Dirtyphonics

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dirtyphonics
Pays d'origine Paris
Drapeau de la France France
Genre musical Drum and bass[1], dubstep[1], electro[1]
Années actives Depuis 2004
Labels Dim Mak Records, Audioporn, Monstercat, Disciple Records
Composition du groupe
Membres Pitchin
Charly
Anciens membres Pho (MPC)
MC Youthstar (Live MC)
Thomas Desbouvrie

Dirtyphonics est un duo de musique électronique français composé de Charly et de Pitchin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et début de carrière[modifier | modifier le code]

Le groupe Dirtyhonics s'est formé en 2004, il était à cette époque constitué de Charly, Thomas et Pho. En 2008, Pitchin rejoint le groupe. Leurs influences incluent Daft Punk et Pendulum[Lequel ?], également des groupes de heavy metal tels Korn et Metallica ; « la plupart d’entre nous étaient dans des groupes de metal » rappelle Charly dans d'une interview. Ils veulent traduire l’énergie de leur période métal dans la musique électronique : « Notre son se doit d’être puissant, impactant et précis. Depuis que nous avons commencé, nous voulons faire quelque chose de nouveau, on adore repousser nos limites »[2]. En 2008, le groupe signe avec le label du producteur de drum and bass Shimon, AudioPorn Records. Ils sortent leur premier single cette année-là : « Frenck F**k » qui s’installe en tête des charts Beatport pendant plusieurs semaines[3]. Les douze singles qui suivirent viendront conforter leur ascension fulgurante en se plaçant à chaque fois dans le top 10 des charts Beatport[4]. Leurs remixes ont également grandement contribué à leur succès, avec des remixes d’artistes célèbres tels Skrillex, The Bloody Beetroots, Benny Benassi, Excision, Borgore, Nero et Linkin Park. Fin 2013, Thomas quitte le groupe pour devenir peintre sous le nom de « Matheo de Bruvisso » (c’est une anagramme de son vrai nom)[5].

2013 : Irreverence[modifier | modifier le code]

En 2009, ils sont élus « Meilleurs nouveaux DJ’s » aux Drum&BassArena Awards. Ils ont ensuite durant les trois années qui suivirent rempli des shows tous complets aux côtés d’artistes comme Skrillex, Knife Party, Steve Aoki et DJ Snake. Après avoir collaboré avec de nombreux labels tels RAM Records, mau5trap, Warner Bros Records, Sony Music et Ultra Music. Ils signent finalement chez Dim Mak en 2012, le label de dance music de Steve Aoki. En mars 2013, ils sortent sur ce label Irreverecence, leur premier album. L’album mélange heavy bass music, drum and bass, dubstep, et electro. Sur cet album y figure des collaborations avec Modestep, Leila Moss, Steve Aoki ainsi que Foreign Beggars.

2015 : Write Your Future[modifier | modifier le code]

En 2014, le groupe continue d’enchaîner les festivals de dance music aux États-Unis et en Europe tout en sortant de nombreux morceaux. En février 2015 sort l'EP Write Your Future qui inclut des collaborations avec 12th Planet, Trinidad James, UZ, Matt Rose et Julie Hardy. La même année sort le single « Anonymous » en hommage à leurs racines drum and bass.

2017 : Night Ride et Vantablack[modifier | modifier le code]

Ils sortent l’EP Night Ride en février 2017, qu’ils décrivent comme un mélange de multiples influences pour en faire quelque chose de nouveau[6], cet EP inclus une collaboration avec le DJ/producteur Virtual Riot et le rappeur Example. Ils sortent un deuxième EP la même année en octobre: Vantablack, en collaboration avec le DJ/producteur de dubstep Sullivan King. Cet EP est cette fois-ci beaucoup plus orienté heavy dubstep avec beaucoup d’éléments de metal, à l’image du style de prédilection de Sullivan King. L’adoption pour un format plus court que l’album n’est pas anodine, ils jugent en effet que le format long de l’album est dépassé car moins en adéquation avec la manière qu’a le public de consommer de la musique aujourd'hui.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • Irreverence - Dim Mak Records - 2013
  1. Prelude (White)
  2. Prelude (Black)
  3. Stage Divers ft. Steve Aoki
  4. DIRTY
  5. Los Angeles ft. Modestep
  6. No Stopping Us ft. Foreign Beggars
  7. Chaos
  8. Hanging On Me ft. Liela Moss
  9. The Mechanism
  10. Walk In The Fire

EP's[modifier | modifier le code]

Année Titre Label EP
2015
  1. Power Now ft. Matt Rose
  2. Hustle Hard ft. UZ & Trinidad James
  3. Freefall ft. 12th Planet & Julie Hardy
  4. Since You've Been Gone ft. Matt Rose
Dim Mak Write Your Future
2017
  1. Night Ride
  2. Beat Dem Up ft. Virtual Riot
  3. Lost In Your Love ft. Example
Buygore Night Ride
2017
  1. Vantablack
  2. Navigator
  3. Roam
  4. Sight Of Your Soul
  5. Timbale
  6. Hammer
Monstercat Vantablack

(en collaboration avec Sullivan King)

2019 1. Deconstruction

2. Last Stand ft. PhaseOne

3. Trauma

4. No Mercy

Disciple Scars


Singles[modifier | modifier le code]

Année Titre Label
2008 French F**k AudioPorn
Bonus Level
2009 Teleportation
Glow
Vandals
Lottery
Quarks
The Secrets (feat Tali)[7]
2011 Oakwood Dim Mak
Tarantino
Lost In The Game (feat Tali) AudioPorn
City Kids Dim Mak
2012 Dirty[8]
I Need Your Love
2013 Walk In The Fire[9] Dim Mak
2014 Where Are You Know (feat Zeds Dead & Bright Lights)
2015 Anonymous
Hoverboard
2016 Neckbreaker (feat Funtcase) Circus Records
Holy Sh!t Dim Mak
2017 Boombox
Watch Out (feat Bassnectar & Ragga Twins) Monstercat
Got Your Love (feat Riot)
2018 Sayonara
Scorpion Rampage Records
2019 Rise From The Dead Disciple
In Your Skull (feat Samplifire)
Evil Inside (feat Bossfight) Monstercat

Remixes[modifier | modifier le code]

Année Titre Label
2006 Aki & Ody-C - Reggaetronik Deviant Tracks
2010 Benny Benassi feat T-Pain - Electro Man Ultra Records
The Bloody Beetroots - Warp RCRD LBL
Shockone - Polygone Viper Recordings
2011 Nero - Me and You MTA Records
Krafty Kuts feat. Dynamite MC - Pounding Instant Vibes
Dan Sena feat. Del the Funky Homosapien & Kylee Swenson - Song Of Siren Dim Mak
Skrillex - Scary Monsters And Nice Sprites Neon Records
The Crystal Method - Play For Real Tiny e Music
Shimon - The Shadow Known RAM Records
Does It Offend You, Yeah? - Wondering Instant Vibes
2012 Foreign Beggars - Apex mau5trap
Marilyn Manson - Slo-Mo-Tion Cooking Vinyl
Krewella - Killin It Krewella Music
Excision & Datsik - Deviance mau5trap
12th Planet & Flinch - The End Is Near Part 1 Smog Records
2013 Linkin Park - Lies Greed Misery Warner Bros Record
Steve Aoki & Rune RK - Bring You To Life (feat Ras) Dim Mak
Kaskade & Project 46 - Last Chance Ultra Records
2014 Le Castle Vania - Disintegration mau5trap
2015 Steve Aoki - Neon Future (feat Luke Steele) Ultra Records
2016 Skrillex & Alvin Risk - Try It Out Owsla
The Chainsmokers - Closer (feat Halsey)
2017 Zeds Dead & Diplo - Blame (feat Elliphant) Deadbeats Records
2020 PhasOne - Break Em Disciple

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Best newcomer producers (Drum&BassArena Awards 2009)[10]

Charts[modifier | modifier le code]

  • Scary Monsters And Nice Sprites (Skrillex)

Beatport # 1

  • Lost In The Game (Tali)

Track It Down # 4

  • Me and You Remix (Nero)

Youtube (world - most viewed) # 4 / Youtube (world - music - most viewed) # 1 / Beatport # 1 / Track It Down # 1 / Track It Down (Overall genres) # 6 / Chemical Records # 1 / Drum And Bass Arena # 1

  • WARP Remix (Bloody Beetroots)

Rcrd Lbl # 4

  • Polygon Remix (Shockone) BBC 1XTRA # 1

Beatport # 4

  • Teleportation

Track It Down # 2

  • Glow

Track It Down # 2

  • Vandals

Drum and Bass Arena # 2 / Chemical Records # 2 / Track It Down # 3 / Beatport (All time DnB) # 1 / Beatport (Overall genres) # 27

  • Lottery

Chemical Records # 2 / Track It Down # 3

  • Quarks

Chemical Records # 2 Beatport # 2

  • The Secret (Feat. Tali)

Drum and Bass Arena # 2 / Chemical Records # 2 / Track It Down # 1

  • French F**k

Drum and Bass Arena # 1

Vidéos[modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

Teasers[modifier | modifier le code]

Concerts[modifier | modifier le code]

Tournées[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Dirtyphonics Interview » (version du 19 mars 2012 sur l'Internet Archive), Kmag, 28 mars 2011.
  2. http://www.msopr.com/n/past-campaigns/dirtyphonics/
  3. (en) « Dirtyphonics : Tour History », sur JamBase, (consulté le 2 juin 2020).
  4. « Dirtyphonics : AudioPorn Records », sur AudioPorn Records (consulté le 2 juin 2020).
  5. debruvisso.com
  6. « Dirtyphonics à Solidays 2017 : "L'album, c'est un format qu'on trouve un peu dépassé" (interview) », sur virginradio.fr, (consulté le 2 juin 2020).
  7. Utilisé comme générique de l'émission Fantasy Factory sur Extreme Sports Channel
  8. remixé par 12th Planet, Darth & Vader, Metrik, Nicolas Malinowsky, Synchronice
  9. remixé par Schoolboy et Culprate
  10. Best newcomer producers (DNB Arena Awards 2009)