1916 en aéronautique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1913 1914 1915  1916  1917 1918 1919
Décennies :
1880 1890 1900  1910  1920 1930 1940
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Chronologie de l'aéronautique

Évènements[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

  • 29 janvier : raid aérien allemand sur Paris. Deux dirigeables mènent ce bombardement.
  • 30 janvier : nouveau raid aérien allemand sur Paris. Un dirigeable engagé.
  • 31 janvier : raid aérien allemand sur Liverpool. Neuf dirigeables mènent ce bombardement occasionnant 70 morts et 113 blessés. À la suite de ce bombardement, la Cour Criminelle du Staffordshire déclare l'empereur Guillaume coupable de meurtre avec préméditation.

Mars[modifier | modifier le code]

  • 21 mars : naissance en France de l'escadrille « N 124 » qui devient la célèbre escadrille La Fayette le 6 décembre. Elle est constituée à l'origine par sept aviateurs américains engagés volontaires que dirigent deux officiers français. Il faudra attendre 1918 pour voir d'autres aviateurs américains sur le front.

Avril[modifier | modifier le code]

  • L'escadrille française « N 3 » adopte la Cigogne pour emblème.
  • 25 avril : nouveau raid aérien allemand sur Londres. Neuf dirigeables mènent ce bombardement.

Mai[modifier | modifier le code]

  • 2 mai : entrée en service de l’avion de chasse Nieuport 17 dans l’escadrille française 57.
  • 7 mai : premier raid aérien allemand nocturne sur Londres.

Juin[modifier | modifier le code]

  • 13 juin : premier bombardement aérien allemand sur Londres menés par des avions : 14 « Gotha » engagés. Le bilan du bombardement est lourd pour les Londoniens : 162 morts et 426 blessés.
  • 18 juin :
    • l'as allemand Max Immelmann, surnommé l'aigle de Lille, meurt au cours d'un combat aérien contre un FE.2b du Squadron 25 piloté par le Lieutenant Mc Cubbin;
    • « Miracle de Pantin ». Deux avions français se télescopent au-dessus de Pantin, s'encastrant l'un dans l'autre. Les appareils désormais liés l'un à l'autre descendent en vrille, et se « posent » entre un arbre et une maison, en restant suspendus, évitant ainsi le crash. Les quatre occupants des deux avions n'ont pas une égratignure!
  • 29 juin : premier vol du « Boeing B&W », premier appareil sorti des usines Boeing.

Août[modifier | modifier le code]

Septembre[modifier | modifier le code]

  • 2 septembre : premier dirigeable allemand abattu au-dessus de l'Angleterre.
  • 23 au 24 septembre : raid aérien allemand nocturne sur Londres. Douze dirigeables mènent cette attaque.
  • 24 au 25 septembre : nouveau raid aérien allemand nocturne sur Londres. Un seul dirigeable mène cette attaque.
  • 25 au 26 septembre : nouveau raid aérien allemand nocturne sur Londres. Un seul dirigeable mène cette attaque.

Octobre[modifier | modifier le code]

  • 28 octobre : Oswald Boelcke, un des grands as allemands, meurt en opération à la suite d'une rupture de la voilure de son Albatros après une collision en vol avec un autre appareil allemand.

Novembre[modifier | modifier le code]

  • 27 novembre : premier raid aérien allemand sur Londres mené par des hydravions.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]