Tarmac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le matériau ou la zone d'un aéroport. Pour les autres significations, voir Tarmac (homonymie).
Chemin rural revêtu de tarmac

Tarmac (apocope de tarmacadam, juxtaposition de tar (goudron anglais), et macadam) est une marque déposée. C'est à l'origine un matériau breveté par Edgar Purnell Hooley (5 juin 1860 – 26 janvier 1942), en 1901.

L'infrastructure des aérodromes comprend des zones de stationnement destinées à l’embarquement ou au débarquement des voyageurs, au chargement ou au déchargement du fret, à l’avitaillement en carburant, à la maintenance, etc. Le parking est la zone normale prévue pour le stationnement des appareils. Il est appelé « tarmac » ou « aire de trafic »[1] (terme officiel).

Le terme anglais tarmac est parfois utilisé dans le jargon aéronautique et très souvent de manière abusive par les médias pour désigner la piste (« l'avion s'est posé sur le tarmac »[2]), ce qui est impropre. L'avion se pose sur la piste qui peut être en herbe, en béton ou en béton goudronné[3].

Le déplacement entre les aires de trafic, et entre celles-ci et la piste, se fait sur les voies de circulation. très utilisé dans les campagnes mais celui ci est agrémenté de petit gravier .

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références et notes[modifier | modifier le code]

  1. « caractéristiques physiques des aérodromes civils utilisés par les aéronefs à voilure fixe », (consulté le 17 mai 2017)
  2. RMC SPORT, « L’avion des Bleus s’est posé », RMC SPORT,‎ (lire en ligne)
  3. Les médias utilisent aussi, à tort, le terme pour désigner la piste comme dans ce titre « Barack Obama vient d'atterrir sur le tarmac de l'aéroport de Tahiti Faa'a »