Vald

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vald
Description de cette image, également commentée ci-après

Vald, lors du Terre(s) Hip Hop 2015.

Informations générales
Surnom Sullyvan, Sully, V.A.L.D et Boogeyman (Dans le morceau Infanticide)
Nom de naissance Valentin Le Du
Naissance (25 ans)
Aulnay-sous-Bois, Seine-Saint-Denis, Drapeau de la France France
Activité principale Rappeur
Genre musical Rap français, horrorcore, cloud rap, comedy rap, rap hardcore
Instruments Voix
Années actives Depuis 2010
Labels Mezoued Records, Millenium, Capitol, Universal
Site officiel vald.tv

Vald, de son vrai nom Valentin Le Du[1], né le et originaire d'Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, est un rappeur français.

Après deux mixtapes et deux EPs, il sort son premier album studio intitulé Agartha le .

Biographie[modifier | modifier le code]

francilien d'un père breton, il grandit à Aulnay-sous-Bois. Il découvre le rap vers ses 15 ans en surfant sur Internet et en tombant sur Kery James, il commence à rapper à l'âge de 17 ans. Encore aujourd'hui, il affirme lui-même ne pas avoir une grande culture dans le genre à cause de cette découverte tardive.

Il dit fortement apprécier les mathématiques et est titulaire d'un baccalauréat scientifique, au Lycée privé catholique l'Espérance. Avant de se consacrer au rap, il effectue un semestre d'études de médecine avant d'arrêter, pour poursuivre avec une licence mathématiques-informatique où il décroche son diplôme, et une école d'ingénieur du son[1],[2].

Ses premières mixtapes, NQNTMQMQMB (Ni Queue Ni Tête Mais Qui Met Quand Même Bien) en 2012, puis Cours de rattrapage dans le courant de la même année, étaient mises en téléchargement gratuit sur son site[3]. Elles sont réédités en 2016 dans une édition double CD, vendue sur son site.

Le 27 octobre 2014, il sort son premier EP NQNT (Ni Queue Ni Tête) signé sur le label du rappeur Tunisiano[4]. Par la suite il sort, en juin 2015, le clip de son morceau Bonjour, avec lequel il fait remarquer sa propension pour l'absurde et atteint rapidement le million de vues. Morceau qui apparaitra sur son deuxième EP NQNT 2 sorti le 25 septembre 2015 et qui se classe 1er des ventes numériques hebdomadaires[5],[6] et 11e tous supports confondus en France[7].

Le 20 janvier 2017 sort le premier album studio de Vald, intitulé Agartha. Il dévoile cinq extraits de son album, Eurotrap le 21 octobre 2016, Megadose le 21 décembre 2016, Kid Cudi le 20 janvier 2017, Vitrine le 3 avril 2017 et Si j'arrêtais le 17 mai 2017. Ce premier album a été certifié disque d'or le 27 mars 2017.

Style et influences[modifier | modifier le code]

Concepts[modifier | modifier le code]

Certains morceaux virent délibérément vers l'absurde voire le burlesque, comme le morceau Bonjour, avec sa phrase d'accroche « Il a pas dit bonjour, du coup, il s'est fait niquer sa mère » ou ses rimes désinvoltes comme « J'ferme une parenthèse... en charentaises »[8]. Le clip de ce morceau est sous-titré en quatre langues, français, anglais, allemand, et mandarin et est également interprété en langue des signes. Mis en ligne le 3 juin 2015, il fait beaucoup parler de lui et accroît la popularité du rappeur en atteignant en juillet 2016 plus de 10 millions de vues sur YouTube[9].

Le morceau Selfie, sorti également sur NQNT 2, a la particularité d'être doté de trois clips différents : le premier romantique, tous publics ; le second érotique (il n'est pas publié sur YouTube mais sur Vevo) ; puis le troisième pornographique. Ils sont tournés avec les acteurs de X Ian Scott et Nikita Bellucci[10],[11].

Dans le single Urbanisme, sorti quant à lui le 14 septembre 2015, soit 9 jours avant la sortie de son EP, Vald exprime à travers deux couplets distincts la vision de deux personnages issus de générations différentes. Il dépeint de par ces deux points de vues la vie urbaine, les problèmes dans les quartiers ainsi que la monotonie des journées des jeunes. Ce morceau est publié sur YouTube en trois versions : 11.43 AM, 3.57 PM et 6.35 PM, qui sont aussi les différents calibres d'un pistolet (11,43 mm, .357 Magnum et 6,35 mm, calibre de la pègre dans les 60's). La musique reste la même, mais les clips dans lesquels peuvent être suivies les journées de Vald sont légèrement différents, afin de mettre en exergue la routine et le peu d'événements qui rythment sa semaine[12].

Le clip d'Eurotrap a entièrement été tourné sur fond vert. On y voit Vald faire de multiples actions très diverses sur ce même fond vert permettant ainsi un montage vidéo par tous ceux qui le souhaitent[13].

Dans le clip de Vitrine, réalisé par Kub & Cristo et en collaboration avec Damso, Vald s'entoure des actrices pornographiques Anna Polina, Jessie Volt et Cara Saint-Germain.

Inspirations[modifier | modifier le code]

À travers ses textes et ses interviews, Vald se dit très inspiré et amusé de diverses théories du complot, comme celle des reptiles dont il parle notamment dans le titre Barème de NQNT 2. Le rappeur annonce ne pas forcément y croire personnellement, mais apprécie le fait que ceci soit une possibilité. Par ailleurs, il se dit convaincu que les êtres humains sont contrôlés par une puissance suprême, « moi-même Valentin, je n'accepte pas cette réalité, sans un esprit malsain, qui organise toute cette merde. Je peux pas comprendre que l'humain est tellement une merde qu'il se fout lui-même dans la merde sans faire exprès, j'peux pas voir le monde comme ça [...] et selon moi ce sont les reptiles »[14].

Vald est aussi fortement inspiré par les films d'horreur qui dégagent selon lui une ambiance sombre et lugubre qu'il apprécie, mais également par les films pornographiques auxquels il fait régulièrement référence dans ses textes.

Dans une interview pour Télérama, il dit avoir pour modèle Raymond Devos : « Mon modèle c'est Raymond Devos. J'aime tout chez lui: son air ahuri, sa gourmandise pour les mots, ses histoires à dormir debout, cette façon unique qu'il avait de faire dérailler ses histoires. »[15].

Il dit avoir commencé le rap après avoir écouté Alkpote qu'il décrit comme un « professeur » fascinant, qui apprendrait à écrire et faire rimer[16]. La Sexion d'Assaut et leurs freestyles pendant le début de leur carrière lui ont donné envie par leur simplicité et authenticité[17]. Concernant le rap américain, il qualifie le jeune rappeur Young Thug de génie tant par la force de ses textes, que par ses mélodies, son flow et sa productivité abondante[18]. Il cite également Kery James (notamment le morceau Deux Issues) et Lil Wayne[19].

Vald est depuis le début de sa carrière épaulé par son ami Suik'on Blaz AD, à la fois beatmaker et backeur sur scène, et rappeur occasionnellement.

Apparitions[modifier | modifier le code]

Il fait sa première apparition sur un plateau de télévision française le 10 octobre 2015, dans l'émission Ce soir (ou jamais !), où il interprète le titre Urbanisme issu de son EP NQNT 2[20].

Pour promouvoir ce dernier projet, il est notamment invité dans le Planète Rap de Skyrock, animé par Fred Musa, du 21 au 25 septembre 2015 en invitant divers rappeurs tels que Suik'on Blaz AD, Alkpote et I.N.C.H[21]. Puis dans les talk-shows Le Grand Journal et Touche pas à mon poste !.

Réception[modifier | modifier le code]

Le morceau Autiste, jugé violent et notamment par son clip, déclenche une petite polémique[2].

NQNT 2 reçoit un accueil globalement positif de la critique. Le chroniqueur Olivier Cachin de L'Obs décrit l'album comme « audacieux et fulgurant », et Bonjour comme une « leçon de politesse addictive »[22]. À la suite de ce morceau, il est encensé par le rappeur Gradur[23], qui en reprendra notamment l'instrumentale en freestyle[24].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EPs[modifier | modifier le code]

Mixtapes[modifier | modifier le code]

  • 2011 : NQNTMQMQMB
  • 2012 : Cours de rattrapage

Morceaux indépendants[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Dans ta face
  • 2010 : Paradoxe
  • 2011 : Beng Beng Remix (feat. Diablow (alter égo Madara), Monsieur Flow)
  • 2011 : Vérité (feat. Suik'on Blaze AD)
  • 2012 : Monde étrange (feat. Fratricid)
  • 2012 : Rendez-moi (feat. Suik'on Blaze AD)
  • 2012 : Jack Skellington
  • 2012 : Holehe
  • 2013 : Le divan
  • 2014 : Péché mignon (Vanité)
  • 2014 : FREENQNT
  • 2014 : I.N.C.H Beats
  • 2014 : Paye-moi c'est tout
  • 2014 : Gusta Me V1
  • 2014 : Maïzena (feat. Suik'on Blaze AD)
  • 2015 : Gizeh
  • 2015 : Écailles
  • 2015 : Cinéma (feat. Suik'on Blaze AD & I.N.C.H)
  • 2015 : Peut-être
  • 2015 : Parle-moi (Dirty)
  • 2015 : TAMERE 2012
  • 2015 : Compas
  • 2015 : Ostud
  • 2016 : Le Mignon
  • 2016 : Envie
  • 2016 : T'as bien mal
  • 2016 : La réussite
  • 2016 : Poisson
  • 2017 : Le Chant du Kraken (prod. by Dj. Weedim)
  • 2017 : Inanition

Apparitions[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Qu'on me sorte de là - Tortoz feat. Vald
  • 2012 : Brutaliser - Jarod feat.Vald
  • 2013 : Sex, Drug and Rock'n'Roll - Georgio feat. Hologram Lo', Vald, Alpha Wann & Lomepal
  • 2013 : New York Time's - Rabakar feat. Vald
  • 2013 : No 18012013 - L'animalerie feat. Suik'on Blaze AD
  • 2013 : Fontaine de Jouvence - Bazoo feat. Vald
  • 2013 : Ma bite et ma voix - Missak feat. Demi Portion, Dico, Doc Brown, Ethor Skull, Georgio, Liqid, Lucio Bukowski, Nekfeu & Vald
  • 2014 : Mon insolence - Goune feat. Vald
  • 2014 : Carré - Tunisiano feat. Ol Kainry, Vald & Sofiane
  • 2014 : Tu sais c'qui s'passe - Georgio feat. Vald
  • 2014 : No 02062014,2 - L'Animalerie feat. Paco, Robse, Suik'on Blaze AD & Vald
  • 2014 : Cheese - Bazoo feat. Goune & Vald
  • 2014 : Natural Born Kickeurs - Bazoo feat. Goune, Georgio, Boxon, Hancock, L'Animal, Rabakar, Syen, Stick & Vald
  • 2015 : Meilleur lendemain - Alkpote feat. Vald
  • 2015 : Écailles - DJ Weedim feat. Vald
  • 2015 : Amen - DJ Cerk feat. Vald
  • 2015 : Pleurez - Alkpote feat. Vald
  • 2015 : Souyon - Biffty
  • 2015 : Compas - DJ Weedim feat. Vald
  • 2016 : Hombre - Biffty
  • 2016 : Souloulouye - Biffty
  • 2016 : 93 Empire - Sofiane (Feat. Kalash Criminel) en fond, avec d'autres rappeurs issus de la Seine-Saint-Denis
  • 2016 : Les marches de l'empereur #2 - Alkpote feat. Vald, Biffty et Iron Sy
  • 2016 : Musique Nègre - Kery James feat. Lino & Youssoupha
  • 2017 : Roule un boze - Biffty
  • 2017 : Guedro (Remix) - Kalash Criminel feat. Mac Tyer, Vald & Sofiane

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Bastien Landru, « Vald - En gaulois dans le texte », sur Brain Magazine, (consulté le 4 octobre 2015).
  2. a et b Yérim Sar, « On a rencontré Vald, le rappeur blanc le plus décomplexé de l'hexagone », sur Vice, (consulté le 4 octobre 2015).
  3. « Télécharger les mixtapes ici - VALD.tv » (version du 15 décembre 2013 sur l'Internet Archive)
  4. « Interview de Tunisiano », sur Rap2france (consulté le 4 octobre 2015)
  5. « Vald - 'NQNT 2' : French iTunes Chart Performance », sur iTunes Charts (consulté le 4 octobre 2015)
  6. « Classement officiel des ventes d'albums téléchargés en France du 25 septembre 2015 au 01 octobre 2015 », sur Charts in France (consulté le 6 octobre 2015)
  7. « Classement officiel des ventes d'albums en France du 25 septembre 2015 au 01 octobre 2015 », sur Charts in France (consulté le 6 octobre 2015)
  8. Benjamin Mialot, « Vald injecte une dose d’absurdité dans le rap game », sur Rue 89 Lyon, (consulté le 4 octobre 2015)
  9. Clip officiel de Bonjour de Vald, premier titre présentant l'EP NQNT 2
  10. Yérim Sar, « On était sur le tournage de « Selfie », le nouveau clip porno de Vald », sur Vice, (consulté le 4 octobre 2015)
  11. Sindanu Kasongo, « Vald : “Je préfère qu’on me prenne pour un taré que pour un génie” », sur Les Inrocks, (consulté le 4 octobre 2015)
  12. Article de Konbini à l'occasion des sorties des clips de Urbanisme le 14 septembre 2015
  13. « Vald invite ses fans à faire leur propre version du clip "Eurotrap" [vidéo] », mouv',‎ (lire en ligne)
  14. « Le morceau 'Bonjour' enterre à mon sens la vulgarité de la Trap ! » [Interview 2/3, Interview par Booska-p.com]
  15. Télérama, « La relève du rap français», no 3479, septembre 2016, p. 28
  16. Vald : « Je ne me considère pas comme un rappeur... » [Interview 3/3 par Booska-p.com]
  17. Vald X Bledzer, Interview de mai 2015
  18. Vald, l'interview name-dropping par l'Abcdrduson du 11 septembre 2015
  19. (en) « L'émission #16 : Vald, le rap qui tache - vidéo Dailymotion », sur Dailymotion, (consulté le 6 février 2017)
  20. Urbanisme de Vald sur le plateau de Ce Soir (ou jamais !), le 9 octobre 2015
  21. Freestyle de Vald, I.N.C.H et Suik'on Blaze AD en live dans Planète Rap ! de la chaîne YouTube de Skyrock
  22. Olivier Cachin, « Vald a sorti "NQNT 2" : fulgurant, provoc' et nostalgique, un grand album de rap », sur L'Obs, (consulté le 4 octobre 2015)
  23. « Gradur valide Vald », sur 13OR-du-HipHop, (consulté le 4 octobre 2015)
  24. « Gradur lâche un freestyle sur Bonjour de Vald », sur R.A.P. R&B, (consulté le 4 octobre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]