Aéroport d'Amsterdam-Schiphol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aéroport d'Amsterdam-Schiphol
Luchthaven Schiphol
Vue aérienne de l'aéroport en 2007.
Vue aérienne de l'aéroport en 2007.
Localisation
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Ville Amsterdam (Haarlemmermeer)
Coordonnées 52° 18′ 29″ N 4° 45′ 39″ E / 52.308059, 4.76085752° 18′ 29″ Nord 4° 45′ 39″ Est / 52.308059, 4.760857
Altitude -3 m (-11 ft)

Géolocalisation sur la carte : Hollande-Septentrionale

(Voir situation sur carte : Hollande-Septentrionale)
Aéroport d'Amsterdam-Schiphol

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

(Voir situation sur carte : Pays-Bas)
Aéroport d'Amsterdam-Schiphol
Pistes
Direction Longueur Surface
18R/36L 3 800 m (12 467 ft) béton bitumineux
06/24 3 500 m (11 483 ft) béton bitumineux
09/27 3 453 m (11 329 ft) béton bitumineux
18L/36R 3 400 m (11 155 ft) béton bitumineux
18C/36C 3 300 m (10 827 ft) béton bitumineux
04/22 2 014 m (6 608 ft) béton bitumineux
Informations aéronautiques
Code AITA AMS
Code OACI EHAM
Type d'aéroport Civil
Gestionnaire Schiphol Group
Logo de l’aéroport.

L'aéroport d'Amsterdam-Schiphol ou simplement Schiphol (en néerlandais Luchthaven Schiphol, [ˈsxɪpɦɔl]) (code AITA : AMS • code OACI : EHAM) est le principal aéroport des Pays-Bas et l'un des principaux aéroports européens. Il est situé à 17,5 km au sud-ouest d'Amsterdam, sur la commune d'Haarlemmermeer.

En 2008, c'était le quatrième aéroport européen pour le trafic passager avec 46 088 221 passagers après Heathrow (67 530 223), Paris Charles de Gaulle (56 808 967) et Francfort-Rhein/Main (52 810 683). 35 % des passagers voyagent sur un vol intercontinental. Toujours en 2008, il se plaçait troisième pour le trafic fret avec 1 559 000 tonnes derrière Paris et Francfort. Schiphol est la base principale de KLM et ses filiales KLM Cityhopper, Martinair, et transavia.com. L'aéroport sert également de hub à EasyJet, Arkefly, Corendon Dutch Airlines et Vueling, ainsi qu'à Delta Air Lines pour les vols européens.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'est de l'Haarlemmermeer en 1740.

Au début du XXe siècle, Schiphol était une base aérienne militaire, construite en septembre 1916. C'était un simple aérodrome composé de quelques baraques, un pré servant de piste. L'aéroport devint civil le . Quand le premier appareil civil commença à l'utiliser, en décembre 1920, il était parfois appelé le « marais Schiphol ». Les pilotes français l'appelaient, eux, « Schiphol-les-bains », parce qu'un avion Farman Goliath s'y était enfoncé dans la boue[1]. Le constructeur Fokker débuta sa production d'avions à côté de l'aéroport en 1951.

« Fort Schiphol » qui faisait partie de la ligne de défense d'Amsterdam, était une ceinture de fortifications autour de la ville se trouvant près de l'aéroport. Avant 1852, le polder d'Haarlemmermeer qui longe l'aéroport n'existait pas et il y avait là un grand lac, connu pour ses orages soudains et violents. C'est de là que vient son nom, Schiphol signifiant littéralement « trou à bateau »[2],[3].

Dans les années 1980, un autre aéroport avait été envisagé dans le Markerwaard pour soulager celui-ci, mais le projet a été abandonné.

L'ancien musée National de l'aéronautique Aviodome[4], situé sur l'aéroport d'Amsterdam/Schiphol a été transféré à l'aéroport de Lelystad en 2003[5]. La même année, l'autoroute A5 longeant la Polderbaan est mise en service.

Le 25 février 2009, le vol Turkish 1951 s'écrase à l'atterrissage avec 135 personnes à bord[6].

Présentation structurelle[modifier | modifier le code]

Les six pistes de l'aéroport de Schiphol.

Schiphol possède cinq pistes (la dernière ayant été mise en service en 2003) pour l'aviation commerciale plus une pour une utilisation plus générale notamment aéro-club. La construction d'une piste supplémentaire est prévue à long terme.

L'aéroport comprend une aérogare unique, qui sous un même toit réunit trois halls reliés entre eux, eux-mêmes composés des branches d'embarquement de B à G. La construction de la branche A, annoncée en 2012, devrait être achevée en 2020, pour porter la capacité totale de Schiphol à 65 millions de passagers par an.

Schiphol est la base de la compagnie néerlandaise KLM, de Martinair et de Transavia (low cost du groupe Air France-KLM).

À cause du trafic intense et des coûts aéroportuaires élevés, de plus en plus de charters ou de compagnies low cost partent d'aéroports plus petits comme ceux de Groningue, Rotterdam, Eindhoven et Maastricht. Mais, grâce désormais à un terminal dédié aux low cost, le terminal H, certaines compagnies comme easyJet continuent d'utiliser Schiphol.

L'aéroport est également une importante gare ferroviaire desservie par une ligne à grande vitesse Thalys et les trains régionaux NS. Ouverte en 1978, elle fut enterrée en 1995 pour dégager le Schiphol Plaza.

La tour de contrôle du trafic aérien était lors de son inauguration en 1991 la plus haute du monde à 101 mètres. Il en fut construite une seconde en 2003, en bout de piste de la Polderbaan. Schiphol est l'un des aéroports le plus bas au monde puisqu'à 3 mètres au-dessous du niveau de la mer.

Un centre commercial, Schiphol Plaza, est situé en amont des douanes et sert ainsi les néerlandais et les passagers. Il comprend un supermarché, Food Village, ouvert jusqu'à minuit sept jours sur sept.

L'aéroport a gagné plus de 120 prix. En 1980, 1981, 1984, 1985, 1986, 1990 et 2003, il fut élu meilleur aéroport du monde. Il reçut le titre de Meilleur aéroport européen durant quinze années consécutives (de 1988 à 2003) et a également gagné le prix de Meilleur aéroport pour voyages d'affaire. Cela est dû en partie à son excellente organisation mais aussi grâce à un nombre important de vols européens et intercontinentaux. En 2005, Schiphol desservait en vol direct plus de 260 destinations dans 91 pays. Il possède actuellement 4 étoiles dans la notation Skytrax comme seulement treize autres aéroports.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :