Brandon Silvestry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Brandon Silvestry
Kaval.jpg

Brandon Silvestry à la Florida Championship Wrestling.

Données générales
Nom de naissance
Brandon Silvestry
Nom(s) de ring
Kwik Kick
Quick Kick
Low-Key
Loki
Lo Ki
Low-Ki
Low Ki
Senshi
Kaval
Nationalité(s)
Naissance
Taille
5 8 (1,73 m)[1]
Poids
170 lb (77 kg)[1]
Catcheur en activité
Fédération(s)
Entraîneur(s)
Carrière pro.
10 octobre 1998 - aujourd'hui

Brandon Silvestry (né le à Brooklyn, New York), est un catcheur américain d'origine portoricaine. Il est plus connu sous divers pseudonymes, notamment ceux de Kaval (à la World Wrestling Entertainment (WWE), Low Ki (sur le circuit indépendant, au Japon) ou encore Senshi (à la Total Nonstop Action Wrestling).

En 2002, il est devenu le premier champion du monde de la Ring of Honor et a également été deux fois champion de la division X de la TNA et trois fois champion du monde par équipe de la NWA. Il a aussi travaillé au Japon, d'abord à la Pro Wrestling Zero1 où il a été champion poids lourds junior et champion par équipe des poids légers avec Leonardo Spanky, et après un passage à la Pro Wrestling NOAH a rejoint la New Japan Pro Wrestling où il a remporté à trois reprises le championnat poids lourds juniors.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts (1998-2002)[modifier | modifier le code]

Silvestry prend le nom de ring de Low Ki et commence le catch avec la Jersey All Pro Wrestling (JAPW), une fédération du New Jersey. Il y fait son premier match le 25 septembre 1998, et perd avec Ron Zombie un match pour le championnat par équipe face à Homicide et Kane D[2]. Le 9 juillet 1999, il perd un match pour le championnat lourds-légers de la JAPW face à Chino Martinez[3]. Il rate une deuxième chance pour décrocher ce titre en perdant le match contre Billy Reil[4], le 24 septembre de la même année. Quelques jours plus tard, il remporte son premier titre lors d'un spectacle de la Future Wrestling Alliance (FWA), une fédération de Pennsylvanie, où il devient champion poids lourds de cette fédération en battant Mike Quackenbush[5] et perd son titre le 20 novembre dans un match revanche[6]. Il retourne à la JAPW où il tente de remporter le championnat poids lourds de Don Montoya sans succès le 17 décembre[7].

Le 8 janvier 2000, il participe à un spectacle de la Combat Zone Wrestling, une fédération de Pennsylvanie. Ce jour-là, il perd un match pour le championnat poids lourds junior face à Ric Blade[8]. Le 25 février, il perd un match pour le championnat poids lourds de la JAPW face à Don Montoya[9]. Le 7 août, il apparaît dans un match non retransmis de la World Wrestling Federation lors d'un enregistrement de WWF Jakked où il utilise le nom de Loki, et perd avec Vincent Goodnight un match en équipe face à Pete Gas et Rodney[10]. Il a été, par la suite, contacté à plusieurs reprises pour travailler à la WWF[1].

Le 23 février 2001, il participe à un spectacle de l'Impact Championship Wrestling (ICW), une fédération new-yorkaise, où il bat par disqualification Xavier pour le championnat du monde de cette fédération[11]. Le lendemain, il participe à un tournoi organisé par l'East Coast Wrestling Association dans le Delaware où il perd en finale face à American Dragon[12]. Le 26 mai, il perd un match pour le championnat du monde de la ICW face à Xavier[13] et remporte finalement ce titre le 30 juin lors d'un ladder match[14]. Entre temps, il a remporté le Championnat du monde poids lourds de la Future Of Wrestling, une fédération de Floride, le 16 juin en battant Billy Fives[15] et perd ce titre le lendemain lors d'un match de revanche[16]. Le 7 juillet à la JAPW, il remporte le titre de champion des lourds-légers et le championnat poids lourds[17]. Il perd le championnat poids lourds de la JAPW le 18 août face à Homicide en même temps que son titre des lourds-légers que récupère Xavier[18].

Ring of Honor (2002-2006)[modifier | modifier le code]

Low-Ki fait ses débuts à la Ring of Honor (ROH) le 23 février 2002 lors du show The Era of Honor Begins, le premier spectacle de cette fédération, où il bat American Dragon et Christopher Daniels[19]. Il participe au tournoi pour désigner le premier champion du monde de la ROH où il bat Prince Nana puis Amazing Red le 22 juin[20]. La finale a lieu cinq jours plus tard et il remporte le titre dans un Four-way Iron Man match d'une heure face à Christopher Daniels, Doug Williams et Spansky[21]. Il défend pour la première fois son titre face à A.J. Styles le 24 août[22]. Le 21 septembre 2002, à Unscripted, il perd son titre face à Xavier[23]. Le 9 novembre, il tente avec Doug Williams et Homicide de remporter le championnat par équipe de la ROH face à Samoa Joe, Christopher Daniels et Donovan Morgan, mais sans succès[24].

Le 11 janvier 2003, il fait équipe avec A.J. Styles et remporte un match sans disqualification face à Christopher Daniels et Donovan Morgan[25]. Le 8 février, pour le premier anniversaire de la fédération, il participe avec A.J. Styles à un Three Way match pour désigner le concurrent pour le Championnat du monde de la ROH remporté par Paul London[26]. Il revient ensuite à la ROH le 19 juillet à Death Before Dishonor, où il a vaincu Deranged[27]. Le 16 août lors de son match face à Danny Maff, il porte un coup de pied qui met K.O son adversaire[28]. Quelques jours plus tard, il s'est excusé publiquement pour avoir mis K.O Danny Maff et son agression envers un des cameramen après ce match, brisant le code d'honneur de cette fédération[29].

Il revient le 14 février 2004 où il participe à un Four Corner Survival pour le Championnat du monde de la ROH face à Dan Maff et BJ Whitmer, remporté par le champion de la ROH Samoa Joe[30]. Il réapparaît le 23 juillet à Death Before Dishonor II où avec Rocky Romero, il remporte un match en équipe face à Dan Maff et BJ Whitmer. Plus tard dans la soirée, il intervient avec son équipier lors du match de championnat de Samoa Joe face à Homicide en faveur de ce dernier, et l'arbitre leur ordonne de quitter les abords du ring. Après le match, ils reviennent attaquer Joe qui a conservé son titre[31]. Le lendemain, il vainc Mark Briscoe grâce à l'intervention de Julius Smokes en fin de match[32]. Cela amène les Briscoe Brothers (Mark et Jay Briscoe) à affronter Low Ki et Homicide à Testing The Limit le 7 août, match que les frères Briscoe ont remporté[33].

À Weekend of Thunder Night 2 le 6 novembre, il entame une rivalité avec Bryan Danielson, qui est son partenaire ce jour-là lors d'un match face à Samoa Joe et Jushin Liger. Low Ki et Danielson perdent le match et Low Ki blâme son partenaire[34]. Le 4 décembre, à All Star Extravaganza II, Danielson bat Homicide et ce soir-là, Low Ki participe à un match qui l'oppose à Austin Aries afin de désigner le challenger pour le championnat du monde de la ROH ; le match se termine par un No contest. Les officiels décident de faire continuer le match, mais Low-Ki refuse et Austin Aries est alors déclaré vainqueur[35]. Il affronte Bryan Danielson le 26 décembre à Final Battle pour un match contre Samoa Joe, mais Low Ki se fait disqualifier après avoir attaqué l'arbitre[36]. Deux jours plus tard, il est suspendu par la Ring of Honor pour ne pas avoir respecté le code d'honneur de la fédération ; il s'agissait en fait d'une mise en scène pour donner une « raison officielle » à l'absence du catcheur parti au Japon à la Pro Wrestling NOAH[1].

Il revient en 2005 à la Ring of Honor le 7 mai à Manhattan Mayhem, où il fait équipe avec Homicide et remporte le match les opposant à Jay Lethal et Samoa Joe[37]. Il commence une rivalité avec Lethal qu'il affronte le 18 juin à Death Before Dishonor III, mais à la suite de l'intervention de Julius Smokes en sa faveur, Low Ki est disqualifié[38]. Les deux hommes s'affrontent à nouveau le 12 août à Redemption, et le match se termine en No contest après que Low Ki ait poussé l'arbitre[39]. Finalement, le 17 septembre à Glory By Honor IV, Low Ki remporte un match contre Jay Lethal dans un Fight Without Honor match, et plus tard dans la soirée Lethal demande un match revanche face à Low-Ki qu'il remporte[40]. Le 17 décembre 2005, à Final Battle 2005, il lance un défi à Kenta pour le titre de champion-poids lourds juniors GHC de la Pro Wrestling NOAH, mais perd ce match[41]. Le 27 janvier 2006 à Tag Wars, il gagne un match face à Christopher Daniels[42], et l'emporte le lendemain à Dissension face à Jack Evans[43]. En février, il est annoncé qu'il ne reviendra plus à la Ring of Honor, car il n'est pas tombé d'accord avec les dirigeants sur la négociation de son contrat avec la ROH[44].

Total Nonstop Action Wrestling (2002–2003)[modifier | modifier le code]

Il apparaît lors du premier match diffusé de la Total Nonstop Action Wrestling (TNA) le 19 juin 2002 où il fait équipe avec A.J. Styles et Jerry Lynn et perd face aux Flyinn Elvis (Jimmy Yang, Jorge Estrada et Sonny Siaki)[45]. La semaine suivante, il participe avec Styles, Lynn et Psicosis à un Fatal four-way match à élimination après deux tombés pour désigner le premier champion de la division X, titre remporté par A.J. Styles[46]. Il remporte le 10 juillet un match à six éliminations face à Christopher Daniels, Elix Skipper, Jerry Lynn, Kid Romeo et Tony Mamaluke pour devenir challenger pour le championnat de la division X[47]. La semaine suivante il perd son match de championnat face à A.J. Styles[48]. Il remporte finalement le titre de champion de la division X de Styles le 7 août dans un Three Way Match avec Jerry Lynn[49]. Il défend son titre la semaine suivante dans un Four-way match à élimination face à Jimmy Yang, Jorge Estrada et Sonny Siaki[50] puis dans un autre Four-way match à élimination face à Joel Maximo, Jose Maximo et Amazing Red[51] avant de perdre son titre le 28 août dans Triple Threat ladder match avec A.J. Styles remporté par Jerry Lynn[52].

Le 25 septembre, il perd un match au meilleur des trois tombés face à A. J. Styles pour désigner le challenger pour le championnat de la division X[53]. Une semaine plus tard il perd un match pour le championnat du monde poids lourds de la National Wrestling Alliance (NWA) face à Ron Killings[54]. Le 9 octobre, il perd un Fatal four way Iron man match de 15 minutes face à Kid Kash, Tony Mamaluke, remporté ultérieurement par Ace Steel. Il gagne par disqualification un match face à ce dernier[55].

Le 18 décembre, il participe à un match en équipe avec Christopher Daniels et Elix Skipper. Ensemble, ils remportent leur match face à Amazing Red, Joel et Jose Maximo[56]. Rapidement ils décident de former un clan nommé Triple X. Ils ont eu une brève rivalité avec Jeff Jarrett qui les bat tous les trois durant un gauntlet match le 8 janvier 2003[57]. Une semaine plus tard Triple X et Vince Russo remportent un match en équipe face à Jarrett, Dusty Rhodes et les Road Warriors (Road Warrior Hawk et Road Warrior Animal)[58]. Avec Skipper, il devient champion par équipe de la NWA à la suite de leur victoire face à America's Most Wanted (Chris Harris et James Storm) le 22 janvier[59]. Leur première défense de titre la semaine suivante face à Brian Lee et Slash se termine par un double tombé,avec Slash qui tombe Skipper et Low Ki qui attaque Lee. Cela a amené Scott Armstrong à retirer le titre[60]. Un tournoi pour désigner les nouveaux champions par équipe débute alors, avec Triple X qualifiés d'office en finale du fait qu'ils soient les anciens champions légitimes, affronte America's Most Wanted le 12 mars. Avec Christopher Daniels, il remporte une deuxième fois le championnat du monde par équipe de la NWA[61]. La semaine suivante, ils défendent avec succès leur titre par équipe, avec Elix Skipper, face à Brian Lee et Slash[62]. L'équipe perd le titre le 16 avril 2003 quand Jerry Lynn et Amazing Red gagnent contre Christopher Daniels et Elix Skipper[63]. Lo-Ki revient après une tournée au Japon le 7 mai et perd avec Elix Skipper un match en équipe face à A.J. Styles et D-Lo Brown. Plus tard durant la soirée Christopher Daniels remporte au nom de Triple X le championnat du monde par équipe de la NWA, en remportant par disqualification un match à handicap face à Jerry Lynn et Amazing Red[64].

Le 13 août, il perd face à A.J. Styles dans un match pour le championnat du monde poids lourds de la NWA[65].

Le 5 novembre, il participe à une bataille royale avec Christopher Daniels, Chad Collyer, Chris Sabin, Jonny Storm, Shark Boy, Sonjay Dutt et un catcheur masqué qui se fait appeler X qui fait partie des trois matchs pour déterminer le challenger pour le championnat de la division X de Michael Shane. Daniels et Low Ki travaillent ensemble pendant le match, mais après que Daniels ait tenté d'éliminer son ancien équipier en tentant d'éliminer Sabin, leur alliance prend fin et Chris Sabin profite de leur mésentente pour les éliminer tous les deux d'un coup, ce match est donc remporté par X[66]. La semaine suivante, les deux anciens équipiers s'affrontent dans un match et Christopher Daniels l'emporte. Low Ki perd ainsi sa chance de participer à la manche finale désignant le challenger[67]. Le 3 décembre il devient challenger pour le championnat de la division X à la suite de sa victoire face à Christopher Daniels et Kid Kash et plus tard dans la soirée il attaque Daniels dans les coulisses[68]. Il perd son match de championnat face à Michael Shane deux semaines plus tard. Après le match, il attaque Traci et son adversaire mais Shane Douglas intervient et il est ensuite attaqué par Elix Skipper, Chris Sabin et Christopher Daniels. Ce soir-là, il est annoncé que Low Ki aura un autre match de championnat le 7 janvier 2004 auquel participera en plus de Michael Shane, Chistopher Daniels et Chris Sabin, ce match sera un Ultimate X match[69].

Chris Sabin remporte ce match de championnat le 7 janvier 2004[70]. La semaine suivante Low Ki participe à un Tree way match face à Christopher Daniels et Michael Shane remporté par ce dernier qui fait le tombé sur Low Ki[71].

Il retourne à la TNA après une tournée au Japon le 24 mars où il participe avec Christopher Daniels au tournoi pour désigner les nouveaux champions du monde par équipe de la NWA et ce soir-là ils battent Michael Shane et Shane Douglas au premier tour[72]. Ils battent Andy Douglas et Chase Stevens une semaine plus tard pour se qualifier en finale du tournoi[73] et perdent la finale face à Dallas et Kid Kash le 7 avril[74].

Japon (2002–2009)[modifier | modifier le code]

Low Ki fait sa première apparition au Japon dans la Pro Wrestling ZERO-ONE en septembre 2002 où il perd le 12 un match en équipe avec Yoshihito Sasaki face à Leonardo Spanky et Naohiro Hoshikawa[75]. Trois jours plus tard il remporte le titre de champion poids lourds junior de cette fédération en battant Leonardo Spanky[76]. Il défend son titre avec succès le 26 octobre face à Naohiro Hoshikawa[77] ainsi que le 5 janvier 2003 face à A.J. Styles[78]. Le 4 avril, il défend encore une fois son titre avec succès face à Kid Vicious[79] et le conserve le 5 mai face à Tatsuhito Takaiwa[80]. Le 5 août il garde son titre après avoir vaincu Yoshihito Sasaki[81] et le conserve le 27 face à Naohiro Hoshikawa[82]. Il perd finalement son titre le 31 août face à Wataru Sakata et pendant ce match, il se brise la mâchoire et est donc par la suite absent des rings[83].

Il revient sur les rings après sa blessure à la ZERO-ONE le 10 octobre où il perd avec The Predator un match en équipe face à Mike Knox et Steve Corino[84]. Deux jours plus tard, il apparaît à la All Japan Pro Wrestling où il participe à cinq matchs[85]. Le 23 janvier 2004 avec Josh Daniels, il perd un match pour le championnat par équipe des poids légers de la National Wrestling Alliance face à Dick Togo et Ikuto Hidaka[86]. Il remporte finalement ce titre avec Leonardo Spanky comme équipier face à ces mêmes adversaires le 19 février[87]. Ils défendent avec succès leur titre dix jours plus tard face à A.J. Styles et Frankie[88]. Ils défendent avec succès leur titre aux États-Unis à la Pro Wrestling WORLD-1, la branche américaine de la Pro Wrestling ZERO-ONE, face à Ikuto Hidaka et Minoru Fujita le 10 avril[89]. Après avoir défendu leur titre à leur retour au Japon le 30 avril face à Jun Kasai et Sonjay Dutt[90] Low Ki et Leonardo Spanky perdent leur titre le 4 juin face à Tatsuhito Takaiwa et Tomohiro Ishii[91].

En août 2004, il quitte la Pro Wrestling ZERO-ONE pour la Pro Wrestling NOAH. Le 10 septembre il y perd un match pour le championnat poids lourds juniors GHC face à Yoshinobu Kanemaru[92]. Le 27 août 2005 avec Richard Slinger il perd un match pour le championnat par équipe des poids lourds junior de la GHC face à Takashi Sugiura et Yoshinobu Kanemaru[93]. Il quitte cette fédération le 4 juin 2006 pour retourner aux États-Unis où il travaille principalement pour la Total Nonstop Action Wrestling. Son dernier match dans cette fédération est un match par équipe avec Junji Izumida et Yoshinobu Kanemaru face à Ippei Ota, Kishin Kawabata et Masao Inoue que son équipe remporte[94].

Retour à la Total Nonstop Action Wrestling (2006–2008)[modifier | modifier le code]

À Lockdown le 23 avril 2006, Christopher Daniels doit faire face à un adversaire mystère dans un match en cage, il s'agit de Low-Ki, qui désormais utilisera le nom de ring Senshi (en japonais le guerrier) à la Total Nonstop Action Wrestling et ce soir là Senshi remporte le match[95]. Le 25 mai à Impact, il bat Jay Lethal, Alex Shelley, et Shark Boy dans un Four way match[96]. Le 18 juin à Slammiversary il bat Sonjay Dutt, Alex Shelley, Shark Boy, Petey Williams et Jay Lethal et devient challengeur pour le championnat de la division X[97]. Il a son match de championnat le 22 juin 2006 qu'il remporte face à Samoa Joe et Sonjay Dutt après avoir porté le tombé sur Dutt[98].

Il défend avec succès son titre à Victory Road face à Kazarian le 16 juillet[99] puis le 13 août à Hard Justice cette fois dans un Three-way dance match face à Jay Lethalet Petey Williams[100]. Il conserve son titre face à Shark Boy à Xplosion le 25 août[101]. Après avoir conservé son titre face à Chris Sabin le 24 septembre à No Surrender[102] il perd son titre face à ce dernier à Bound for Glory le 22 octobre[103].

Le 26 octobre, il participe à une bataille royale inversée où il n'a pas pu monter sur le ring[104], ce match est selon le Wrestling Observer Newsletter le pire match de l'année[105],[106]. À Turning Point, il remporte un match à cinq éliminations face à Alex Shelley, Austin Starr, Jay Lethal et Sonjay Dutt qui compte pour le Paparazzi Championship Series, une compétition opposant les catcheurs de la division X[107].

Le 24 janvier 2007, il perd un Fatal four-way match face à Austin Starr, Chris Sabin et Jerry Lynn, remporté par ce dernier[108]. Le 12 février à Against All Odds l'emporte face à Starr[109]. Dix jours plus tard il participe à un Ladder match pour désigner le challengeur pour le championnat de la division X face à Austin Starr, Jay Lethal, Sonjay Dutt et Jerry Lynn remporté par ce dernier[110]. Le 11 mars à Destination X, il remporte un Cross-face chickenwing submission match[Notes 1] face à Austin Starr[111]. Sa rivalité avec Starr continue et il remporte le 5 avril un Submission match face à ce dernier avant de le battre dans un match en cage à Lockdown arbitré par Bob Backlund[112],[113].

Le 26 avril, il fait équipe avec Shark Boy dans un Fatal four-way tag team match où l'équipe gagnante a un match pour le championnat de la division X de la TNA qui est remporté par Sonjay Dutt et Jay Lethal[114]. Le 13 mai à Sacrifice il participe à un Fatal four-way match face à Alex Shelley et Tiger Mask remporté par Jerry Lynn[115]. Il fait équipe avec Rhino à Slammiversary le 17 juin où ils remportent leur match face à Hernandez et Homicide[116].

Le 15 juillet, il participe ensuite à l'Ultimate X Gauntlet match à Victory Road remporté par Christopher Daniels et après le match lui et Elix Skipper célèbrent la victoire de leur ancien équipier de Triple X[117]. Ils font à nouveau équipe le 19 juillet où ils remportent leur match face à Serotonin (Raven, Havok (en) et Martyr)[118].

Pro Wrestling Guerrilla (2008)[modifier | modifier le code]

Son passage, bien que bref, sera prolifique puisqu'il remporte le titre PWG World Championship le 5 janvier 2008, des mains de Bryan Danielson. Low Ki laissera tomber ce titre après une blessure. Lors de All Star Weekend Night 2, il perd contre Claudio Castagnoli et ne remporte pas le PWG Heavyweight.

World Wrestling Entertainment (2008-2010)[modifier | modifier le code]

Florida Championship Wrestling (2008-2009)[modifier | modifier le code]

Low Ki apparaît le 7 novembre 2008 à SmackDown dans un dark match, perdant contre le WWE Tag Team Champion Primo. Low Ki remporte ensuite un match contre Trent Beretta à la Florida Championship Wrestling le 8 janvier 2009. Il annonce ensuite sur son site officiel qu'il a signé un contrat avec la World Wrestling Entertainment. Dans un premier temps, il lutte sous le nom Kawal - « Soldat » dans la langue tagalog - à la FCW, territoire de développement de la WWE, mais change plus tard pour Kaval. En janvier 2009, il prend une pause de la FCW en raison d'une blessure à la jambe et est éloigné des rings jusqu'à la fin octobre. Le 24 novembre, Kaval bat Paul Burchill dans un dark match avant les tapings SmackDown / ECW. Le 8 décembre, il est battu par Goldust dans un autre match sombre. Sur l'édition 7 février de la FCW, il bat Bryan Danielson (il s'agissait d'un premier match) et le 8 février, il gagne un Fatam 4 Way Match contre Alberto Banderas, Wade Barrett et Michael Tarver pour devenir l'aspirant numéro pour le FCW Heavyweights Championship détenu par Justin Gabriel. Kaval affronte le FCW Heavyweight Champion Justin Gabriel mais perd le match. Le 15 juillet, Kaval et Michael McGillicutty battent Los Aviadores (Hunico et Epico) pour remporter les FCW Tag Team Championship. Kaval et Michael McGillicutty perdent les titres le lendemain contre Los Aviadores.

Participation à NXT Saison 2 et Vainqueur de NXT (2010)[modifier | modifier le code]

Il est annoncé le 1er juin que Kaval serait un participant dans la deuxième saison de NXT, avec la Team Lay-Cool (Michelle McCool et Layla) comme ses mentors de l'intrigue. Il fait ses débuts dans l'épisode du 8 juin de NXT, mais n'a pas participé à un match. Il est battu le 15 juin à NXT par Alex Riley, alors à ses débuts, et perd la semaine suivante contre Eli Cottonwood. Le 29 juin, Kaval fait équipe avec Michael McGillicutty et Lucky Cannon contre Alex Riley, Eli Cottonwood et Titus O'Neil, match qu'il remporte, lui donnant sa première victoire sur NXT. Plus tard cette nuit-là, il est été classé à la tête du sondage. Quatre semaines plus tard, le 27 juillet, il chute à la deuxième place dans un second sondage, derrière McGillicutty. Le 9 août, les recrues apparaissent dans un Six Man Tag Team Match à Raw, que l'équipe de Kaval perd. Après le match, il est attaqué par Sheamus. La nuit suivante sur NXT, l'équipe de Kaval a remporté un match revanche lorsque Kaval bat McGillicutty. Dans le sondage plus tard cette nuit-là, Kaval reprend le premier rang. Kaval remporte la deuxième saison de NXT le 31 août, avec McGillicutty et Alex Riley respectivement aux deuxième et troisième places. À la suite de l'annonce de sa victoire, il est attaqué par tous les anciens participants de la saison 2 de NXT.

Après sa victoire de NXT, Kaval est transféré à la division Smackdown.

SmackDown (2010)[modifier | modifier le code]

Après sa victoire à NXT, Kaval intègre SmackDown. Après plusieurs apparitions avec ses anciens pros LayCool, il est battu lors de son premier match par Drew McIntyre, lors du SmackDown du 7 septembre. Il enchaîne ensuite les défaites au fil des semaines, sans parvenir à remporter un seul match. Lors du SmackDown du 15 octobre, il résiste pendant cinq minutes face au Big Show lors d'un défi spécial, remportant sa place pour l'équipe de SmackDown à Bragging Rights, mais perd cependant sa place dans l'équipe contre Tyler Reks qui le défie et le bat juste après pour s'emparer de sa place dans l'équipe. Lors du SmackDown du 19 novembre, il remporte sa première victoire à SmackDown en battant le champion intercontinental, Dolph Ziggler, dans un match, il déclare après qu'il utilise sa "récompense" de gagnant de la saison 2 de NXT (un match pour un titre de son choix) pour obtenir une chance pour le titre lors de Survivor Series. Lors du pay-per-view, Ziggler le bat avec un petit paquet. Lors du Smackdown du 3 décembre, MVP et lui perdent contre Dolph Ziggler et Drew McIntyre. Après le match, MVP et lui se font attaquer par Kane. Son dernier match à Smackdown est annoncé contre Drew McIntyre, mais le match n'a pas le temps de débuter que ce dernier attaque Kaval et quitte le ring.

Le 23 décembre, Kaval quitte la WWE, d'un commun accord avec le staff de la WWE, qui n'aurait eu aucun plan le concernant.

Retour à la Total Nonstop Action Wrestling (2011)[modifier | modifier le code]

Il revient avec le nom de Low Ki, le 30 juin à Impact Wrestling, dans un match de qualification pour un contrat dans la X Division à la TNA qui se déroulera lors de Destination X (2011) et bat Matt Bentley et Jimmy Yang. Lors de Destination X, il perd contre Austin Aries dans un match qui comprenait aussi Zema Ion et Jack Evans.

Retour à la Total Nonstop Action Wrestling (2014-2015)[modifier | modifier le code]

TNA X Division Champion, The BDC et Départ (2014-2015)[modifier | modifier le code]

Après être apparu à la Dragon Gate USA dans des spectacles en marge de WrestleMania XXX le 4 où il perd face à Trent Barreta[119] et le lendemain où il remporte un match face à Johnny Gargano[120], il fait son retour à la Total Nonstop Action Wrestling (TNA) à One Night Only où il remporte un match simple face à Chris Sabin. En fin de soirée, il remporte un Ultimate X match face à Ace Vetter, Rashad Cameron et Sonjay Dutt[121].

Il quitte la TNA le 25 juin 2015[122].

Retour à Impact Wrestling (2017-...)[modifier | modifier le code]

Retour et X Division Champion (2017-...)[modifier | modifier le code]

Il fait son retour à Impact Wrestling après 2 ans d'absence avec un personnage inspiré d'Hitman, il remporte son 5e X Division Championship en battant Trevor Lee, Andrew Everett, Suicide, Dezmond Xavier et Sonjay Dutt. Durant le match, les catcheurs se sont réunis pour infliger un quadruple dropkick sur Trevor Lee. Au moment de retomber sur le ring, le genou de Low Ki a accidentellement frappé l'œil de Sonjay Dutt, l'incapacitant pour la suite du match.

Les semaines suivantes, un angle autour de cet accident s'est construit, et un match Low Ki vs Sonjay Dutt fut prévu pour les enregistrements de Impact Wrestling en Inde, match que Dutt remporta.

Low Ki fit un heel-turn lors de l'officialisation d'un match de revanche en attaquant Sonjay Dutt, mais le passage à tabac fut interrompu par Matt Sydal. Low Ki perdit le match de retour contre Sonjay Dutt.

Lors du Impact Wrestling du 3 Août, il fut révélé comme le nouveau membre de la faction LAX, en intervenant dans le match du groupe contre Alberto El Patron, son frère e son père. Après la victoire de LAX, Low Ki prit les 2 ceintures de championnat appartenant à El Patron, laissant penser qu'il se tourne vers le Impact Wrestling championship et le GWF championship.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Prises de finition
    • Dragon Clutch
    • Ghetto Stomp / Warrior's Way (Diving Foot Stomp)
    • Phoenix Splash (Corkscrew 450° splash)

Palmarès[modifier | modifier le code]

Low Ki après avoir remporté la PWG Battle of Los Angeles en 2008.
  • East Coast Wrestling Association
    • 2 fois ECWA Tag Team Champion avec American Dragon (1) et Xavier (1)
    • ECWA Hall of Fame (2007)
    • Super 8 Tournament (2001)
  • Future of Wrestling
    • 1 fois FOW Heavyweight Champion
  • Future Wrestling Alliance
    • 1 fois FWA Heavyweight Champion
  • Impact Championship Wrestling
    • 1 fois ICW Champion
  • Independent Wrestling Association Mid-South
    • Ted Petty Invitational (2006)
  • International Wrestling Cartel
    • 1 fois IWC Super Indies Champion
  • Jersey All Pro Wrestling
    • 3 fois JAPW Heavyweight Champion
    • 1 fois JAPW Light Heavyweight Champion
    • JAPW Hall of Fame (2016)
  • Jersey Championship Wrestling
    • 1 fois JCW Champion
    • 1 fois JCW Tag Team Champion avec Mafia
  • Long Island Wrestling Federation
    • 1 fois LIWF Light Heavyweight Champion
  • Midwest Championship Wrestling
    • 1 fois MCW Tag Team Champion avec Airborne
  • Pro Wrestling ZERO-ONE
    • 1 fois NWA International Lightweight Tag Team Champion avec Leonardo Spanky
    • 1 fois NWA/UPW/ZERO-ONE International Junior Heavyweight Champion
  • Première Wrestling Federation
    • 1 fois PWF Heavyweight Champion
  • Pro Wrestling WORLD-1
    • 1 fois WORLD-1 Openweight Champion
  • USA Pro Wrestling
    • 1 fois USA Pro Tag Team Champion avec Xavier
  • World Xtreme Wrestling
    • 1 fois WXW Cruiserweight Champion

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ce match se remporte quand l'un des participants fait abandonner son adversaire en utilisant cette prise de soumission et seulement cette prise.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Profil de Kaval », sur Online World of Wrestling (consulté le 24 mai 2014)
  2. (en) « JAPW 25.09.1998 », sur Cagematch (consulté le 25 mai 2014)
  3. (en) « JAPW Scar Wars 1999: The Hardcore Menace 09.07.1999 », sur Cagematch (consulté le 25 mai 2014)
  4. (en) « JAPW 24.09.1999 », sur Cagematch (consulté le 25 mai 2014)
  5. (en) « FWA Ultimate Jeopardy 02.10.1999 », sur Cagematch (consulté le 25 mai 2014)
  6. (en) « FWA Apocalypse 20.11.1999 », sur Cagematch (consulté le 25 mai 2014)
  7. (en) « JAPW Seasons Beatings 1999 17.12.1999 », sur Cagematch (consulté le 25 mai 2014)
  8. (en) « CZW Bloodbath 2000 », sur Cagematch (consulté le 25 mai 2014)
  9. (en) « JAPW Valentine's Day Massacre 2000 », sur Cagematch (consulté le 25 mai 2014)
  10. (en) « WWF Jakked #50 07.08.2000 », sur Cagematch (consulté le 25 mai 2014)
  11. (en) « ICW Hostile Intentions », sur Cagematch (consulté le 25 mai 2014)
  12. (en) « ECWA 5th Annual Super 8 Tournament », sur Cagematch (consulté le 25 mai 2014)
  13. (en) « ICW Expect The Unexpected », sur Cagematch (consulté le 25 mai 2014)
  14. (en) « ICW Last Stand At The Elk's », sur Cagematch (consulté le 25 mai 2014)
  15. (en) « FOW Tables & Turmoil », sur Cagematch (consulté le 25 mai 2014)
  16. (en) « FOW 17.06.2001 », sur Cagematch (consulté le 25 mai 2014)
  17. (en) « JAPW Royal Consequences », sur Cagematch (consulté le 25 mai 2014)
  18. (en) « JAPW The Hit Squads Revenge: The Body Count Continues », sur Cagematch (consulté le 25 mai 2014)
  19. (en) « Ring of Honor - The Era of Honor Begins », sur Online World of Wrestling (consulté le 24 mai 2014)
  20. (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: Ring of Honor - Road to the Title », sur 411 mania, (consulté le 25 mai 2014)
  21. (en) Bob Barron, « 411 Video Review: Ring Of Honor: Crowning A Champion. », sur 411 mania, (consulté le 25 mai 2014)
  22. (en) Ollie Sutherland, « Ring of Honor DVD Review: Honor Invades Boston, 8/24/02 », sur Inside Pulse, (consulté le 25 mai 2014)
  23. (en) Derek Burgan, « DVD Review: Burgan Reviews ROH Unscripted - Tag Title Tournament, Xavier, Low Ki », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 25 mai 2014)
  24. (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: Ring of Honor - All-Star Extravaganza », sur 411 mania, (consulté le 26 mai 2014)
  25. (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: Ring of Honor — Revenge on the Prophecy », sur 411 mania-consulté le=26 mai 2014,
  26. (en) « Ring of Honor - Anniversary Show », sur Online World of Wrestling (consulté le 26 mai 2014)
  27. (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: Ring of Honor - Death Before Dishonor », (consulté le 28 mai 2014)
  28. (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: Ring of Honor — Bitter Friends, Stiffer Enemies », sur 411 mania, (consulté le 28 mai 2014)
  29. (en) Low Ki, « Low Ki issues apology for his post-match actions last Saturday », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 28 mai 2014)
  30. (en) Andrew Shillinglaw, « ROH: Second Anniversary Show 2/14/04 », sur 411 mania, (consulté le 28 mai 2014)
  31. (en) Andrew Shillinglaw, « ROH – Death Before Dishonor II Pt. 1, July 23, 2004, Wauwatosa, Wisconsin », sur 411 mania, (consulté le 28 mai 2014)
  32. (en) Andrew Shillinglaw, « ROH – Death Before Dishonor II Pt. 2, July 24, 2004, Chicago Ridge, Illinois », sur 411 mania, (consulté le 28 mai 2014)
  33. (en) Andrew Shillinglaw, « ROH – Testing The Limit, August 7, 2004, Philadelphia, Pennsylvania », sur 411 mania, (consulté le 28 mai 2014)
  34. (en) Andrew Shillinglaw, « ROH – Weekend Of Thunder Night 2: November 6, 2004, Elizabeth, New Jersey », sur 411 mania, (consulté le 28 mai 2014)
  35. (en) Andrew Shillinglaw, « ROH: All Star Extravaganza II: December 4, 2004: Elizabeth, New Jersey », sur 411 mania, (consulté le 28 mai 2014)
  36. (en) Andrew Shillinglaw, « ROH: Final Battle 2004: December 26, 2004: Philadelphia, Pennsylvania », sur 411 mania, (consulté le 28 mai 2014)
  37. (en) Jake Ziegler, « A2Z Analysiz: ROH Manhattan Mayhem (Austin Aries, Alex Shelley) », sur Inside Pulse, (consulté le 29 mai 2014)
  38. (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: Ring of Honor — Death Before Dishonor III », sur 411 mania, (consulté le 29 mai 2014)
  39. (en) Todd LeFurgey, « Tape Review: ROH, "Redemption," August 12, 2005 featuring Punk vs. Gibson vs. Joe vs. Daniels », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 29 mai 2014)
  40. (en) Andrew Shillinglaw, « ROH Glory by Honor IV DVD Review », sur 411 mania, (consulté le 29 mai 2014)
  41. (en) Andrew Shillinglaw, « ROH - Final Battle 2005 DVD Review », sur 411 mania, (consulté le 29 mai 2014)
  42. (en) Chris Vetter, « Tape Review: ROH, "Tag Wars 2006," Jan. 27, 2006, with Danielson & Lethal vs. Strong & Aries, Daniels vs. Low Ki », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 29 mai 2014)
  43. (en) Chris Vetter, « Tape Review: ROH, "Dissension," Jan. 28, 2006, with Styles vs. Danielson, Sydal vs. Daniels », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 29 mai 2014)
  44. (en) Big Andy Mac, « Moments Ago: Doomsday for RoH », sur Inside Pulse, (consulté le 29 mai 2014)
  45. (en) Wade Keller, « PWTORCH FLASHBACK - TNA's first-ever show 10 years ago today (06-19-02): Shamrock captures NWA Title; Roundtables », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 25 mai 2014)
  46. (en) Nick Bazar, « The Wrestling Bazaar: NWA/TNA Weekly PPV #2 », sur 411 mania, (consulté le 25 mai 2014)
  47. (en) Nick Bazar, « The Wrestling Bazaar: NWA/TNA Weekly PPV #4 », sur 411 mania, (consulté le 26 mai 2014)
  48. (en) « NWA: Total Nonstop Action PPV July 17, 2002 », sur Online World of Wrestling-consulté le=26 mai 2014
  49. (en) Nick Bazar, « The Wrestling Bazaar: NWA/TNA Weekly PPV #8 », sur 411 mania, (consulté le 26 mai 2014)
  50. (en) Nick Bazar, « The Wrestling Bazaar: NWA/TNA Weekly PPV #9 », sur 411 mania, (consulté le 26 mai 2014)
  51. (en) Nick Bazar, « The Wrestling Bazaar: NWA/TNA Weekly PPV #10 », sur 411 mania, (consulté le 26 mai 2014)
  52. (en) Nick Bazar, « The Wrestling Bazaar: NWA/TNA Weekly PPV #11 », sur 411 mania, (consulté le 26 mai 2014)
  53. (en) « NWA: Total Nonstop Action PPV September 25, 2002 », sur Online World of Wrestling (consulté le 26 mai 2014)
  54. (en) Gregg Allinson, « 10/2 NWA-TNA PPV review: Allinson's "alt perspective" report », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 26 mai 2014)
  55. (en) Mike Sempervive, « 10/9 NWA-TNA PPV review: Sempervive's detailed rundown », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 26 mai 2014)
  56. (en) Adam Martin, « Full NWA TNA PPV Results - 12/18/02 (Last TNA show of the year, more) », sur WrestleView, (consulté le 26 mai 2014)
  57. (en) « NWA: Total Nonstop Action PPV January 8, 2003 », sur Online World of Wrestling (consulté le 27 mai 2014)
  58. (en) Adam Martin, « Full NWA TNA PPV Results - 1/15/03 (Nikita Koloff debuts in TNA, more) », sur WrestleView, (consulté le 27 mai 2014)
  59. (en) Adam Martin, « Full NWA TNA PPV Results - 1/22/03 (Raven debuts in TNA + much more) », sur WrestleView, (consulté le 26 mai 2014)
  60. (en) « NWA: Total Nonstop Action PPV February 5, 2003 », sur Obsessed with Wrestling (consulté le 27 mai 2014)
  61. (en) Marc Donmoyer, « 3/12 NWA-TNA PPV review: D-Lo, Hacksaw, Topless Girl », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 27 mai 2014)
  62. (en) Adam Martin, « Full NWA TNA PPV Results - 3/19/03 (Raven is new #1 contender, more) », sur WrestleView, (consulté le 27 mai 2014)
  63. (en) Wade Keller, « KELLER'S TNA PPV REPORT 5 YRS. AGO (4-16-03): Jarrett, Styles, Sandman, D-Lo, Raven, Storm, Awesome », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 27 mai 2014)
  64. (en) Adam Martin, « Full NWA TNA PPV Results - 5/7/03 (Steiner, Buff Bagwell return + more) », sur WrestleView, (consulté le 29 mai 2014)
  65. (en) Scott Keith, « The SmarK Rant For NWA-TNA - August 13 2003 », sur 411 mania, (consulté le 29 mai 2014)
  66. (en) Wade Keller, « NOV. 5 IN HISTORY: TNA PPV 10 years ago - Sting vs. Jarrett, plus C.M. Punk in tag team match », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 30 mai 2014)
  67. (en) Damian Gonzalez, « Operation Next Level », sur Online Onslaught, (consulté le 30 mai 2014)
  68. (en) « NWA: Total Nonstop Action PPV December 3, 2003 », sur Online World of Wrestling (consulté le 30 mai 2014)
  69. (en) Jack Daniels, « 411's NWA TNA Report 12.17.03 », sur 411 mania, (consulté le 30 mai 2014)
  70. (en) Adam Martin, « Full NWA TNA PPV Results - 1/7/04 (NEW X Division Champion + Jeff Jarrett) », sur WrestleView, (consulté le 31 mai 2014)
  71. (en) Jack Daniels, « 411's NWA TNA Report 01.14.04 », sur 411 mania, (consulté le 31 mai 20014)
  72. (en) Dave Gagnon, « 411's NWA TNA PPV Report 03.24.04 », sur 411 mania, (consulté le 31 mai 2014)
  73. (en) David Miller, « 3/31 NWA-TNA PPV Review: Miller's detailed rundown », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 31 mai 2014)
  74. (en) David Miller, « 4/7 NWA-TNA PPV review: Miller's detailed rundown », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 31 mai 2014)
  75. (en) « ZERO-ONE Genesis II 2002 - Tag 1 », sur Cagematch (consulté le 30 mai 2014)
  76. (en) « ZERO-ONE Genesis II - Day 4 », sur Wrestling Data (consulté le 30 mai 2014)
  77. (en) « ZERO-ONE Improvement II 2002 - Tag 4 », sur Cagematch (consulté le 30 mai 2014)
  78. (en) « ZERO-ONE*U$A - Day 1 », sur Wrestling Data (consulté le 30 mai 2014)
  79. (en) « ZERO-ONE Spring Field 2003 - Tag 3 », sur Cagematch (consulté le 30 mai 2014)
  80. (en) « ZERO-ONE 01World », sur Cagematch (consulté le 30 mai 2014)
  81. (en) « ZERO-ONE Still Burning - Day 1 », sur Wrestling Data (consulté le 30 mai 2014)
  82. (en) « ZERO-ONE Summer Festival 2003 - Tag 4: Chu Festival III », sur Cagematch (consulté le 30 mai 2014)
  83. (en) Keith Lipinski, « Strap On, Strap Off - Latest Title Changes, This Week in History », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 29 mai 2014)
  84. (en) « ZERO-ONE Evolution 2003 - Tag 1 », sur Cagematch (consulté le 29 mai 2014)
  85. (en) « Résultats des matchs de Low Ki de juillet 2003à février 2004 », sur Cagematch (consulté le 29 mai 2014)
  86. (en) « ZERO-ONE Renovation 2004 - Tag 5 », sur Cagematch (consulté le 30 mai 2014)
  87. (en) « ZERO-ONE Embers - Day 1 », sur Wrestling Data (consulté le 30 mai 2014)
  88. (en) « ZERO-ONE Manifesto-1 », sur Cagematch (consulté le 30 mai 2014)
  89. (en) « WORLD-1 Revisited Tour - Day 3 », sur Wrestling Data (consulté le 30 mai 2014)
  90. (en) « ZERO-ONE Destructive Revolution 2004 ~ Tenka-Ichi Jr. ~ - Tag 10 », sur Cagematch (consulté le 30 mai 2014)
  91. (en) « ZERO-ONE Ambitious - Day 10 », sur Wrestling Data (consulté le 30 mai 2014)
  92. (en) Mike Campbell, « Puroresu Love: Navigation Over The Date Line 2004 », sur 411 mania, (consulté le 30 mai 2014)
  93. (en) « NOAH Shiny Navigation 2005 - Tag 7 » (consulté le 30 mai 2014)
  94. (en) « NOAH Northern Navigation '06 - Tag 12 », sur Cagematch (consulté le 30 mai 2014)
  95. (en) Chris Sokol, « Lockdown not a letdown », sur Slam! Wrestling, (consulté le 31 mai 2014)
  96. (en) Ryan Droste, « iMPACT! Results - 5/25/06 (AJ & Daniels in action - Brown vs. Killings) », sur WrestleView, (consulté le 31 mai 2014)
  97. (en) Dylan Diot, « http://www.411mania.com/wrestling/video_reviews/288780/From-The-Shelf--TNA-Slammiversary-2006.htm », sur 411 mania, (consulté le 31 mai 2014)
  98. (en) Wade Keller, « KELLER'S TNA IMPACT REPORT 6/22: Joe vs. Senshi vs. Dutt, Cornette speaks, LAX recruits », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 31 mai 2014)
  99. (en) Ashish, « 411's TNA Victory Road Report 07.16.06 », sur 411 mania, (consulté le 31 mai 2014)
  100. (en) Wade Keller, « KELLER'S TNA HARD JUSTICE PPV REPORT 8/13: Ongoing "virtual time" coverage », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 1er juin 2014)
  101. (en) « TNA Xplosion #150 25.08.2006 », sur Cagematch (consulté le 4 juin 2014)
  102. (en) Jason Clevett, « Ultimate X steals No Surrender », sur Slam! Wrestling, (consulté le 6 juin 2014)
  103. (en) Adam Martin, « Bound For Glory PPV Results 10/22/06 in Plymouth, MI (New Champs) », sur WrestleView, (consulté le 6 juin 2014)
  104. Ce match se dispute en trois parties : tous les participants arrivent aux abords du ring et se battent pour y monter. Une fois qu'un certain nombre sont montés, une bataille royale oppose les participants. Enfin les deux derniers s'affrontent dans un match simple.
  105. (en) Wade Keller, « KELLER'S TNA IMPACT REPORT 10/26: Angle-Joe, Jarrett announces leave, Christian-Sting, reverse battle royal », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 24 juin 2014)
  106. (de) « Observer: Worst Worked Match of the Year », sur Genickbruch (consulté le 24 juin 2014)
  107. (en) Chris Sokol, « Samoa Joe finally tops Angle at Turning Point », sur Slam! Wrestling, (consulté le 24 juin 2014)
  108. (en) Chris Sokol, « Impact: Abyss' secret is out; Cage's is not », sur Slam! Wrestling, (consulté le 25 juillet 2014)
  109. (en) Arnold Furious, « Sunday Night Fury: TNA Against All Odds 2007 », sur 411 mania, (consulté le 25 juillet 2014)
  110. (en) Bob Wallum, « 2/22 TNA Impact review: Wallum's "alt perspective" report with High and Low Points », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 25 juillet 2014)
  111. (en) James Caldwell, « CALDWELL'S DESTINATION X REPORT 3/11: Ongoing "virtual time" coverage of live PPV », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 16 août 2014).
  112. (en) Adam Martin, « iMPACT! Results - 4/5/07 (Sting joins Team Angle, Lockdown matches) », sur WrestleView, (consulté le 16 août 2014)
  113. (en) Chris Sokol, « Lockdown pulled down by gimmick matches », sur Slam! Wrestling, (consulté le 16 août 2014)
  114. (en) Larry Csonka, « TNA Impact TV report for April 26 », sur Figure Four/Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 16 août 2014)
  115. (en) Adam Martin, « Sacrifice PPV Results - 5/13/07 - Orlando, FL (Cage vs Sting vs Angle) », sur WrestleView, (consulté le 16 août 2014)
  116. (en) Jason Clevett, « TNA scores with Slammiversary », sur Slam! Wrestling, (consulté le 22 août 2014)
  117. (en) J.D. Dunn, « The Victory Road 2007 Breakdown », sur 411 mania, (consulté le 14 octobre 2014).
  118. (en) Chris Sokol, « Impact: Who took Angle's stuff? », sur Slam! Wrestling, (consulté le 14 octobre 2014).
  119. (en) Sean Radican, « IPPV RESULTS - 4/4 DGUSA in New Orleans, La.: RADICAN'S Report on historic main event result, Hero vs. Tanaka, more »,
  120. (en) Sean Radican, « IPPV RESULTS: 4/5 DGUSA "Mercury Rising 2014" - RADICAN'S Report on Gargano vs. Low Ki, six-man tournament, Teddy Hart changes course of entire show, more »,
  121. (en) Jeremy Thomas, « TNA One Night Only: Extravaganza PPV Taping Results 4.12.14 (SPOILERS) », sur 411 mania, (consulté le 27 mai 2014)
  122. Felixtaker, « TUn ancien champion de la X-Division décide quitter la TNA », sur http://caq.fr/ (consulté le 25 juin 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (de) Profil sur le site genickbruch.com