Salut c'est cool

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Salut c'est cool
Description de cette image, également commentée ci-après
Salut c'est cool en concert au Confort Moderne de Poitiers en .
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la France France, Paris
Genre musical Chanson française, Techno, Techno hardcore, Électro-punk, Gabber
Années actives Depuis 2010
Labels Barclay, Universal
Site officiel salutcestcool.com
Composition du groupe
Membres James Darle, Louis Donnot, Martin Gugger, Vadim Pigounides
Anciens membres Romain Pinsard

Salut c'est cool est un groupe de quatre musiciens français d'origine parisienne. Souvent associé au mauvais goût, au kitsch et au ridicule[1], le groupe précise pourtant ne pas les revendiquer[2],[3]. Obsédé de la dérision[4], il pratique un genre électro-punk avec un côté poétique et volontairement désordonné qu'il qualifie de « techno variété / Cyber troubadour » dans la lignée de Sexy Sushi[1],[5].

Ses prestations live sont très demandées tant en France[6],[7] qu'en Belgique[4], ils ont également joué au Canada[8], en Allemagne[9], en Italie[9], en Suisse[10], en Chine[9] et en Slovaquie[9].

Le groupe est composé de Martin, James, ancien membre du collectif 10 minutes à perdre, Louis et Vadim. Romain était le 5e membre jusqu'à l'été 2013[11]. Ce groupe est à l'origine de la vidéo Allez Viens[10].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 2014, il est classé parmi les 10 groupes les plus programmés durant les festivals d'été[12] ; il gagne le prix ADAMI[13] et passe le cap des 100 prestations à son actif[9].

En avril 2015, le groupe annonce sur sa page Facebook sa signature sur le label Barclay[14].

En 2015, ses clips Techno toujours pareil et Je suis en train de rêver sont classés no 1 et no 2 du Top Clips des Cahiers du Cinéma[15].

En juin 2019, leur septième album sort en collaboration avec le musicien Jacques, sous le label Pain Surprises[16].

Discographie[modifier | modifier le code]

De 2011 à 2015, un nouvel album paraît chaque Noël, présenté sur son site internet[17] :

Expositions[modifier | modifier le code]

  • Audioguides, Le Pavillon, Pantin, 2018
  • Dinette, le 22,48 m2, Paris, 2018
  • Jeune Création, Galerie Thadeeus Ropac, Paris, 2017
  • Salut c'est cool, Les Moyens du Bord, Morlaix, 2016
  • Exposition, Huit, Paris, 2015
  • Les Drapeaux, Maison des Arts de Malakoff, Paris, 2015

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Maxime de Abreu, « Groupe à suivre : Salut C’est Cool, quand le mauvais goût devient jubilatoire », sur lesinrocks.com, .
  2. « Histoire vraie », sur salutcestcool.com.
  3. Maxime de Abreu, « On y était : Salut C’est Cool au Quartier Général », sur lesinrocks.com, .
  4. a et b « Salut c'est cool », sur botanique.be.
  5. Salut c'est cool. Interview par Bastien Stisi. « On fait cette musique sérieusement, parce qu'elle nous plaît », sur toutelaculture.com, 21 novembre 2014.
  6. http://concert.arte.tv/fr/tag/salut-cest-cool
  7. Maxime de Abreu, « Une soirée cool dans l’intimité de Salut C’est Cool », sur lesinrocks.com, .
  8. Maxime De Abreu, « On y était : les FrancoFolies de Montréal 2014 », sur lesinrocks.com, .
  9. a b c d et e « KONCERTS », sur www.salutcestcool.com (consulté le 1er juillet 2016).
  10. a et b Fabien Grenon, « Les auteurs de la vidéo «Allez viens» se produisent à Lausanne », sur 24heures.ch, .
  11. Laurène Flament, « Interview : j’ai perdu au flipper contre Salut C’est Cool », sur Roads Magazine.
  12. « Infographie : le bilan des festivals d’été 2014 », sur telerama.fr, .
  13. « Salut C'est Cool, St. Lo, Von Pariahs : lauréats du Détours Adami », sur touslesfestivals.com, .
  14. http://www.soundwishes.com/salut-cest-pas-cool/
  15. « Top clips 2015 », sur cahiersducinema.com (consulté le 9 février 2017).
  16. (en) « Salut c'est cool a enregistré un nouvel album avec Jacques », sur Trax magazine (consulté le 24 juin 2019)
  17. « Musique », sur salutcestcool.com.

Liens externes[modifier | modifier le code]