Aéroport international OR Tambo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aéroport international
OR Tambo de Johannesbourg
OR Tambo International Airport
Image illustrative de l’article Aéroport international OR Tambo
Localisation
Pays Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud
Ville Johannesbourg
Date d'ouverture 1952
Coordonnées 26° 08′ 21″ sud, 28° 14′ 46″ est
Altitude 1 694 m (5 558 ft)

Géolocalisation sur la carte : Gauteng

(Voir situation sur carte : Gauteng)
JNB
JNB

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

(Voir situation sur carte : Afrique du Sud)
JNB
JNB
Pistes
Direction Longueur Surface
03L/21R 4 418 m (14 495 ft) Asphalte
03R/21L 3 400 m (11 155 ft) Asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA JNB
Code OACI FAOR
Type d'aéroport public
Gestionnaire Airports Company South Africa

L'aéroport international Oliver Reginald Tambo (code AITA : JNB • code OACI : FAOR) est le plus grand aéroport d'Afrique du Sud et le plus important aéroport d'Afrique pour le trafic passager avec plus de 18 millions de personnes en 2010. L'aéroport sert de hub (avec celui du Cap) pour la compagnie nationale South African Airways (SAA) et de petites compagnies locales.

Il est situé à 1 700 m d'altitude dans la province du Gauteng (Transvaal), près des villes de Pretoria et Johannesbourg.

Baptisé d'abord en 1952 aéroport international Jan Smuts (code OACI: FAJS) en hommage à l'ancien premier ministre sud-africain Jan Smuts, il est renommé aéroport international de Johannesburg en 1994 avant de prendre, le , le nom d'Oliver Tambo (1917-1993), ancien président de l'ANC.

Historique[modifier | modifier le code]

L'aéroport fut fondé en 1952 près de la commune de Kempton Park dans l'est du Witwatersrand, sous le nom d'"aéroport Jan Smuts", soit deux ans à peine après la mort de l'ancien chef de gouvernement sud-africain, Jan Smuts (1870-1950), notamment pour saluer son action lors de la Seconde Guerre des Boers et pour son rôle joué sur la scène internationale, notamment lors de la première et de la seconde guerre mondiale. Il remplaçait "l'aéroport international de Palmietfontein" qui desservait l'Europe depuis 1945.

Dans les années 1970, l'aéroport Jan Smuts, situé en haute altitude, fut utilisé pour les tests d'atterrissage du Concorde.

Après la fin de la politique d'apartheid, ayant été décidé de ne plus nommer les aéroports d'après le nom de personnalités politiques, le nouveau gouvernement sud-africain le renomma aéroport international de Johannesburg en 1994.

En 1996 il devient l'aéroport au trafic le plus dense d'Afrique et le second de la zone Afrique-Moyen-Orient.

Il est rebaptisé aéroport international O.R. Tambo le d'après Oliver Tambo (1917-1993), ancien président de l'ANC[1]. Ce changement entre donc en contradiction avec la décision du gouvernement de Nelson Mandela de dépolitiser les noms d'aéroports en Afrique du Sud.

Cet aéroport était le point de départ du Vol 771 Afriqiyah Airways qui s'est écrasé le sur l'aéroport international de Tripoli.

Situation[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

See source Wikidata query.


Compagnies et destinations[modifier | modifier le code]

CompagniesDestinations
Drapeau de la France Air Austral La Réunion-R. Garros
Drapeau du Botswana Air Botswana Francistown, Gaborone-S. Khama, Kasane, Maun
Drapeau de la Chine Air China Pékin-Capitale
Drapeau de la France Air France Paris-Charles de Gaulle
Drapeau de l'Afrique du Sud Airlink
Drapeau de Maurice Air Mauritius Maurice-Sir Seewoosagur Ramgoolam
Drapeau de la Namibie Air Namibia Walvis Bay, Windhoek Hosea Kutako
Drapeau des Seychelles Air Seychelles Mahé-Seychelles international
Drapeau du Zimbabwe Air Zimbabwe Bulawayo, Harare, Victoria Falls
Drapeau du Togo ASKY Airlines Lomé[4]
Drapeau du Royaume-Uni British Airways Londres-Heathrow
British Airways
opéré par Comair
Le Cap, Durban-King Shaka, Harare, Livingstone-H. M. Nkumbula, Maurice-Sir Seewoosagur Ramgoolam, Port Elizabeth, Victoria Falls, Windhoek Hosea Kutako
Drapeau de Hong Kong Cathay Pacific Hong Kong
CemAir Hoedspruit[5], Lephalale, Margate (en), Plettenberg Bay, Sishen
Drapeau des États-Unis Delta Air Lines Atlanta H.-Jackson
Drapeau de l'Égypte EgyptAir Le Caire
Drapeau d'Israël EI AI Tel Aviv - Ben Gourion
Drapeau des Émirats arabes unis Emirates Dubaï
Drapeau de l'Éthiopie Ethiopian Airlines Addis-Abeba Bole
Drapeau des Émirats arabes unis Etihad Airways Abou Dabi
Fastjet Zimbabwe Harare, Victoria Falls[6]
FlySafair Bloemfontein-Bram Fischer, Le Cap, Durban-King Shaka, East London, George, Port Elizabeth
Drapeau de l'Espagne Iberia Madrid-Barajas
Interair South Africa Dar es Salam-J. Nyerere, N'Dola
Drapeau du Kenya Kenya Airways Nairobi-J. Kenyatta
Drapeau des Pays-Bas KLM Amsterdam-Schiphol
Kulula.com Le Cap, Durban-King Shaka, George, East London
Drapeau du Mozambique LAM Mozambique Airlines Beira, Inhambane, Maputo, Pemba, Mozambique, Quélimane, Tete/Chingozi, Vilanculos
Drapeau du Brésil LATAM Brasil São Paulo-Guarulhos
Drapeau de l'Allemagne Lufthansa Francfort
Malawian Airlines Blantyre, Lilongwe (Kamuzu)
Maluti Sky
opéré par MGC Aviation
Maseru-Moshoeshoe I
Mango Le Cap, Durban-King Shaka, George, Port Elizabeth, Zanzibar
Drapeau de l'Australie Qantas Sydney-K. Smith
Drapeau du Qatar Qatar Airways Doha-Hamad[n 1]
Drapeau du Rwanda RwandAir Kigali, Lusaka
Drapeau de l'Arabie saoudite Saudia Djeddah - Roi-Abdelaziz
Swaziland Airlink
opéré par Airlink
Manzini-Roi Mswati III
Drapeau de Singapour Singapore Airlines Singapour-Changi[n 2]
Drapeau de l'Afrique du Sud South African Airways
Drapeau de l'Afrique du Sud South African Express
Drapeau de la Suisse Swiss International Air Lines Zurich
Drapeau de l'Angola TAAG Angola Airlines Luanda-Quatro de Fevereiro
Drapeau de la Turquie Turkish Airlines Istanbul[n 3]
Drapeau du Royaume-Uni Virgin Atlantic Londres-Heathrow

Édité le 04/10/2017

Long Haul Flights johannesburgxxx.png

Correspondance[modifier | modifier le code]

La navette ferroviaire Gautrain relie l'aéroport, Johannesburg et la capitale politique Pretoria. Cette navette permet de rejoindre Johannesburg en 15 min[7].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les vols Qatar Airways au départ de Doha et à destination de Johannesbourg continuent ensuite vers Durban. Néanmoins la compagnie aérienne ne possède pas les droits pour transporter des passagers sur le seul tronçon sud-africain.
  2. Les vols Singapore Airlines au départ de Singapour et à destination de Johannesbourg continuent ensuite vers Le Cap. Néanmoins la compagnie aérienne ne possède pas les droits pour transporter des passagers sur le seul tronçon sud-africain.
  3. Les vols Turkish Airlines au départ d'Istanbul et à destination de Johannesbourg continuent ensuite vers Maputo. Néanmoins la compagnie aérienne ne possède pas les droits pour transporter des passagers sur le seul tronçon Johannesburg - Maputo.

références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « OR Tambo now official »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), News24, (consulté le 23 juin 2013)
  2. (en) « Flight prices to St Helena announced », sur sthelenalocal.com, (consulté le 19 novembre 2017)
  3. (en) « Come fly with SA Airlink to St Helena soon. - Saint Helena Local », sur sthelenalocal.com, (consulté le 19 novembre 2017)
  4. (en) « ASKY Airlines confirms Southern African debut for early 2Q17 », sur ch-aviation.com (en), (consulté le 19 novembre 2017)
  5. (en) Jim Liu, « Cemair adds Hoedspruit service from August 2017 », sur routesonline.com, (consulté le 19 novembre 2017)
  6. (en) « Fastjet to reintroduce Johannesburg-Vic Falls flights », sur chronicle.co.zw, (consulté le 19 novembre 2017)
  7. « Le Gautrain impressionne les étrangers », sur rnw.nl, (consulté le 19 novembre 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]