Aéroport d'Amsterdam-Schiphol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aéroport d'Amsterdam-Schiphol
Luchthaven Schiphol
Vue aérienne de l'aéroport en 2007.
Vue aérienne de l'aéroport en 2007.
Localisation
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Ville Amsterdam (Haarlemmermeer)
Coordonnées 52° 18′ 29″ nord, 4° 45′ 39″ est
Altitude -3 m (-11 ft)

Géolocalisation sur la carte : Hollande-Septentrionale

(Voir situation sur carte : Hollande-Septentrionale)
AMS
AMS

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

(Voir situation sur carte : Pays-Bas)
AMS
AMS
Pistes
Direction Longueur Surface
18R/36L 3 800 m (12 467 ft) béton bitumineux
06/24 3 500 m (11 483 ft) béton bitumineux
09/27 3 453 m (11 329 ft) béton bitumineux
18L/36R 3 400 m (11 155 ft) béton bitumineux
18C/36C 3 300 m (10 827 ft) béton bitumineux
04/22 2 014 m (6 608 ft) béton bitumineux
Informations aéronautiques
Code AITA AMS
Code OACI EHAM
Type d'aéroport Civil
Gestionnaire Schiphol Group

L'aéroport d'Amsterdam-Schiphol (en néerlandais Luchthaven Schiphol, [ˈsxɪpɦɔl]) ou simplement Schiphol (code AITA : AMS • code OACI : EHAM) est le principal aéroport des Pays-Bas et l'un des principaux aéroports européens. Il est situé à 17,5 km au sud-ouest d'Amsterdam, dans la commune de Haarlemmermeer.

Avec 63,6 millions de passagers en 2016, il est le troisième aéroport du continent en nombre de voyageurs après Heathrow et Charles-de-Gaulle. En 2008, il se place également troisième pour le trafic fret avec 1 559 000 tonnes derrière Charles-de-Gaulle et Francfort. Schiphol est la base principale de KLM et ses filiales KLM Cityhopper, Martinair, et transavia.com. L'aéroport sert également de hub à EasyJet, TUI, Corendon Dutch Airlines et Vueling, ainsi qu'à Delta Air Lines pour les vols européens.

Histoire[modifier | modifier le code]

XXe siècle[modifier | modifier le code]

L'est de l'Haarlemmermeer en 1740.

Au début du XXe siècle, Schiphol est une base aérienne militaire, construite en septembre 1916. C'était un simple aérodrome composé de quelques baraques, un pré servant de piste. L'aéroport devint civil le . Quand le premier appareil civil commença à l'utiliser, en décembre 1920, il était parfois appelé le « marais Schiphol ». Les pilotes français l'appelaient, eux, « Schiphol-les-Bains », parce qu'un avion Farman Goliath s'y était enfoncé dans la boue[1]. Le constructeur Fokker commença sa production d'avions à côté de l'aéroport en 1951.

« Fort Schiphol » qui faisait partie de la ligne de défense d'Amsterdam, était une ceinture de fortifications autour de la ville se trouvant près de l'aéroport. Avant 1852, le polder d'Haarlemmermeer qui longe l'aéroport n'existait pas et il y avait là un grand lac, connu pour ses orages soudains et violents. C'est de là que vient son nom : un bras du lac, qui se trouvait près de la commune de Amstelveen, s'appelait le Schipshol, littéralement « schip hol », « le trou, le refuge à bateau[2] ».

Le petit aéroport vit son trafic passager exploser en 1928, nombre de journalistes, athlètes et personnalités se rendant alors à Amsterdam pour les Jeux olympiques y étant organisés. En 1963 commencèrent les travaux pour agrandir significativement l'aéroport et créer quatre nouvelles pistes : le village de Rijk est déconstruit et le nouvel aéroport, plus à l'ouest que l'originel, est inauguré en 1967, tout comme le passage de l'autoroute A4 par Schiphol. En 1977, la construction du centre d'affaires de l'aéroport est finie. Dans les années 1980, un autre aéroport avait été envisagé dans le Markerwaard pour soulager celui-ci, mais le projet a été abandonné.

XXIe siècle[modifier | modifier le code]

L'ancien musée National de l'aéronautique Aviodome[3], situé sur le terrain de l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol a été transféré à l'aéroport de Lelystad en 2003[4]. La même année, une extension de l'autoroute A5 longeant l'aéroport à l'est et la sixième piste dénommée Polderbaan sont mises en service. Le 25 février 2009, le vol Turkish 1951 s'écrase à l'atterrissage avec 135 personnes à bord et faisant près de 9 morts dont les 3 pilotes de l'appareil[5].

Le 29 août 2012, lors de travaux sur le tarmac aux abords du terminal C, une bombe allemande datant de la Seconde Guerre mondiale est déterrée : une partie des bâtiments est évacuée le temps de sa mise à feu contrôlée[6]. Dans la nuit du 12 au 13 avril 2016, l'aéroport est une nouvelle fois évacué, car un Polonais ivre se trouvant dans l'aéroport appelle la police, déclarant porter des engins explosifs[7], dans un contexte d'attentats terroristes en Europe. Le 1er août suivant, la police arrête un homme sur l'autoroute A4, dont le trafic est interrompu, car il affirme avoir embarqué dans son bus avec une bombe[8]. Il est relâché le lendemain, la police ayant déclaré qu'il était mentalement perturbé mais inoffensif.

Situation[modifier | modifier le code]

Structure[modifier | modifier le code]

Logotype de l’aéroport.
Les six pistes de l'aéroport de Schiphol, et les jetées d'embarquement avant que la section H ne soit construite.
Pays desservis depuis Schiphol en 2013.

Schiphol possède six pistes. L'aéroport comprend une aérogare unique, qui sous un même toit réunit trois halls reliés entre eux, eux-mêmes composés des branches d'embarquement de B à H. La construction de la branche A, annoncée en 2012, devrait être achevée en 2020, pour porter la capacité totale de Schiphol à 80 millions de passagers par an. En Europe, il vise à long terme à être le deuxième hub par trafic passager derrière Heathrow. Schiphol est l'un des aéroports avec les plus grandes capacités d'extensions, les champs à l'ouest lui permettant à d'envisager la construction d'une seconde aérogare.

Schiphol est la base des compagnies KLM Royal Dutch Airlines, Martinair Holland et Transavia.

À cause du trafic intense et des coûts aéroportuaires élevés, de plus en plus de charters ou de compagnies low cost partent d'aéroports plus petits comme ceux de Groningue, Rotterdam, Eindhoven et Maastricht. Mais, grâce désormais à un terminal dédié aux low cost, le terminal H, certaines compagnies comme easyJet continuent d'utiliser Schiphol. Le gouvernement prévoit aux alentours de 2040 d'utiliser l'aéroport de Lelystad comme complémentaire de Schiphol, pour les vols charter notamment.

L'aéroport est également une importante gare ferroviaire desservie par une ligne à grande vitesse Thalys et les trains régionaux NS. Ouverte en 1978, elle fut enterrée en 1995 pour dégager le Schiphol Plaza, un espace commerçant de plusieurs milliers de mètres carrés. Schiphol fut également l'un des premiers aéroports au monde à proposer des bureaux sur son territoire, joignables à pied depuis l'aérogare. Ils sont connus sous le nom de World Trade Center.

La tour de contrôle du trafic aérien était lors de son inauguration en 1991 la plus haute du monde, culminant à 101 mètres. Il en fut construite une seconde en 2003, en bout de la piste nouvellement inaugurée. Schiphol est en outre l'un des aéroports le plus bas au monde puisqu'à 3 mètres au-dessous du niveau de la mer.

L'aéroport a gagné plus de 120 prix. En 1980, 1981, 1984, 1985, 1986, 1990 et 2003, il fut élu meilleur aéroport du monde. Il reçut le titre de Meilleur aéroport européen durant quinze années consécutives (de 1988 à 2003) et a également gagné le prix de Meilleur aéroport pour voyages d'affaire. Cela est dû en partie à son organisation et à son confort mais aussi grâce à un nombre important de vols européens et intercontinentaux. En 2005, Schiphol desservait en vol direct plus de 260 destinations dans 91 pays. Il possède actuellement 4 étoiles dans la notation Skytrax comme seulement treize autres aéroports.

Compagnies et destinations[modifier | modifier le code]

Compagnies Destinations
Drapeau de la Slovénie Adria Airways Ljubljana-Jože Pučnik
Drapeau de la Grèce Aegean Airlines Athènes E.-Venizélos
Drapeau de l'Irlande Aer Lingus Cork, Dublin
Drapeau de la Russie Aeroflot Moscou Chérémétiévo
Drapeau du Mexique Aeroméxico Mexico-B. Juárez
Drapeau du Maroc Air Arabia Maroc Fès-Saïss, Nador, Tanger
Drapeau du Kazakhstan Air Astana Atyraou
Drapeau du Canada Air Canada Toronto-L. B. Pearson
Drapeau de l'Espagne Air Europa Madrid-Barajas
Drapeau de la France Air France Marseille-Provence, Paris-Charles de Gaulle, Strasbourg
Drapeau de la France Air France

opéré par Drapeau de la France HOP!

Clermont-Ferrand, Nantes Atlantique, Lille Lesquin, Rennes-St-Jacques, Strasbourg
Drapeau de Malte Air Malta Malte
Drapeau de Maurice Air Mauritius En saison: Maurice-Sir Seewoosagur Ramgoolam (débute 26 mars 2018)[9]
Drapeau de la Serbie Air Serbia Belgrade Nikola-Tesla
Drapeau du Canada Air Transat En saison: Calgary, Toronto-L. B. Pearson, Vancouver
Drapeau de la Lettonie airBaltic Riga, Tallinn, Vilnius
Drapeau de l'Italie Alitalia Milan-Linate, Rome Léonard-de-Vinci/Fiumicino
Drapeau des États-Unis American Airlines Philadelphie

En saison: Dallas/Fort Worth

Drapeau d’Israël Arkia En saison: Tel Aviv - Ben Gourion
Drapeau de la Turquie AtlasGlobal Istanbul-Atatürk
Drapeau de l'Autriche Austrian Airlines Vienne-Schwechat
Drapeau de la Biélorussie Belavia Minsk-2
Drapeau du Royaume-Uni British Airways Londres-Gatwick, Londres-Heathrow
Drapeau du Royaume-Uni British Airways

opéré par Drapeau du Royaume-Uni BA CityFlyer

Londres-City
Drapeau de la Bulgarie Bulgaria Air Sofia-Vrajdebna
Charter: Bourgas
Drapeau de Hong Kong Cathay Pacific Hong Kong
Drapeau de la République de Chine China Airlines Taïwan-Taoyuan
Drapeau de la République populaire de Chine China Eastern Airlines Shanghaï - Pudong
Drapeau de la République populaire de Chine China Southern Airlines Pékin-Capitale, Canton-Baiyun
Drapeau de la Turquie Corendon Airlines Antalya, Ercan
Drapeau des Pays-Bas Corendon Dutch Airlines En saison:
Drapeau de la Croatie Croatia Airlines Zagreb-Pleso

En saison: Dubrovnik, Pula

Drapeau de la République tchèque Czech Airlines Prague - Václav-Havel
Drapeau des États-Unis Delta Air Lines Atlanta H.-Jackson, Boston Logan, Détroit, Los Angeles (débute 18 juin 2018)[10], Minneapolis/St. Paul, New York-John F. Kennedy, Newark-Liberty (se termine le 23 mars 2018)[11], Orlando (débute 31 mars 2018)[12], Portland (Oregon), Salt Lake City, Seattle-Tacoma
Drapeau du Royaume-Uni easyJet En saison:
Drapeau de la Suisse easyJet Switzerland Bâle/Mulhouse/Fribourg, Genève-Cointrin
Drapeau de l'Égypte EgyptAir Le Caire
Drapeau d’Israël El Al Tel Aviv - Ben Gourion
Drapeau des Émirats arabes unis Emirates Dubaï
Drapeau des Émirats arabes unis Etihad Airways Abou Dabi
Drapeau de l'Allemagne Eurowings

opéré par Drapeau de l'Allemagne Air Berlin

Munich-F. J. Strauß
Drapeau de l'Allemagne Eurowings

opéré par Drapeau de l'Allemagne Germanwings

Hamburg-Fuhlsbüttel, Stuttgart
Drapeau de la République de Chine EVA Air Bangkok-Suvarnabhumi, Taïwan-Taoyuan
Drapeau de la Finlande Finnair Helsinki-Vantaa
Drapeau du Royaume-Uni Flybe Birmingham, Doncaster Sheffield-Robin Hood, Exeter, Londres-City, Manchester, East Midlands, Southampton
Drapeau de l'Indonésie Garuda Indonesia Djakarta-S.-Hatta
Drapeau de la Géorgie Georgian Airways Tbilissi-C. Roustavéli
Drapeau de l'Espagne Iberia Express Madrid-Barajas
Drapeau de l'Islande Icelandair Reykjavik-Keflavík
Drapeau de l'Iran Iran Air Téhéran-Imam Khomeini
Drapeau d’Israël Israir Airlines En saison: Tel Aviv - Ben Gourion
Drapeau de l'Inde Jet Airways Bangalore-Kempegowda, Delhi-Indira Gandhi, Bombay-Chhatrapati-Shivaji, Toronto-L. B. Pearson
Drapeau du Royaume-Uni Jet2.com Leeds-Bradford
Drapeau du Kenya Kenya Airways Nairobi-J. Kenyatta
Drapeau des Pays-Bas KLM
En saison: "
Drapeau des Pays-Bas KLM

opéré par Drapeau de l'Irlande CityJet

Dublin (se termine le 6 janvier 2018), Londres-City, Birmingham"
Drapeau des Pays-Bas KLM

opéré par Drapeau des Pays-Bas KLM Cityhopper

Drapeau de la Corée du Sud Korean Air Séoul-Incheon
Drapeau de la Pologne LOT Polish Airlines Varsovie-Chopin
Drapeau de l'Allemagne Lufthansa Francfort
Drapeau de l'Allemagne Lufthansa Regional

opéré par Drapeau de l'Allemagne Lufthansa CityLine

Francfort, Munich-F. J. Strauß
Nordica

opéré par Drapeau de la Pologne LOT Polish Airlines

Tallinn
Drapeau de la Norvège Norwegian Air Shuttle Copenhague-Kastrup, Helsinki-Vantaa, Oslo-Gardermoen, Stockholm-Arlanda
Drapeau de la Turquie Onur Air Istanbul-Atatürk

En saison: Kayseri-Erkilet (en)

Drapeau de la Turquie Pegasus Airlines Antalya, Istanbul-Sabiha Gökçen

En saison: Bodrum-Milas, Izmir-A. Menderes, Kayseri-Erkilet (en), Konya (tr)

Drapeau du Qatar Qatar Airways Doha-Hamad
Drapeau du Maroc Royal Air Maroc Casablanca-Mohammed V, Nador, Tanger

En saison: Charif Al Idrissi-Côte du Rif, Oujda-Les Angades

Drapeau de la Jordanie Royal Jordanian Amman-Reine Alia
Drapeau de l'Irlande Ryanair Dublin, Malaga-Costa del Sol
Scandinavian Airlines Copenhague-Kastrup, Oslo-Gardermoen, Stockholm-Arlanda
Drapeau de Singapour Singapore Airlines Singapour-Changi
Sun D'Or

opéré par Drapeau d’Israël El Al

En saison: Tel Aviv - Ben Gourion
Drapeau de la Turquie SunExpress Izmir-A. Menderes

En saison: Antalya, Kayseri-Erkilet (en), Konya (tr)

Drapeau de l'Allemagne SunExpress Deutschland En saison: Charif Al Idrissi-Côte du Rif

En saison charter: Nador

Surinam Airways Paramaribo-J. A. Pengel
Drapeau de la Suisse Swiss International Air Lines Zurich
Drapeau du Cap-Vert TACV Paris-Charles de Gaulle, Praia, São Pedro C.-Évora
Drapeau du Portugal TAP Air Portugal Lisbonne-H. Delgado
Drapeau du Portugal TAP Air Portugal

opéré par Drapeau du Portugal TAP Express

Porto-F. Sá-Carneiro
Drapeau de la Roumanie TAROM Bucarest-H. Coandă
Drapeau du Royaume-Uni Thomas Cook Airlines En saison charter: Las Palmas/Gran Canaria, Palma de Majorque, Ténériffe-Sud Reine Sofia
Drapeau des Pays-Bas Transavia En saison:
Drapeau de la France Transavia France Paris-Orly

Drapeau de la Belgique TUI fly Belgium

Nador, Tanger
Drapeau des Pays-Bas TUI fly Netherlands En saison:
Drapeau de la Tunisie Tunisair Tunis-Carthage
Drapeau de la Turquie Turkish Airlines Istanbul-Atatürk, Istanbul-Sabiha Gökçen
Drapeau de l'Ukraine Ukraine International Airlines Kiev-Boryspil
Drapeau des États-Unis United Airlines Chicago O'Hare, Houston-George Bush, Newark-Liberty, Washington Dulles
Drapeau de l'Espagne Vueling En saison:
Drapeau de l'Islande WOW air Reykjavik-Keflavík
Drapeau de la République populaire de Chine XiamenAir Xiàmén Gāoqí

Édité le 11/11/2017

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (nl) Dutch Aviation History
  2. (nl) Source sur Digibron.nl
  3. "Frans." musée National de l'aéronautique Aviodome. 12 octobre 2002. Consulté le 26 décembre 2011.
  4. Aviation Theme Park to be opened in The Netherlands 'Aviodrome': new home for Holland's aviation heritage! Aviodrome. 21 juin 2003. Consulté le 16 mars 2015.
  5. Un avion de ligne turc s'écrase à Amsterdam, news.yahoo.com.
  6. (en) Amsterdam's Schiphol airport 'WWII bomb' detonated, BBC World News, 29 août 2012.
  7. L'aéroport de Schiphol d'Amsterdam partiellement évacué, Le Monde, 13 avril 2016.
  8. (en) Schiphol security : scare man released may stull face charges, Dutch News, 2 août 2016.
  9. http://news.klm.com/klm-launches-flight-to-mauritius-in-cooperation-with-air-mauritius
  10. « Delta’s trans-Atlantic schedule brings customers more flights and more destinations », news.delta.com, (consulté le 21 septembre 2017)
  11. http://www.routesonline.com/news/38/airlineroute/275181/delta-ends-newark-amsterdam-route-in-march-2018/
  12. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. http://www.routesonline.com/news/38/airlineroute/274159/delta-files-orlando-amsterdam-schedule-in-s18/, maugust 5, 2017 (consulté le 5 août 2017)
  13. http://www.business-standard.com/article/companies/after-16-years-klm-to-return-to-mumbai-117051500035_1.html
  14. « KLM adds Mauritius from late-Oct 2017 », Routesonline (consulté le 16 février 2017)
  15. http://www.routesonline.com/news/38/airlineroute/272418/klm-resumes-costa-rica-service-in-w17/