1st Rhode Island Infantry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

1st Rhode Island Infantry
Création /
Dissolution /
Pays États-Unis
Allégeance Drapeau des États-Unis États-Unis
Type Régiment
Rôle Infanterie
Batailles Guerre de Sécession

Guerre hispano-américaine

Le 1st Rhode Island Infantry fait référence à deux régiments de l'armée des États-Unis, le premier qui est levé en 1861 au début de la guerre de Sécession pour une période de 90 jours d'enrôlement, le deuxième au cours de la guerre hispano-américaine en 1898. Il y a également un 1st Rhode Island Regiment qui a servi dans l'armée continentale pendant la révolution américaine.

1st Rhode Island Volunteer Infantry Regiment[modifier | modifier le code]

Ce régiment, appelé à l'origine le 1st Rhode Island Detached Militia, est organisé dans le Rhode Island en , le régiment part pour Washington, D. C., les 20 et . Après un service au camp Sprague au sein des défenses de Washington, le , il est attaché à la brigade de Burnside (Ambrose Burnside) de la division de Hunter (David Hunter) dans l'armée de Virginie du Nord-Est (Irvin McDowell). Le régiment avance sur Manassas, en Virginie, du 16 au , participant aux combats lors de la première bataille de Bull Run, le . Il quitte Washington, D. C. pour revenir au Rhode Island le , et est libéré du service le . Au cours de son service, le régiment a perdu 1 officier et 16 soldats tués ou blessés mortellement, et 8 hommes du rang morts de maladie, soit un total de 25.

1st Regiment, Rhode Island Volunteers[modifier | modifier le code]

En vertu de la proclamation signée le , le président William McKinley ordonne l'appel de 125000 troupes. Le Rhode Island se voit demander par le secrétaire à la Guerre, Russell A. Alger de lever un régiment d'infanterie avec les unités existantes de la milice en lieu et place de la conscription 720 personnes pour compléter l'armée régulière en tant que volontaires des États-Unis par lettre datée du . Le , l'État établit un camp à Quonset Point dans le Rhode Island, et désigne officiellement le site « Camp Dyer » en l'honneur du gouverneur Elisha Dyer, Jr le . Le régiment commence à se rassembler jusqu'à ce qu'il soit complet entre le 10 et , avec le colonel Charles Wheaton Abbott Jr, commandant. Initialement, l'unité se compose de quarante-six officiers et 958 hommes du rang. Ce régiment, le seul régiment d'infanterie levé dans le Rhode Island pendant la guerre, est constitué de plusieurs unités d'infanterie de la milice dans le Rhode Island ainsi que des volontaires individuels.

1st Rhode Island Volunteers au camp Alger

L'unité est affectée à la 3rd division, deuxième corps d'armée et part pour servir au camp Alger, en Virginie, à partir de fin mai. Toutefois, le régiment et le reste du deuxième corps quitte le camp Alger au début du mois d', en raison d'une épidémie de fièvre typhoïde. Le régiment part dans une autre partie de la Virginie à Thoroughfare Gap dans une tentative d'éviter le virus. Toutefois, les conditions à Thoroughfare Gap entraînent l'apparition de la dysenterie et la malaria, et l'unité finit par partir au camp Meade, Pennsylvanie avec le reste du deuxième corps, en . Les conditions de surpopulation obligent au déplacement de la 3rd brigade de la 2nd division du deuxième corps vers camp Fornance, Caroline du Sud.

Le régiment quitte le service fédéral le à Columbia, Caroline du Sud. L'unité retourne à Providence et remet ses couleurs au gouverneur Elisha Dyer après un défilé devant l'hôtel de ville le . Au moment de la libération, le régiment comprend quarante-cinq officiers et 1039 hommes du rang. Au cours de sa durée de service, l'unité a perdu onze soldats qui sont morts de la maladie et un simple soldat qui est mort à la suite d'un accident. Trente-cinq autres soldats ont été libérés pour invalidité. Il est intéressant de noter que l'unité a également eu treize hommes du rang traduits en cour martiale et quatre-vingt-neuf hommes ont déserté le régiment.

Le régiment s'est surnommé lui-même le « Rough Walkers » (les marcheurs rustiques), ce qui a été inspiré par les Rough Riders de Roosevelt. Les vétérans du régiment ont reçu une médaille non officielle appelée la médaille du Rough Walker.

Historique de l'unité[modifier | modifier le code]

  • , entièrement rassemblé au camp Dyer, Quonset Point, Warwick, Rhode Island.
  • , départ du camp de Dyer pour le Camp Alger, Dunn Loring, en Virginie.
  • , arrivée au camp Alger.
  • , départ du camp Alger pour Thoroughfare Gap, Virginie.
  • , arrivée à Thoroughfare Gap.
  • 21-, départ de Thoroughfare Gap pour le camp George Meade, Harrisburg, en Pennsylvanie.
  • 23-, arrivée au camp George Meade.
  • , départ du camp George Meade pour le camp Fornance, Columbia, Caroline du Sud.
  • , désarmement de l'unité, et date de libération fixée pour le .
  • , libération du service au camp Fornance, départ pour Jersey City, New Jersey par chemin de fer.
  • , arrivée à Jersey City et embarquement à bord du bateau à vapeur Rhode Island à destination de Providence, Rhode Island.
  • , arrivée au quai d'India Point et défilé devant l'hôtel de ville, et remise des couleurs sur le terrain de parade de Dexter (unité temporairement réarmée et désarmés sur le terrain de parade).

Organisation[modifier | modifier le code]

  • First Regiment Rhode Island Volunteers
    • État-major
    • Compagnies A-M

Autres unités[modifier | modifier le code]

En plus du premier régiment, l'état du Rhode Island, a levé les unités suivantes pour la guerre contre l'Espagne :

  • Light Battery A, 1st Rhode Island Volunteer Artillery.
  • Light Battery B, 1st Rhode Island Volunteer Artillery.
  • 1st Provisional Company of Infantry commanded du lieutenant Theodore Francis Green, futur gouverneur du Rhode Island est sénateur des États-Unis.
  • Membres de la milice navale du Rhode Island qui a servi sous les ordres fédéraux[1].
  • Membres du Rhode Island qui ont été affectés à l'USS Vulcan faisant partie de l'U.S. Navy.
  • Membres du corps des hôpitaux de la milice du Rhode Island qui ont servi sous les ordres fédéraux.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Spanish American War - RI Naval Militia in United States Service », sur Rhode Island Secretary of State Official Website (consulté le 9 août 2015)
  • Rhode Island in the War with Spain, publié par Rhode Island and Providence Plantation, une compilation d'archives et de lettres, compilé en 1900.

Liens externes[modifier | modifier le code]