Norwegian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Norwegian Air Shuttle)
Aller à : navigation, rechercher
Norwegian Air Shuttle
Logo de cette compagnie
AITA OACI Indicatif d'appel
DY NAX NOR SHUTTLE
Repères historiques
Date de création
Généralités
Basée à Oslo-Gardemoen
Autres bases
Programme de fidélité Norwegian Reward
Alliance Airlines for Europe
Taille de la flotte 139
Siège social Diamanten building Fornebu (Bærum), Norvège
Dirigeants Bjørn Kjos
Site web www.norwegian.com

Norwegian ou Norwegian Air Shuttle est une compagnie aérienne norvégienne, à bas coûts, basée à Fornebu, dans la banlieue d'Oslo en Norvège. Norwegian est la 3e compagnie low-cost d'Europe et la 2e plus grande compagnie de Norvège.

Elle dispose de 101 Boeing 737-800 répartis dans ses 4 filiales[1], plus 29 Boeing 737-800 encore à livrer. Norwegian a lancé ses opérations long-courrier en mai 2013 via deux filiales opérant des Boeing 787-8 Dreamliner. Son centre technique est à l'aéroport de Stavanger. Elle a transporté 29 millions de passagers en 2016, pour un chiffre d'affaires de 2,7 milliards d'euros[2].

Elle a été élue première compagnie à bas coûts d'Europe par Skytrax trois fois d'affilée en 2013, 2014 et 2015[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Norwegian Air Shuttle (NAS) est créée en janvier 1993 pour reprendre les opérations régionales Busy Bee de Brathens, qui opère des vols charters dans l’ouest de la Norvège avec trois Fokker 50. En 1999, elle transporte 500 000 passagers avec six avions, en ajoute un septième l’année suivante. La coopération avec Braathens prend fin en 2001, cette dernière étant rachetée par SAS Scandinavian Airlines en novembre.

En , Norwegian annonce le lancement d’une compagnie low cost, avec des Boeing 737-300[4], et commence ses opérations en novembre sous le nom Norwegian. Elle entre en bourse l’année suivante, puis signe en 2004 ses premiers accords de partage de codes avec Fly Nordic (filiale de Finnair) et Sterling Airlines au Danemark. Sa première base à l’étranger est ouverte en 2006 à Varsovie, et en 2007 elle rachète Fly Nordic et commande 42 Boeing 737-800. Une base à Oslo-Rygge et une autre à l’aéroport de Copenhague sont inaugurées en 2008. En 2011, Norwegian met à disposition de ses passagers l’accès à internet par wifi, une première en Europe, installe un hub à Helsinki et commande entre autres trois Boeing 787 Dreamliner.

En 2012, la compagnie passe la plus grosse commande de l'histoire de l’aviation européenne avec 122 Boeing 737, dont 100 737MAX 8 (plus autant en option), et 100 Airbus A320 neo (plus 50 en option)[5]. Norwegian porte à cinq le nombre de Dreamliner qu’elle louera à ILFC. En octobre, elle annonce l’ouverture en mars 2013 d’une base à l’aéroport de Londres Gatwick.

Norwegian lance en les ventes sur ses premières routes de sa filiale long-courrier Norwegian Long Haul, qui relieront Oslo et Stockholm à New York (en ) et Bangkok (en ).

En 2015, la compagnie passe une importante commande de Boeing B 787-9 Dreamliner. Il s'agit de la plus importante commande unitaire d'une compagnie européenne pour le B787-9[6].

La compagnie annonce avoir retiré ses derniers 10 Boeing 737-300 en décembre 2015[7].

Norwegian devient également la première compagnie scandinave devant SAS Scandinavian Airlines en termes de trafic. La compagnie norvégienne a en effet transporté 2,69 millions de passagers alors que SAS Scandinavian Airlines a transporté 2,592 millions de passagers[8].

Flotte[modifier | modifier le code]

Boeing 737-800 de Norwegian en approche à l'aéroport de Londres-Gatwick.
Boeing 787-8 Dreamliner de Norwegian sur le tarmac de l'aéroport d'Oslo-Gardermoen.

En , Norwegian exploite les appareils suivants[9],[10] :

Flotte de Norwegian Air Shuttle et ses filiales
Appareil En service Commandes Passagers Notes
C Y+ Y Total
Airbus A321neo LR 30 0 0 220 220 Entrée en service : 2019
Boeing 737-800 116 4 0 0 186
189
186
189
Boeing 737 MAX 8 6 104 0 0 189 189 Entrée en service : 2017
Boeing 787-8 8 0 32 259 291[11] 3 achetés + 5 pris en leasing à ILFC
Boeing 787-9 9 10 0 35 309 344 Livraison entre 2016 et 2018 pour la filiale long-courrier.
2 pris en leasing à MG Aviation[12], 4 à ILFC[13], 2 à Artic Aviation Assets et 3 à une société non précisée[12]
Total 139 148

Le , Norwegian commande 2 Boeing 787-9 supplémentaires. Tous deux sont pris en leasing avec Artic Aviation Assets.

Destinations[modifier | modifier le code]

Au printemps 2013, Norwegian opère 330 routes vers 120 destinations. À partir de décembre 2015, la compagnie dessert les États-Unis via les Antilles françaises notamment la Guadeloupe et la Martinique, les villes de Baltimore/Washington, New York JFK, Fort Lauderdale et Boston à bas coûts pendant la saison hivernale uniquement[14].

À partir du 29 juillet 2016, Norwegian Long Haul opère trois routes qui relient l'aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle à l'aéroport international de New York-John F. Kennedy, l'aéroport international de Fort Lauderdale-Hollywood et l'aéroport international de Los Angeles, toutes opérées en Boeing B787-8 Dreamliner[15]. Ainsi, Paris-CDG devient sa seconde nouvelle base long-courrier (hors Scandinavie).

À partir de juin 2017, Norwegian Long Haul opérera quatre routes qui relient Barcelone El-Prat à New York/Newark, Los Angeles, Fort Lauderdale et Oakland/San Francisco[16].

Orlando sera desservie une fois par semaine à partir de l'été 2017 au départ de Paris-CDG.

Norwegian lancera à partir de l'été 2017 au départ d'Édimbourg, Belfast, Cork, Shannon et Dublin vers Stewart International Airport, Providence Airport et Bradley International Airport avec ses nouveaux B737MAX[17].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Norwegian Air Shuttle Flotte | Airfleets aviation », sur www.airfleets.fr (consulté le 28 mars 2016)
  2. Comment Norwegian veut secouer le marché des long-courriers, Challenges, 10 juin 2017
  3. François Duclos, « Le palmarès Skytrax 2015 des low cost », sur Air Journal, (consulté le 9 décembre 2015)
  4. « À propos de nous », sur www.norwegian.com (consulté le 29 novembre 2015)
  5. François Duclos, « Norwegian achète 372 avions à Airbus et Boeing », sur Air Journal, (consulté le 29 novembre 2015)
  6. « Norwegian commande 19 B787-9 à Boeing », sur www.businesstravel.fr (consulté le 9 décembre 2015)
  7. Joël Ricci, « Norwegian retire son dernier 737-300 », sur Air Journal, (consulté le 28 mars 2016)
  8. François Duclos, « Norwegian première scandinave devant SAS Scandinavian », sur Air Journal, (consulté le 9 décembre 2015)
  9. (en) « Norwegian Fleet Details and History », sur www.planespotters.net (consulté le 30 août 2017)
  10. (en) « Norwegian Air Shuttle », Wikipedia, the free encyclopedia,‎ (lire en ligne)
  11. (en) Dominic Perry, « Norwegian long-haul fleet to be configured with 291 seats », sur Flightglobal.com, (consulté le 29 novembre 2015)
  12. a et b (en) « Norwegian acquires two new, bigger Dreamliners », sur Mynewsdesk, (consulté le 29 novembre 2015)
  13. « http://media.norwegian.com/en/#/pressreleases/norwegian-acquires-four-new-787-9-dreamliners-960737 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  14. François Duclos, « La low cost Norwegian atterrit dans les Antilles », sur Air Journal, (consulté le 28 mars 2016)
  15. François Duclos, « Norwegian lance 3 routes américaines à Paris-CDG », sur Air Journal, (consulté le 28 mars 2016)
  16. François Duclos, « Norwegian reliera Barcelone aux Etats-Unis », (consulté le 12 septembre 2016)
  17. François Duclos, « Norwegian : 10 routes transatlantiques low cost en 737 MAX », Air Journal,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]