10th Virginia Infantry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dizième régiment d'infanterie de volontaires de Virginie

10th Virginia Infantry Regiment
Image illustrative de l’article 10th Virginia Infantry
Drapeau de Virginie

Création
Dissolution
Allégeance Drapeau des États confédérés d'Amérique États confédérés
Branche Battle flag of the Confederate States of America.svg Confederate States Army
Type Infanterie
Rôle Régiment
Guerres Guerre de Sécession
Batailles
Commandant historique Simeon B. Gibbons
Edward T.H. Warren

Le 10th Virginia Volunteer Infantry Regiment (dixième régiment d'infanterie des volontaires Virginie) est un régiment d'infanterie levé en Virginie pour servir dans l'armée des États confédérés pendant la guerre de Sécession. Il combat la plupart du temps avec l'armée de Virginie du Nord.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le 10th Virginie est organisé à Harper's Ferry à la fin du printemps de 1861. Quatre compagnies du quatrième régiment des volontaires de Virginie, une unité de la milice, sont réunies avec d'autres compagnies volontaires pour faire le régiment. Une onzième compagnie est ajoutée au commandement en avril 1862.

Parmi les compagnies du régiment, on trouve :

  • Compagnie B - « Rockingham Rifles » (fusiliers de Rockingham)[1](p131)

Ses hommes sont levés dans les comtés de Shenandoah, de Rockingham, de Page et de Madison. Pendant la guerre, il est affecté à la brigade d'Elzey, de Taliaferro, de Fulkerson, de Colston, de Steuart, et de W. Terry.

Service[modifier | modifier le code]

Après avoir combattu lors de la première bataille de Bull Run[note 1] et celle de McDowell, il est actif lors de la campagne de la vallée de Jackson. Le 10th Virginia participe aux campagnes de l'armée de Virginie du Nord, de la bataille des sept jours jusqu'à celle de Cold Harbor, sauf quand il est détaché pendant la bataille d'Antietam[note 2].

Au début de la guerre, le régiment est placé dans le commandement de Joseph E. Johnston et participe aux combats contre les forces fédérales de Patterson dans le haut Potomac. Faisant partie de la brigade d'Elzey, le régiment arrive sur le champ de bataille à l'instant critique de la première bataille de Bull Run[2](p246).

Alors que Johnston est envoyé dans la Péninsule pour renforcer Magruder lors du siège de Yorktown, le régiment est envoyé dans la vallée de la Shenandoah avec Stonewall Jackson[2](p247). Le régiment est inclus dans la troisième brigade[3](p9). Le , lorsque le régiment entre dans la vallée de Luray, il a perdu la moitié de ses effectifs[3](p35). Le , le colonel Gibbons est tué lors d'une charge du régiment au cours de la bataille de McDowell dans le comté de Highland[2](p247),[note 3].

Lors de la première bataille de Winchester, le , des tirailleurs du régiment, commandés par le capitaine Issac G. Coffman, ouvrent le feu sur le 27th Indiana Infantry[3](p195).

Au cours de la bataille de Cancellorsville, le régiment est au sein de la brigade de Warren, aux côtés des 1st et 3rd North Carolina Infantry et 23rd et 37th Virginia Infantry[4](p472). Le lieutenant colonel Samuel T. Wakler est tué alors qu'il commande le régiment et le commandant Joshua Stover est mortellement blessé[4](p329).

Lors de la bataille de Gettysburg, le général Steuart donne l'ordre au colonel Warren de reconnaître les forces sur Culp's Hill. Le régiment ouvre le feu sur les arrières de l'ennemi, possiblement le 137th New York Infantry, et prend les ouvrages de l'Union[5](p221),[note 4].

Il participe à la campagne de la vallée de la Shenandoah d'Early et, plus tard, à la campagne d'Appomattox[note 5].

Pertes[modifier | modifier le code]

Cette unité rend compte de 16 victimes à la première bataille de Bull Run, 21 à McDowell, 43 à Cedar Mountain[note 6], 32 à la seconde bataille de Bull Run, et 157 à Chancellorsville[note 7]. Sur les 276 hommes engagés à Gettysburg plus de vingt-cinq pour cent sont mis hors de combat. Le 9 avril 1865, elle se rend avec 2 officiers et 43 hommes.

Commandement[modifier | modifier le code]

Les officiers supérieurs sont les colonels Simeon B. Gibbons et Edward T. H. Warren, les lieutenants-colonels Dorilas H. L. Martz et Samuel T. Walker, et les commandants Isaac G. Coffman et Joshua Stover.

Le futur président de la Chambre des représentants des États-Unis Charles Frederick Crisp est lieutenant dans la compagnie K du 10th Virginia[6](p222).

Voir aussi[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Local designations of Confederate troops, Рипол Классик (ISBN 9785878753739)
  2. a b et c (en) Charles D. Walker, Memorial, Virginia Military Institute: Biographical Sketches of the Graduates and Élèves of the Virginia Military Institue who Fell During the War Between the States, J.B. Lippincott & Company, , 585 p.
  3. a b et c (en) Gary Ecelbarger, Three Days in the Shenandoah: Stonewall Jackson at Front Royal and Winchester, University of Oklahoma Press, , 288 p. (ISBN 9780806153391)
  4. a et b (en) Stephen W. Sears, Chancellorsville, Houghton Mifflin Co, (ISBN 0585180024, 9780585180021 et 9780547525853, OCLC 44964271, lire en ligne)
  5. en, Gettysburg--Culp's Hill and Cemetery Hill, University of North Carolina Press, (ISBN 9780807869741, 0807869740 et 9781469602998, OCLC 742361644, lire en ligne)
  6. (en) Caryn Hannan, Georgia biographical dictionary., State History Publications, (ISBN 9781878592422 et 1878592424, OCLC 299780588, lire en ligne)