Carmen Maria Vega

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Véga (homonymie).
Carmen Maria Vega
Description de cette image, également commentée ci-après

Carmen Maria Vega en concert au Elmediator à Perpignan en octobre 2011.

Informations générales
Nom de naissance Carmen maria vega
Naissance
Guatemala, Guatemala
Genre musical chanson française
Années actives Depuis 2005
Labels AZ
Site officiel carmenmariavega.fr
Composition du groupe
Membres
  • Carmen Maria Vega
  • Max Lavegie
  • Oliver Smith
  • Toma Milteaux
  • Sebastien Collinet

Carmen Maria Vega, née le à Guatemala (ville) au Guatemala, est une chanteuse et actrice française[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carmen Maria Vega grandit à Lyon. Alors qu'elle est âgée de 7 ans, sa mère lui fait commencer des cours de théâtre. Un de ses oncles lui fait bénéficier de sa discothèque éclectique ; un autre, féru de jazz (et pratiquant lui-même en amateur), lui communique sa passion (notamment pour les chanteuses de jazz afro-américaines). À ses 15 ans, Carmen Maria Vega prend conscience de son potentiel vocal, grâce à son professeur de musique de classe de troisième. L'année suivante, elle rencontre un professeur ambitieux au lycée, qui lui offre sa première scène au Transbordeur de Villeurbanne. Elle y interprète The Great Gig in the Sky des Pink Floyd lors de son projet de fin d'étude.

Après une formation théâtrale au Cours Myriade, à Lyon, en 2005, elle rencontre le guitariste et auteur-compositeur Max Lavegie. Celui-ci vient de passer cinq ans en Angleterre (conservatoire à Londres, enseignant, ingénieur du son en studio). Ils travailleront ensemble pendant 8 ans. Max Lavegie entame sa carrière solo en 2011 et prépare un premier album pour 2014.

Faisant un passage par le Conservatoire de Lyon, elle a l’occasion de présenter sur scène ses créations dans plusieurs salles de Lyon, comme la scène découverte A Thou Bout d'Chant. CMV se fait remarquer par des programmateurs de spectacles. À la suite de quoi, puis grâce au bouche-à-oreille, elle enchaîne plus de 500 concerts à travers la France (dont deux passages au Café de la Danse, deux à l'Alhambra et La Cigale à Paris par deux fois également). Des singles sont vendus localement. Carmen Maria Vega devient donc un groupe musical composé de Carmen au chant, Max à la guitare et à la composition, Alain Arnaudet à la contrebasse et Toma Milteau à la batterie[2].

Carmen se fait remarquer au Chantier des Francos et au Off du Printemps de Bourges. En 2009, elle bénéficie des aides apportées par le FAIR.

En octobre 2009, un premier album éponyme voit le jour avec le single La menteuse. Fin mars 2010, elle donne deux concerts à l’Alhambra de Paris.

En 2012, elle est à l'affiche du film Le Jour de la grenouille de Béatrice Pollet, aux côtés de Joséphine de Meaux, Patrick Catalifo, Fanny Cottençon, Dominique Reymond et Igor Skreblin.

Le 2 avril 2012 sort en numérique son deuxième album Du chaos naissent les étoiles chez AZ / Universal Music France.

En 2013, Carmen rend hommage à Boris Vian dans un album de reprises intitulé Fais-moi mal Boris ![3].

En 2014, Carmen est choisie pour interpréter le rôle principal de Mistinguett dans le spectacle musical produit par Albert Cohen Mistinguett, reine des années folles de septembre à janvier 2015 au Casino de Paris, puis prolongé au Comédia à Paris du 17 avril 2015 au 3 janvier 2016[4].

En 2016, elle part en solo (accompagnée par Kim Giani) en tournée de pré-album avec un nouveau show intitulé " ULTRA VEGA" du 3 mars au 21 mai.

En avril 2017, elle sort un troisième album, Santa Maria. Ce dernier traite en partie de son histoire personnelle, son adoption au Guatemala, et plus largement de sa quête d'identité[5],[6]. Une tournée suit cette publication[7].

Discographie[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

[8].

Participations[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Prix du conseil général et prix du public au festival Chorus des Hauts-de-Seine
  • 2009 : Prix du public et du jury au festival Alors Chante ! de Montauban
  • 2009 : FAIR 2009
  • 2010 : Prix Barbara décerné à une jeune auteur-compositrice-interprète

Nominations[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 2015 : Carmen Maria Vega : biographie officielle de Pierre-Yves Paris, préface de Fanny Cottençon - parution le 13 octobre (F2F Music Publishing)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carmen Maria Vega la fille du feu, sur next.liberation.fr, consulté le 28 mai 2014
  2. Carmen Maria Vega biographie, sur www.universalmusic.fr, consulté le 28 mai 2014
  3. Carmen Maria Vega Fais moi mal de Boris Vian, sur francebleu.fr, consulté le 28 mai 2014
  4. Mistinguett reine des années folles : un spectacle qui va mélanger pop, jazz et électro, sur rtl.fr, consulté le 28 mai 2014
  5. « Carmen Maria Vega : la résilience par le chant », France Culture,‎ (lire en ligne)
  6. « Carmen Maria Vega, Santa Maria de la résilience », RFI Musique,‎ (lire en ligne)
  7. « Carmen Maria Vega en quête de vérité dans son nouvel album "Santa Maria" », Culturebox,‎ (lire en ligne)
  8. Discographie Deezer Carmen Maria Vega, sur www.deezer.com, consulté le 28 Mars 2017

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :