2nd Michigan Infantry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

2nd Regiment Michigan Volunteer Infantry
Image illustrative de l’article 2nd Michigan Infantry
Drapeau du Michigan

Création
Dissolution
Pays États-Unis
Allégeance Drapeau des États-Unis États-Unis
Branche Flag of the United States Army.gif US Army
Type Infanterie
Rôle Régiment
Guerres Guerre de Sécession
Batailles
Commandant historique Orlando M. Poe
William Humphrey

Le 2nd Regiment Michigan Volunteer Infantry est un régiment d'infanterie qui a servi dans l'armée de l'Union pendant la guerre de Sécession.

Service[modifier | modifier le code]

Le 2nd Michigan Infantry est organisé par Francis William Kellogg et d'autres à fort Wayne à Detroit, au Michigan. Il entre au service fédéral pour une période de trois ans, le [1](p25). Le futur général Israël B. Richardson est un autre des premiers partisans clés et recruteur.

Le régiment part le après deux mois d'entraînement pour Washington D.C. où il arrive quatre jours plus tard[1](p25).

Sarah Emma Edmonds (aka « Franklin Thompson ») qui est dans le régiment, s'est enrôlée dans la compagnie F déguisée en homme[1](p24). Anna Etheridge sert comme vivandière du régiment.

Lors de la première bataille de Bull Run, le 2nd Michigan est affecté à la garde de la route de retraite vers Washington D.C.[1](p25).

Au cours de la bataille de Chantilly[note 1], le général Birney qui assume le commandement de la division à la suite de la mort du général Kirney fait monter en ligne les 38th New York Infantry, 2nd Michigan Infantry et le 40th New York Infantry, soutenus par les 99th Pennsylvania Infantry, 3rd Michigan Infantry et 37th New York Infantry, afin de relever la première brigade qui est à court de munitions à la suite des combats[2](p199).

Lors de la campagne de Knoxville, le 2nd Michigan Infantry participe à la défense du fort Sanders avec le 79th New York Infantry[note 2],[3](p265).

Lors de la bataille du Cratère, le 2nd Michigan, avec le 1st Michigan Sharpshooters et le 20th Michigan Infantry, est fortement engagé sur la gauche du Cratère[4](p200),[note 3].

Le régiment quitte le service actif le , à Detroit.

Total de la force et nombre de victimes[modifier | modifier le code]

Le régiment perd 11 officiers et 214 soldats qui sont tués ou mortellement blessés et 4 officiers et 143 soldats qui sont morts de maladie, pour un total de 372 décès[5].

Commandants[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) Larry G., Eggleston, Women in the Civil War : extraordinary stories of soldiers, spies, nurses, doctors, crusaders, and others (ISBN 9781476607818, OCLC 872371006, lire en ligne)
  2. (en) Steve Soper, The Glorious Old 3rd : a history of the 3rd Michigan infantry, 3rd Michigan Pub, (ISBN 9780978786106, OCLC 793920589, lire en ligne)
  3. (en) Earl J. Hess, The Knoxville Campaign : Burnside and Longstreet in east Tennessee, University of Tennessee Press, (ISBN 9781572339248 et 1572339241, OCLC 811563001, lire en ligne)
  4. (en) John F., Schmutz, The Battle of the Crater : a complete history, McFarland, (ISBN 9780786453672, OCLC 431940043, lire en ligne)
  5. http://www.civilwararchive.com/Unreghst/unmiinf1.htm The Civil War Archive website after Dyer, Frederick Henry. A Compendium of the War of the Rebellion. 3 vols. New York: Thomas Yoseloff, 1959.

Bibliographie[modifier | modifier le code]