5th Michigan Infantry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

5th Regiment Michigan Volunteer Infantry
Image illustrative de l’article 5th Michigan Infantry
Drapeau du Michigan

Création
Dissolution
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Branche Flag of the United States Army.gif US Army
Type Infanterie
Rôle Régiment
Guerres Guerre de Sécession
Batailles

Le 5th Regiment Michigan Volunteer Infantry est un régiment d'infanterie qui a servi dans l'armée de l'Union pendant la guerre de Sécession.

Service[modifier | modifier le code]

Le 5th Michigan Infantry est organisé à Detroit, au Michigan, et entre au service fédéral pour une durée de trois ans, le .

En octobre 1862, l'armée du Potomac est réorganisée. Le 5th Michigan, avec le 17th Maine Infantry, est placé dans la troisième brigade de la première division du IIIe corps. « Notre régiment est affecté à la troisième brigade de la première division du IIIe corps. Cette brigade est commandée par le général Berry du Maine (Hiram Gregory Berry), qui est en ce moment malade chez lui. La division est commandée par le général Birney de Pennsylvanie (David B. Birney), le corps par le major général George Stoneman (George Stoneman). Le colonel Poe du Michigan commande temporairement de notre brigade »[1].

Le régiment est libéré du service le , à Jeffersonville, dans l'Indiana.

Effectif et nombre de victimes[modifier | modifier le code]

Le régiment a eu dans ses rangs un total de 1 586 hommes au cours de son existence[2]. Il subit la perte de 16 officiers et 247 soldats qui sont tués ou mortellement blessés et 3 officiers et 188 soldats qui sont morts de maladie, pour un total de 454 décès[3].

« Comparativement à d'autres régiments du Michigan qui ont combattu lors de la guerre de Sécession, le 5th Michigan se détache. Il a le deuxième plus grand nombre de victimes de tous les régiments d'infanterie du Michigan lors de la guerre. De l'ensemble des régiments d'infanterie de l'Union dans la guerre, le 5th Michigan est au cinquième rang du nombre total des victimes subies. Une explication logique pour de si nombreux morts au combat et blessés, c'est le fait que le « Fighting Fifth » a joué un rôle clé dans de nombreuses charges contre des positions confédérées : deux fois à Williamsburg (bataille de Williamsburg), et à Fair Oaks (bataille de Seven Pines) la Wilderness (bataille de la Wilderness), Spotsylvania, North Anna, et Petersburg »[4].

Commandants[modifier | modifier le code]

  • Colonel Henry D. Terry ; 1861 - juin 1862 [5]
  • Commandant John D. Fairbanks, 25 juin 1862 - 30 juin 1862 [5]
  • Capitaine Judson S. Farrar ; juillet 1862 [5]
  • Capitaine William Wakenshaw ; août 1862 [6]
  • Lieutenant-colonel Gilluly ; - 13 décembre 1862 (KIA) [5]
  • Lieutenant-colonel Sherlock ; 13 décembre 1862 - 3 mai 1863 (KIA) [5]
  • Lieutenant-colonel John Pulford ; 3 mai 1863 – 5 mai 1864 [5]
  • Commandant Salmon S. Mathews ; 5 mai 1864 [5]
  • Capitaine William Wakenshaw ; 6 mai 1864 [5]
  • Capitaine Edgar H. Trembla ; 6 mai 1864[5]
  • Lieutenant (sans nom) ; mai 1864 [5]
  • Colonel John Pulford ; juin 1864 [5]
  • Commandant Daniel S. Root ; août 1864 [7]
  • Lieutenant-colonel Salmon S. Mathews ; octobre 1864 [5]
  • Lieutenant-colonel Daniel S. Root ; 31 janvier 1865 [8]
  • Colonel John Pulford ; 28 février 1865 – 17 juillet 1865[9]

Chronologie[modifier | modifier le code]

1861[modifier | modifier le code]

  • 28 août 1861, organisé à Detroit, Michigan, et entrée en service
  • 11 septembre, quitte l'État pour Washington, D.C.
  • 13 septembre, affecté à la brigade de Richardson de la division de Heintzelman de l'armée du Potomac et service aux défenses de Washington, D.C.
  • 21-24 octobre, reconnaissance d'Occoquan

1862[modifier | modifier le code]

Le régiment participe à la bataille de Chantilly le [note 1].

  • 2 septembre - 11 octobre, en service sur les défenses de Washington, D.C.
  • 11 octobre-23 novembre, remonte le Potomac jusqu'à Leesburg, puis Falmouth
  • 12-15 décembre, bataille de Fredericksburg

1863[modifier | modifier le code]

Le régiment prend part à la bataille de Chancellorsville (-)[10](p457),[note 2].

  • 11 juin-24 juillet, campagne de Gettysburg

Le 5th Michigan Infantry participe du au à la bataille de Gettysburg[note 3]. Le régiment est commandé à Gettysburg par le lieutenant-colonel John Pulford, qui est blessé, le 2 juillet - la troisième fois sur les cinq subies au cours de la guerre.

Sur le monument de Gettysburg est inscrit : « Effectif de la force  ; présents et en service détaché 21 officiers et 262 hommes, pour un total de 283. Victimes : 2 officiers tués, 17 blessés ; Blessés : 8 officiers, 78 hommes ; Disparus : 4 hommes ; Total : 109. »

« Le régiment a combattu ici à environ 16 heures 30, le , après il a été assemblé à partir de la ligne d'escarmouche avancée de cette position. Il a bougé pour soutenir de deuxième corps à résister à la charge de Pickett, le 3 juillet. »

1864[modifier | modifier le code]

Du au , le 5th Michigan Infantry participe à la première bataille de Deep Bottom[note 4]. Puis du au , il participe à la démonstration sur la rive nord du James à Deep Bottom, connue sous le nom de seconde bataille de Deep Bottom[note 5].

  • 14-18 août, Strawberry Plains

Il participe du au à la bataille de Poplar Springs Church[note 6].

1865[modifier | modifier le code]

  • 5-7 février 1865 Dabney s Mills, Hatcher Run
  • 25 mars, Watkins' House

Le régiment fait partie des troupes de l'Union engagées du au dans la campagne d'Appomattox[note 7].

  • 30-31 mars, White Oak Road
  • 31 mars, Crow's House
  • 2 avril, chute de Petersburg
  • 3-9 avril, poursuite de Lee
  • 6 avril, bataille de Sayler's Creek
  • 7 avril, High Bridge
  • 9 avril, Appomattox Court House, reddition de Lee et de son armée
  • 2-12 mai, marche vers Washington, DC
  • 23 mai, grande revue des armées
  • 10-14 juin, part pour Louisville, au Kentucky.
  • 15 juin-5 juillet, à Jeffersonville, dans L'Indiana.
  • 5 juillet 1865, libéré du service
  • 17 juillet 1865, démantelé à Detroit, au Michigan[11],[9].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Haley, Private John W., The Rebel Yell & the Yankee Hurrah: The Civil War Journal of a Maine Volunteer, Down East Books (Camden, Maine), 1985, page 38.
  2. http://www.michiganinthewar.org/infantry/5thinf.htm Michigan in the Civil War Website
  3. http://www.civilwararchive.com/Unreghst/unmiinf1.htm The Civil War Archive website after Dyer, Frederick Henry.
  4. Sebrell, Thomas E. II, The 'Fighting Fifth': The Fifth Michigan Infantry Regiment in the Civil War's Peninsula Campaign, The Michigan Historical Review, Volume 35 No. 2, Fall 2009, page 51."
  5. a b c d e f g h i j k et l Michigan in the War, Michigan Adjutant General, W.S. George & Company, State Printers, 1882 - Michigan
  6. BATTLES AND LEADERS OF THE CIVIL WAR, VOL 2, 1887 The Century Company, New York, NY
  7. http://www.beyondthecrater.com/resources/ors/vol-xlii/part-1-sn-87/number-85-report-of-major-daniel-s-root-fifth-michigan-infantry-of-operations-august-15-16/
  8. The War of the Rebellion: A Compilation of the Official Records of the Union and Confederate Armies, Volume XLVI, Part 2 (Serial Number 96)
  9. a et b Official Communications Between The War Department and Lieut.
  10. (en) Stephen W. Sears, Chancellorsville, Houghton-Mifflin Co, (ISBN 0395634172, 9780395634172 et 039587744X, OCLC 35008268, lire en ligne)
  11. http://civilwarintheeast.com/USA/MI/5MI.php

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The Civil War Archive
  • Haley, Private John W., The Rebel Yell & the Yankee Hurrah: The Civil War Journal of a Maine Volunteer, Down East Books (Camden, Maine), 1985. This is a journal about the 17th Maine Volunteer Infantry Regiment. The 5th Michigan was in the same brigade and references are made regarding the whereabouts of the 5th.
  • Crotty, Color Sergeant Daniel G., Four Years Campaigning in the Army of the Potomac, Dygert Bros. & Co. Printers and Binder (Grand Rapids, MI), 1874. Reprinted with new material in 1995 by Belle Grove Publishing Co. (Kearney, NJ). This is a journal of the 3rd Michigan Volunteer Infantry Regiment. The 5th Michigan was in the same brigade and references are made regarding the whereabouts of the 5th.
  • De Trobriand, Regis, Brevet Major-General, U.S. Volunteers, Four Years with the Army of the Potomac, Ticknor and Company (Boston, MA), 1889. Translated from French by George K. Dauchy. Régis de Trobriand was the commanding officer of the Army of the Potomac, III Corps (Union Army), 1st Division, 3rd Brigade, of which the 5th Michigan was a part of during much of the American Civil War.
  • Sneden, Private Robert Knox, Eye of the Storm: A Civil War Odyssey, The Free Press (New York), 2000. Private Sneden was a member of the 40th New York Volunteer Infantry Regiment. The 40th New York and 5th Michigan were members of the same brigade (Army of the Potomac, III Corps (Union Army), 1st Division, 3rd Brigade) and several mentions of the Michigan boys are included in the book.
  • Sebrell, Thomas E. II, The 'Fighting Fifth': The Fifth Michigan Infantry Regiment in the Civil War's Peninsula Campaign, The Michigan Historical Review, Volume 35 No. 2, Fall 2009, pages 27 – 51."