Jambinai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jambinai
Description de cette image, également commentée ci-après
Jambinai, en concert au Rudolstadt-Festival en 2016.
Informations générales
Autre nom 잠비나이
Pays d'origine Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Genre musical Post-rock
Années actives Depuis 2011
Labels GMC Records
Composition du groupe
Membres Il-woo
Kim Bo-mi
Shim Eunyoung

Jambinai (coréen : 잠비나이) est un groupe de post-rock sud-coréen, originaire de Séoul.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé en 2011 à Séoul. Il présente la particularité d'utiliser des instruments modernes (guitare électrique, que joue Il-woo) et traditionnels : haegum, que joue Kim Bo-mi, et geomungo (en), que joue Shim Eunyoung[1]. Musicalement, ils sont souvent comparés à des groupes comme Explosions in the Sky, Godspeed You! Black Emperor, et Mogwai[2],[3],[4],[5]. Dans les petites salles, seuls ces trois musiciens composent Jambinai. Mais sur les grandes scènes, le groupe ajoute à sa formation originelle une section rythmique (basse et batterie). Parfois d'autres instruments traditionnels coréens sont utilisés, tels le jungju, le taepyeongso ou le piri. Outre son pays d'origine, Jambinai est produit en Europe (France, Pologne, Belgique) et au Japon.

Le groupe signe au label GMC Records, et publie l'EP Jambinai en 2010, suivi de son premier album studio, Différance, le en Corée. A Hermitage, leur deuxième album, est publié au label Bella Union, le .

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Membres de tournée[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

EPs
  • 2010 : Jambinai (EP)
Studio albums

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Eva John (photogr. Christophe Nivaggioli), « Jambinai électrise les traditions », Libération, no 10526,‎ , p. 27 (ISSN 0335-1793, lire en ligne)
  2. a b c d e et f (nl) Beverly Bryan, « De Koreaanse post-rockband Jambinai maakt hedendaagse muziek met een oude ziel »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Vice, (consulté le 28 juillet 2016).
  3. (en-US) Tom Jowett, « Jambinai channel the wrath and isolation of South Korean youth », sur The Line of Best Fit, (consulté le 28 juillet 2016)
  4. (en) Adam Kivel, « Jambinai – A Hermitage », sur Consequence of Sound, (consulté le 28 juillet 2016).
  5. (nl) Robin Oostrum, « #4DF16: Jambinai voert Valkhof mee op fraaie Koreaanse postrocktrip », sur 3voor12, (consulté le 28 juillet 2016)
  6. a b c d et e (en) « JAMBINAI announce Bella Union debut album ‘Hermitage’ due 17th June 2016 », sur Bella Union, (consulté le 31 octobre 2016).
  7. (en) Shawn Despres, « Jambinai come off a stellar 2011 with a new album », sur The Jeju Weekly, (consulté le 27 novembre 2016)