Aéroport international Chota-Roustavéli de Tbilissi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aéroport international Chota Roustavéli de Tbilissi
თბილისის შოთა რუსთაველის სახელობის საერთაშორისო აეროპორტი
Le nouveau terminal international.
Le nouveau terminal international.
Localisation
Pays Drapeau de la Géorgie Géorgie
Ville Tbilissi
Coordonnées 41° 40′ 09″ nord, 44° 57′ 17″ est
Altitude 495 m (1 624 ft)
Géolocalisation sur la carte : Tbilissi
(Voir situation sur carte : Tbilissi)
TBS
TBS
Géolocalisation sur la carte : Géorgie
(Voir situation sur carte : Géorgie)
TBS
TBS
Pistes
Direction Longueur Surface
13R/31L 3 000 m (9 843 ft) Béton
Informations aéronautiques
Code IATA TBS
Code OACI UGTB
Type d'aéroport civil
Gestionnaire TAV Airports Holding
Site web aéroport Consulter

L'Aéroport international Chota Roustavéli de Tbilissi (en géorgien : თბილისის შოთა რუსთაველის სახელობის საერთაშორისო აეროპორტი, code IATA : TBS • code OACI : UGTB) est le principal aéroport international de la Géorgie. Il est situé à 17 km au sud-est de la capitale Tbilissi[1]. La plupart de ses vols relient la Géorgie à l'Europe, la Russie et le Moyen-Orient. Les lignes vers Istanbul et Moscou sont les plus populaires.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier terminal a été construit en 1952 dans un style stalinien. Il est remplacé en 1990 par un autre terminal, plus grand et de style international. Puis, en 2007, un nouveau terminal plus moderne est mis en service. Son rôle central pour la région a particulièrement été mis en valeur lors de la guerre russo-géorgienne d'août 2008, ayant été neutralisé par l'aviation militaire russe afin d'empêcher l'arrivée d'éventuels renforts ; depuis la Géorgie s'est équipée de système français de défense anti-aérienne[2]. L'aéroport est administré par la TAV Airports Holding et peut accueillir 3 000 passagers à l'heure[3].

Situation[modifier | modifier le code]

Sa situation géographique en Géorgie — et dans le cœur du Caucase du Sud — en a fait non seulement une plateforme pour le tourisme international en pleine croissance depuis quelques années, mais également une plate-forme de correspondance aéroportuaire (dite hub) fréquentée en particulier par les membres des organisations internationales appartenant aux agences des Nations unies, à l'OSCE, aux agences de l'Union européenne et aux représentations diplomatiques de pays ouvrant des ambassades en Géorgie : la persistance de conflits gelés dans cette région, à la frontière de l'Europe et de l'Asie, a conduit d'une part à l'implantation permanente d'observateurs internationaux[4] et d'autre part à des mouvements diplomatiques et militaires (Otan en particulier) qui engendrent un trafic rémanent à l'aéroport. Le développement économique, commencé par la construction d'oléoducs et de gazoducs reliant la mer Caspienne et la mer Noire, se poursuivant par le transit de marchandises, a drainé — outre le trafic cargo — une clientèle internationale d'hommes d'affaires empruntant régulièrement cette infrastructure.


Statistiques[modifier | modifier le code]

En 2016, il a atteint 2 252 535 passagers, soit une augmentation de 17 % par rapport a l'année précédente.

En 2017, l'aéroport a atteint 3 165 466 passagers, selon les statistiques de l'Agence géorgienne d'aviation civile rapportées par l'Agence géorgienne du Tourisme[5].


Voir la requête brute et les sources sur Wikidata.


Compagnies et destinations[modifier | modifier le code]

L'aéroport accueille de multiples compagnies passagers, régulières, à bas coûts et saisonnières, dont la situation est particulièrement évolutive.

CompagniesDestinations
Drapeau de la Grèce Aegean Airlines Athènes E.-Venizélos
Drapeau des Émirats arabes unis Air Arabia Charjah

En saison: Abou Dabi

Drapeau du Kazakhstan Air Astana Almaty, Noursoultan[6]
Drapeau de la Lettonie airBaltic Riga
Drapeau de la France Air France En saison: Paris-Charles de Gaulle [7].
Drapeau de l'Arménie Aircompany Armenia Gyumri, Erevan-Zvarnots
Drapeau de la Turquie AnadoluJet Ankara Esenboğa, Istanbul-S. Gökçen
Drapeau d'Israël ArkiaEn saison: Tel Aviv - Ben Gourion
Drapeau de l'Ukraine Bees AirlineEn saison: Kherson (en), Kiev-Jouliany
Drapeau de la Biélorussie Belavia Minsk
Drapeau de l'Azerbaïdjan Buta AirwaysBakou-H. Aliyev[8],[9]
Drapeau de la Chine China Southern Airlines Pékin-Daxing, Ürümqi-Diwopu
Drapeau de l'Allemagne Eurowings Düsseldorf
Drapeau des Émirats arabes unis flydubai Dubaï[10]
Drapeau de l'Arménie FlyOne Armenia Erevan-Zvarnots
Drapeau de la Géorgie Georgian Airways

En saison: Manama-Bahreïn, Barcelone-El Prat, Batoumi-A. Kartveli, Bologne-Borgo Panigale, Prague-Václav-Havel

Drapeau de Bahreïn Gulf Air Manama-Bahreïn
Drapeau d'Israël Israir Airlines En saison: Tel Aviv - Ben Gourion
Drapeau du Koweït Jazeera Airways Koweït[12]
Drapeau de la Pologne LOT Polish Airlines Varsovie-Chopin
Drapeau de l'Allemagne Lufthansa Munich-F. J. Strauß
Drapeau de la Géorgie MyWay Airlines Tel Aviv - Ben Gourion
Drapeau de la Turquie Pegasus Airlines Istanbul-S. Gökçen[13]
Drapeau du Qatar Qatar AirwaysDoha-Hamad
Drapeau de l'Iran Qeshm AirTéhéran-Imam-Khomeini
Drapeau du Kazakhstan SCAT Airlines Aktaou
Drapeau de l'Ukraine SkyUpKharkiv (Charcovie), Kiev-Boryspil, Lviv-Danilo Halitskyi, Odessa
Drapeau d'Israël Sun d'OrTel Aviv - Ben Gourion
Drapeau de l'Iran Taban AirTéhéran-Imam-Khomeini
Drapeau de la Turquie Turkish Airlines Istanbul[14], Istanbul-S. Gökçen
Drapeau de l'Ukraine Ukraine International Airlines Kiev-Boryspil
Drapeau de l'Ouzbékistan Uzbekistan Airways Tachkent
Drapeau de l'Iran Zagros Airlines Téhéran-Imam-Khomeini

Édité le 20/07/2021

Trafic cargo[modifier | modifier le code]

CompagniesDestinations
CargoluxBakou, Kuala Lumpur, Luxembourg, Singapour
Coyne AirlinesAktaou, Achgabat, Atyraou, Bakou, Cologne, Londres-Stansted, Oral, Turkmenbashi, Erevan
Qatar Airways CargoDoha, Milan-Malpensa
Silk Way AirlinesBakou
Turkish Airlines CargoIstanbul-Atatürk

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « EAD Basic »
  2. Julie Boquet, « La Géorgie s'équipe de missiles antiaériens français », sur Air & Cosmos, .
  3. (en) « 2017 Georgian Tourism in Figure », sur Georgian National Tourisme Agency, p. 24.
  4. (en) « EU Monitoring Mission mandate extended to 2020 », sur European Union, .
  5. (en) « 2017 Georgian Tourism in Figure », sur Georgian National Tourisme Agency, p. 25.
  6. J L, « Air Astana Adds En saison Astana - Tbilisi Link juin - August 2015 », Airline Route,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. « Tbilissi, nouvelle destination Air France », sur Ambassde de France en Géorgie, .
  8. (en-GB) « Buta Airways preliminary operation from Sep 2017 », sur routesonline.com, (consulté le )
  9. « Azerbaijan’s low-cost Buta Airways launches flights in Tbilisi », agenda.ge,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. (en) « Flydubai launches Tbilisi flights », Gulf News,‎ (lire en ligne)
  11. (en) « Georgian Airways Destinations », sur georgian-airways.com (consulté le )
  12. « Scheduled Flight Search », Agenda.ge (consulté le )
  13. « Scheduled Flight Search », Pegasus Airlines (consulté le )
  14. Jim Liu, « Turkish Airlines S19 Short-Haul increases as of 16JUL18 », Routesonline,‎ (lire en ligne, consulté le )