The Limiñanas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
The Limiñanas
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Rock
Années actives Depuis 2009
Labels Because Music, Trouble In Mind (ancien), Hozac (ancien)

The Limiñanas est un groupe de rock français, originaire de Cabestany, dans les Pyrénées-Orientales, en activité depuis 2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lionel et Marie Limiñana se rencontrent lors de leurs années de Lycée [1]. Après 15 ans d'activisme musical (participation à divers groupes, disquaires à Perpignan, organisation de concerts), ils fondent The Limiñanas en 2009. La mise en ligne de deux titres (Im dead et Migas 2000) sur le réseau social Myspace permet au groupe de se faire repérer rapidement et de signer chez les labels indépendants Trouble In Mind et Hozac, à Chicago[2].

Durant ses premières années, diffusé exclusivement par des labels américains, le duo de Perpignan possède une plus grande notoriété aux États-Unis qu'en France, en 2010 la série Gossip Girl utilise le titre Down Underground dans l'un des épisodes de la quatrième saison[3].

En 2015, suite à un album commun avec Pascal Comelade, le groupe signe chez Because Music[4], leur discographie est rééditée en Europe et bénéficie d'une meilleure promotion[5]. Leur nouveau label publie Down Underground : un double CD rassemblant les trois albums américains du groupe[6].

En 2016, le magazine britannique Mojo invite The Limiñanas à enregistrer une version de Two Sisters de The Kinks dans le cadre d'un album de reprises, il s'agit pour le groupe perpignanais de travailler pour la première fois avec Anton Newcombe (The Brian Jonestown Massacre)[6]. En 2017, la tournée suivant l'album Malamore s'étend à l'invitation de l'Alliance française jusqu'en Australie[7].

En 2018, la sortie de Shadow People, produit à Berlin par Anton Newcombe[8] confère au groupe une plus grande audience : Rock & Folk offre au duo la couverture de leur parution de Janvier et Canal+ fait de Shadow People son album de la semaine dans l'émission du même nom[9].

En 2019, leur single Migas 2000 (extrait de leur premier album) est choisi comme un des thèmes récurrents dans la série américaine Russian Doll de Netflix[10].

La même année, les Limiñanas collaborent au prochain album de l'actrice Emmanuelle Seigner. À Berlin, Anton Newcombe s'investit activement lors de la phase du mixage. Les quatre protagonistes décident alors de sortir l'album sous le nom d'un groupe qu'ils formeraient : L'Épée. L'album Diabolique sort en septembre 2019[11].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2010 : The Limiñanas
  • 2012 : Crystal Anis
  • 2013 : Costa Blanca
  • 2015 : Traité de guitarres triolectiques (à l'usage des portugaises ensablées) (avec Pascal Comelade)
  • 2015 : I've Got Trouble In Mind - 7 '' And Rare Stuff 2009-2014 (Compilation)
  • 2016 : Malamore
  • 2018 : Shadow People
  • 2018 : I've Got Trouble In Mind Vol.2 - 7" And Rare Stuff 2015/2018 (Compilation)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « The Limiñanas, la touche française », sur RFI Musique, (consulté le 30 août 2019)
  2. « La success story des Limiñanas en 5 dates », Jack,‎ (lire en ligne, consulté le 21 janvier 2018)
  3. « The Limiñanas : nouvelle vague rock à Perpignan - Musiques - Télérama.fr », Télérama.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 21 janvier 2018)
  4. « The Limiñanas ne s’arrêtent jamais », France Inter,‎ (lire en ligne, consulté le 22 janvier 2018)
  5. « The Limiñanas : L'Auberge Occitane ⋆ Addict Culture », sur addict-culture.com (consulté le 21 janvier 2018)
  6. a et b « "Shadow People" : l'histoire de la rencontre entre The Limiñanas et la tête pensante de The Brian Jonestown Massacre », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le 29 janvier 2018)
  7. « Rencontre avec The Limiñanas - Mai 2017 Le Plan Ris-Orangis - Interview - La Grosse Radio Rock - Ecouter du Rock - Webzine Rock », sur www.lagrosseradio.com (consulté le 22 janvier 2018)
  8. « The Limiñanas : “L’histoire d’un môme dans un lycée des années 1980-90…” », magic, revue pop moderne,‎ (lire en ligne, consulté le 21 janvier 2018)
  9. « The Limiñanas, ce groupe de Cabestany que "le monde entier nous envie" », Lindependant.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 21 janvier 2018)
  10. (en-US) « Music by The Liminanas », sur Tunefind (consulté le 3 février 2019)
  11. « «Diabolique» de L'Épée raconte les sixties qui n'ont jamais existé », sur Slate.fr, (consulté le 8 septembre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]