Aéroport international de Miami

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aéroport international de Miami
Miami International Airport
Bâtiment principal de l'aéroport international de Miami.
Bâtiment principal de l'aéroport international de Miami.
Localisation
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Ville Miami (Floride)
Coordonnées 25° 47′ 51″ nord, 80° 17′ 14″ ouest
Altitude 2 m (8 ft)
Géolocalisation sur la carte : Floride
(Voir situation sur carte : Floride)
MIA
MIA
Géolocalisation sur la carte : Miami
(Voir situation sur carte : Miami)
MIA
MIA
Pistes
Direction Longueur Surface
8L/26R 2 621 m (8 599 ft) Asphalte
8R/26L 3 202 m (10 505 ft) Asphalte
9/27 3 962 m (12 999 ft) Asphalte
12/30 2 851 m (9 354 ft) Asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA MIA
Code OACI KMIA
Code FAA MIAVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom cartographique Miami Int'l Airport
Type d'aéroport Civil
Gestionnaire Miami-Dade Aviation Department (MDAD)

L'aéroport international de Miami (en anglais : Miami International Airport), connu localement sous l'acronyme MIA (code AITA : MIA • code OACI : KMIA), est un aéroport américain desservant Miami, en Floride. Localisé dans un secteur non constitué en municipalité dans le comté de Miami-Dade, il est proche des villes de Hialeah, Doral et Miami Springs, ainsi que du village de Virginia Gardens et de la census-designated place de Fountainbleau. Quarantième aéroport mondial en 2017, avec plus de 44 millions de passagers qui en font usage, il est le douzième aéroport aux États-Unis par le nombre de passagers[1].

Première passerelle aérienne entre les États-Unis et l'Amérique latine, il est — avec l'aéroport international Hartsfield-Jackson d'Atlanta — l'une des plus grandes passerelles aériennes pour l'Amérique du Sud, en raison de sa situation stratégique qui lui permet la connexion du trafic aérien entre l'Amérique du Nord, l'Amérique latine et l'Europe. Il est l'aéroport principal de la Floride pour les vols long-courrier et vols internationaux, l'aéroport international d'Orlando se situant devant pour le nombre total de passagers, bien que nombre de vols domestiques et transporteurs à faibles coûts utilisent également l'aéroport international de Fort Lauderdale-Hollywood et l'aéroport international de Palm Beach, qui chargent des frais réduits de manière significative aux compagnies aériennes.

Dans le passé une plaque tournante pour Air Florida, Braniff International, Eastern Air Lines ainsi que la Pan Am, l'aéroport international de Miami est une plate-forme de correspondance pour American Airlines, Envoy Air, Gulfstream International, UPS et FedEx, ainsi que des vols charter de Miami Air International.

Histoire[modifier | modifier le code]

Carte de l'aéroport.

L'ouverture de l'aéroport a lieu en 1928. À cette époque, il sert à la Pam Am comme base d'opérations[2].

En 1934, Eastern Air Lines commence ses vols, compagnie suivie de National Airlines en 1937. De 1949 à 1959, la Air Force Reserve Command opère à partir de l'aéroport et sera plus tard relocalisée. À la faillite de la Pam Am et d'Eastern Air Lines en 1991, qui sont jusque-là les principales compagnies aériennes à Miami, United Airlines et American Airlines récupèrent leurs plates-formes de correspondance. United Airlines se retirera finalement dans les années 1990 pour laisser ses routes aériennes vers l'Amérique latine à American Airlines.

Situation[modifier | modifier le code]

Carte des aéroports de la Floride[modifier | modifier le code]


Statistiques[modifier | modifier le code]

Trafic annuel sur l'aéroport MIA Voir la requête sur le moteur Wikidata.

Compagnies aériennes et destinations[modifier | modifier le code]

CompagniesDestinations
Drapeau de l'Irlande Aer Lingus Dublin
Drapeau de la Russie Aeroflot Moscou Chérémétiévo
Drapeau de l'Argentine Aerolíneas Argentinas Buenos Aires-Ezeiza
Drapeau du Mexique Aeroméxico Mexico-B. Juárez
Drapeau du Canada Air Canada Rouge Montréal (P.-E.-Trudeau), Toronto (Pearson)
Drapeau de l'Espagne Air Europa Madrid-Barajas
Drapeau de la France Air France Martinique A. Césaire, Paris-Charles de Gaulle, Guadeloupe - Pôle Caraïbes, Port-au-Prince T. Louverture
Drapeau de l'Italie Alitalia Rome Léonard-de-Vinci/Fiumicino
Drapeau des États-Unis American Airlines

En saison: Vail (comté d'Eagle), Indianapolis, Minneapolis-Saint-Paul, Nassau L. Pindling, Providenciales

Drapeau des États-Unis American Eagle

En saison: Cozumel, Des Moines [5], Grand Rapids-G. R. Ford, Jackson-Evers[5], Omaha-Eppley, San Antonio

Aruba Airlines Curaçao
Drapeau de la Colombie Avianca Barranquilla-E. Cortissoz, Bogota-El Dorado, Cali-Alfonso-Bonilla-Aragón[6], Medellín-J. M. Córdova
Drapeau du Salvador Avianca El Salvador Guatemala-La Aurora, Managua[6], San Salvador-M. O. A. Romero y Galdámez
Drapeau du Pérou Avianca Pérou Lima-J. Chávez
Drapeau des Bahamas Bahamasair Nassau L. Pindling, San Salvador (Bahamas)
Drapeau de la Bolivie Boliviana de Aviación Viru Viru
Drapeau du Royaume-Uni British Airways Londres-Heathrow
Drapeau de Trinité-et-Tobago Caribbean Airlines Port-d'Espagne - Piarco
Drapeau du Royaume-Uni Cayman Airways Caïman-Brac (en), Grand Cayman-O. Roberts
Drapeau du Panama Copa Airlines Panama-Tocumen
Drapeau de la France Corsair International Paris-Orly
Drapeau des États-Unis Delta Air Lines Atlanta H.-Jackson, Boston Logan, Détroit, La Havane-José Martí, Minneapolis-Saint-Paul, New York-John F. Kennedy, New York-LaGuardia, Salt Lake City [7]
Drapeau des États-Unis Delta Connection Orlando [7], Raleigh-Durham [7], Tampa [7]
Drapeau d'Israël El AlTel Aviv - Ben Gourion
Drapeau de l'Allemagne EurowingsDüsseldorf
Drapeau de la Finlande Finnair Helsinki-Vantaa
Drapeau des États-Unis Frontier Airlines

En saison : Cincinnati-Northern Kentucky, Cleveland-Hopkins, Hartford-Bradley

Drapeau du Brésil Gol Transportes Aéreos Brasilia-P. J. Kubitschek, Fortaleza
Drapeau de l'Espagne Iberia Madrid-Barajas
Drapeau du Mexique Interjet Cancún [9], Mexico-B. Juárez
Drapeau des Pays-Bas KLM En saison: Amsterdam
Drapeau de l'Argentine LATAM ArgentinaBuenos Aires-Ezeiza
Drapeau du Brésil LATAM Brasil Belém, Fortaleza, Manaus-E. Gomes, Recife/Guararapes, Salvador-L. E. Magalhães, São Paulo-Guarulhos
Drapeau du Chili LATAM Chile Punta Cana, Santiago du Chili-A.-M.-Benítez
Drapeau du Pérou LATAM Perú Lima-J. Chávez
Drapeau de la Pologne LOT Polish AirlinesVarsovie-Chopin
Drapeau de l'Allemagne Lufthansa Francfort

En saison: Munich-F. J. Strauß

Drapeau du Royaume-Uni Norwegian Air UK Londres-Gatwick
Drapeau du Qatar Qatar Airways Doha-Hamad
Drapeau du Maroc Royal Air Maroc Casablanca-Mohammed-V
Scandinavian AirlinesEn saison : Copenhague-Kastrup, Oslo-Gardermoen, Stockholm-Arlanda
Drapeau des États-Unis Sun Country Airlines En saison: Minneapolis-Saint-Paul
Drapeau du Canada Sunwing Airlines En saison: Moncton (Roméo-LeBlanc), Montréal (P.-E.-Trudeau), Ottawa (Macdonald-Cartier), Québec (Jean-Lesage), Toronto (Pearson)
Drapeau du Suriname Surinam Airways Aruba-Reine-Beatrix, Georgetown-Cheddi Jagan, Paramaribo-J. A. Pengel
Drapeau de la Suisse Swiss International Air Lines Zurich
Drapeau du Portugal TAP Air Portugal Lisbonne-H. Delgado
Drapeau de la Belgique TUI fly BelgiumBruxelles-National
Drapeau des Pays-Bas TUI fly NetherlandsAmsterdam
Drapeau de la Turquie Turkish Airlines Istanbul
Drapeau des États-Unis United Airlines Chicago-O'Hare, Houston-George Bush, Newark-Liberty

En saison: Denver, San Francisco, Washington-Dulles

Drapeau des États-Unis United ExpressEn saison: Houston-George Bush, Newark-Liberty
Drapeau du Royaume-Uni Virgin Atlantic Londres-Heathrow
Drapeau de la Colombie Viva Air ColombiaMedellín-J. M. Córdova
Drapeau du Mexique Volaris Guadalajara-M. Hidalgo y Costilla, Mexico-B. Juárez
Drapeau du Canada WestJet En saison: Toronto (Pearson)

Édité le 10/04/2018

Projets[modifier | modifier le code]

Le MIA devrait traiter 77 millions de passagers et 4 millions de tonnes de fret par an d'ici 2040.  Pour répondre à une telle demande, le Miami-Dade Board of County Commissioners a approuvé un plan d'amélioration de 5 milliards de dollars sur 15 ans et se terminant en 2035.

Le plan complet comprend l'optimisation des halls, la construction de deux hôtels de luxe sur place et l'expansion de la capacité de fret de l'aéroport.

Tournages[modifier | modifier le code]

L'enceinte de l'aéroport a servi a de nombreux tournages de films notamment avec :

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]