Festival Terres du Son

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Festival Terres du Son
TDS
Genre Rock, electro, rap, chanson, jazz, soul, trip hop...
Lieu Château de Candé à Monts
Coordonnées 47° 17′ 45″ nord, 0° 39′ 44″ est
Période juillet
Date de création 2005
Structure-mère L'Asso
Site web terresduson.com
Localisation sur la carte de France
Monts
Voir l’image vierge
Localisation sur la carte de France : Monts.

Le festival Éco-Responsable Terres du Son est un festival de musique créé en 2005 à Tours, et ayant lieu tous les ans au Domaine de Candé à Monts (Indre-et-Loire). Sur une durée de 3 jours, le festival cherche à faire découvrir de jeunes talents ainsi que des artistes locaux.

Engagé dans une démarche solidaire, le festival travaille en collaboration avec des jeunes adultes en difficulté, offre des places à de nombreuses[Quoi ?] et propose de multiples activités et concerts gratuits au sein de l’écovillage.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est à l'origine un groupe d’amis de Tours qui s'est lancé dans l’aventure de ce festival de musique. Ils le voulaient ouvert, éclectique, original et de qualité.

Petit à petit et depuis 2005, le festival Terres du son s’est forgé une identité autour d'un projet artistique, environnemental et associatif.

Les premières éditions se sont déroulées au Parc des expositions de Tours, puis en bord de Loire à La Ville-aux-Dames et enfin à Monts près de Tours, depuis 2008, où il a investi les parcs et le château du domaine de Candé.

En 2010 il accueillait 25 000 festivaliers. Il se positionne désormais comme l'un des plus grands festivals de la région Centre et propose sur 3 jours des têtes d’affiches nationales et internationales aux côtés de découvertes prometteuses. Il soutient les groupes tourangeaux en développement.

En 2014, le festival a accueilli 40 000 festivaliers[1]

En 2015 , un nouveau record est enregistré avec 48 500 festivaliers[2]

Objectif[modifier | modifier le code]

Animation du territoire : proposer des événements culturels sur l’ensemble du département, en partenariat avec les acteurs locaux ; enrichir l’animation locale en participant aux projets d'autres associations ; organiser un festival au rayonnement régional propice au développement du tourisme culturel.

Soutien aux pratiques en amateur : repérer et accompagner des groupes en développement de la région; Faciliter la diffusion des groupes amateurs et leur permettre de rencontrer des artistes professionnels de réputation nationale.

Développement du réseau des musiques actuelles : travailler en collaboration avec les acteurs des musiques actuelles du territoire; Contribuer aux travaux des instances existantes départementales, régionales et nationales.

Démocratisation et élargissement des publics : Innover par des actions à destination de publics spécifiques et proposer des tarifs adaptés; Proposer une programmation éclectique; Animer une équipe de bénévoles actifs toute l’année autour d’un projet collectif.

Éditions de Terres du son[modifier | modifier le code]

Quelques-uns des artistes venus aux différentes éditions du festival (listes non exhaustives) :

2016[modifier | modifier le code]

Environ 40 000 festivaliers réunis les 8, 9 et 10 juillet[3] 2016 avec Lilly Wood and the Prick, Hyphen Hyphen, Brigitte, Les Casseurs Flowters, Oxmo Puccino, Charles Bardley, Jain, Mr. Oizo, Etienne de Crecy, Soulwax, Danko Jones, Emir Kusturica, The Shoes, Naâman, Biga*Ranx, ASM - A State of Mind, General Elektriks, Panda Dub, Hindi Zhara, Guts, La Maison Tellier, Dewolff, DJ Pone, Cunninlinguists, Cosmo Sheldrake, The Souljazz Orchestra, Dj Vadim feat Big Red, Christine Salem, Mathem and Tricks, Kacem Wapalek, Electric Rescue, AO...

2015[modifier | modifier le code]

Année record avec 48 500 festivaliers sous un soleil de plomb les 10, 11 et 12 Juillet[4] avec The Dø, Fauve, The Ting Tings, Chinese Man, Rodrigo y Gabriela, Damian Marley, Izia, Parov Stelar, The Avener, Asha, Hanni El Khatib, Massilia Sound System, The Herbaliser, Volo, Electro Deluxe, Jabberwocky, Skip&Die, Tony Allen, Kid Wise, La Fine Équipe, Zoufris Maracas, Scarecrow, Thylacine, Soviet Suprem, D-BangerZ, Too Many Zooz, Maya Kamaty, Kid Francescoli, Jeanne Added, Chevalien, Canailles, New Bottle Old Wine, Waï Afrobeat, Padawin, Roller 79, Biga*Ranx

2014[modifier | modifier le code]

40 000 festivaliers, du 10 au 12 juillet: M, Woodkid, John Butler Trio, Détroit, Ben l'Oncle Soul & The Monophonics, Ayo, Cats on trees, Vitalic, Gramatik, Breton, Gaëtan Roussel, Ez3kiel, Barcella, Fakear, Winston McAnuff & Fixi, Sapiens Sapiens, Sarah W Papsun, Staff Benda Bilili, Marya Andrade, Ky Mani Marley, Nasser, Ken Boothe, St. Lô, Bombay Show Pig, David Krakauer, Les Voleurs de Swing, Salut c'est cool, Nathalie Nathiembé, Systema Solar,

2013[modifier | modifier le code]

Avec un temps magnifique, Terres du Son accueille du 12 au 14 juillet : Skunk Anansie, IAM, Archive, Kavinsky, George Clinton & The Parliament Funkadelic, Breakbot, Oxmo Puccino, Sanseverino, Asaf Avidan, Salif Keita, Puggy, Wax Tailor, Mathieu boogaerts, Les Cowboys fringants, Lo'jo, Skunk Anansie, Concrete Knives, Sandra Nkaké, Clinton Fearon, Jukebox Champions, Miss Sonik, Elisa Jo, Hyphen Hyphen, Anakronic Electro Orkestra, Bollywood Masala Orchestra, Cabazi, Trombone Shorty & Orleans Avenue, Deluxe, Ceux qui marchent debout, La Vie d'Artiste, Janski Beeeats, Où est Stern, Djene Doumbouya, Martine On The Beach, Jekyll Wood, Hustle & Bustle, Chill Bump, Tepr

2012[modifier | modifier le code]

Le festival Terres du Son réunit du 13 au 15 juillet 2012 : Charlie Winston, Catherine Ringer, Earth Wind and Fire Experience, Emir Kusturica and The No Smoking Orchestra, JoeyStarr, Dionysos, C2C, Skip the Use, Imany, Didier Wampas, Finley Quaye, Groundation, Oldelaf, General Elektriks, Kanka, Tinariwen, Scratch Bandits Crew, The Japanese Popstars, Karpatt, Nadeah, Brahim, Dog Guilty Party, King Charles, Ziskakan, Bikini Machine, Socks Appeals, Sam Tach, Idir, John Wuplin And The Band, Sallie Ford and the Sound Outside Carmen Maria Vega, Susheela Raman, Magenstria...

2011[modifier | modifier le code]

Le festival se déroule du 8 au 10 juillet 2011. Avec notamment Philippe Katerine, Yodelice, Moriarty, Dub inc, I'm from Barcelona, Yael Naim, AaRON, Louis Bertignac, La Ruda, Les Voleurs de swing et Les Hurlements d'Léo, Patrice, Chinese Man, Herman Düne, Irma, Lilly Wood and the Prick ainsi que The Artramps...

2010[modifier | modifier le code]

Il y eut entre autres : Pete Doherty, Olivia Ruiz, Izia, Alexis HK, Féfé, Morcheeba, Ben l'Oncle Soul, Tété, Watcha Clan, Le Peuple de l'Herbe, Zenzile, Punish Yourself, Toots and the Maytals, Disiz, Danakil, Jil Is Lucky, The Skatalites, Volo, La Goutte au nez, Archimède, Pulpalicious, Teenage Bad Girl, DJ Shantel, BaliMurphy, Pro7, Biga, Give me a Kiss, Alexis HK, Alex Gopher...

2009[modifier | modifier le code]

Il y eut entre autres : Emily Loizeau, Nicolas Jules, Abd Al Malik, The Surgeries, Thomas Fersen, Sporto Kantes, Daby Touré, Fumuj, The Rakes, The Asteroids Galaxy Tour, Horace Andy, Gentleman & The Far East Band, Balkan Beat Box, Yuksek, Caravan Palace, Victor Démé, The Herbaliser, Stuck in the Sound, Hugh Coltman, Shaka Ponk, Kiemsa, Beat Assailant, Beat Torrent, Anakronic Electro Orchestra...

2008[modifier | modifier le code]

Micky Green, Alexandre Kinn, la Chanson du dimanche, The Dø, Cocoon, Keziah Jones, EZ3kiel, Hocus Pocus, Demie Mondaine, Mass Hysteria, Pigalle, Alborosie, Tiken Jah Fakoly, Orange Blossom, Grisbi, New York Ska-Jazz Ensemble...

2007[modifier | modifier le code]

En 2007 il y eut notamment au programme Rose, Les Fatals Picards, DJ Zebra, AaRON, Mademoiselle K, Cassius, Java, Kill the Young, Maceo Parker, Les 100 Grammes de Têtes, Les Hurlements d'Léo, The Surgeries, Jamaica...

2006[modifier | modifier le code]

Pour la seconde édition il y eut notamment High Tone, Sergent Garcia, As de Trèfle, Blankass, Da Silva, Rude Boy System, Les Wriggles, Pauline Croze, HushPuppies, Têtes Raides, Marie Cherrier, Syrano, U.H.T, Tarace Boulba, L'Dawa, Orly Chap, Faut Pas Pousser Mémé...

2005[modifier | modifier le code]

Pour la première édition, il y eut notamment Marcel et son Orchestre, Jimmy Cliff, Dogma, Hocus Pocus, No One Is Innocent, The Servant, Smooth, Yuri Buenaventura...

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Delphine Coutier, « Quarante mille spectateurs pour la 10e édition de Terres du son », sur lanouvellerepublique.fr,
  2. RTL2 Touraine, « Trafic SNCF perturbé, 48.500 festivaliers à Monts », RTL2.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 20 avril 2017)
  3. La Nouvelle République, « Édition 2016 du festival Terres du Son », Journal,‎ (lire en ligne)
  4. 37 Degrés, « Affluence record avec 48 500 festivaliers », Magasine,‎ (lire en ligne)


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]