Dominique Chaboche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dominique Chaboche
Fonctions
Parlementaire français
Député 1986-1988
Gouvernement Ve République
Groupe politique FN
Biographie
Date de naissance 12 mai 1937
Date de décès 16 novembre 2005
Résidence Seine-Maritime

Dominique Chaboche, né le12 mai 1937 à Paris et mort le 16 novembre 2005, était un entrepreneur et homme politique français.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Fils de Henri Chaboche (1888-1957), directeur commercial des établissements E. Chaboche, qui fabriquaient et commercialisaient notamment les poêles à feu continu La Salamandre, inventés par l'aïeul, Edmond Chaboche (1857-1929)[1]. Neveu de Pierre Chaboche, ingénieur centralien, président des organisations corporatives de l'Action française.

Il commence par militer à l'UDCA de Pierre Poujade, soutient Jean-Marie Le Pen aux élections législatives de 1955, et rejoint celui-ci au Front national des combattants en 1956.

Il milite au mouvement Occident en 1964, et participe à la campagne présidentielle de Jean-Louis Tixier-Vignancour en 1965 (5,19 %).

En septembre en 1972 il participe à la fondation du Front national, dont il devient rapidement membre du Bureau national et du Comité central.

Après l'éviction d'Alain Robert du secrétariat général du Front national en septembre 1973, Jean-Marie Le Pen appelle Dominique Chaboche à ce poste, qu'il gardera jusqu'en 1974. Il fut également trésorier du FN.

Devenu vice-président du Front national en 1976, il est d'abord chargé de la propagande, puis des affaires étrangères du FN en 1998 avec Bernard Antony, Jean-Claude Martinez, Martine Lehideux, Carl Lang et Roger Holeindre, et soutient plusieurs partis d'Europe de l'Est (Parti national slovaque, le RNU (en) russe, le MIÉP hongrois, la Ligue des familles polonaises, le Parti de la grande Roumanie, le Parti radical serbe…) dont il invite la plupart des délégations à la Fête des Bleu-blanc-rouge.

En 1984, il est élu député européen, siège au Groupe des droites européennes, et démissionne en 1986. Député de Seine-Maritime de 1986 à 1988. De 1986 à sa mort en 2005, il fut le Vice-président du Conseil régional de Haute-Normandie, et présidait le groupe FN. Il était conseiller municipal de Rouen depuis 1989.

Il était proche du Mouvement normand[2].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Dominique Chaboche fut directeur des centres commerciaux Ulis 2, Vélizy 2, et Parly 2. De 1974 à 1984, il occupa le poste de directeur du service « gestion commerciale et marketing » de la Société des Centres Commerciaux.

Il était également le gérant de la société « Europaris Conseil » et de la société de presse DLP (Diffusion Libre et Presse), toutes deux domiciliées au siège national du FN, à Saint-Cloud.

Références[modifier | modifier le code]