DJ Pone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Pone, le producteur de la Fonky Family
Pone
Description de cette image, également commentée ci-après

Pone, le 20 novembre 2011.

Informations générales
Nom de naissance Thomas Parent
Naissance Drapeau de la France France
Activité principale Disc jockey, compositeur, producteur
Genre musical Turntablism, electro, hip-hop
Instruments Platines, table de mixage
Années actives Depuis 1999
Labels Ed Banger Rcords
Influences Beastie Boys[1]
Site officiel www.djpone.net

DJ Pone, de son vrai nom Thomas Parent, né à Meaux, en Seine-et-Marne, est un disc jockey et compositeur français. Il collabore avec de nombreux groupes de rap français tels que Triptik, Les Rieurs[2], TTC, la Scred Connexion, et surtout les Svinkels entre 2001 et 2007. Il travaille souvent aux côtés des Casseurs Flowters et également avec Matmatah sur leur album Rebelote[3].

En matière de DJing, il participe à l'album Double H DJ Crew de Cut Killer en 1999, avant de participer au collectif de turntablism Skratch Action Hiro, ayant abouti à la création de Birdy Nam Nam en 2002. Il remporte de nombreux prix lors de compétitions, en groupe et en individuel. En 2005, il contribue au film Sheitan de Kim Chapiron.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thomas Parent est né et a grandi à Meaux, en Seine-et-Marne[4]. Pendant son adolescence, il mixe le plus souvent dans sa chambre après ses cours au collège Henri IV et au lycée du Gué-à-Tresmes à Congis-sur-Thérouanne, où il passe un bac en arts appliqués[4]. Concernant son attirance pour les tables de mixage, il explique : « J'ai répondu à une question rap sur la radio locale de l'époque, RM7, sur laquelle mixait DJ Damage. C'était une émission très pointue sur le hip-hop. J'ai eu le droit de visiter la radio, square de la Beauce, à Beauval. Et là, j'ai craqué sur la dextérité de DJ Damage[4]. » Il quitte par la suite Meaux pour Paris à l'âge de 23 ans[4].

En 2000, il devient champion d'Europe en solo et du monde par équipe en 2000 au Disco Mix Club (DMC)[4]. Au début des années 2000, il forme le groupe Birdy Nam Nam avec Crazy B, Little Mike, et DJ Need[5]. Leur nom s'inspire du film La Party de Peter Sellers sorti en 1968[5]. Le groupe remporte le DMC en 2002 avant de se lancer dans un premier album studio[5], mais sans DJ Pone, forfait pour cause de compétition individuelle[réf. nécessaire]. Leur premier album, également intitulé Birdy Nam Nam, est publié au label Uncivilized World en 2005, et mêle jazz, funk, et sonorités downtempo[5]. En 2005, de son côté, DJ Pone participe au film Sheitan de Kim Chapiron, sorti en 2005[6].

En 2014, il publie son premier EP solo intitulé Erratic Impulses[7]. Toujours en 2014, il fonde un nouveau projet avec José, le chanteur des Stuck in the Sound, appelé Sarh. Lors d'un entretien, il explique que « Sarh est le nom de la ville où est né le père de José[8]. » Il scratche à la fin du clip de TIME B.O.M.B de Nekfeu, publié en 2014[9].

Le 28 février 2016, il joue à la radio Novorama[10]. Le 21 octobre 2016 sort Radiant, son premier album solo.

Récompenses[modifier | modifier le code]

En individuel[modifier | modifier le code]

  • 2000 :
    • médaille d'or Championnat de France DMC
    • médaille d'or Championnat d'Europe ITF en beat juggling
    • médaille de bronze Championnat du Monde ITF en beat juggling
  • 2001 :
    • médaille d'or Championnat de France DMC
    • médaille d'argent Championnat du Monde DMC
  • 2002 : médaille d'or Championnat de France DMC

Par équipe[modifier | modifier le code]

Avec Skratch Action Hiro :

  • 1999 :
    • médaille d'or Champion de France DMC
    • médaille de bronze Championnat du Monde DMC
  • 2000 :
    • médaille d'or Championnat de France DMC
    • médaille d'or Championnat d'Europe ITF
    • médaille d'or Championnat du Monde ITF
  • 2001 : médaille de bronze Championnat du Monde DMC

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • Homework volumes 1, 2 et 3[Quand ?]
  • 2002 : Hip Hop Connection 4
  • 2003 : Buy It Bro avec Dirty Sanchez
  • 2014 : Erratic Impulses
  • 2016 : Radiant

Collaborations[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Fabe, La Rage de dire (avec la Scred Connexion)
  • 2001 : Bouge tes cheveux et Drixxxé vs DJ Pone sur Microphonorama (avec Triptik)
  • 2002 : Fondations
  • 2003 : Leur rap pue le sky comme mon haleine et R'n'B + Blues + Jazz + Funk + (avec Triptik) Pop + Rock = Hip Hop music sur TR-303 (avec Triptik)
  • 2003 : Bons pour l'asile (avec les Svinkels)
  • 2004 : Les titres Intro Qhuit, Ajoute et 50 centimes d'euro sur la compilation Gran Bang de Qhuit (avec les Svinkels)
  • 2005 : DJ Pone réveille le Svink ! (avec les Svinkels)
  • 2012 : Papa sur Depuis (avec Triptik)
  • 2013 : Fais les backs (scratchs) (avec Casseurs Flowters)
  • 2014 : La Nausée (avec La Canaille)
  • 2015 : Un jour j'ai fait un tag sur l'album de DISIZ "RAP MACHINE" sorti 01 juin 2015. (avec Disiz)
  • 2015 : Bitchiz en featuring avec DISIZ sur l'album "RAP MACHINE (avec Disiz)

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 2002 : All Stars DeeJay's

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « DJ Pone: «Il y a des codes très forts dans la culture skate» », sur 20minutes.fr,‎ (consulté le 25 mars 2016).
  2. Michael Night pour Size XL, « Les Rieurs, plus sérieux que rigolos », Radikal numéro 25 de décembre 1998, page 40.
  3. « Matmatah - Rebelote », sur nightfall.fr (consulté le 25 mars 2016).
  4. a, b, c, d et e « Thomas Parent : « C'est la première fois que je mixe dans ma ville ! » », sur Le Parisien,‎ (consulté le 25 mars 2016).
  5. a, b, c et d (en) David Jeffries, « Birdy Nam Nam Biography », sur AllMusic (consulté le 25 mars 2016).
  6. « Interview : DJ Pone … Si tu étais une chanson ? », sur lesdeuxmeufs-hiphop.com (consulté le 25 mars 2016).
  7. « Album de la semaine : DJ Pone – Erratic Impulses EP », sur greenroom.fr,‎ (consulté le 25 mars 2016).
  8. Simon Milstayn, « Interview : DJ Pone, ex-Birdy Nam Nam nous parle de son nouveau projet, ‘Sarh’ »,‎ (consulté le 25 mars 2016).
  9. « Dj Pone », sur Qualidistrict (consulté le 25 mars 2016).
  10. « Novorama : Dj Pone // 28.02.16 »,‎ (consulté le 25 mars 2016).

Lien externe[modifier | modifier le code]