C. W. Anderson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wright, Chris Wright et Anderson.
Chris Wright
CW Anderson August 2007.jpg
C. W. Anderson en août 2007
Données générales
Nom de naissance
Chris Wright
Nom de ring
Christopher W. Anderson
El Chico
The Enforcer
C. W. Anderson
Nationalité
Naissance
Taille
6 2 (1,88 m)[1]
Poids
244 lb (111 kg)[1]
Catcheur en activité
Fédération
Entraîneur
Dewayne Bruce (en)
Pat Anderson
Carrière pro.
1993 - aujourd'hui

Chris Wright (né le à Emit, Caroline du Nord) est un catcheur américain. Il est principalement connu sous le nom de ring de C. W. Anderson.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Wright a grandi à Emit, près de Raleigh. Il a été un fan de catch notamment des Midnight Express (en) (Bobby Eaton et Stan Lane), des Rock 'n' Roll Express (en) (Ricky Morton et Robert Gibson (en)) ainsi que de Dusty Rhodes. Il a joué au baseball et a déclaré avoir reçu à 18 ans un contrat pour jouer en Major League Baseball chez les Padres de San Diego mais a refusé car il souhaite suivre des études universitaires[2].

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

Débuts (1993-1999)[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière de catcheur peu de temps après avoir terminé ses études universitaires dans des fédérations des Carolines du circuit indépendant ainsi que du backyard wrestling.

Alors qu'il travaille dans des petites fédérations, il rencontre les Anderson (Rocky et Pat Anderson), deux catcheurs qui utilise le nom de ring d'Anderson avec la permission d'Ole et Arn Anderson[3] qui lui propose d'intégrer leur équipe ce qu'il accepte en prenant le nom de C. W. Anderson[4]. Le 14 septembre 1996, il remporte son premier titre avec Pat Anderson en devenant champion du monde par équipe de la National Wrestling Alliance et rendent leur titre au courant 1997[5]. Il s'est ensuite entraîné pendant un an et demi au Power Plant, l'école de catch de la World Championship Wrestling[4].

Extreme Championship Wrestling (1999-2001)[modifier | modifier le code]

Anderson rejoint l'Extreme Championship Wrestling en juin 1999 et est rapidement surnommé The Enforcer en référence à Arn Anderson[6],[4]. Le 9 janvier 2000 à Guilty as Charged, il remporte un match face à Mikey Whipwreck grâce à l'intervention de Lou E. Dangerously (en)[7]. Le 12 mars à Living Dangerously, il fait équipe avec Bill Wiles (en) avec qui il remporte un match par équipe face à Danny Doring (en) et Roadkill (en) grâce à l'intervention d'Elektra (en) qui a trahi Doring et Roadkill en fin de match[8]. Le 14 mai à Hardcore Heaven, il perd face à Kid Kash[9]. Le 16 juillet à Heat Wave, il fait équipe avec Simon Diamond (en) et Swinger (en) avec qui il perd un match face à Kid Kash, Danny Doring et Roadkill[10]. Le 1er octobre à Anarchy Rulz, il perd face à Steve Corino un match pour désigner le challenger pour le championnat du monde poids-lourds de l'ECW[11]. Le 5 novembre à November to Remember, il perd face à Kid Kash[12]. Il a ensuite une rivalité avec Tommy Dreamer qui donne lieu à un match à Massacre on 34th Street le 3 décembre qu'Anderson remporte[13]. Le 7 janvier 2001, ils se sont affrontés une deuxième fois à Guilty as Charged dans un « I Quit match » où Dreamer a fait abandonner son adversaire[14]. Il participe au dernier spectacle de l'ECW six jours plus tard où il perd face à Jack Victory (en)[15].

Diverses fédérations (2001-2002)[modifier | modifier le code]

Après la fermeture de l'ECW, il remonte sur le ring le 13 mars en Californie à l'Ultimate Pro Wrestling où il perd un match face à Prototype[16].

World Wrestling Entertainment (2004-2007)[modifier | modifier le code]

Le 10 janvier 2007, il est renvoyé de la WWE en même temps que 10 autres superstars.

Retour sur le circuit indépendant (2007-...)[modifier | modifier le code]

Le 3 septembre 2018 lors de House of Hardcore 50, il perd contre Hurricane Helms[17].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • America's Most Liked Wrestling
    • AML Tag Team Championship (1 fois, actuel) - avec Damien Wayne
  • Carolina Championship Wrestling Association
    • CCWA Heavyweight Championship (1 fois)
    • CCWA Tag Team Championship (3 fois) - avec Pat Anderson
  • Continental Wrestling Alliance
    • CWA Tag Team Championship (1 fois) - avec Pat Anderson
  • High Volume Pro Wrestling
    • HVPW Heavyweight Championship (1 fois, actuel)
  • Jacksonville Wrestling Alliance
    • JWA Heavyweight Championship (1 fois)
  • Live Action Wrestling
    • LAW Heavyweight Championship (1 fois)
  • Major League Wrestling
  • Midwest Wrestling United
    • MWU Heavyweight Championship (1 time)
  • NIWA
    • NIWA Television Championship (1 fois)
  • National Wrestling Alliance
  • NWA 2000
    • NWA 2000 American Heritage Heavyweight Championship (1 fois)
    • NWA 2000 Tag Team Championship (2 fois) - avec Pat Anderson (1) et Cueball Carmichael (1)
  • Palmetto Pride Championship Wrestling
    • PPCW Heavyweight Championship (1 fois)
  • Premier Wrestling Federation
    • PWF Universal Heavyweight Championship (1 fois)
    • PWF Universal Six Man Tag Team Championship (1 fois) - avec Steve Corino et John Skyler
    • PWF United States Heavyweight Championship (1 fois)
    • PWF Universal Tag Team Championship (3 fois) - avec Steve Corino
    • PWF Television Championship (1 fois)
    • Legacy Cup (2014)
  • Pro Wrestling International
    • PWI International Heavyweight Championship (1 fois)
  • Pro Wrestling WORLD-1
    • WORLD-1 Great Lakes Tag Team Championship (1 fois) - avec Bull Wheeler
    • WORLD-1 Tag Team Championship (2 fois) - avec Steve Corino
  • Pro Wrestling Zero1
  • Ring Wars Carolina
    • RWC Heavyweight Championship (1 fois)
  • Southern Championship Wrestling
  • Southern Wrestling Association
    • SWA Tag Team Championship (1 fois) - sioavec Pat Anderson
  • Vanguard Championship Wrestling
    • VCW Heavyweight Championship (1 fois)
    • VCW Tag Team Championship (1 fois) - avec Phil Brown
  • X3 Wrestling
    • X3 Heavyweight Championship (1 fois)

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de C.W. Anderson[18]
Année 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009
Rang 401 en augmentation 394 en augmentation 340 en augmentation 158 en augmentation 112 en diminution 140 en augmentation 103 en augmentation 74 en diminution 149 en diminution 163 en diminution 293 Non classé 285

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de C. W. Anderson », sur Cagematch (consulté le 12 mars 2015).
  2. (en) Jonathan McLarty, « Part 1: Veteran wrestler C. W. Anderson discusses work ethic, training, upcoming VCW match », sur Norfolk Navy Flagship, (consulté le 12 mars 2015).
  3. Ole Anderson (né Alan R. Rogowski) et Arn Anderson (né Martin Lunde) sont deux des membres fondateurs des Four Horsemen, un célèbre clan de catcheurs.
  4. a b et c (en) Tim Wood, « Proud to be an Anderson CW going strong on the indy circuit », sur Slam! Wrestling (consulté le 12 mars 2015).
  5. (en) « Historique du championnat du monde par équipe de la National Wrestling Alliance », sur Wrestling-Titles (consulté le 13 mars 2015).
  6. (en) « Matchs de C. W. Anderson à l'Extreme Championship Wresttling en 1999 », sur Cagematch (consulté le 13 mars 2015).
  7. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Guilty As Charged 2000 », sur 411 mania, (consulté le 13 mars 2015).
  8. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Living Dangerously 2000 », sur 411 mania, (consulté le 13 mars 2015).
  9. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Hardcore Heaven 2000 », sur 411 mania, (consulté le 13 mars 2015).
  10. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Heat Wave 2000 », sur 411 mania, (consulté le 13 mars 2015).
  11. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Anarchy Rulz 2000 », sur 411 mania, (consulté le 13 mars 2015).
  12. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – November To Remember 2000 », sur 411 mania, (consulté le 14 mars 2015).
  13. (en) Wade Keller, « ECW PPV FLASHBACK - 10 yrs. ago (12-03-00): Next-to-last Original ECW PPV, Corino vs. Lynn vs. Credible, Hardcore Justice cameos, Who's in WWE in 2010? », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 14 mars 2015).
  14. (en) John Powell, « Confusion reigns at Guilty As Charged », sur Slam! Wrestling, (consulté le 14 mars 2015).
  15. (en) « JAN. 13 IN HISTORY: Original ECW's final show 13 years ago - Sandman vs. Credible, plus Flashback to the finale while Heyman claimed to be negotiating TV deal », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 14 mars 2015).
  16. (en) Scotty Szanto-Nicodemus, « UPW: When Worlds Collide 2001 », sur Online Onslaught, (consulté le 24 mars 2015).
  17. « House of Hardcore #50 at Blue Ridge Rock Festival wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 7 septembre 2018)
  18. (en) « PWI Ratings for C. W. Anderson », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 2 octobre 2017)