EZ3kiel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

EZ3kiel
Pays d'origine France
Genre musical électronique, trip hop rock, Post-Rock, Ambiant, voire classique et symphonique
Années actives 1992 - présent
Labels Ici, d'ailleurs... (2014 - présent), Jarring Effects (1999 - 2013)
Site officiel ez3kiel.com
Composition du groupe
Membres Joan Guillon
Yann Nguema
Stéphane Babiaud
Sylvain Joubert
Anciens membres Matthieu Fays

EZ3kiel est un groupe de musique originaire de Tours (France), formé en 1993[1].

Présentation du groupe[1][modifier | modifier le code]

Trop souvent verrouillé dans la chambre noire d’une musique inqualifiable et inclassable, EZ3kiel a su, en l’espace de vingt ans, lever le voile sur les gravitations stylistiques attribuées à l’aveugle entre électro, dub, rock, voire classique et symphonique. Bien plus sensible à la création d’atmosphères, le groupe tourangeau sonde en vérité l’échelle et la volupté des émotions et des auras humaines lorsqu’il explore la densité des outils sonores, graphiques et visuels, des plus primaires aux plus technologiquement élaborés. Concepteurs, techniciens, producteurs, réalisateurs, etc., ces musiciens sont partis en quête de l’inventivité absolue via de multiples collaborations et autant d’expérimentations artistiques.

De la boîte à musique enchanteresse d’un Yann Tiersen ou la pop gracieuse d’un Nosfell, au rock sombre et lumineux de Hint, en passant par le classique expérimental des Flamands de DAAU, des chercheurs du CEA, des orchestres de conservatoire, etc., les projets des membres d’EZ3kiel sont polymorphes. Ils subliment en une réalité augmentée les quelque dix opus que recense la discographie en 2014, autant de chapitres et autres séquences cinématiques à la technicité de haut vol, qui viennent indissociablement éclairer un leitmotiv scénaristique luxuriant.

Reposant sur un antagonisme dual entre le révolu suranné et le contemporain d’une part, la douceur onirique et la dureté machinale d’autre part - l’un et l’autre, l’un dans l’autre -, l’œuvre intemporelle d’EZ3kiel joue sur l’uchronie, une science-fiction baroque d’imagination dont les musiciens retranscrivent en live l’illusion brute dans une esthétique sculpturale magistralement interprétée et mise en scène.

Musique et dimension visuelle[modifier | modifier le code]

Depuis ses débuts, EZ3kiel développe parallèlement à sa production musicale une identité graphique qu'il intègre à sa scénographie[réf. nécessaire].

La mise en scène se fait à l’aide de deux écrans à dimension humaine intercalés entre chacun des musiciens, de manière complémentaire avec l'éclairage et le son[réf. nécessaire].

En 2007, lors de la sortie de l'album et DVD-ROM Naphtaline, Yann Nguema, bassiste et graphiste du groupe, a l'opportunité de donner vie aux interfaces du DVD en collaborant avec des laboratoires scientifiques : l’Atelier arts-sciences, avec le soutien du CEA-Grenoble et de l’Hexagone Scène nationale de Meylan, d’Erasme (Centre Multimédia du conseil général du Rhône), de Médias-cité et du DICREAM. De cette résidence, qui a duré deux ans, naissent des installations mêlant objets anciens et technologiques de pointes[2][3]. L'exposition, nommée Les Mécaniques Poétiques[4][3], voyage alors dans plusieurs lieux : Minatec à Grenoble, le Palais de la découverte et la Maison des metallos à Paris, au Pavillon Rhône-Alpes de l'Exposition universelle de Shanghai, le Kiosque culturel à Vannes, le Château des ducs de Bretagne à Nantes, la Maison Folie de Wazemmes à Lille, les Champs Libres à Rennes[5].

Yann Nguema, responsable de l’ensemble de la production visuelle du groupe axe son travail principalement autour du spectacle vivant avec une constante recherche autour de l’association image-musique. Il intègre l’outil informatique à son processus de création en développant ses propres logiciels. Concepteur de nombreux projets articulant technologie, recherche et poésie, il s’est spécialisé dans les projets atypiques et singuliers.

Depuis 2014, Yann Nguema propose également des mapping qui explorent les possibilités offertes par l’association projection/interaction/laser. Loin de l’imagerie habituelle très figurative d’EZ3kiel, il donne la part belle aux abstractions algorithmiques sans pour autant oublier l’étrange poèsie qui caractérise l’univers du groupe.

Membres[modifier | modifier le code]

Matthieu Fays et Yann Nguema sont les fondateurs d'EZ3kiel. Batteur, Matthieu quitte le groupe en mai 2012 après plus de vingt ans de collaboration.

Joan Guillon est aux claviers, machines, guitare et samples du groupe.

Yann Nguema ou parfois Ian, à l'origine, est le bassiste du groupe. C'est aussi lui qui s'occupe de toute la dimension visuelle du groupe. En 2012 il arrête la basse pour se consacrer uniquement aux visuels et à la programmation[1].

Stéphane Babiaud rejoint officiellement le groupe en 2007 pour l'album Battlefield après avoir participé à l'enregistrement de l'album Naphtaline en tant qu'invité. Il joue de la batterie, du vibraphone, du glockenspiel, du clavier et de la basse. Il dirige en tant que chef d'orchestre les concerts du Naphtaline Orchestra.

Sylvain Joubert remplace Yann Nguema à la basse à partir de l'album L.U.X, il était déjà présent sur la tournée Extended.

Discographie[modifier | modifier le code]

1998 : Equalize it[modifier | modifier le code]

2001 : Handle With Care[modifier | modifier le code]

2003 : Barb4ry[modifier | modifier le code]

(en collaboration avec DAAU)

2004 : Versus Tour[modifier | modifier le code]

L'album contient un DVD vidéo d'un concert, monté par le bassiste du groupe. Il contient le film du concert enregistré sur le CD ainsi que 6 clips. Ici encore en collaboration avec DAAU. En 2005, le groupe s'associe à Nosfell pour présenter une collaboration aux Eurockéennes de Belfort.

2007 : Naphtaline[modifier | modifier le code]

Sorti en , Naphtaline est un projet multimédia du groupe EZ3kiel publié dans un coffret qui réunit un CD audio et un DVD. Ce dernier contient 50 minutes de vidéo mais aussi une piste DVD-ROM, où l'utilisateur peut interagir avec sa souris sur des animations.

2008 : Battlefield[modifier | modifier le code]

2009 : Collision Tour[modifier | modifier le code]

Cet album live, résulte de la tournée faite avec le groupe Hint et contient aussi un DVD vidéo.

2012 : The Naphtaline Orchestra[modifier | modifier le code]

Ce CD/DVD retranscrit la série de concerts donnés en juin 2011 au Grand Théâtre de Tours avec le Naphtaline Orchestra, créé pour l'occasion dans le cadre d'une collaboration avec l'orchestre symphonique Francis Poulenc du CRR de Tours.

2013 : Extended vinyl[modifier | modifier le code]

Uniquement disponible en vinyle, cet album live reprend 5 titres version EZ3kiel Extended

2014 : LUX[modifier | modifier le code]

L'album existe en deux éditions, une édition classique et une édition Continuum comprenant un EP bonus.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]