Élections législatives françaises de 1988

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Précédent 1986 Drapeau de la France 1993 Suivant
Élections législatives françaises de 1988
Représentation de l'assemblée
Diagramme
Gouvernement
Sortant
Élu
Dernière séance de l'Assemblée
Chirac II
Après l'élection présidentielle :
Rocard I
Droite (RPR, UDF, DVD)
Législature élue
IXe de la Ve République

Les élections législatives de 1988 ont eu lieu les 5 et , à la suite de la dissolution de l'Assemblée nationale par le président de la République François Mitterrand, après sa réélection (IXe législature).

Composition de l'Assemblée nationale[modifier | modifier le code]

Groupe Membres Apparentés Total  %
Socialiste 258 17 275 47,82
RPR 127 3 130 22,60
UDF 81 9 90 15,65
UDC 34 7 41 07,13
Communiste 23 2 25 04,4
Non inscrits 14 - 14 02,4
Total 539 36 575 100,0

- 2 sièges vacants à la suite de l'annulation des élections dans les première et deuxième circonscriptions de l'Oise[1],[2],[3].

Triangulaires[modifier | modifier le code]

Certaines personnalités de l'UDF passent des accords de désistements locaux avec le FN, notamment Jean-Claude Gaudin à Marseille [4]. Charles Pasqua (RPR) évoque des « préoccupations » et des « valeurs » semblables entre la droite et l'extrême-droite, tandis que Simone Veil (UDF) déclare au contraire qu'« entre un Front national et un socialiste, [elle votera] pour un socialiste » [4]. L'ex-Premier ministre Jacques Chirac (RPR) reste silencieux sur ces alliances [4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]