Daniel Ruggles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ruggles.
Daniel Ruggles
DRuggles.jpg

Daniel Ruggles

Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Allégeance
Formation
Autres informations
Conflits

Daniel Ruggles (31 janvier 1810, Barre, Massachusetts1er juin 1897, Fredericksburg, Virginie) était brigadier général dans l'armée des États confédérés pendant la guerre de Sécession. Il a commandé une division à la bataille de Shiloh.

Ruggles sortit en 1833 diplômé de l'académie militaire de West Point (État de New York)[note 1], et servit dans l'armée des États-Unis pendant la deuxième guerre séminole et la guerre américano-mexicaine, et servit dans diverses garnisons et postes avancés.

Avec le déclenchement de la guerre civile, Ruggles démissionna de son commandement dans l'armée américaine en mai 1861 et s’enrôla dans l'armée confédérée peu de temps après.

En août 1861, il fut promu brigadier général et se vit confier le commandement de la première division du deuxième corps de l'armée du Mississippi. Pour le restant de la guerre, il accomplit essentiellement des tâches administratives, et fut nommé à la tête du système carcéral en 1865. C’est à ce titre qu’il a supervisé l’échange final des prisonniers de guerre de l’Union à la fin du conflit.

Après la guerre, Ruggles devint un agent immobilier et un fermier en Virginie. Il servit plus tard comme membre du conseil des visiteurs de West Point.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il est de la même promotion que les futurs généraux Benjamin Alvord, John Gross Barnard, George Washington Cullum, Rufus King, Henry Du Pont, Alexander E. Shiras, Henry Walton Wessels et Francis Henney Smith. Pendant la guerre de Sécession, les sept premiers ont combattu dans les rangs de l'Union et le dernier dans ceux de la milice de Virginie.

Références[modifier | modifier le code]