Icelandair

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icelandair
Logo de cette compagnie
AITA OACI Indicatif d'appel
FI ICE ICEAIR
Repères historiques
Date de création 1937
Généralités
Basée à Aéroport international de Keflavík
Programme de fidélité Saga Club
Taille de la flotte 21
Nombre de destinations 35
Siège social Reykjavik, Islande Drapeau de l'Islande Islande
Société mère Icelandair Group
Site web www.icelandair.com
Boeing 757-200 de la compagnie aérienne Icelandair

Icelandair (code AITA : FI ; code OACI : ICE) est une compagnie aérienne réguilière islandaise, fondée en 1937 et basée à l'aéroport international de Keflavík de Reykjavik. La position de l’île à mi-chemin entre l’Europe et les États-Unis est au cœur de sa stratégie. Elle a transporté 2,021 millions de passagers en 2012.

Histoire[modifier | modifier le code]

La compagnie aérienne Flugfélag Akureyrar est fondée en 1937 à Akureyri, sur la côte Nord de l’Islande, et commence ses opérations un an plus tard avec un hydravion de type Waco YKS-7. À la suite de la destruction de son unique avion, elle se base en 1940 à Reykjavik sous le nom de Flugfélag Islands, affiché en Iceland Airways pour les étrangers. Ses premiers vols internationaux vers l’Écosse (Glasgow Prestwick) et le Danemark (Copenhague) ont lieu en 1945. Jusqu'en 1972, la compagnie utilise une flotte de DC3-Dakota. En 1967, elle exploite un jet, le Boeing 727. En 1973, sous la pression du gouvernement, elle fusionne avec Loftleiðir, fondée en 1944 et qui proposait depuis 1953 des vols au-dessus de l’Atlantique nord. Leur flotte comprend alors des DC-3, DC-10 et Boeing 727. La holding, nommée Flugleiðir, prend le contrôle des opérations de deux compagnies en 1979 et adopte le nom Icelandair, gardant son appellation islandaise uniquement pour les vols intérieurs[1].

Pour son cinquantième anniversaire en 1987, elle signe un contrat de renouvellement de sa flotte internationale avec Boeing, achetant des 737-400 pour la desserte de l’Europe et des 757-200 pour les vols vers les États-Unis. En 2003, sa flotte ne compte plus que des Boeing 757. En 2005 elle commande ses deux premiers Boeing 787-8 Dreamliner, commande portée ensuite à quatre exemplaires – mais trois seront transférés à Norwegian Air Shuttle [2]. L’Icelandair Group, formé en octobre 2005, prend le contrôle de la majorité du capital de la compagnie tchèque Travel Service en 2007. En 2012, la compagnie annonce l'achat de douze Boeing 737 MAX, huit en version 8 de 153 passagers et 4 en version 9 (172 passagers contre 183 pour les 757-200)[3], commande confirmée en 2013 et porté à seize avions (9+7).

Destinations[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Destinations d'Icelandair.

Partage de codes[modifier | modifier le code]

En avril 2013, Icelandair partage ses codes avec SAS Scandinavian Airlines, Finnair, Alaska Airlines, JetBlue Airways et Frontier Airlines[4].

Flotte[modifier | modifier le code]

La flotte d'Icelandair se compose des appareils suivant au mois de mai 2016[5]:

Flotte d'Icelandair
Appareils En Service Commandes Passagers Notes
C Y+ Y Total
Boeing 737 MAX 8 9
TBA
153 Plus des droits d’achats sur huit MAX8 et 9
Livraisons entre 2018 et 2021
Boeing 737 MAX 9 7 TBA 172
Boeing 757-200 24 1 22 41 120 183
Boeing 757-300 1 22 65 129 216
Boeing 767-300ER 2 2 23 237 262 Livraisons en 2017[6]
Boeing 787-8 1
TBA
Total 27 20
Flotte Cargo
Boeing 757-200F 2 N/A
Total 2

Références[modifier | modifier le code]

Site internet en français[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :