Kenny Omega

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kenny Omega
Kenny Omega IWGP United States Heavyweight Champion.jpg
Données générales
Nom de naissance
Tyson Smith
Nom de ring
Kenny Omega
Scott Carpenter
Young Master Togo
Nationalité
Naissance
Taille
6 0 (1,83 m)[1]
Poids
202 lb (92 kg)[1]
Catcheur en activité
Fédération
Entraîneur
Bobby Jay
Vance Nevada
Mentallo
Carrière pro.
- aujourd'hui

Tyson Smith (né le à Transcona, dans le Manitoba) est un catcheur canadien, plus connu sous le nom de Kenny Omega.

Il a surtout catché sur le circuit indépendant, allant dans des promotions comme la Pro Wrestling Guerrilla, où il remporte le titre de PWG World champion. Il a également travaillé à la Ring of Honor.

Au Japon, il a travaillé à la Dramatic Dream Team et à la All Japan Pro Wrestling, où il est un ancien AJPW World Junior Heavyweight Champion.

Il travaille actuellement à la All Elite Wrestling ( AEW ), il est le premier IWGP United States Heavyweight Champion,un ancien 1 fois IWGP Intercontinental Champion, 2 fois IWGP Junior Heavyweight Champion, 1 fois IWGP Junior Heavyweight Tag Team Champion, 2 fois NEVER Openweight 6-Man Tag Team Champion et 1 fois le IWGP Heavyweight Championship et vainqueur du G1 Climax 2016 il devient donc le premier et unique catcheur non-japonais (Gaijin) à remporter le tournoi du G1 Climax. Il a également remporté le IWGP Heavyweight Championship.

À la NJPW et à la ROH, il est un ancien membre du Bullet Club et l'ancien chef du groupe qu'il dirigé depuis le 5 janvier 2016 après le départ du chef précédent AJ Styles. Il est également un tiers du sous-groupe Bullet Club The Elite, avec The Young Bucks (Matt Jackson et Nick Jackson).

Carrière[modifier | modifier le code]

Jeunesse et débuts dans le catch (2000–2005)[modifier | modifier le code]

Smith est fan de catch depuis l'enfance et ses idoles sont l'Ultimate Warrior, Bret Hart et The Rockers (Marty Jannetty et Shawn Michaels)[2]. Il s'entraîne dans une école de catch de Winnipeg dirigé par Bobby Jay et a choisi le nom de ring en référence à un des boss de Final Fantasy 8[2]. C'est au sein de la fédération de Jay, la Top Rope Championship Wrestling (TRCW) qu'il fait ses débuts le 17 juin 2000 et remporte son premier titre en devenant champion par équipe avec Ronnie Attitude le 16 août et perdent ce titre le 11 octobre[3],[4],[5].

Le 31 janvier 2001, il devient champion poids-lourds junior unifié du Canada de la TRCW après avoir vaincu Mentallo et perd ce titre le 28 mars face à ce dernier[6],[7]. Il remporte à nouveau ce titre le 18 octobre après sa victoire sur Mentallo et le perd à la suite de sa défaite face à Ryan Wood huit jours plus tard[8],[9]. Il récupère ce titre le 14 novembre et le garde jusqu'à sa défaite dans un match face à Wood[10],[11].

En 2002, il se met à travailler pour la Premier Championship Wrestling (PCW) toujours dans la province du Manitoba[12]. Il y devient champion poids-lourds du 18 septembre 2003 après sa victoire face à Adam Knight et garde ce titre jusqu'au 26 novembre et sa défaite face à Rawskillz[13],[14]. Le 27 décembre, il remporte le championnat poids-lourds de la Canadian Wrestling Federation, une autre fédération située dans la province du Manitoba, après sa victoire sur TJ Bratt et le perd le 31 janvier 2004 face à Zack Mercury[15],[16].

World Wrestling Entertainment (2005–2006)[modifier | modifier le code]

Après quatre années au sein de la fédération canadienne PCW il décroche un contrat de développement via John Laurinaitis pour la World Wrestling Entertainment et est envoyé dans la Deep South Wrestling (Territoire de développement de WWE de 2005 à 2007 [17]) sous la direction de Bill DeMott.Il y côtoie certains catcheurs actuels de la World Wrestling Entertainment comme The Miz, Zack Ryder, Curt Hawkins. Il garde une mauvaise expérience de son passage à la DSW mais considère que ça lui a appris certaines choses et l’a rendu plus fort. Au bout d’un an, il demande la résiliation de son contrat. Le but de Kenny Omega à ce stade de sa carrière est déjà de lutter au Japon[18].

Pro Wrestling Syndicate (2007–2008)[modifier | modifier le code]

Jersey All Pro Wrestling (2007–2009, 2010–2012)[modifier | modifier le code]

Lors de Spring Massacre 2009, il conserve son titre contre Kazarian[19].

Lors de JAPW 13th Anniversary Show - Tag 1, il perd contre Jushin Thunder Liger dans un Best Of The Light Heavyweights 13 Six Way Elimination Match qui comprenaient également Azrieal, B-Boy, Bandido Jr. et El Generico et ne remporte pas le JAPW Light Heavyweight Championship[20],[21]. Lors de JAPW 13th Anniversary Show - Tag 2, il bat Jay Lethal[20]. Le 15 mai 2011, il bat Jushin Thunder Liger et remporte le JAPW Light Heavyweight Championship[22].

Ring of Honor (2008–2010, 2016-2018)[modifier | modifier le code]

Le 25 juillet 2008, il fait ses débuts a la Ring of Honor et perd contre Delirious[23]. Le lendemain, lors de ROH New Horizons, il perd contre Silas Young[24]. Après une série de défaites, il obtient ses premières victoires en décembre et au cours de sa première année a la ROH il bat deux fois le ROH World Champion Austin Aries[25],[26]. Le 14 novembre 2009, il perd contre Austin Aries et ne remporte pas le ROH World Championship[27]. En 2010, il commence à travailler plus régulièrement au Japon, faisant seulement six apparitions pour la ROH tout au long de l'année, avec son match contre Christopher Daniels à Death Before Dishonor VIII étant son dernier match pour la fédération pendant presque six ans. En février 2016, il a été signalé qu'Omega avait signé pour devenir un membre régulier du roster de la ROH[28]. Il dispute son match retour lors de 14th Anniversary Show, où lui et The Young Bucks battent Kushida, Matt Sydal et ACH pour conserver les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship[29].

Lors de Supercard of Honor XII, il perd contre Cody[30].

Dramatic Dream Team (2008-2014)[modifier | modifier le code]

Le 11 septembre 2011, il fait ses débuts à la All Japan Pro Wrestling en représentant la DDT lors du Junior League 2011 Tournament[31]. Après trois victoires et deux défaites, il termine deuxième de son bloc et ne se qualifie pas pour la finale du tournoi[32].

Le 23 octobre, il bat Kai et remporte le AJPW World Junior Heavyweight Championship[33]. Le 27 novembre, il conserve son titre contre Minoru Tanaka[34]. Le 3 février 2012, il conserve le titre contre Kaz Hayashi[35]. Le 20 mars, il conserve le titre contre Shūji Kondō[36]. Le 27 mai, il perd le titre contre Kai[37]. Le 5 juin, lui et Keisuke Ishii perdent contre -akatsuki- (Shingo Takagi et Yamato)[38].

Le 23 décembre, il bat El Generico et remporte le KO-D Openweight Championship[39]. Le 27 janvier 2013, il conserve son titre contre Isami Kodaka et remporte également le DDT Extreme Division Championship[40]. Le 20 mars, il perd le KO-D Openweight Championship contre Shigehiro Irie[41]. Le 26 mai, il redevient double champion a la DDT quand, lui, Gota Ihashi et Kōta Ibushi battent Monster Army (Antonio Honda, Daisuke Sasaki et Yuji Hino) pour remporter les KO-D 6-Man Tag Team Championship[42]. Le 23 juin, ils perdent les titres contre Antonio Honda, Hoshitango et Yuji Hino[43]. Le 25 août, il perd le DDT Extreme Division Championship contre Danshoku Dino dans un T-back Table Match[44]. Le 26 janvier 2014, lui et Kōta Ibushi battent Yankee Nichokenju (Isami Kodaka et Yuko Miyamoto) et Konosuke Takeshita et Tetsuya Endo dans un three-way match et remportent les KO-D Tag Team Championship pour la deuxième fois[45]. Le 12 avril, ils deviennent doubles champions quand ils font équipe avec Daisuke Sasaki pour battre Team Dream Futures (Keisuke Ishii, Shigehiro Irie et Soma Takao) et remporter les KO-D 6-Man Tag Team Championship[46].

Pro Wrestling Guerrilla (2008–2010, 2012, 2014)[modifier | modifier le code]

Le 20 novembre 2009, un an après avoir fait ses débuts pour la fédération, il participe pour la seconde fois au Battle of Los Angeles, qui cette fois sera contestée pour le vacant PWG World Championship. Dans le premier tour du tournoi, il bat Kevin Steen, qui faisait son retour à la fédération après une absence de 15 mois[47]. Le lendemain, il a vaincu les membres de The Dynasty, Scott Lost et Joey Ryan dans les quarts et demi-finales du tournoi, et en finale, il bat Roderick Strong pour remporter le Battle of Los Angeles 2009 et le vacant PWG World Championship[48]. Après sa victoire pour le titre, Omega a été attaqué par Brian Kendrick et The Young Bucks, qui font un Heel Turn tandis qu'Omega fait un Face Turn, avant d'être sauvé par ses anciens ennemis El Generico, Colt Cabana et Rick Knox. Omega et ses anciens rivaux ont décidé de mettre leurs passées de côté comme ils partageaient maintenant des ennemis communs[49]. Lors de PWG Worm Turns 2010, il perd son titre contre Davey Richards[50].

Lors de PWG All Star Week-end 11 - Tag 2, il bat Will Ospreay[51]. Lors de PWG Battle Of Los Angeles 2017 - Tag 2, lui et les Young Bucks battent Flamita et The Lucha Brothers (Penta El Zero M et Rey Fénix)[52].

New Japan Pro Wrestling (2010-2019)[modifier | modifier le code]

Golden☆Lovers (2010–2014)[modifier | modifier le code]

Le 3 septembre 2010, il perd contre Prince Devitt et ne remporte pas le IWGP Junior Heavyweight Championship[53]. Lors de Destruction 10, lui et Kōta Ibushi connus collectivement sous le nom de Golden ☆ Lovers, battent Apollo 55 (Prince Devitt et Ryusuke Taguchi) et remportent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship[54].

Il retourne à la New Japan en mai 2013 pour prendre part au Best of the Super Juniors 2013, où il réussit à gagner cinq de ses huit matchs de la ronde préliminaire, avançant vers les demi-finales du tournoi[55]. Le 9 juin, il perd en demi - finale contre Prince Devitt à cause des interventions du clan de Devitt, le Bullet Club[56]. Un an plus tard, Il retourne à la New Japan pour prendre part au Best of the Super Juniors 2014 avec un dossier de trois victoires et quatre défaites avec une défaite contre Taichi le dernier jour qui lui a coûté une place en demi - finale du tournoi[57],[58].

Bullet Club (2014-2018)[modifier | modifier le code]

Omega en tant que membre du Bullet Club en 2015

Le 3 octobre 2014, la New Japan a tenu une conférence de presse pour annoncer que Omega avait décidé de signer avec la fédération après l'expiration de son contrat avec la Dramatic Dream Team le 26 octobre[59].

Lors de Wrestle Kingdom 9, il bat Ryusuke Taguchi et remporte le IWGP Junior Heavyweight Championship[60],[61]. Lors de The New Beginning in Osaka, il conserve son titre contre Ryusuke Taguchi[62],[63]. Il conserve successivement son titre contre Máscara Dorada lors d' Invasion Attack 2015 et contre Alex Shelley lors de Wrestling Dontaku 2015[64],[65],[66]. Lors de Dominion 7,5 in Osaka-jo Hall, il perd son titre contre Kushida[67],[68]. Lors de Destruction in Okyama, il bat Kushida et récupère le IWGP Junior Heavyweight Championship[69]. Lors de King of Pro-Wrestling, il conserve son titre contre Matt Sydal[70]. Le 24 octobre, il participe en compagnie de son coéquipier du Bullet Club, Chase Owens au Super Jr. Tag Tournament 2015, mais ils sont éliminés du tournoi dés le premier tour suite a leur défaite contre Roppongi Vice (Baretta et Rocky Romero)[71]. Lors de Wrestle Kingdom 10, il perd son titre contre Kushida[72].

Le lendemain, lui et A.J. Styles battent Chaos (Shinsuke Nakamura et Yoshi-Hashi) avec Omega rivant les épaules de Nakamura pour la victoire. Après le match, le Bullet Club trahi Styles avec Omega devenant le nouveau leader du groupe et déclarant qu'il n'est plus un junior heavyweight et il défi Nakamura à un match pour son titre Intercontinental[73]. Le match n'a cependant jamais abouti à la suite du départ de Nakamura de la fédération, cette dernière lui retirant le titre Intercontinental[74]. Lors de The New Beginning in Niigata, il bat Hiroshi Tanahashi et devient le nouveau Champion Intercontinental IWGP[75]. Lors de Honor Rising: Japan 2016, lui et The Young Bucks battent Toru Yano et The Briscoe Brothers et remportent les NEVER Openweight Six Man Tag Team Championship[76]. Le 20 mars, ils conservent leur titres contre Hiroshi Tanahashi, Juice Robinson et Michael Elgin[77]. Lors de Invasion Attack 2016, ils perdent les titres contre Hiroshi Tanahashi, Michael Elgin et Yoshi Tatsu[78]. Le 23 avril, lui, Bad Luck Fale et Yujiro Takahashi perdent contre Hiroshi Tanahashi, Michael Elgin et Yoshitatsu et ne remportent pas les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship[79]. Le 27 avril, il conserve le IWGP Intercontinental Championship contre Michael Elgin[80]. Lors de Wrestling Dontaku 2016, lui et The Young Bucks battent Hiroshi Tanahashi, Michael Elgin et Yoshi Tatsu et remportent les NEVER Openweight Six Man Tag Team Championship pour la deuxième fois[81]. Lors de Dominion 6.19, il perd le IWGP Intercontinental Championship contre Michael Elgin dans le premier Ladder Match de la NJPW[82].Le 3 juillet, lui et The Young Bucks perdent les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship contre Matt Sydal, Ricochet et Satoshi Kojima[83].

Il intègre durant fin juillet le tournoi G1 Climax, où il remporte six de ses matchs et termine premier de son groupe[84]. Il affronte et bat en finale Hirooki Goto le 14 août et remporte le G1 Climax 2016 et devient le premier non-Japonais à remporter le tournoi[85]. Lors de Wrestle Kingdom 11, il perd face à Kazuchika Okada et ne remporte pas le IWGP Heavyweight Championship[86]. Unanimement acclamée par la critique, le journaliste Dave Meltzer du Wrestling Observer Newsletter ira même jusqu'à leur attribuer la note exceptionnelle de 6 étoiles, chose qui ne s'était jamais produite auparavant, ajoutant qu'il s'agit sans doute là du « meilleur match dans l'histoire du catch professionnel »[87]. Lors de Honor Rising: Japan 2017 - Tag 1, lui et Adam Cole battent The Briscoe Brothers[88]. Le lendemain, lui, Cody, Matt et Nick Jackson battent Chaos (Jay Briscoe, Kazuchika Okada, Mark Briscoe et Will Ospreay)[89]. Lors du premier tour de la New Japan Cup 2017, il perd contre Tomohiro Ishii[90]. Lors de Sakura Genesis, lui et Bad Luck Fale battent Chaos (Tomohiro Ishii et Toru Yano)[91]. Lors de Wrestling Dontaku, il bat Tomohiro Ishii[92]. Lors de Dominion 2017, il obtient finalement son rematch contre Kazuchika Okada pour le IWGP Heavyweight Championship, mais le match ce termine sur un tirage au sort de 60 minutes[93].

Lors de la tournée G1 Special in USA, il bat Michael Elgin, Jay Lethal et Tomohiro Ishii pour remporter un Eight-Man Tournament et devenir le premier IWGP United States Heavyweight Champion[94],[95]. Il intègre durant fin juillet le tournoi G1 Climax, où il remporte sept de ses matchs et termine premier de son groupe suite à sa victoire le 12 août sur le IWGP Heavyweight Champion Kazuchika Okada[96],[97]. Le 13 août, il perd en finale contre Tetsuya Naitō[98]. Lors de Destruction in Kobe, il conserve son titre contre Juice Robinson[99]. Lors de Global Wars: Chicago, il conserve le titre contre Yoshi-Hashi[100]. Lors de Power Struggle 2017, il conserve le titre contre Baretta et accepte après le match le défi de Chris Jericho[101]. Lors de Wrestle Kingdom 12, il conserve le titre contre Chris Jericho dans un No Disqualification Match[102]. Lors de The New Beginning In Sapporo 2018 - Tag 2, il perd le titre contre Jay White[103].

Réunion des Golden Lovers et IWGP Heavyweight Champion (2018-2019)[modifier | modifier le code]

Lors de Honor Rising: Japan 2018 - Tag 2, lui et Kōta Ibushi battent Bullet Club (Cody et Marty Scurll) et ont après le match un face à face avec The Young Bucks[104]. Lors de Strong Style Evolved 2018, ils battent The Young Bucks[105],[106]. Lors de Sakura Genesis, ils perdent contre Bullet Club (Cody et Hangman Page)[107]. Lors de Wrestling Dontaku 2018 - Tag 1, il bat Hangman Page[108].

Lors de Dominion 6.9, il bat Kazuchika Okada lors d'un 2 out Of Three Falls Match et remporte le IWGP Heavyweight Championship pour la première fois de sa carrière et met donc fin aux 720 jours de règne de Kazuchika Okada et devient par la même occasion le premier catcheur canadien à remporter le titre[109]. Après le match, il annonce la formation d'un nouveau groupe avec Ibushi et les Young Bucks qu'il nomme The Golden Elite[110],[111]. Lors de NJPW CEO X NJPW, lui et Kōta Ibushi battent Los Ingobernables de Japón (Hiromu Takahashi et Tetsuya Naitō)[112].

Lors de G1 Special In San Fransisco, il conserve son Titre contre Cody, après le match, il s'adresse au fans en compagnie des Young Bucks, ils sont alors rejoints par Tama Tonga, Tanga Loa et King Haku qui venaient pour féliciter Omega mais les Tongans attaquèrent Omega et les Young Bucks, formant une nouvelle faction qu'ils nomment the Firing Squad, Marty Scurll, Hangman Page, Takahashi et Owens viennent en aide aux membres de l'Elite mais ils ne parviennent pas à prendre le dessus, Cody se voit alors offrir une place au sein de cette nouvelle faction mais ce dernier attaque les Tongans montrant sa fidélité au Bullet Club, après le départ des Tongans, lui et Cody se réconcilient en se donnant une poignée de main[113].

Il intègre durant fin juillet le tournoi G1 Climax, où il remporte six de ses matchs avec une défaite contre Kōta Ibushi lui coûtant une place en finale du tournoi[114]. Lors de ALL IN, il bat Penta El Zero M[115]. Lors de Destruction in Hiroshima 2018, il conserve son titre contre Tomohiro Ishii[116]. Lors de Fighting Spirit Unleashed, lui et Kōta Ibushi battent Chaos (Kazuchika Okada et Tomohiro Ishii)[117]. Lors de King of Pro Wrestling 2018, il conserve son titre contre Kōta Ibushi et Cody[118]. Lors de Wrestle Kingdom 13, il perd son titre contre Hiroshi Tanahashi[119].

Lors d'une interview avec Tokyo Sports, il annonce qu'il ne signera pas de nouveau avec la NJPW lorsque son contrat expirera à la mi-janvier[120].

All Elite Wrestling (2019-...)[modifier | modifier le code]

Le 7 février 2019 lors d'un rassemblement de la All Elite Wrestling, Omega annonce qu'il vient de signer un contrat à temps plein avec la fédération et qu'il sera également vice-président exécutif. Il est également annoncé qu'il affrontera Chris Jericho lors du show de la AEW Double or Nothing en mai.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Surnoms
    • « Canadian X »
    • « The Destiny Flower »
    • « King of the Anywhere Match »
    • « The Master of the Dark Hadou »
    • « The Cornerstone »
    • « The Cleaner »
    • « The Best Bout Machine »
  • Thèmes d'entrée
Thème d'entrée Compositeur Fédération(s)
Shot'Em (avec Bullet Club) [Q]Brick NJPW
Devil's Sky Yonosuke Kitamura

Palmarès[modifier | modifier le code]

Kenny Omega avec le titre junior poids-lourd IWGP en 2015.
  • 4 Front Wrestling
    • 1 fois 4FW Junior Heavyweight Championship
  • Canadian Wrestling's Elite
    • 1 fois CWE Tag Team Champion avec Danny Duggan
    • CWE Tag Team Championship Tournament (2010) avec Danny Duggan[122]
  • Canadian Wrestling Federation
    • 1 fois CWF Heavyweight Champion
  • Jersey All Pro Wrestling
    • 1 fois JAPW Heavyweight Champion[125]
    • 1 fois JAPW Light Heavyweight Champion
  • Main Stream Wrestling
    • 3 fois Canadian Unified Junior Heavyweight Champion[126]
  • Premier Championship Wrestling
    • 4 fois PCW Heavyweight Champion
    • 2 fois PCW Tag Team Champion avec Rawskillz (1) et Chris Stevens (1 fois)
    • Premier Cup (2005, 2007)
    • Match of the Year (2002) vs. Mentallo
  • Top Rope Championship Wrestling
    • 1 fois champion par équipe de TRCW avec Ronnie Attitude[127]
    • 3 fois champion poids-lourds junior unifié du Canada de la TRCW[128]

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de Kenny Omega[129]
Année 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Rang 422 en augmentation318 en augmentation142 en augmentation85 en diminution185 en augmentation125 en diminution183 en augmentation54 en augmentation23 en augmentation5 en augmentation1
Matchs cinq étoiles de Kenny Omega[130]
# Résultat Adversaire Évènement Date Durée Lieu Notes
1 Victoire Tetsuya Naitō NJPW G1 Climax 26 - Day 18 28:12 Ryogoku Kokugikan, Tokyo
2 Défaite Kazuchika Okada Wrestle Kingdom 11 in Tokyo Dome 46:45 Tokyo Dome, Tokyo Le titre de champion poids lourd IWGP d'Okada est en jeu. C'est aussi le premier match à obtenir la note de six étoiles.
3 Égalité Kazuchika Okada NJPW Dominion 6.11 60:00 Castle Hall, Osaka Le titre de champion poids lourd IWGP d'Okada est en jeu. Ce match obtien la note de six étoiles un quart.
4 Victoire Kazuchika Okada NJPW G1 Climax 2017 - Day 18 12 août 2017 24:40 Ryogoku Kokugikan, Tokyo Il s'agit d'un match sans enjeu. Il obtient la note de six étoiles.
5 Défaite Tetsuya Naitō NJPW G1 Climax 2017 - Day 19 34:35 Ryogoku Kokugikan, Tokyo En finale du tournoi G1 Climax. Ce match obtient la note de cinq étoiles trois quart.
6 Victoire Chris Jericho Wrestle Kingdom 12 in Tokyo Dome 34:36 Tokyo Dome, Tokyo Dans un match sans disqualification où le titre de champion poids lourds des États-Unis IWGP d'Omega est en jeu.
7 Victoire The Young Bucks Strong Style Evolved 25 mars 2018 39:21 Walter Pyramid, Long Beach Il s'agit d'un match par équipe sans enjeu. Omega faisait équipe avec Kōta Ibushi.
8 Victoire Kazuchika Okada Dominion 6.9 in Osaka-jo Hall 9 juin 2018 64:50 Osaka-jō Hall, Osaka Le titre de champion poids lourd IWGP d'Okada est en jeu dans un No time limit two out of three falls match. C'est aussi le premier match à obtenir la note de sept étoiles[131].
9 Victoire Tetsuya Naitō NJPW G1 Climax 2018 - Tag 2 15 juillet 2018 23:19 Korakuen Hall, Tokyo [132].
10 Victoire Hirooki Goto NJPW G1 Climax 2018 - Tag 4 19 juillet 2018 19:29 Korakuen Hall, Tokyo [132].
11 Défaite Tomohiro Ishii NJPW G1 Climax 2018 - Tag 14 4 août 2018 22:42 EDION Arena Osaka, Osaka Ce match obtient la note de cinq étoiles et demi[133].
12 Défaite Kōta Ibushi NJPW G1 Climax 2018 - Tag 18 11 août 2018 23:13 Budokan Hall, Tokyo Ce match obtient la note de cinq étoiles et demi[134].
13 Victoire Chaos (Kazuchika Okada et Tomohiro Ishii) NJPW Fighting Spirit Unleashed 30 septembre 2018 23:06 Walter Pyramid, Long Beach Il s'agit d'un match par équipe sans enjeu. Omega faisait équipe avec Kōta Ibushi[135].
14 Victoire Hiroshi Tanahashi et Will Ospreay NJPW Road To Tokyo Dome - Tag 2 15 décembre 2018 28:46 Korakuen Hall, Tokyo Il s'agit d'un match par équipe sans enjeu. Omega faisait équipe avec Kōta Ibushi[136].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Kenny Omega », sur Cagematch (consulté en 4 janvuier 2015).
  2. a et b (en) Blaine Van Der Griend, « Kenny Omega finds a home in ROH », sur Slam! Wrestling, (consulté le 4 janvier 2015).
  3. (en) « TRCW 17.06.2000 », sur Cagematch (consulté le 5 janvier 2015).
  4. (en) « TRCW Nowhere To Run », sur Cagematch (consulté le 5 janvier 2015).
  5. (en) « TRCW @ Winnipeg », sur Wrestlingdata (consulté le 5 janvier 2015).
  6. (en) « TRCW 31.01.2001 », sur Cagematch (consulté le 5 janvier 2015).
  7. (en) « TRCW 28.03.2001 », sur Cagematch (consulté le 5 janvier 2015).
  8. (en) « TRCW 18.10.2001 », sur Cagematch (consulté le 5 janvier 2015).
  9. (en) « TRCW 26.10.2001 », sur Cagematch (consulté le 5 janvier 2015).
  10. (en) « TRCW », sur Cagematch (consulté le 15 novembre 2015).
  11. (en) « TRCW », sur Cagematch (consulté le 15 novembre 2015).
  12. (en) « Matchs de Kenny Omega en 2002 », sur Cagematch (consulté le 15 novembre 2015).
  13. (en) « PCW Back To School Bash 2 », sur Cagematch (consulté le 15 novembre 2015).
  14. (en) « PCW », sur Cagematch (consulté le 15 novembre 2015).
  15. (en) « CWF », sur Cagematch (consulté le 15 novembre 2015).
  16. (en) « Historique du championnat poids-lourds de la Canadian Wrestling Federation », sur Wrestling-Titles (consulté le 15 novembre 2015).
  17. (en) « WWE ends its relationship with Deep South Wrestling », sur slam.canoe, (consulté le 1er août 2017).
  18. « Kenny Omega, le modèle du catcheur des années 2010 », sur VoxCatch, (consulté le 1er août 2017).
  19. (en) « Jersey All Pro Wrestling (3/22): Fresh Hot News! », ProWrestlingDigest.com,
  20. a et b (en) « News: Results from JAPW's Anniversary Show Weekend », Jersey All Pro Wrestling, (consulté le 12 décembre 2010)
  21. (en) Mike Johnson, « Complete JAPW Anniversary coverage from New Jersey: Jushin Liger wins JAPW gold and more », Pro Wrestling Insider, (consulté le 11 décembre 2010)
  22. (en) Adam Martin, « 5/15 New Japan Pro Wrestling Results: Philly, PA », Wrestleview, (consulté le 16 mai 2011)
  23. (en) James Hogan, « 7/25 ROH in Toronto: "That show was the first thing to make me proud to be a wrestling fan in a LONG time." », PWTorch,
  24. (en) Schramm, Chris, « SLAM! Wrestling: The Ring of Honor breaks in Detroit, literally », SLAM! Sports,
  25. (en) « Ring of Honor — Double Feature: The Hunt Begins », 411Mania (consulté le 8 septembre 2009)
  26. (en) « ROH House Show Results 07.25.09 – Toronto », 411Mania (consulté le 8 septembre 2009)
  27. (en) « 11/14 ROH Results: Missaussaga, Ont »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Wrestleview (consulté le 31 janvier 2010)
  28. (en) « Kenny Omega Set For Expanded ROH Schedule », 411Mania (consulté le 5 février 2016)
  29. (en) Stuart Carapola, « Complete ROH 14th Anniversary Show coverage: Jay Lethal defends the ROH World title against Adam Cole and Kyle O'Reilly, War Machine and the All Night Express tear it up in a No DQ match, Kenny Omega returns to ROH, and more », Pro Wrestling Insider, (consulté le 26 février 2016)
  30. marquez768, « Kenny Omega vs Cody Rhodes Match Highlights ROH SuperCard of Honor 2018 », (consulté le 9 avril 2018)
  31. (ja) « 『2011Flashing Tour~富士急 presents 2011 ジュニア・ヘビー級リーグ戦~』 », All Japan Pro Wrestling,‎ (consulté le 30 septembre 2011)
  32. (ja) « 『2011 Flashing Tour ~富士急 presents 2011 ジュニア・ヘビー級リーグ戦』星取り表(全日程終了) », All Japan Pro Wrestling,‎ (consulté le 30 septembre 2011)
  33. (ja) « 『プロレスLove in 両国 vol.13』 », All Japan Pro Wrestling,‎ (consulté le 23 octobre 2011)
  34. (en) « AJP [Tag League Day 7], NJPW, DDT [God Bless DDT], Osaka [Tennozan Round 1] & K-DOJO Results for Nov. 27th, 2011 », puroresuspirit.net, (consulté le 2 juillet 2017)
  35. (en) « AJP, NJPW, Osaka & 19pro Results for February 3rd, 2012 », puroresuspirit.net, (consulté le 2 juillet 2017)
  36. (en) « AJP (Ryogoku v.14), IGF, DDT, DIAMOND RING, Osaka, K-DOJO & Ice Ribbon Results for March 20, 2012 », puroresuspirit.net, (consulté le 2 juillet 2017)
  37. (ja) « 40th Anniversary year Rise Up Tour 2012 » [archive du ], All Japan Pro Wrestling (consulté le 17 janvier 2013)
  38. (en) « DDT/DRAGON GATE “DDG COMES BACK” Results », dramaticddt.wordpress.com, (consulté le 17 octobre 2018)
  39. (ja) « Never Mind 2012 », Dramatic Dream Team (consulté le 23 décembre 2012)
  40. (ja) « Sweet Dreams! 2013 », Dramatic Dream Team (consulté le 27 janvier 2013)
  41. (ja) « Judgement 2013 », Dramatic Dream Team (consulté le 20 mars 2013)
  42. (ja) « Road to Ryogoku 2days in Hiroshima~ドラマティック・ドリーム・とうかさん~ », Dramatic Dream Team (consulté le 26 mai 2013)
  43. (ja) « What are you doing 2013 », Dramatic Dream Team (consulté le 23 juin 2013)
  44. (ja) « ja:夏休みの思い出 2013 », DDT Pro-Wrestling (consulté le 26 août 2013)
  45. (ja) « 【後楽園リポート】Harashimaが入江退けKO-D無差別防衛、高梨が次期挑戦に名乗りあげるも.../G☆Lvs二丁拳銃2・2名古屋でKO-Dタッグ再戦決定/光留、旅立ちの日/ハードヒット2・28新木場に中井光義参戦/世Ⅳ虎は赤井に完勝「ただの親の七光りにしか思えない」 », Dramatic Dream Team,‎ (consulté le 26 janvier 2014)
  46. (ja) « DDTプロレスさいたまスーパーアリーナへの道2 », DDT Pro-Wrestling (consulté le 12 avril 2014)
  47. (en) Adam Martin, « 11/20 PWG Results: Reseda, CA »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Wrestleview, (consulté le 22 novembre 2009)
  48. (en) James Caldwell, « PWG News: Results from the Battle of Los Angeles tournament to determine the new PWG champion », PWTorch, (consulté le 22 novembre 2009)
  49. (en) « PWG's Kurt Russellmania at Wrestlereunion 4 on January 30, 2010! », Pro Wrestling Guerrilla, (consulté le 28 décembre 2009)
  50. (en) « As the Worm Turns », Pro Wrestling Guerrilla (consulté le 28 février 2010)
  51. (en) « PWG All Star Week-end 11 - Tag 2 »
  52. (en) « PWG Battle of Los Angeles 2017 Night 2 review (9.2.17) », rearviewreviews.com, (consulté le 12 juin 2018)
  53. « Strong Style Spirit » Blog Archive » [Results] New Japan, 9/3/10 », sur www.puroresufan.com (consulté le 10 décembre 2015)
  54. « Strong Style Spirit » Blog Archive » [Results] New Japan, 10/11/10 », sur www.puroresufan.com (consulté le 10 décembre 2015)
  55. (ja) « Best of the Super Jr. XX », New Japan Pro Wrestling (consulté le 6 juin 2013)
  56. (ja) « Best of the Super Jr. XX », New Japan Pro Wrestling (consulté le 9 juin 2013)
  57. (ja) « Best of the Super Jr.XXI », New Japan Pro Wrestling (consulté le 6 juin 2014)
  58. (ja) « Best of the Super Jr.XXI », New Japan Pro Wrestling (consulté le 6 juin 2014)
  59. (ja) « 「新日本に100パーセント集中したい」ケニー・オメガが10月でDDTとの契約終了、"主戦場"を新日本プロレスへ!【会見全文】 », New Japan Pro Wrestling,‎ (consulté le 3 octobre 2014)
  60. (ja) « Wrestle Kingdom 9 in 東京ドーム », New Japan Pro Wrestling (consulté le 4 janvier 2015)
  61. (en) James Caldwell, « Caldwell's NJPW Tokyo Dome show results 1/4: Complete "virtual-time" coverage of live Wrestle Kingdom PPV – Tanahashi vs. Okada, Bullet Club, Nakamura, Jim Ross, more », Pro Wrestling Torch, (consulté le 4 janvier 2015)
  62. (ja) « The New Beginning in Osaka », New Japan Pro Wrestling (consulté le 11 février 2015)
  63. (en) James Caldwell, « NJPW news: Bullet Club takes top titles at "New Beginning" – Styles new IWGP World Champ, other title changes », Pro Wrestling Torch, (consulté le 11 février 2015)
  64. (ja) « Invasion Attack 2015 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 5 avril 2015)
  65. (en) « Show results - 4/5 NJPW "Invasion Attack" in Tokyo, Japan: A.J. Styles defends IWGP World Title in main event, ROH tag teams win both Tag Titles, Bullet Club in action, more », Pro Wrestling Torch, (consulté le 5 avril 2015)
  66. (ja) « ja:レスリングどんたく 2015 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 3 mai 2015)
  67. (ja) « Dominion 7.5 in Osaka-jo Hall », New Japan Pro Wrestling (consulté le 5 juillet 2015)
  68. (en) Dave Meltzer, « New Japan Dominion live coverage from Osaka Jo Hall - Styles vs. Okada for IWGP title, Nakamura vs. Goto for IC title and notes on biggest event since the Tokyo Dome, plus all G-1 main events », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 5 juillet 2015)
  69. (ja) « Destruction in Okayama », New Japan Pro Wrestling (consulté le 23 septembre 2015)
  70. « Résultats - NJPW "King Of Pro-Wrestling 2015" - 12 octobre 2015 », sur FNLutte (consulté le 28 octobre 2015)
  71. (ja) « Road to Power Struggle », New Japan Pro Wrestling (consulté le 24 octobre 2015)
  72. (en) « 01/04 NJPW Wrestle Kingdom 10 results and review – Kazuchika Okada vs. Hiroshi Tanahashi for the IWGP Heavyweight Championship, Shinsuke Nakamura vs. A.J. Styles for the IWGP Intercontinental Champshionship, and more from NJPW’s biggest show », Pro Wrestling (consulté le 4 janvier 2016)
  73. (en) AJ STYLES & NAKAMURA-NEW JAPAN UPDATES sur Pro Wrestling Insider (consulté le 19 janvier 2016)
  74. (en) « NJPW Strips Shinsuke Nakamura of IC Title », sur 411 Mania (consulté le 14 janvier 2016)
  75. (en) Dave Meltzer, « NJPW NEW BEGINNINGS: HIROSHI TANAHASHI VS KENNY OMEGA FOR THE IWGP IC TITLE », sur Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 14 février 2016).
  76. (ja) « Honor Rising:Japan 2016 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 20 février 2016)
  77. (ja) « Road to Invasion Attack 2016 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 20 mars 2016)
  78. (en) Dave Meltzer, « NJPW Invasion Attack live results: Kazuchika Okada vs. Tetsuya Naito for the IWGP Championship », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 10 avril 2016)
  79. (ja) « Road to レスリングどんたく 2016 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 23 avril 2016)
  80. (ja) « ja:Road to レスリングどんたく 2016 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 27 avril 2016)
  81. (en) Bryan Rose, « NJPW Wrestling Dontaku results: Super Juniors lineups; IWGP champ Naito vs. Ishii », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 3 mai 2016)
  82. (en) Dave Meltzer, « NJPW Dominion live results: Tetsuya Naito vs Kazuchika Okada for the IWGP HW Championship », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 19 juin 2016)
  83. (en) Dave Meltzer, « NJPW Kizuna Road 2016 live results: Katsuyori Shibata defends NEVER title, Young Bucks, Kenny Omega », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 3 juillet 2016)
  84. (en) « 2016 New Japan G1 Climax Results », Pro Wrestling Torch (consulté le 13 août 2016)
  85. a et b (en) Dave Meltzer, « NJPW G1 Climax 26 finals live results: Hirooki Goto vs. Kenny Omega », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 14 août 2016)
  86. (en) Bryan Rose et Joseph Currier, « NJPW Wrestle Kingdom 11 live results: Kazuchika Okada vs. Kenny Omega », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 4 janvier 2017)
  87. (en) Tim Fiorvanti, « Wrestle Kingdom 11 recap: Okada, Omega put on a show », ESPN.com,‎ (lire en ligne)
  88. (en) « NJPW/ROH HONOR RISING RESULTS: THE RETURN OF KENNY OMEGA », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 26 février 2017)
  89. (ja) « Honor Rising:Japan 2017 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 27 février 2017)
  90. (ja) « 戦国炎舞 -Kizna- Presents New Japan Cup 2017 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 12 mars 2017)
  91. (en) Bryan Rose, « NJPW Sakura Genesis live results: Okada vs. Shibata », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 27 avril 2017)
  92. (en) Bryan Rose, « NJPW Wrestling Dontaku live results: Okada faces Bad Luck Fale », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 3 mai 2017)
  93. (en) Bryan Rose, « NJPW Dominion live results: Kazuchika Okada vs. Kenny Omega », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 11 juin 2017)
  94. (en) Paul Fontaine et Joseph Currier, « NJPW G1 Special live results: The first IWGP US Champion is crowned », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 2 juillet 2017)
  95. (ja) « G1 Special in USA », New Japan Pro Wrestling (consulté le 2 juillet 2017)
  96. (en) Bryan Rose, « NJPW G1 Climax 27 B Block finals live results: Okada vs. Omega III », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 12 août 2017)
  97. (en) « 2017 New Japan G1 Climax Standings, Results, Viewing Guide » [archive du ], Pro Wrestling Torch, (consulté le 13 août 2017)
  98. (en) Bryan Rose, « NJPW G1 Climax 27 finals live results: Tetsuya Naito vs. Kenny Omega », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 13 août 2017)
  99. (en) Bryan Rose, « NJPW Destruction in Kobe live results: Kenny Omega vs. Juice Robinson », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 24 septembre 2017)
  100. Dave Meltzer et Joseph Currier, « ROH Global Wars Chicago live results: Kenny Omega vs. Yoshi-Hashi », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 15 octobre 2017)
  101. Joseph Currier, « NJPW Power Struggle live results: Hiroshi Tanahashi vs. Kota Ibushi », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 5 novembre 2017)
  102. Ethan Renner, « NJPW Wrestle Kingdom 12 live results: Okada-Naito, Omega-Jericho », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 4 janvier 2018)
  103. (en) « NJPW New Beginning in Sapporo, deuxième partie : Jay White devient champion IWGP États-Unis et le Bullet Club vacille », voxcatch.fr, (consulté le 28 janvier 2018)
  104. (en) « NJPW/ROH Honor Rising Night II : Les Golden Lovers en route pour dominer 2018 », voxcatch.fr, (consulté le 24 février 2018)
  105. (en) « Strong Style Evolved », New Japan Pro Wrestling (consulté le 26 mars 2017)
  106. (en) « NJPW Strong Style Evolved results: Young Bucks vs. Golden Lovers, Ospreay vs. Liger, and more », cagesideseats.com, (consulté le 26 mars 2018)
  107. (en) « Résultats - NJPW "Sakura Genesis 2018" - 1er avril 2018 », forum.fnnation.com, (consulté le 1er avril 2018)
  108. (en-US) « 5/3 NJPW Dontaku Night 1 Results: Fukuoka, Japan (Omega vs. Page, Cody vs. Ibushi) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne, consulté le 4 mai 2018)
  109. (en) Bryan Rose, « NJPW NJPW Dominion 6.9 : Kenny Omega devient champion IWGP Poids Lourds », VoxCatch.fr, (consulté le 9 juin 2016)
  110. (en) « Résultats de NJPW Dominion 6.9 », voxcatch.fr, (consulté le 10 juin 2018)
  111. « BREAKING : Kenny Omega met fin au 720 jours de règne de Kazuchika Okada », Catch au Quotidien,‎ (lire en ligne, consulté le 9 juin 2018)
  112. « NJPW CEO X NJPW: When Worlds Collide at Ocean Center wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 1er juillet 2018)
  113. (en-US) « 7/7 NJPW G-1 Special Results: Kenny Omega vs. Cody for the IWGP Championship live from Cow Palace - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », sur www.wrestleview.com (consulté le 8 juillet 2018)
  114. (en-US) « NJPW G1 Climax Results - Day 18: Kenny Omega vs Kota Ibushi, Honma Returns, B Block Finals & More - ProWrestling.com », ProWrestling.com,‎ (lire en ligne, consulté le 13 août 2018)
  115. (en-US) « ALL IN Results - 9/1/18 (Aldis-Cody NWA Title, Omega-Pentagon, Okada, Mysterio live from Chicago) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », sur www.wrestleview.com (consulté le 2 septembre 2018)
  116. « NJPW Destruction in Hiroshima 2018 at Hiroshima Sun Plaza wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 16 septembre 2018)
  117. « NJPW Fighting Spirit Unleashed at Walter Pyramid wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 1er octobre 2018)
  118. (en-US) « NJPW King of Pro Wrestling Results - 10/8/18 (Kenny Omega vs. Kota Ibushi vs. Cody Rhodes) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », sur www.wrestleview.com (consulté le 9 octobre 2018)
  119. (en) « Résultats - NJPW Wrestle Kingdom 13 », forum.fnnation.com, (consulté le 4 janvier 2019)
  120. (en-US) Adam Martin, « Kenny Omega says he's leaving New Japan, Another top star with WWE interest also departing », sur WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News, (consulté le 7 janvier 2019)
  121. (en) Dave Meltzer, « NJPW New Beginnings: Hiroshi Tanahashi vs Kenny Omega for the IWGP IC Title », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 17 août 2016)
  122. (en) « CWE Stand By Your Man », Cagematch (consulté le 20 juin 2010)
  123. (en) « DDT What Are You Doing? 2010 », Cagematch (consulté le 4 juillet 2010)
  124. (ja) « King of DDT Osaka 2012 », DDT Pro-Wrestling (consulté le 8 juillet 2012)
  125. (en) Tsakiries, Phil, « JAPW Heavyweight Title History », Solie's Title Histories,
  126. (en) « Canadian Unified Junior Heavyweight Title », Puroresu Dojo (consulté le 16 novembre 2010)
  127. (en) « Historique du championnat par équipe de la TRCW », sur Cagematch (consulté le 5 janvier 2015).
  128. (en) « Historique du championnat poids-lourds junior unifié du Canada », sur Wrestling Titles (consulté le 5 janvier 2015).
  129. (en) « Classement PWI 500 de Kenny Omega », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 26 septembre 2016).
  130. (en) « Kenny Omega », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 6 février 2018)
  131. Dave Meltzer, « June 18, 2018 Wrestling Observer Newsletter: Omega vs. Okada Reaches New Heights », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 14 juin 2018)
  132. a et b Dave Meltzer, « July 23, 2018 Wrestling Observer Newsletter: ROH to run MSG, Hulk Hogan returns to WWE, more », sur Figure Four Online, Wrestling Observer Newsletter (consulté le 20 juillet 2018)
  133. Dave Meltzer, « August 13, 2018 Wrestling Observer Newsletter: Conor McGregor vs. Khabib Nurmagomedov To Set Records », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 9 août 2018)
  134. « NJPW G1 Climax 28 Results (Night 18): Kenny Omega Vs. Kota Ibushi, Zack Sabre Jr. Vs. Tetsuya Naito », wrestlinginc.com, (consulté le 10 octobre 2018)
  135. (en) « NJPW Fighting Spirit Unleashed results: New champ crowned, triple threat for IWGP heavyweight title set for Oct. 8 », sportingnews.com, (consulté le 20 décembre 2018)
  136. (en) « NJPW Road To Tokyo Dome Results (12/15): Kenny Omega & Kota Ibushi Vs. Tanahashi & Will Ospreay », wrestlinginc.com, (consulté le 20 décembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]