 1965. Réintroduction prévue pour 2015.
  • Poznań - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui. Tramway express ouvert le . Voir Tramway de Poznań.
  • Słubice - traction électrique, 1898 - . Słubice faisait partie de Francfort-sur-l'Oder jusqu'en 1945 et était desservie par une ligne de tramway traversant l'Oder.
  • Słupsk - traction hippomobile, 1905 - ? ; traction électrique, 1910 - 1959.
  • Szczecin - traction hippomobile, - 1898 ; traction électrique, 1897 - aujourd'hui.
  • Tarnów - traction électrique, 1911 - 1942.
  • Toruń - traction hippomobile, 1891 - 1900 (?) ; traction électrique, - aujourd'hui. Voir Tramway de Toruń.
  • Varsovie - traction hippomobile, - 1916 (ou 1921 ?) ; traction électrique, 1908 - aujourd'hui.
  • Wałbrzych - traction électrique, 1898 - 1966.
  • Wrocław - traction hippomobile, - 1906 ; traction électrique, 1893 - aujourd'hui.
  • Zgorzelec - traction électrique, 1897 - . Partie intégrante de Görlitz jusqu'en 1945, desservie par son tramway traversant la Neisse.

Portugal[modifier | modifier le code]

  • Almada - traction électrique, - aujourd'hui. (Metro do Sul do Tejo).
  • Braga - traction par mule, - 1882 ; traction vapeur, - 1914 ; traction électrique, - .
  • Coimbra - traction par mule, - 1883 et - 1910 ; traction électrique, - . Réintroduction prévue d'un tram-train (Metro Mondego).
  • Lisbonne - traction par mule, -  ; traction vapeur, 1889 - 1892 ; traction par câble, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Porto - traction par mule, - 1903 ; traction vapeur, 1878 -  ; traction électrique, - aujourd'hui. Premier tramway électrique de la péninsule Ibérique. Réseau subsistant exploité comme tramway historique.
  • Métro léger de Porto - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Sintra - traction électrique, - aujourd'hui. Service uniquement en période estivale à partir de 1953, suspendu entre 1974 et 1980.

Madère[modifier | modifier le code]

  • Funchal (carro Americano) - traction hippomobile, 1896 - 1925.

République tchèque[modifier | modifier le code]

  • Bohumín - traction hippomobile, -  ; traction vapeur, - , -  ; traction électrique, - , - .
  • Brno - traction vapeur, - 1874, - et -  ; traction électrique, - aujourd'hui. Voir Tramway de Brno.
  • České Budějovice - traction électrique, - .
  • Český Těšín - traction électrique, ? - ?. Voir la ville polonaise jumelle de Cieszyn.
  • Děčín - traction électrique, - .
  • Liberec (urbain) - traction électrique, - aujourd'hui. Voir Tramway de Liberec.
  • Jablonec nad Nisou (urbain) - traction électrique, - .
  • Jihlava - traction électrique, - .
  • Mariánské Lázně - traction électrique, - .
  • Most - Litvínov - traction électrique, tracé d'origine - , tracé actuel - aujourd'hui.
  • Olomouc - traction électrique, - aujourd'hui. Voir Tramway d'Olomouc.
  • Opava - traction électrique, - .
  • Ostrava - traction vapeur, - ? ; traction électrique, - aujourd'hui. Voir Tramway d'Ostrava.
    • Ostrava - Karviná - Bohumín ligne interurbaine - traction hippomobile, 1902 - 1904 ; traction vapeur, -  ; traction électrique, - .
    • Vítkovice - traction vapeur, -  ; traction électrique - aujourd'hui. Intégration au réseau d'Ostrava en 1953.
  • Plzeň - traction électrique, - aujourd'hui. Voir Tramway de Plzeň.
  • Prague - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui. Voir Tramway de Prague.
  • Teplice - traction électrique, - .
  • Ústí nad Labem - traction électrique, - .

Roumanie[modifier | modifier le code]

  • Arad - traction hippomobile, - 1916 ; traction vapeur, ? - ? ; traction diesel, ? - ? ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Botoşani - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Brăila - traction hippomobile, 1886 - ? ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Brașov - traction vapeur, 1890 - 1960 ; traction électrique, - .
  • Bucarest - traction hippomobile, - 1929 ; traction électrique, - aujourd'hui. Voir Tramway de Bucarest.
  • Cluj-Napoca - traction vapeur, -  ; traction électrique, - aujourd'hui. Exploité par Compagnie de transport public de Cluj-Napoca
  • Constanţa - traction vapeur, 1905 - ? ; traction électrique, - (avec un matériel roulant réquisitionné à Odessa), réseau électrique contemporain, - .
  • Craiova - traction électrique, construction lancée en 1942 avec utilisation de rames réquisitionnées à Odessa, jamais achevée. Réintroduit le .
  • Galaţi - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Iaşi - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Oradea - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Ploieşti - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Reşiţa - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Satu Mare - traction vapeur, - 1900 (?) ; traction électrique, - .
  • Sibiu - traction électrique, - 1970.
    • Sibiu - Răşinari - traction électrique, 1917 (comme ligne du réseau urbain) - aujourd'hui. Si le réseau urbain de Sibiu a été fermé an 1970, la ligne pour Răşinari fut redeployée en 1972 sur une partie de celui-ci, sans pour autant atteindre le centre-ville.
  • Timişoara - traction hippomobile, 1869 - ? ; traction électrique, - aujourd'hui.

Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Réseaux actuellement en fonctionnement :

Angleterre[modifier | modifier le code]

Classement par régions.

Angleterre de l'Est[modifier | modifier le code]

  • Cambridge - traction hippomobile, - .
  • Colchester - traction électrique, - .
  • Ipswich - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - .
  • Lowestoft - traction électrique, - .
  • Luton - traction électrique, - .
  • Norwich - traction électrique, - .
  • Peterborough - traction électrique, - .
  • Southend-on-Sea - traction électrique, - .
    • Canvey Island - Construction d'un tramway électrique démarrée en 1904, jamais terminée.
  • Wisbech - Upwell - traction vapeur, - .
  • Great Yarmouth - traction électrique, - .

Angleterre du Nord-Est[modifier | modifier le code]

  • Darlington - traction hippomobile, 1862 - 1864, 1880 - avant 1904 ; traction électrique, - .
  • Middlesbrough - traction hippomobile, - avant 1898 ; traction vapeur, - avant 1898 ; traction électrique, - .
  • Newcastle upon Tyne - traction hippomobile, 1878 -  ; traction vapeur, 1882 - 1897 ; traction électrique, - . Parcours jusqu'à Gateshead à partir de 1923. Desserte par le réseau de Gateshead jusqu'au .
  • South Shields - traction hippomobile, - 1885, -  ; traction électrique, - .
    • Jarrow - traction électrique, - .
  • Sunderland - traction hippomobile, -  ; traction vapeur, 1880 - ? ; traction électrique, - .
  • West Hartlepool - traction vapeur, 1884 - 1891 ; traction électrique, - .

Angleterre du Nord-Ouest[modifier | modifier le code]

  • Atherton (South Lancashire Tramways Company) - traction électrique, - . Desservait également Ashton-in-Makerfield et Leigh. Connecté aux réseaux de Liverpool - St Helens, Wigan, Bolton - Rochdale et du Grand Manchester.
  • Bacup - correspondance des réseaux Blackburn - Colne et Bolton - Rochdale (Grand Manchester). L'interconnexion était toutefois rendue impossible par la différence des écartements des réseaux respectifs.
    • Rawtenstall - Bacup - traction vapeur, 1889 - ? ; traction électrique, 1909 - 1932. Propriété des autorités locales à partir de l'électrification (Bacup Corporation), exploité par le réseau de Rawtenstall.
    • Rochdale - Bacup (Bacup Light Railway) - traction électrique, 1911 - 1930. Exploitation par le réseau de Rochdale.
  • Barrow-in-Furness - traction électrique, - .
  • Blackburn - traction vapeur, -  ; traction hippomobile, - 1901 ; traction électrique, - .
    • Darwen - traction vapeur, -  ; traction électrique, - .
    • Accrington - traction vapeur, -  ; traction électrique, - .
    • Burnley - traction électrique, - .
    • Nelson - traction électrique, - .
    • Colne - Trawden - traction électrique, - .
    • Rawtenstall - traction vapeur, -  ; traction électrique, - .
  • Blackpool - traction électrique, - aujourd'hui. Ligne de Marton fermée le . Dernier réseau de tram du Royaume-Uni dont les voies sont entièrement en voirie.
    • Blackpool - Fleetwood - - aujourd'hui. Ligne séparée jusqu'au .
    • Lytham St Annes - traction au gaz, 1898 - 1903 ; traction électrique, - .
  • Bolton - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - 1947
  • Bury - traction hippomobile, ? - ? ; traction vapeur, 1886 -  ; traction électrique, - .
    • Radcliffe - traction électrique, - .
  • Carlisle - traction électrique, - .
  • Chester - traction hippomobile, 1878 -  ; traction électrique, - .
  • Heywood - traction électrique, réseau propriété des autorités locales (Heywood Corporation) mais exploité par les réseaux de Bury et Rochdale.
  • Lancaster - traction électrique, - .
    • Morecambe - traction hippomobile, 1887 - 1912 ; traction essence, 1912 - 1926.
    • Lancaster - Morecambe - traction hippomobile, 1890 - 1921.
  • Liverpool - traction hippomobile, 1861, -  ; traction électrique, - .
    • Seaforth - Great Crosby - traction électrique, - .
    • St Helens - traction hippomobile, - 1890 ; traction vapeur, -  ; traction électrique, - .
      • Birkenhead - traction hippomobile, - 1901 ; traction électrique, - .
      • Wallasey - traction hippomobile, 1879 - ? ; traction électrique, - .
  • Manchester - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - . Réintroduit le . Voir aussi Manchester Metrolink..
    • Manchester - Altrincham - traction électrique, - . Réintroduit (sur une ancienne voie ferrée) le . Voir aussi Manchester Metrolink.
    • Manchester - Bury voie ferrée classique empruntée par le Manchester Metrolink depuis le .
    • Salford - traction hippomobile, - avant  ; traction électrique, - .
    • Middleton (Middleton Electric Traction Company) - traction électrique, - 1935. Partagé entre les réseaux de Manchester, Oldham et Rochdale au .
    • Oldham - traction hippomobile, -  ; traction vapeur, -  ; traction électrique, - .
    • Ashton-under-Lyne - traction électrique, - .
    • Tramways de Stalybridge, Hyde, Mossley et Dukinfield - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - . Desservaient Ashton-under-Lyne, Stalybridge, Hyde, Mossley et Dukinfield. Hyde fut desservie par les trams de Stockport jusqu'au et par ceux de Manchester jusqu'au de la même année.
    • Glossop - traction électrique, - .
    • Stockport - traction hippomobile, - 1905 ; traction électrique, - .
    • Oldham - Ashton-under-Lyne - Hyde (Oldham, Ashton and Hyde Electric Tramway) - traction électrique, - 1947. Transféré aux autorités locales d'Ashton-under-Lyne et Hyde le .
  • Preston - traction électrique, - .
  • Rochdale - traction vapeur, ? - ? ; traction électrique, - .
  • Southport - traction électrique, - .
  • Warrington - traction électrique, - .
  • Wigan - traction hippomobile, 1880 - ? ; traction vapeur, 1882 - ? ; traction électrique, - .

Angleterre du Sud-Est[modifier | modifier le code]

  • Brighton - traction électrique, - .
    • Volk's Electric Railway (VER) - traction électrique, - 1883, - aujourd'hui. Suspendu du à 1948 pendant les hostilités. Service d'hiver interrompu depuis 1954. Classé comme le plus vieux chemin de fer électrique en service du monde.
  • Chatham - traction électrique, - . Desservait Chatham, Rochester et Gillingham.
  • Douvres - traction électrique, - .
  • Folkestone (Sandgate) - Hythe - traction hippomobile, - . Interruption du à , service en période estivale uniquement de 1919 à 1921.
  • Gravesend - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - .
  • Hastings - traction électrique, - .
  • Maidstone - traction électrique, - .
  • Margate - Ramsgate (Île de Thanet) - traction électrique, - .
  • Oxford - traction hippomobile, - .
  • Portsmouth - traction hippomobile, 1865 - ? ; traction électrique, - .
    • Cosham - Horndean (Portsdown and Horndean Light Railway) - traction électrique, - .
    • Gosport - Fareham - traction électrique, - .
  • Reading - traction hippomobile, 1879 -  ; traction électrique, - .
  • Rye - Camber - traction vapeur, 1895 - ? ; traction essence, ? - .
  • Sheerness - traction électrique, - .
  • Southampton - traction hippomobile, - ? ; traction électrique, - .
  • Wantage - traction hippomobile, - 188x ; traction vapeur, - .
  • Wolverton - Stony Stratford - traction vapeur, - .

Angleterre du Sud-Ouest[modifier | modifier le code]

  • Bath - traction hippomobile, 1880 - 1904 ; traction électrique, - .
  • Bristol - traction hippomobile, - ? ; traction vapeur, 1880 - ? ; traction électrique, - . Fermeture après le bombardement de la station électrique.
  • Bournemouth - traction électrique, - .
    • Poole - traction électrique, - 1935. Poole a fusionné avec Bournemouth le .
  • Camborne - Redruth - traction électrique, - .
  • Cheltenham - traction électrique, - .
  • Exeter - traction hippomobile, 1882 -  ; traction électrique, 1905 - 1931.
  • Gloucester - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - .
  • Plymouth - traction hippomobile, 1872 -  ; traction vapeur, - (ou ) 1884 ; traction électrique, - .
    • Devonport - traction électrique, 1901 - ?. Devonport a fusionné avec Plymouth en .
    • Plymouth - Devonport (Plymouth Stonehouse and Devonport Tramways Company) - traction hippomobile, 1872 - 1901 ; traction électrique, - ?. Repris par le réseau de Plymouth le .
  • Swindon - traction électrique, - .
  • Taunton - traction électrique, - .
  • Torquay - traction électrique, - .
  • Weston-super-Mare - traction électrique, - .

Grand Londres[modifier | modifier le code]

Midlands de l'Est[modifier | modifier le code]

  • Alford - Sutton-on-Sea - traction vapeur, - 1889.
  • Burton upon Trent - traction électrique, - .
  • Chesterfield - traction hippomobile, 1897 - 1904 ; traction électrique, - .
  • Derby - traction électrique, - .
  • Ilkeston - traction électrique, - .
  • Leicester - traction hippomobile, 1874 - 1904 ; traction électrique, - .
  • Lincoln - traction électrique, - .
  • Mansfield - traction électrique, - . Desservait également Sutton-in-Ashfield.
  • Matlock - traction par câble, - .
  • Northampton - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - .
  • Nottingham - traction hippomobile, -  ; traction vapeur, 1883 - 1889 ; traction électrique, - . Réintroduction le , voir Nottingham Express Transit.
    • Nottingham - Ripley (Nottinghamshire and Derbyshire Tramways Company) - traction électrique, - .

Midlands de l'Ouest[modifier | modifier le code]

  • Birmingham - traction hippomobile, - 1905 ; traction vapeur, -  ; traction par câble, - 1911 ; traction électrique, - . Réintroduction (sur d'ancienne installations ferroviaires) le (Midland Metro).
  • Birmingham - West Bromwich - Wednesbury - Wolverhampton - tronçon initial ouvert le , tracé complet le , traction vapeur et hippomobile. Électrification à partir du jusqu'au . Suppression progressive du au . Réintroduction le , essentiellement sur l'ancienne voie ferrée parallèle (ouverte le , sans trafic passagers depuis le ).
  • Birmingham - Smethwick - Dudley - Wolverhampton - première section ouverte le , tracé complet au . Électrification par étapes du au . Arrêt progressif de l'exploitation entre le et le .
  • Dudley - Stourbridge (Dudley, Stourbridge and District Electric Traction Co, filiale du "Black Country Tramway System") - traction vapeur, 1883 - 1901 ; traction électrique, - .
  • Stourbridge (Kinver Light Railway, composante du "Black Country Tramway System") - traction électrique, - .
  • Wednesbury (South Staffordshire Tramways Company, filiale du "Black Country Tramway System") - traction électrique, - 193x. Transféré à la direction du Dudley, Stourbridge and District à partir du .
  • Walsall - traction vapeur, 1883 - ? ; traction électrique, - .
  • Wolverhampton - traction hippomobile, - ? ; traction électrique, - .
  • Wolverhampton - Dudley (Wolverhampton District Electric Tramways Co, filiale du "Black Country Tramway System") - traction électrique, - 1929. Gestion transférée aux Wolverhampton Corporation Tramways au .
  • Coventry - traction vapeur, 1884 - ? ; traction électrique, - . Fermé après les bombardements.
  • Kidderminster - Stourport-on-Severn (partie isolée du Black Country Tramway System) - traction électrique, - .
  • Leamington Spa - Warwick - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - .
  • Stoke-on-Trent (The Potteries) - traction électrique, - 1928. Desservait également Newcastle-under-Lyme.
  • Worcester - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - .

Yorkshire et Humber[modifier | modifier le code]

  • Doncaster - traction électrique, - .
  • Great Grimsby - traction hippomobile, 1881 - 1901 ; traction électrique, - . Desservait également Cleethorpes.
    • Grimsby - Immingham - traction vapeur, -  ; traction électrique, - ..
  • Kingston-upon-Hull - traction hippomobile, - 1899 ; traction vapeur, -  ; traction électrique, - .
  • Leeds - traction hippomobile, -  ; traction vapeur, -  ; traction électrique, - .
    • Bradford - traction hippomobile, - avant 1903 ; traction vapeur, - avant 1903 ; traction électrique, , - .
      • Keighley - traction électrique, - .
    • Halifax - traction électrique, - .
    • Huddersfield - traction hippomobile, 1883 - ? ; traction électrique, - .
    • Dewsbury (Yorkshire (Woollen District) Electric Tramways Company) - traction électrique, - . Desservait également Batley.
      • Dewsbury - Ossett - traction électrique, - .
    • Wakefield (Yorkshire (West Riding) Electric Tramways Company) - traction électrique, - .
      • Castleford - traction électrique, - .
  • Scarborough - traction électrique, - .
  • Sheffield - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - . Réintroduction le , voir Sheffield Supertram.
    • Rotherham - traction électrique, - . Un Tram-Train réutilisant une ancienne ligne de fret jusqu'à Sheffield est prévu pour 2014.
    • Mexborough - Swinton - traction électrique, - .
    • Wath-upon-Dearne - traction électrique, - . Dernier réseau de tramway ouvert au Royaume-Uni jusqu'au Manchester Metrolink.
    • Barnsley (Yorkshire Traction Company) - traction électrique, - .
  • York - traction hippomobile, 1880 - ? ; traction électrique, - .

Écosse[modifier | modifier le code]

  • Aberdeen - traction hippomobile, 1874 - 1900 ; traction électrique, - .
  • Ayr - traction électrique, - .
  • Carstairs West - traction électrique, - 1905 (premier chemin de fer électrifié de façon permanente en Écosse) ; traction hippomobile, 1905 - 1935.
  • Cruden Bay - traction électrique, 1899 - 1932 ().
  • Dundee - traction hippomobile, -  ; traction vapeur, 1885 -  ; traction électrique, - .
  • Dunfermline - traction électrique, - .
  • Édimbourg - traction hippomobile, - ? ; traction vapeur, 1876, 1877, 1880, -  ; traction par câble, -  ; traction électrique, - . Réintroduction prévue pour 2014. Voir aussi Tramway d'Édimbourg.
    • Leith - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - . Leith fut rattaché à Édimbourg le .
    • Musselburgh - traction électrique, - .
  • Falkirk - traction électrique, - .
  • Glasgow - traction hippomobile, - 1898 ; traction vapeur, 1877 - ? ; traction électrique, - .
    • Govan - traction hippomobile, 1873 - 1877 ; traction vapeur, - 1901 ; traction électrique, - ?. Govan fut rattaché à Glasgow en 1912.
    • Airdrie - Coatbridge - traction électrique, - . Rattaché à Glasgow le .
    • Paisley - traction électrique, - . Rattaché à Glasgow le .
    • Dumbarton - traction électrique, - .
    • Hamilton - Motherwell - traction électrique, - .
  • Greenock - traction hippomobile, - 1901 ; traction électrique, 1901 - .
  • Inchture - traction hippomobile, 1895 - 1916.
  • Kilmarnock - traction électrique, 1904 - .
  • Kirkcaldy - traction électrique, - .
    • Wemyss - traction électrique, - .
  • Perth - traction électrique, - .
  • Rothesay - traction hippomobile, 1881 - 1902 ; traction électrique, - .
  • Stirling - traction hippomobile, 1874 - 1920.

Pays de Galles[modifier | modifier le code]

  • Aberdare - traction électrique, - .
  • Cardiff - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - .
  • Fairbourne - traction hippomobile, 1898 - 1916.
  • Llandudno - Colwyn Bay - traction électrique, - . En service du lundi au samedi jusqu'en 1930 uniquement.
    • Great Orme - traction par câble, - aujourd'hui. Funiculaire en deux parties, une partie basse en voirie, une partie haute en site propre.
  • Llanelly - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - .
  • Merthyr - traction électrique, - .
  • Neath - traction hippomobile, - 1899 ; traction au gaz, - .
  • Newport - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - .
  • Pontypridd - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - .
  • Pwllheli - traction hippomobile, 1899 - 1919. Ligne de tramway urbain longue d'un demi-mile (800 mètres), propriété municipale (Pwllheli Corporation).
    • Pwllheli - Llanbedrog - traction hippomobile, 1894 - 1928.
    • Rhondda - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - .
  • Swansea - traction hippomobile, - avant 1901 ; traction vapeur, 1882 - 1884 ; traction par câble, 1898 - 1902 ; traction électrique, - .
    • Swansea - Mumbles - traction hippomobile, - 1826, 1860 - 1874 ; traction vapeur, - 1929 ; traction électrique, - .
  • Wrexham - traction électrique, 1903 - .

Irlande du Nord[modifier | modifier le code]

  • Belfast - traction hippomobile, - 1906 ; traction vapeur, - 1895 ; traction électrique, - .
  • Derry - traction hippomobile, - 1920.
  • Fintona - voie ferrée classique ouverte le , empruntée par des tramways à traction hippomobile du au .
  • Newry - Bessbrook - traction électrique, - .
  • Portrush - Bushmills - Giant's Causeway - traction vapeur, - 192x ; traction électrique, - . Portrush - Bushmills ouvert le , Bushmills - Giant's Causeway le . Suspension hivernale du service de 1927 à 1939 et 1947 - 1948).
  • Portstewart - traction vapeur, 1882 - 1926.

Dépendances de la Couronne[modifier | modifier le code]

Guernesey[modifier | modifier le code]

  • Saint-Pierre-Port - traction vapeur, 1879 - 1892 ; traction électrique, - .

Île de Man[modifier | modifier le code]

  • Douglas - traction hippomobile, - aujourd'hui. Service d'hiver interrompu le , l'exploitation actuelle s'effectuant du début mai à fin septembre. Suspension pour cause de guerre, - .
    • traction par câble, - . Service hivernal interrompu en 1927.
    • Douglas - Keristal - Port Soderick - traction électrique, (jusqu'à Keristal), 1897 (en totalité) - . Service suspendu pendant le premier conflit mondial.
    • Douglas (château de Derby) - Laxey - Ramsey - traction électrique. Ouvert jusqu'à Groudle Glen le , prolongé à Laxey le , prolongé à Ramsey (Ballure) le . Dernière étape jusqu'à Ramsey (Plaza) ouverte le . Exploitation suspendue entre Laxey et Ramsey du au .
  • Laxey - Snaefell - traction électrique, - aujourd'hui. Uniquement en période estivale. Exploitation interrompue par la guerre du au .

Russie[modifier | modifier le code]

Classement par districts fédéraux.

Partie européenne uniquement, pour la partie asiatique voir Liste des tramways en Asie.

District fédéral central[modifier | modifier le code]

  • Iaroslavl - traction électrique, - aujourd'hui. Voir Tramway de Iaroslavl.
  • Ivanovo - traction électrique, - .
  • Kolomna - traction électrique, - aujourd'hui. Voir Tramway de Kolomna.
  • Koursk - traction électrique, - aujourd'hui. Service suspendu d' à et de à pendant les guerres civile et mondiale. Voir Tramway de Koursk.
  • Lipetsk - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Moscou - traction hippomobile, - 1912 ; traction vapeur, - 1922 ; traction électrique, - aujourd'hui. Introduction d'un LRT prévue. Voir Tramway de Moscou.
  • Noguinsk - traction électrique, - aujourd'hui. Suspendu de 1992 à 1994.
  • Orel - traction électrique, - aujourd'hui. Suspension du service de à et d' à pour cause de guerres. Voir Tramway d'Orel.
  • Pristen' - traction hippomobile, ? - ?.
  • Rostov Veliki - traction hippomobile, 1902 (?) - 1921.
  • Riazan - traction électrique, - .
  • Smolensk - traction électrique, - aujourd'hui. Suspendu par la guerre civile d' à et par la seconde guerre mondiale du au . Voir Tramway de Smolensk.
  • Staraïa Roussa - traction électrique, - (?).
  • Stary Oskol - tramway express ouvert le .
  • Toula - traction hippomobile, - 1919 ; traction électrique, - aujourd'hui. Voir Tramway de Toula.
  • Tver - traction électrique, - aujourd'hui. Voir Tramway de Tver.
  • Voronej - traction hippomobile, - 1919 (?) ; traction électrique, - 2009. Voir Tramway de Voronej.
  • Vyborg - traction électrique, - . Suspensions pour fait de guerre : - , - entre et - .

District fédéral du Nord-Ouest[modifier | modifier le code]

  • Arkhangelsk - traction électrique, - .
  • Kaliningrad (anc. Königsberg) - traction hippomobile, - 1901 ; traction électrique, - aujourd'hui. Suspension du service de au pour dommages de guerre. Voir Tramway de Kaliningrad.
  • Mourmansk - traction essence, 1918 - 1934.
  • Pskov - traction hippomobile, - 1912 ; traction électrique, .
  • Saint-Pétersbourg (urbain) - traction hippomobile, -  ; traction vapeur, 1882 - 1922 ; traction électrique, - aujourd'hui. La guerre a provoqué la suspension du service du au . Classé comme le réseau en activité le plus étendu au monde. Introduction d'un métro léger (Nadsemnyiy Ekspress) prévue. Voir Tramway de Saint-Pétersbourg.
  • Sovetsk (anc. Tilsit) - traction électrique, - .
  • Tcherepovets - traction électrique, - aujourd'hui. Voir Tramway de Tcherepovets.

District fédéral du Sud[modifier | modifier le code]

  • Abinsk - traction hippomobile, ? - ?.
  • Astrakhan - traction électrique, - . Service suspendu d' à , pendant la guerre civile.
  • Grozny - traction électrique, - . Infrastructure et équipements détruits par la guerre civile, pas de reconstruction envisagée pour l'instant.
  • Ieïsk - traction vapeur, 1915 - ?.
  • Ilsky - traction hippomobile, 1908 - ?.
  • Krasnodar - traction électrique, - aujourd'hui. Voir Tramway de Krasnodar.
    • Ligne suburbaine vers Pachkovskaïa - traction essence, - 1914 ; traction électrique, . Relié au réseau principal de Krasnodar en 1918.
  • Krimsk - traction hippomobile, 1921 - 1932.
  • Novorossiisk - traction électrique, - .
  • Novotcherkassk - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Piatigorsk - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Rostov-sur-le-Don - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui. Suspension d' au , pendant la guerre.
    • Nornakhitchevan - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui. Cette ville a fusionné avec Rostov en 1928.
  • Chakhty - traction électrique, - . Suspendu de 1942 à par la guerre.
  • Taganrog - traction électrique, - aujourd'hui. Voir Tramway de Taganrog.
  • Vladikavkaz - traction électrique, - aujourd'hui. Suspension de 1920 à , pendant la guerre civile. Voir Tramway de Vladikavkaz.

District fédéral de la Volga[modifier | modifier le code]

  • Bor - traction animale, ? - ?.
  • Dzerjinsk - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Ijevsk - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Kazan - traction hippomobile, - 1900 ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Kirov - construction d'un tramway électrique démarrée en 1943, jamais terminée.
  • Naberejnye Tchelny - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Nijnekamsk - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Nijni Novgorod - traction hippomobile, 1908 - 1918 ; traction électrique, - aujourd'hui. Service suspendu du au par la guerre civile.
  • Novotroïtsk - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Oufa - traction électrique, - aujourd'hui.
    • Tchernikovsk - traction électrique, - aujourd'hui (ville fusionnée avec Oufa en 1956, lignes connectées en 1958).
  • Oulianovsk - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Penza - traction diesel, 1935 - 1938.
  • Perm - traction électrique, - aujourd'hui. Ligne isolée vers (Osentsy) ouverte le , raccordé au réseau principal en .
  • Salavat - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Samara - traction hippomobile, - 1917 ; traction électrique, - aujourd'hui. Service interrompu du au par la guerre civile.
  • Saratov - traction hippomobile, - 1909 ; traction électrique, - aujourd'hui. Tramway express lancé en 1974.
  • Volgograd - traction électrique, - aujourd'hui. Service suspendu de 1920 à 1922 et du au par les guerres civile et mondiale. Tramway express ouvert le pour le premier tronçon en surface, le pour la première partie en tunnel.
    • Krasnoarmeïsk (ligne isolée desservant le sud de Volgograd) - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Voljski - traction électrique, - aujourd'hui.

Serbie[modifier | modifier le code]

  • Belgrade - traction hippomobile, - 1905 ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Niš - traction électrique, 1926 - .
  • Novi Sad - traction électrique, - 1958.
    • "Trčika" (lire Teurtchika), tramway balnéaire reliant l'hôtel du "Roi de Serbie" à la plage municipale de Novi Sad - traction hippomobile, 1922 - 1926 ; traction essence, 1926 - 1937. Bien qu'interdit par décision de justice en 1937, le service (en période estivale uniquement) fut assuré jusqu'en 1941, voire 1944.
  • Subotica - traction électrique, - .

Slovaquie[modifier | modifier le code]

  • Bratislava - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Košice - traction hippomobile, -  ; traction vapeur, -  ; traction électrique, - aujourd'hui. Voir Tram de Košice
  • Trenčianske Teplice - traction électrique, - aujourd'hui.

Slovénie[modifier | modifier le code]

  • Ljubljana - traction électrique, - .
  • Piran - Portorož - traction électrique, - .

Suède[modifier | modifier le code]

  • Gävle - traction électrique, - .
  • Göteborg - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - aujourd'hui.
  • Helsingborg - traction électrique, - .
    • Ramlösa - traction hippomobile, - . Exploité uniquement en été, remplacé par une ligne du tramway d'Helsingborg.
  • Jönköping - traction électrique, - .
  • Karlskrona - traction électrique, - .
  • Kiruna - traction électrique, - . Tramway historique, de 1984 au .
  • Limhamn - traction hippomobile, - .
  • Ljunghusen - traction hippomobile, - .
  • Lund - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Malmö - traction hippomobile, -  ; traction électrique, - . Tramway historique, - aujourd'hui.
  • Norrköping - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Stockholm - traction hippomobile, -  ; traction vapeur, -  ; traction essence, -  ; traction électrique, - aujourd'hui. Tunnel pour trams (Södertunneln) entre Slussen et Skanstull (Södermalm) ouvert le . Utilisé par le métro (T-bana) depuis le .
    • Lidingö - traction électrique, - aujourd'hui.
    • Stocksund - traction électrique, - .
  • Sundsvall - traction électrique, - .
  • Ulricehamn - traction électrique, travaux terminés en 1911, parcours d'essais effectués mais jamais ouvert au public pour cause de désaccord sur le prix des billets (sic).
  • Uppsala - traction électrique, - .

Suisse[modifier | modifier le code]

  • Bâle, traction électrique, - Aujourd'hui.
  • Berne, traction vapeur, - ?. traction électrique 1901 - Aujourd'hui.
  • Bienne, traction hippomobile, - ?. traction électrique 1901 - .
  • La Chaux-de-Fonds, traction électrique, - .
  • Fribourg, traction électrique, - .
  • Genève, traction hippomobile 1862-1889, traction vapeur 1889-1894, traction électrique 1894 - Aujourd'hui.
  • Lausanne, traction électrique, - . réintroduction prévue pour 2022.
  • Locarno, traction électrique, - .
  • Lucerne, traction électrique, - .
  • Lugano, traction électrique, - .
  • Martigny, traction électrique, - .
  • Neuchâtel, traction vapeur, - ?. traction électrique - Aujourd'hui.
  • Saint-Gall, traction électrique, - .
  • Schaffhouse, traction électrique, - .
  • Winterthour, traction électrique, - .
  • Zurich. traction hippomobile, - 1900. traction électrique, 1894 - Aujourd'hui

Ukraine[modifier | modifier le code]

Classement par oblasti

Oblast de Dnipropetrovsk[modifier | modifier le code]

  • Dnipro - traction électrique, - aujourd'hui. Service suspendu pendant la guerre civile, d' à .
  • Kamianske - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Kryvyï Rih - traction électrique, - aujourd'hui. Exploitation interrompue pendant la Grande Guerre patriotique, d' au . Tramway express ouvert le .

Oblast de Donetsk[modifier | modifier le code]

  • Avdiïvka - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Donetsk - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Droujkivka - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Horlivka - traction électrique, - aujourd'hui. Interruption de l'exploitation de au .
  • Kostiantynivka - traction électrique, - . Service suspendu d' au . Ligne isolée ouverte en 1933, connectée au réseau en 1965. Fermée le , réouverture en 2005.
  • Kramatorsk - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Makiïvka - traction électrique, - 2006.
    • Chtchehlivka - traction électrique, - 1941. Rouvert et connecté au réseau de Makiïvka en 1956.
  • Marioupol - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Sviatohirsk - traction essence, 1930 (?) - 1941.
  • Sloviansk - traction vapeur, 1894 - 1941 (?).
  • Ienakiieve - traction électrique, - aujourd'hui. Service suspendu de au .

Oblast de Jytomyr[modifier | modifier le code]

  • Berdytchiv - traction hippomobile, - 1921.
  • Jytomyr - traction électrique, - aujourd'hui. Exploitation suspendue de 1918 au .

Oblast de Kharkov[modifier | modifier le code]

  • Kharkiv - traction hippomobile, - ? ; traction électrique, - aujourd'hui. Service suspendu du à .

Oblast de Kiev[modifier | modifier le code]

  • Kiev - traction hippomobile, - 1896 ; traction vapeur, - 1904 ; traction électrique, - aujourd'hui. Premier tramway électrique de la Russie impériale. Tramway express ouvert en 1979.
    • Darnytsia - traction essence, - 1934, suspension de 1920 à 1925 ; traction électrique, 1926 - aujourd'hui. Connecté au réseau de Kiev en 1925. Darnytsia étant située sur la rive gauche du Dniepr, la fermeture du pont Paton le a entraîné la division du réseau en deux portions.
    • Demiïvka - traction électrique, 1909 - 1919, 1926 - ?. Relié au réseau de Kiev en 1926.
    • Sviatochyn - traction hippomobile 1898 - 1901 ; traction électrique 1901 - ?. Relié au réseau de Kiev en 1923.
    • Darnytsia - Brovary - traction essence, 1912 - 1934.

Oblast de Kirovograd[modifier | modifier le code]

  • Kropyvnytskyï - traction électrique, - (?). Exploitation suspendue par la guerre, jamais rétablie.

Oblast de Louhansk[modifier | modifier le code]

  • Louhansk - traction électrique, - aujourd'hui. Suspension du service d' au .
    • Kamiannyï Brid - traction électrique, - . Suspension d' - . Relié au réseau de Louhansk en 1965.
  • Kadiïvka - traction électrique, - .

Oblast de Lviv[modifier | modifier le code]

  • Lviv - traction hippomobile, - 1908 (?) ; traction électrique, - aujourd'hui. Construction d'un tunnel pour tramway entamée vers 1989 et stoppée en 1992.

Oblast de Mykolaïv[modifier | modifier le code]

  • Mykolaïv - traction hippomobile, - 1915, 1918 - 1921 ; traction électrique, - 1918, - aujourd'hui.

Oblast d'Odessa[modifier | modifier le code]

  • Bilhorod-Dnistrovskyï - traction hippomobile, 1904 - ? ; traction vapeur, 1907 - 1930.
  • Odessa - traction hippomobile, - 1915, 1919 -  ; traction électrique, - aujourd'hui. Suspension de l'exploitation par la guerre civile de à .

Oblast de Poltava[modifier | modifier le code]

  • Poltava - construction d'un tramway électrique démarrée en 1962 mais jamais terminée.

Oblast de Soumy[modifier | modifier le code]

  • Konotop - traction électrique, - aujourd'hui.
  • Soumy - traction ?, ? - ?.

Oblast de Tchernihiv[modifier | modifier le code]

  • Nijyn - traction hippomobile, 1915 - ?.

Oblast de Tchernivtsi[modifier | modifier le code]

  • Tchernivtsi - traction électrique, - .

Oblast de Vinnytsia[modifier | modifier le code]

  • Vinnytsia - traction électrique, - aujourd'hui. Exploitation suspendue de au et de à .

Oblast de Zaporijjia[modifier | modifier le code]

  • Zaporijjia - traction électrique, - aujourd'hui. Service suspendu par la guerre, de 1943 au .

Entités à statut spécial :

Crimée[modifier | modifier le code]

  • Eupatoria - traction électrique, - aujourd'hui. Suspension par la guerre civile de 1919 à 1923. Service en période estivale uniquement de 1923 à 1941. Interruption du trafic par la guerre entre 1941 et 1944, courte remise en service en 1944 et nouvelle interruption de 1944 à 1947.
  • Kertch - traction électrique, - . Service interrompu par la guerre, jamais rétabli.
  • Molotchne - traction électrique, - aujourd'hui. Construit par le Pensionnat Bérégovoy pour relier le complexe hôtelier et la plage. Service uniquement en période estivale.
  • Simferopol- traction électrique, - . Trafic interrompu de 1941 à 1944 par la guerre.

Sébastopol[modifier | modifier le code]

  • Sébastopol - traction électrique, - 1942. Service interrompu par la guerre et jamais rétabli.
    • Sébastopol - Balaclava - traction électrique, 1925 - 1942. Exploitation interrompue par la guerre, jamais rétablie.


Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]