Aéroport international de Los Angeles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aéroport international de Los Angeles
Los Angeles International Airport
Image illustrative de l'article Aéroport international de Los Angeles
Localisation
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Ville Los Angeles (Californie)
Coordonnées 33° 56′ 34″ N 118° 24′ 29″ O / 33.942666, -118.40809133° 56′ 34″ Nord 118° 24′ 29″ Ouest / 33.942666, -118.408091
Altitude 38 m (126 ft)

Géolocalisation sur la carte : Californie

(Voir situation sur carte : Californie)
LAX
LAX

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
LAX
LAX
Pistes
Direction Longueur Surface
07L/25R 3 685 m (12 090 ft) Revêtue
07R/25L 3 382 m (11 096 ft) Revêtue
06R/24L 3 135 m (10 285 ft) Revêtue
06L/24R 2 720 m (8 924 ft) Revêtue
Informations aéronautiques
Code AITA LAX
Code OACI KLAX
Nom cartographique Los Angeles Int'l Airport
Type d'aéroport Civil
Gestionnaire Los Angeles World Airports

L'aéroport international de Los Angeles (code AITA : LAX • code OACI : KLAX) est situé à Los Angeles, dans l'État de Californie, aux États-Unis. Il s'agit du huitième aéroport mondial quant au trafic de passagers, avec plus de 59 millions qui y ont transité en 2010, du deuxième aéroport américain quant au nombre de passagers pour les vols internationaux, et du troisième aéroport au monde quant aux mouvements d'avions, avec 666 938 atterrissages et décollages en 2010[1]. Toutes les 47 secondes, un avion atterrit. En raison des circulations très denses sur les pistes, c'est l'aéroport où il y a eu le plus d'accidents sur le sol. Il est l'aéroport le plus important de la Californie, suivi de celui de San Francisco.

L'aéroport international de Los Angeles est un hub important pour plusieurs compagnies aériennes américaines, United Airlines et Alaska Airlines ainsi que secondaire pour American Airlines, Southwest Airlines et Allegiant Air. LAX est aussi une porte internationale pour Delta Air Lines.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1928, le conseil de ville de Los Angeles acquiert un terrain de 640 acres dans la partie sud du quartier de Westchester pour en faire l'aéroport de la ville, nommé Mines Field[2]. L'année suivante en 1929, le hangar 1 est construit, celui-ci fait aujourd'hui partie du registre national des sites historiques des États-Unis. Mines Field est officiellement ouvert en tant qu'aéroport de Los Angeles.

En 1941, il change de nom pour Los Angeles Airport et plus tard en 1949 comme Los Angeles International Airport (LAX).

En 1959 commencent les premiers vols d'avions à réaction commerciaux entre Los Angeles et New York.

Le Theme Building est construit en 1961, sa partie extérieure est classée monument historique et culturel (Los Angeles Historic-Cultural Monument) le 18 décembre 1993 par le conseil municipal de Los Angeles[3].

En octobre 1978, célébration du 50e anniversaire de l'aéroport[4].

En 1981, un investissement majeur de 700 millions de dollars a lieu pour agrandir l'aéroport en vue des Jeux olympiques d'été de 1984. Première pelletée de terre officielle, le 8 juillet 1982 par le maire Tom Bradley et le Général James H. Doolittle, pour la construction du nouveau terminal international.

Le 11 juin 1984, inauguration du nouveau terminal international nommé en l'honneur du maire de Los Angeles, Tom Bradley.

En 1991, deux avions se percutent sur une piste et 36 personnes meurent dans l'accident. Cet accident impliquait un Boeing 737 de la compagnie USAir ; le vol 1493, et un Metroliner de la compagnie Skywest ; le vol 5569.

Le 19 mars 2007, LAX reçoit la première visite d'un Airbus A380[5] et le 20 octobre 2008, son premier vol commercial d'un Airbus A380 opéré par Qantas sur sa route Melbourne - Los Angeles[6].

En octobre 2009, l'aéroport décide de rénover et d'agrandir ses installations au coût de 1,3 milliard USD[7].

Terminaux[modifier | modifier le code]

L'aéroport de Los Angeles contient neuf terminaux disposés comme la forme U. Entre autres, les terminaux 5, 6, 7 et 8 sont tous connectés les uns aux autres grâce à la fois à un tunnel souterrain qui passe entre les terminaux 5 et 6 ainsi que des chemins piétonniers extérieurs situés entre les terminaux 6, 7 et 8. Il est important de noter qu'il n'y a aucune connexion concrète entre les autres terminaux même si un autobus serpente les terminaux 4, 6 ainsi que le terminal temporaire de la compagnie aérienne American Eagle.

Terminal 1[modifier | modifier le code]

Le terminal 1 de l'aéroport de Los Angeles inclut 15 portes d'embarquement: Portes 1-3, 4A-4B et 5-14. Ce terminal a été construit en 1984. Il a été annoncé que les organisations Southwest et Los Angeles World Airports investiraient environ 400 millions $ dans les rénovations du terminal. Faisant partie intégrale de l'engagement, la compagnie aérienne US Airways a déménagé ces opérations au terminal 3 afin de donner à la compagnie Southwest son propre terminal[8].

Terminal 2[modifier | modifier le code]

Construit en 1962, le terminal 2 de LAX contient 11 portes d'embarquement: Portes 21–21B, 22–22B, 23, 24–24B, and 25–28. Plusieurs compagnies aériennes telles que AeroméxicoAir CanadaAir China, ArkeFly (saisonnier), AviancaHawaiian AirlinesSun Country Airlines, TACA, Virgin AtlanticVolaris, et WestJet desservent quotidiennement leurs clients au terminal 2 de l'aéroport.

Le terminal 2 est le terminal internationale d'origine de LAX puisqu'il a été construit au début des années 1960. Cependant, il a été reconstruit en étapes entre les années 1984 et 1988 à un coût de 94 millions de dollars américains[9]. De nos jours, ce terminal accueille des installations de protection frontalières et douanes qui facilitent l'arrivée des passages arrivant de destinations internationales.

Terminal 3[modifier | modifier le code]

Construit en 1961, le terminal 3 de l'aéroport LAX contient 12 portes d'embarquement: Portes 30, 31A–31B, 32, 33A–33B, 34–36, 37A–37B, et 38 La compagnie aérienne American Airlines a déjà offert certains vols via leurs acquisitions de Reno Air et TWA au tournant du vingtième siècle. Éventuellement, tous les vols d'American Airlines ont été transférés au terminal 4. En ce mois de décembre 2014, le terminal 3 est desservi par les compagnies aériennes suivantes: Allegiant AirFrontier Airlines, JetBlue AirwaysSpirit AirlinesVirgin America et Virgin Australia (pour l'enregistrement de ses départs)[10]

Terminal 4[modifier | modifier le code]

Construit en 1961 et rénové en 2001, le terminal 4 contient 14 portes d'embarquement: Portes 40–41, 42A–42B, 43–45 (la porte 44 est dédié à l'autobus d'American Eagle qui achemine les voyageurs au terminal flottant, Portes 44A-44J), 46A–46B, 47A–47B, 48A–48B, et 49A. En date du 15 décembre 2014, cette installation était uniquement desservie par les vols de la compagnie aérienne American Airlines et sa filiale American Eagle[11].

American Eagle, filiale d'American Airlines, opère ses opérations à partir du terminal portant son nom. Ce mini terminal est localisé à l'est du terminal 8. La porte d'embarquement 44 sert au point d'embarquement de l'autobus acheminant les voyageurs au mini terminal d'American Eagle. Celui-ci est aussi connecté de manières indirectes aux terminaux 6 et International Tom Bradley à cause du partage de code avec d'autres transporteurs tels qu'Alaska Airlines, Qantas et US Airways.

Terminal 5[modifier | modifier le code]

Construit en 1962 et rénové entre 1986 et 1988, le terminal 5 contient 15 portes d'embarquement: Portes 50A–50B, 51A–51B, 52A–52B, 53A–53B, 54A–54B, 55A, 56–57, 58, et 59. Il est important de noter que ce terminal sert aussi comme quartier général sud-ouest pour la compagnie aérienne Delta Air Lines.

Terminal 6[modifier | modifier le code]

Construit en 1961 et agrandi pour la première fois en 1979, le terminal 6 contient 14 portes d'embarquement: Portes 60–63, 64A–64B, 65A-65B, 66, 67, 68A–68B et 69A–69B.

En avril 2011, la compagnie aérienne Alaska Airlines est venue à un accord avec l'organisation aérienne Los Angeles World Airports pour rénover le terminal 6. Ainsi, en date du 20 mars 2012, Alaska Airlines a déplacé ses opérations au terminal 6 au même moment que Spirit Airlines relocalisait ses services au terminal 3[12]. En date du 6 novembre 2014, US Airways transferrait eux aussi leurs opérations au terminal 6 de LAX[13].

En date du 15 décembre 2014, les compagnies aériennes suivantes desservent le terminal 6: Alaska Airlines, Copa (pour les départs), Great Lakes et US Airways[11].

Terminal 7[modifier | modifier le code]

Ouvert en 1962 et rénové à la fois entre 1998-1999 et en 2012, le terminal 7 contient 11 portes d'embarquement: Portes 70A-70B, 71A-71B, 72, 73, 74, 75A-75B, 76, et 77. Cette installation est utilisée par la compagnie aérienne United Airlines pour ses vols domestiques et internationaux.

Terminal 8[modifier | modifier le code]

Le terminal 8 contient neuf portes d'embarquement : Portes 80–88. Cette installation a été conçu pour recevoir de petits appareils jets et turbomoteurs. En 2002, United Airlines dirige ses vols non-express vers les terminaux 6 et 7 et utilise maintenant le terminal 8 pour ses vols de première ligne quotidiens.

Terminal International Tom Bradley[modifier | modifier le code]

Le nouveau Terminal International Tom Bradley, notamment connu sous l'abréviation TBIT, contient 18 portes d'embarquement: neuf sont situées dans le hall nord tandis que les neuf autres sont localisées dans le hall sud du terminal. Ce terminal a tout d'abord ouvert en 1984 dans le cadre des Jeux olympiques de Los Angeles et porte le nom de Tom Bradley, le premier maire afro-américain de la ville de Los Angeles.

Situé à l'ouest des terminaux 3 et 4, ce terminal dessert 36 compagnies aériennes qui sont les suivantes Aeroflot, Air Berlin, Air France, Air New Zealand, Air Tahiti Nui, Alaska Airlines (quelques vols en arrivée), Alitalia, All Nippon Airways, Asiana, British Airways, Cathay Pacific, China Airlines, China Eastern, China Southern, Copa (quelques vols en arrivée), El Al Israel, Emirates Airlines, Etihad, EVA Air, Fiji Airways, Iberia, Japan Airlines, KLM, Korean Air, LAN Airlines, Lufthansa, Norwegian Air, Philippine Airlines, QANTAS, SAUDIA, Singapore, SWISS, Thai Airways, Transaero Airlines, Turkish Airlines et Virgin Australia (pour les arrivées)[11].

Entre février 2010 et septembre 2013 , le terminal se refait une beauté en augmentant la qualité et l'espace dédiées à l'identification des bagages et en rénovant les aires de magasinage et de repas. Aussi, trois salles d'embarquement de grand nom font leur entrée dans le terminal et plusieurs portes intelligentes sont introduites pour permettre à de plus gros appareils tels que l'Airbus 380 de s'amarrer au terminal.

En date du 18 septembre 2013, le dit nouveau Terminal International Tom Bradley ouvre officiellement ses portes au sein de l'aéroport LAX.

Destinations desservies par les compagnies aériennes à LAX[modifier | modifier le code]

*Toutes les données trouvées dans l'encadré ci-haut ont été soustraites du site officiel de l'aéroport LAX[53] et de la version anglaise de Wikipedia portant sur l'aéroport LAX[54].

Accès[modifier | modifier le code]

L'aéroport est accessible en automobile via l'Interstate 405 ainsi que l'Interstate 105. En autobus avec le réseau de la LACMTA. Le FlyAway Bus est un service de navette qui relie LAX à trois terminus, soit ; LAX/Van Nuys, LAX/Union Station et LAX/Westwood. La navette gratuite 'G' permet de rejoindre la station Aviation/LAX de la ligne verte (Green Line) du métro de Los Angeles. Des taxis et limousines sont aussi disponibles.

Galerie[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

L'aéroport international de Los Angeles a servi de lieu de tournage à de nombreux films, notamment :

À la télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ACI Airports Council International 2010 Thème Data Center Site: http://www.airports.org/
  2. www.lawa.org
  3. (en) www.preservation.lacity.org, no 570
  4. www.lawa.org
  5. abclocal.go.com
  6. Article, LA Times, 21 octobre 2008
  7. (en) Personnel de rédaction, « The LAX expansion », The Economist,‎ (lire en ligne)
  8. (en) « Southwest, LAX plan $400 million renovation » (consulté le 15 janvier 2013)
  9. Malnic, Eric (June 1, 1988). "'Final Major Link' in LAX Expansion Opens". Los Angeles Times.
  10. (en) « Airline Location » (consulté le 15 décembre 2014)
  11. a, b et c (en) « Airline Location » (consulté le 15 décembre 2014)
  12. "The All-New Alaska Airlines Terminal 6 at LAX". Retrieved March 20, 2012.
  13. « American Airlines Expands Terminal »
  14. (en) « Announcing Three New Ways to the USA for 2016 », Aer Lingus,‎ (consulté le 21 octobre 2015)
  15. (en) FVW Medien GmbH, « Air Berlin: CEO Stefan Pichler unveils new strategic plans », fvw.com
  16. a, b et c (en) « Air Canada S16 Western Canada - California Service Changes », Airlineroute.net,‎ (consulté le 11 novembre 2015)
  17. (en) « Alaska Airlines Ends Los Angeles – Vancouver Service in June 2016 », sur Airline Route (consulté le 27 décembre 2015)
  18. Allegiant will end flights to Honolulu in August 2016 | KHON2
  19. (en) « Fast-Growing Allegiant adds 3 new cities, 22 new routes », USA Todau
  20. Allegiant unveils 22 new routes
  21. (en) « American Airlines Opens Los Angeles – Auckland Route Reservation due late-June 2016 », Airlineroute.net
  22. American Airlines Submits Application to U.S. Department of Transportation to Operate Service Between Los Angeles and Beijing - Yahoo Finance
  23. American Airlines Responds to Customer Demand With New Service From Los Angeles to Hong Kong - Yahoo Finance
  24. a et b Search for Kansas City | CAPA - Centre for Aviation
  25. (en) « American Airlines Expands Los Angeles Domestic Routes from June 2016 », Airlineroute.net
  26. (en) « American Airlines Wins Best Performance in Los Angeles :: American Airlines Newsroom », American Airlines
  27. (en) « American Airlines LAX-SEA Schedule. » (consulté le 25 janvier 2016)
  28. (en) « American Airlines to offer direct flight Durango to Los Angeles »,‎ (consulté le 22 janvier 2016)
  29. 1
  30. Delta to launch daily service between L.A. and Beijing | Delta News Hub
  31. (en) « DELTA Adds Los Angeles – Denver Service from June 2016 », Airlineroute.net
  32. (en) « DELTA Moves Los Angeles – Portland OR to Mainline Service from June 2016 », Airlineroute.net
  33. (en) « DELTA Adds Los Angeles – Aspen Service from Dec 2016 », airlineroute (consulté le 22 février 2016)
  34. (en) « Dynamic Airways adds new Cancun/San Juan Service in S16 », Airline Route (consulté le 24 février 2016)
  35. (en) « Frontier Airlines adds flights from Cleveland Hopkins to Portland, Los Angeles, San Francisco and Philadelphia », cleveland.com
  36. (en) Liz Engel, WCPO Contributor, « Frontier Airlines announces service to 4 new destinations from CVG », WCPO
  37. (en) « Flights to Los Angeles (in Spanish) », Interjet,‎
  38. (en) « JetBlue to Begin Service to LA »
  39. Norwegian Adds Paris CDG Trans-Atlantic Service from late-July 2016
  40. 2
  41. (en) « Southwest to Launch Los Angeles International Flight », Airchive
  42. Pittsburgh International Lands West Coast Service From Southwest - Pit
  43. 3
  44. a et b (en) « California Here We Come (Again): Spirit Airlines Announces West Coast Growth With Expanded Service in Los Angeles », NASDAQ.com
  45. (en) « Thomas Cook Airlines Adds New Manchester - US Routes in S16 », Airlineroute.net,‎ (consulté le 6 mai 2015)
  46. a et b (en) « Virgin America to Add New Direct Flights to Hawaii », Airchive
  47. a et b (en) « Virgin America Announces New Direct Flights to Hawaii From LAX Starting at $169 », KTLA
  48. 4
  49. 5
  50. (en) « Westjet Adds New US Routes from June 2016 », Airlineroute.net,‎ (consulté le 24 janvier 2016)
  51. (en) « Wow Air Launches US West Coast Service from June 2016 », Airlineroute.net
  52. (en) « XL Airways France to Launch Paris – Los Angeles Flights from June 2016 », Airlineroute.net
  53. (en) « Airlines » (consulté le 15 décembre 2014)
  54. (en) Los Angeles International Airport

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :