Aéroport Willy-Brandt de Berlin-Brandebourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aéroport Willy-Brandt de Berlin-Brandebourg
Flughafen Berlin Brandenburg
„Willy Brandt“
Vue de l'aéroport en octobre 2020
Vue de l'aéroport en octobre 2020
Localisation
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Brandebourg
Ville Berlin
Date d'ouverture
Coordonnées 52° 22′ 00″ nord, 13° 30′ 12″ est
Altitude 47 m (154 ft)
Géolocalisation sur la carte : Berlin
(Voir situation sur carte : Berlin)
BER
BER
Géolocalisation sur la carte : Brandebourg
(Voir situation sur carte : Brandebourg)
BER
BER
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
(Voir situation sur carte : Allemagne)
BER
BER
Pistes
Direction Longueur Surface
07L/25R 3 600 m (11 811 ft) Béton
07R/25L 4 000 m (13 123 ft) Béton
Informations aéronautiques
Code AITA BER
Code OACI EDDB
Type d'aéroport Civil
Gestionnaire Flughafen Berlin Brandenburg GmbH

L’aéroport Willy-Brandt de Berlin-Brandebourg (Flughafen Berlin Brandenburg „Willy Brandt“) (code AITA : BER • code OACI : EDDB) est le nouvel aéroport international de Berlin, situé à la frontière sud de la ville, sur la commune de Schönefeld dans le land de Brandebourg, partiellement sur le site de l'aéroport de Berlin-Schönefeld. Il est nommé d'après Willy Brandt (1913-1992), ancien chancelier d'Allemagne de l'Ouest et ancien bourgmestre-gouverneur de Berlin et il est géré par la Flughafen Berlin Brandenburg GmbH.

D'un montant initial de 2 milliards d'euros, revu régulièrement à la hausse pour atteindre 6,6 milliards d'euros en 2016, le projet d'aéroport prévoit une capacité initiale de 27 millions de passagers par an. L'aéroport est destiné à remplacer ceux de Berlin Tegel, de Berlin-Schönefeld et de Berlin-Tempelhof.

La construction de ce qui représentait le plus grand projet aéroportuaire en Europe a débuté le 5 septembre 2006 et devait être terminée en automne 2010, avant d'être sans arrêt repoussée en raison d'une multitude de problèmes techniques et de dépassements de budget. Le , son premier terminal est officiellement ouvert.

Histoire[modifier | modifier le code]

Construction[modifier | modifier le code]

La décision de construire le nouvel aéroport a été prise en 1996[1]. À l'époque, ce projet doit montrer la puissance retrouvée de Berlin à la suite de la réunification allemande[1]. Devant remplacer les aéroports vieillissants de Schönefeld, Tegel et Tempelhof[2], il doit également permettre de proposer de nombreuses liaisons aériennes directes vers l'Amérique du Nord, l'Afrique et l'Asie, ainsi que de faire décoller économiquement la capitale[1]. Le budget initial est de 2 milliards d'euros[3],[4].

Le chantier débute en 2006[5], et son ouverture de l'aéroport est prévue pour l'automne 2010[6], ou 2011[2]. La société gestionnaire, la Flughafen Berlin Brandenburg GmbH, est détenue à 37 % par la Ville-État de Berlin, à 37 % par l'État du Brandebourg et à 24 % par la République fédérale. Celle-ci demande, après le début des travaux, que les plans soient révisés pour inclure un étage supplémentaire, afin d'augmenter les capacités d'accueil et les surfaces des commerces. La faillite d'une société d'une entreprise participant à la gestion du chantier retarde encore les travaux[2].

Une semaine avant l'inauguration officielle, prévue finalement le 24 mai 2012, la détection de la défectuosité du système anti-incendie pousse les organisateurs à annuler la cérémonie, le temps de corriger le problème. Le report est estimé à trois mois, mais dure finalement huit ans ; l'ouverture est annoncée puis reportée à nouveau six fois de suite[2].

En fait, l'ensemble du chantier est en retard, créant une polémique et coûtant son poste au directeur technique du projet, Manfred Körtgen[7]. Début 2013, les autorités annoncent que la nouvelle structure n'ouvrira pas avant 2014[8]. Le maire de Berlin Klaus Wowereit annonce lui sa démission du poste de président du Conseil de Surveillance du projet d'aéroport[9]. Toutefois, le trafic de fret aérien des deux anciens aéroports est progressivement transféré sur le nouvel aéroport à compter du 1er aout 2013[10]. En novembre 2013, le coût de l'aéroport se monte désormais à 5,7 milliards d'euros, soit plus de deux fois le budget initial[11]. Le 7 janvier 2014, Klaus Wowereit annonce que l'ouverture n'aura pas lieu en 2014[8]. En mars 2014, il est révélé que seuls 4 % du terminal du futur aéroport sont certifiables à cette date[12]. Un mois plus tard, Martin Burkert, président de la commission des transports au Bundestag, déclare que la mise en opération du BER n'aura sans doute pas lieu avant 2017[13]. En décembre 2014, Wowereit, dont la popularité est désormais au plus bas, démissionne de son mandat de maire[2].

En août 2016, la Commission européenne autorise un nouveau plan d'investissement public ayant pour but de terminer le chantier, sans qu'une nouvelle date précise ne soit avancée pour l'exploitation commerciale de l'aéroport[14]. Un audit général met à jour 550 000 malfaçons : un système anti-incendie entièrement à refaire, tout comme certains escalators trop courts, un nombre de comptoirs pour les compagnies aériennes trop faible, un réseau électrique impossible à exploiter[2]... Le budget atteint cette année 6,6 milliards d'euros[15].

Les médias et la justice allemande enquêtent également sur de possibles faits de corruption liés à l'aéroport[16],[17]. Quatre personnes sont mises en examen par la justice et un des ingénieurs lanceurs d'alerte est empoisonné de manière suspecte[18]. En octobre 2016, un ancien employé est condamné à trois ans et demi de prison pour corruption[19] ; en 2017, une enquête pour détournement de fonds est ouverte contre un ancien directeur technique de l'aéroport[2]. Dans le même temps, la Flughafen Berlin Brandenburg GmbH est attaquée en justice par différentes sociétés ayant investi dans le projet (comme la Deutsche Bahn), certaines ayant fait faillite à cause des retards[2].

En décembre 2016 les autorités annoncent que la structure n'ouvrira pas avant 2018[20]. En mai 2017, le porte-parole du projet parle d'une ouverture du premier terminal « pas avant » fin 2019 ou 2020[21]. La réputation de l'ingénierie allemande, alors reconnue au niveau international, est fortement touchée[2].

Le 29 novembre 2019, Engelbert Lütke-Daldrup, troisième président de la Flughafen Berlin Brandenburg GmbH, annonce lors d’une conférence de presse que l’aéroport, via son premier terminal sera inauguré le 31 octobre 2020. Plusieurs compagnies aériennes doivent également déménager de l’aéroport de Tegel vers Berlin-Brandebourg à la même date, et une deuxième vague de transfert devrait avoir lieu les 3 et 4 novembre 2020[22]. Toutefois des opérations de maintenance sont organisées pour que le site continue à garder un état de fonctionnement correct pour le jour de l'inauguration : ménage, plomberie et aération des tunnels sont régulièrement inspectés[2]. Les équipements mis à disposition, prévus pour l'ouverture en 2010, doivent être mis à niveau, en installant notamment des prises pour le rechargement des téléphones portables, dispensables lors de sa conception[2].

Le 31 octobre 2020, le premier avion décolle du nouvel aéroport inauguré[23],[24]. Trois autres terminaux sont prévus, l'aéroport de Schönefeld, conservé, devenant le terminal 5 du nouvel ensemble. L'ouverture du terminal 2 est prévue pour 2021, et les chantiers des deux autres terminaux sont loin d'être terminés à cette date. La capacité d'accueil de l'aéroport serait pour 2021 inférieure à la moitié de ses objectifs[2].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Plan des pistes de l'aéroport.

Le nouvel aéroport est situé partiellement sur le site de l'aéroport de Berlin-Schönefeld. Les travaux ont commencé en 2006. Deux villages, avec plus de 300 personnes, ont été délogés. L'aérogare mesure 220 x 180 x 32 mètres. Elle a une capacité de 27 millions de passagers avec 25 positions au contact. La capacité maximale du nouvel aéroport sera de 45 millions de passagers après fermeture des aéroports de Tegel et Schönefeld.

Les plus grandes compagnies aériennes représentées sont Lufthansa, easyJet, Germanwings et Ryanair. Lufthansa ne projette pas une nouvelle plate-forme de correspondance aéroportuaire, mais elle offrira 38 liaisons directes. Air France, Condor et Norwegian ont annoncé de nouvelles relations.

Compagnies aériennes et destinations[modifier | modifier le code]

CompagniesDestinations
Drapeau de la Russie Aeroflot Moscou Chérémétiévo [25]
Drapeau de la France Air France Paris-Charles de Gaulle
Drapeau de l'Autriche Austrian Airlines Vienne-Schwechat [26]
Drapeau du Royaume-Uni British Airways Londres-Heathrow
Drapeau de la Belgique Brussels Airlines Bruxelles-National [26],[27]
Drapeau de l'Allemagne Lufthansa Francfort, Munich-F. J. Strauß [26]
Drapeau de la Russie S7 Airlines Moscou-Domodédovo [28]
Drapeau de la Suisse SWISS Zurich [26]
Drapeau des États-Unis United Airlines Newark-Liberty

Accès[modifier | modifier le code]

Routier[modifier | modifier le code]

L'aéroport est desservi par la Bundesautobahn 113 de Berlin.

Ferroviaire[modifier | modifier le code]

Plan du réseau ferroviaire devant relier l'aéroport à Berlin et sa région en 2020.

L'aéroport dispose en novembre 2020 de deux gares ferroviaires, la gare de l'aéroport de Berlin - Terminal 1-2 et la gare de l'aéroport de Berlin - Terminal 5 (Schönefeld). Les deux gares sont desservies par la ligne 45 et la ligne 9 du S-Bahn de Berlin ainsi que par de nombreuses lignes ferroviaires régionales.

Vélo[modifier | modifier le code]

Une piste cyclable de 25 kilomètres relie l'aéroport au centre de Berlin[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Patrick Saint-Paul, « Un aéroport pour faire décoller Berlin », sur Le Figaro,
  2. a b c d e f g h i j k et l Thomas Wieder, « A Berlin, un nouvel aéroport huit ans trop tard », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 2 novembre 2020)
  3. « Nouveau report pour l’aéroport de Berlin-Brandebourg », sur Air Journal (consulté le 27 juillet 2020).
  4. « Danger of collapsing roof may delay Berlin airport construction », sur DW.COM (consulté le 27 juillet 2020).
  5. a et b « Aérien : Berlin réunifie ses aéroports de l'Est et de l'Ouest »,
  6. Le Parisien, « Retard du nouvel aéroport : le maire de Berlin essuie des critiques », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le 27 juillet 2020).
  7. http://www.leparisien.fr/transports/berlin-l-ouverture-du-grand-aeroport-repoussee-a-mars-2013-17-05-2012-2004674.php retards
  8. a et b « Le nouvel aéroport de Berlin n'ouvrira pas avant 2014 », (consulté le 7 janvier 2013)
  9. L'aéroport de Berlin tourne au scandale politique - Les Echos du 7 janvier 2013
  10. Olivier Constant, « L'aéroport de Berlin Brandenburg doit débuter ses opérations cargo le 1er août », (consulté le 10 juillet 2013)
  11. « Aéroport de Berlin – Brandebourg : 5,7 milliards de budget », sur Air Journal (consulté le 27 juillet 2020).
  12. Frabçois Duclos, « Berlin-Brandebourg : 4% de l’aéroport certifiables », sur air-journal.fr, (consulté le 1er octobre 2017)
  13. (de) « BER-Eröffnung laut Burkert vielleicht erst nach 2017 », sur n-tv,
  14. (en-US) « Brussels clears German support for troubled Berlin airport », (consulté le 19 août 2016)
  15. Deutsche Welle (dw.com), « Berlin's new airport potentially hit by yet another delay | Germany | DW.COM | 10.03.2016 », sur DW.COM (consulté le 19 août 2016)
  16. (en-US) « Plot Thickens in Berlin's Airport Bribery Scandal », (consulté le 19 août 2016)
  17. « Bribery probe hits Berlin's scandal airport », (consulté le 19 août 2016)
  18. (en-GB) « Berlin Brandenburg airport corruption 'whistleblower poisoned' - BBC News » (consulté le 19 août 2016)
  19. (en) « Berlin airport employee jailed for taking huge bribe », The Local,‎ (lire en ligne, consulté le 9 novembre 2016)
  20. (en-US) « Berlin Airport Opening Delayed For Fifth Time », sur Handelsblatt,
  21. (de) « Diskussionen um neuen PR-Berater am BER », (consulté le 6 septembre 2017)
  22. « L'aéroport de Berlin-Brandebourg sera inauguré le 31 octobre 2020 », sur Air Journal (consulté le 27 juillet 2020).
  23. « Aéroport de Berlin : ouverture prévue en octobre 2020 », sur Businesstravellerfrance (consulté le 27 juillet 2020).
  24. « Un premier avion de passagers décolle du nouvel aéroport de Berlin », sur RTBF (consulté le 1er novembre 2020)
  25. (en) « Aeroflot files Berlin Bradenburg schedule from late-Oct 2020 », sur routesonline.com,
  26. a b c et d (en) « From TXL to BER: Lufthansa Group at Berlin-Brandenburg Airport », sur newsroom.lufthansagroup.com,
  27. (en) « Brussels Airlines moves its Berlin flights to the new Brandenburg Airport (BER) », sur press.brusselsairlines.com,
  28. (en) « S7 Airlines plans Berlin Brandenburg service in early-Nov 2020 », sur routesonline.com,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]