Aéroport Daniel-Oduber-Quirós

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Quirós (homonymie).

Aéroport Daniel-Oduber-Quirós de Liberia
Aeropuerto Internacional Daniel Oduber Quirós
image illustrative de l’article Aéroport Daniel-Oduber-Quirós
Localisation
Pays Drapeau du Costa Rica Costa Rica
Ville Liberia
Coordonnées 10° 35′ 35″ nord, 85° 32′ 44″ ouest
Altitude 82 m (269 ft)

Géolocalisation sur la carte : Costa Rica

(Voir situation sur carte : Costa Rica)
LIR
LIR
Pistes
Direction Longueur Surface
07/25 3 012 m (9 882 ft) Asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA LIR
Code OACI MRLB
Type d'aéroport public
Gestionnaire Dirección General de Aviación Civil

L'aéroport international Daniel-Oduber-Quirós (espagnol : Aeropuerto Internacional Daniel Oduber Quirós) (code AITA : LIR • code OACI : MRLB), aussi connu sous le nom de aéroport de Liberia, est l'un des quatre aéroports internationaux du Costa Rica. L'aéroport est situé à une dizaine de kilomètres au sud-ouest du centre de la ville de Liberia, dans la Province de Guanacaste, au nord-ouest du pays. Il est longé par le sud par la route 21, qui le relie à Liberia. Il sert surtout comme plaque tournante de tourisme pour ceux qui visitent la côte longeant l'océan Pacifique du Costa Rica. L'aéroport est nommé depuis 1994 en l'honneur de Daniel Oduber Quirós, président du Costa Rica entre 1974 et 1978.

L'aéroport Daniel-Oduber-Quirós est le deuxième le plus fréquenté de son pays et est le neuvième d'Amérique centrale. En 2015, l'aéroport de Liberia a eu un trafic de 888,227 passagers, soit une augmentation de 14% par rapport à 2014[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'idée d'un aéroport dans la province de Guanacaste est initialement pensée sous le gouvernement de Daniel Oduber Quirós (de 1974 à 1978)[2]. L'aéroport est initialement nommé Llano Grande, en raison du nom de la région où il a été construit[2]. Il est plus tard nommé Aeropuerto Tomas Guardia, et le nom de famille n'est que de l'ex-président Daniel Oduber Quirós, en l'honneur de son travail pour la province de Guanacaste. Cependant, la plupart des gens l'appellent aéroport de Liberia.

En octobre 1995, l'aéroport est promu au rang d'aéroport international. Pour soutenir l'expansion de ses activités, le revêtement de la piste est refait et des feux d'atterrissage spéciaux sont installés[2]. Par ailleurs,  une station de pompiers a été ajoutée aux normes de la FAA et de la réglementation internationale[3]. La réponse initiale des compagnies aériennes commerciales à son ouverture s'est faite timide; cependant, après un an d'existence, l'aéroport est passé d'un seul vol hebdomadaire charter à un vol presque tous les jours[4].

En 2006, pour gérer l'augmentation de la demande, le gouvernement local et les chambres locales de tourisme mettent de côté des fonds pour augmenter la capacité de l'aire de stationnement de cinq à huit avions, et pour la construction d'une voie de circulation parallèle[5]. Cependant, le gouvernement précise que les solutions n'étaient que temporaires et qu'une entreprise privée devra être contracté pour développer et exploiter l'aéroport à l'avenir[5]. Aussi, en 2007, une nouvelle salle d'attente d'aéroport et des comptoirs ont été ouverts[6],la fréquentation de l'aéroport a été de 180 000 visiteurs par an[6].

Nouvelle aérogare et opérateur[modifier | modifier le code]

Le gouvernement du Costa Rica a décerné une concession à CORIPORT, S. A., pour vingt ans pour la conception, le financement, la construction et l'exploitation d'un nouveau terminal.

La nouvelle aérogare, qui englobe environ de 23 000 m2 (de 250 000 sq ft), mettra en vedette un design contemporain qui à la fois des augmentations de l'efficacité et de la capacité des installations existantes. La construction a commencé le 19 octobre 2010. Le terminal a ouvert ses portes le 12 janvier 2012[7].

Situation[modifier | modifier le code]

Compagnies aériennes et destinations[modifier | modifier le code]

Cartes[modifier | modifier le code]

Passagers[modifier | modifier le code]

CompagniesDestinations
Air Canada Rouge Toronto-L. B. Pearson
Seasonal: Montréal-P. E. Trudeau (begins December 20, 2016)
Air Transat Seasonal: Montréal-P. E. Trudeau, Toronto-L. B. Pearson
Alaska Airlines Los Angeles
American Airlines Charlotte-Douglas, Dallas/Fort Worth, Miami
American Eagle Miami
Avianca El Salvador San Salvador-M. O. A. Romero y Galdámez
Copa Airlines Panama-Tocumen
Delta Air Lines Atlanta H.-Jackson
Seasonal: Los Angeles, Minneapolis/St. Paul, New York-John F. Kennedy
JetBlue Airways New York-John F. Kennedy
Seasonal: Boston Logan
Nature Air San José-J. Santamaría, Tamarindo
Sansa Airlines San José-J. Santamaría
Southwest Airlines Baltimore-T. Marshall, Houston-W. P. Hobby (en), Los Angeles
Sun Country Airlines Seasonal: Minneapolis/St. Paul
Sunwing Airlines Toronto-L. B. Pearson
Seasonal: Montréal-P. E. Trudeau, Edmonton
Thomson Airways Londres-Gatwick
United Airlines Houston-George Bush
Seasonal: Chicago O'Hare, Denver (Stapleton), Newark-Liberty
WestJet Toronto-L. B. Pearson
Seasonal: Calgary
Xtra Airways Seasonal Charter: Chicago O'Hare, Lambert-Saint Louis

Statistiques passagers[modifier | modifier le code]

Ces données montrent que le nombre de mouvements de passagers dans l'aéroport, selon la Direction générale de l'aviation civile du Costa Rica'Annuaires Statistiques.

Année 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Passagers 442,902 396,188 311,009 539,610 668,762 680,355 779,757 888,227
Croissance(%) en augmentation 4,62% en diminution 10,55% en diminution 21,50% en augmentation 73,50% en augmentation 23,93% en augmentation 1,73% en augmentation 14,61% en augmentation 13,91%
Source: Costa Rica's Directorate General of Civil Aviation (DGAC). Statistical Yearbooks

(Years 2008[8], 2009[9], 2010[10], 2011[11], 2012[12], 2013[13], 2014[14], and 2015[15])

Année 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
Passagers 91,206 87,145 61,948 98,495 203,823 303,171 391,567 423,327
Croissance (%) N. A. en diminution 4.45% en diminution 28.91% en augmentation 59.00% en augmentation 106.94% en augmentation 48.74% en augmentation 29.16% en augmentation 8.11%
Source: le Costa Rica, la Direction Générale de l'Aviation Civile (DGAC). Des Annuaires Statistiques De L'

(Années 2000-2005[16], 2006[17], et 2007[18])

Références[modifier | modifier le code]

  1. La Nación.
  2. a, b et c (es) Hazel Barahona, « Aeropuerto de Liberia aún no despega », La Nacion, Costa Rica,‎ (lire en ligne)
  3. (es) Olger Rafael Sánchez Quirós, « Historia del Cuerpo de Bomberos del Aeropuerto Internacional Daniel Oduber Quirós Liberia Guanacaste » (consulté le 3 mai 2011)
  4. (es) Emilia Mora, « Liberia despega », La Nacion, Costa Rica,‎ (lire en ligne)
  5. a et b (es) Rebeca Rodríguez, « Aeropuerto de Liberia con mayor espacio para aviones », La Nacion, Costa Rica,‎ (lire en ligne)
  6. a et b (es) Rebeca Rodríguez, « Gobierno inaugura obras en aeropuerto de Liberia », La Nacion, Costa Rica,‎ (lire en ligne)
  7. Karla Arias Alvarado, « At last, the new Liberia airport terminal opens for business » [archive du ], TicoTimes.net (consulté le 8 février 2012)
  8. DGAC Yearbook 2008
  9. DGAC Yearbook 2009
  10. DGAC Yearbook 2010
  11. DGAC Yearbook 2011
  12. DGAC Yearbook 2012
  13. DGAC Yearbook 2013
  14. DGAC Yearbook 2014
  15. DGAC.
  16. Oficina de Planificación, DGAC de Costa Rica
  17. DGAC Yearbook 2006
  18. DGAC Yearbook 2007

Liens externes[modifier | modifier le code]