6th Wisconsin Infantry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

6th Regiment Wisconsin Volunteer Infantry
Image illustrative de l’article 6th Wisconsin Infantry
Drapeau du Wisconsin

Création
Dissolution
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Branche Flag of the United States Army.gif US Army
Type Infanterie
Rôle Régiment
Guerres Guerre de Sécession
Batailles
Commandant historique Lysander Cutler
Edward S. Bragg
John Azor Kellogg

Le 6th Regiment Wisconsin Volunteer Infantry est un régiment d'infanterie qui sert dans l'armée de l'Union pendant la guerre de Sécession. Il passe la plupart de la guerre comme unité de la célèbre Iron Brigade de l'armée du Potomac.

Service[modifier | modifier le code]

Le 6th Wisconsin est levé à Madison, dans le Wisconsin, et entre au service fédéral le 16 juillet 1861, pour une durée de trois ans. Il participe à des combats sévères en 1862 lors de la campagne de Virginie septentrionale, combattant à Brawner's Farm pendant la première partie de la seconde bataille de Bull Run. Au cours de la campagne du Maryland, le 6th attaque à Turner's Gap lors de la bataille de South Mountain, et subit ensuite de considérables pertes luttant contre la brigade du Texas de Hood dans le champ de maïs de R. D. Miller à Antietam.

Le régiment prend part à la bataille de Chancellorsville (30 avril-6 mai 1863) au sein de la quatrième brigade de la première division du Ier corps de l'armée du Potomac[1](p454),[note 1].

Au cours de la première journée de la bataille de Gettysburg, le , le lieutenant colonel Rufus R. Dawes mène une contre-attaque contre la brigade confédérée de Joseph R. Davis du Mississippi, dont beaucoup sont à l'abri dans un réduit de chemin de fer inachevé à l'ouest de la ville. Le 6th Wisconsin force à la reddition plus de 200 soldats ennemis. Le régiment sert plus tard dans l'année lors des campagnes de Bristoe[note 2] et de Mine Run.

Le régiment participe à la grande revue des armées le , puis est libéré à Louisville, Kentucky le .

Total des enrôlements et nombre de victimes[modifier | modifier le code]

Le 6th Wisconsin Infantry lève initialement 1 029 hommes et, plus tard, recrute 601 hommes supplémentaires, pour un total de 1 630 hommes[2]. Le régiment perd 16 officiers et 228 soldats tués au combat ou qui décèdent plus tard de leurs blessures, plus 1 officier et 112 autres soldats qui meurent de maladie, pour un total de 357 décès[3].

Colonels[modifier | modifier le code]

Personnes notables[modifier | modifier le code]

  • Rufus Dawes sert en tant que lieutenant colonel - membre du congrès américain, père du vice-président Charles G. Dawes
  • Daniel J. Aneth sert en tant que capitaine - politicien
  • John C. Hall sert comme un régiment chirurgien - médecin et homme politique
  • John J. Jenkins sert en tant que soldat, homme politique et juriste
  • Robert Lees sert en tant que soldat - politicien
  • James R. Lyon - sert en tant que soldat - politicien
  • Adam Gale Malloy - sert en tant que capitaine, est plus tard breveté brigadier-général
  • George Davis McDill sert comme soldat et caporal - politicien
  • Thomas McDill sert en tant que premier lieutenant et le capitaine - politicien
  • Benjamin Sweet sert en tant que commandant et lieutenant colonel - politicien, est plus tard breveté brigadier général
  • John Tester sert en tant que premier lieutenant - est plus tard un homme d'affaires et politicien

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]