61st Georgia Infantry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Soixante-et-unième régiment d'infanterie de volontaires de Géorgie

61st Georgia Volunteer Infantry
Image illustrative de l’article 61st Georgia Infantry
Drapeau de l'État de Géorgie (1861)

Création
Dissolution
Allégeance Drapeau des États confédérés d'Amérique États confédérés
Branche Battle flag of the Confederate States of America.svg Confederate States Army
Type Infanterie
Rôle Régiment
Guerres Guerre de Sécession
Batailles

Le 61st Georgia Infantry (soixante-et-unième régiment d'infanterie de volontaires de Géorgie) est un régiment d'infanterie de l'armée des États confédérés au cours de la guerre de Sécession.

Histoire[modifier | modifier le code]

Faisant partie de la brigade de Lawton (en)- Gordon-Evans (en), le 61st Georgia Infantry est levé en Caroline du Sud en . Au cours de son service, il participe à la bataille de Gaines' Mill (), à la seconde bataille de Bull Run (-), à la bataille de Chancellorsville[note 4] (-) et à la bataille de Gettysburg[note 5] (-) parmi d'autres. Avec le reste de la brigade de Gordon, le 61st Georgia Infantry est parmi les premières troupes confédérées à atteindre le fleuve Susquehanna au cours de la campagne de Gettysburg.

Au moment de la reddition du régiment à Appomattox, seuls quatre-vingt et un hommes ont survécu et aucun officier[1](p214).

Commandement[modifier | modifier le code]

Confederate States of America Colonel.png Colonel

Confederate States of America Lieutenant Colonel.png Lieutenant-colonel

  • James McDonald
  • Charles W. McArthur
  • James Y. McDuffie
  • James D. Van Valkenburg ( le [2])

Confederate States of America Major.png Commandant

Confederate States of America Captain.png Capitaine

  • G.D. Willcox
  • D.R.A. Johnson
  • Daniel McDonald
  • S.H. Kennedy
  • Charles W. McArthur
  • Peter Brennan
  • W. Fannin
  • J.M. Dasher
  • James D. Van Valkenburg
  • E.F. Sharpe
  • T.M. McRae
  • J.A. Edmondson
  • T.T. Colley.

Adjudants

  • G.W. Lamar
  • G.C. Conner.

Quartier-maître adjoint

  • George Higgins.

Compagnies[modifier | modifier le code]

  • Compagnie A : « Irwin Cowboys » - (cowboys d'Irvin) - comté d'Irwin, capitaines Willcox et McDuffie
  • Compagnie B : « Tattnall Rangers »[4](p148) - (rangers de Tattnall) - comté de Tattnall, capitaines Johnson et A.P. McRae
  • Compagnie C : « Brooks Rifles » et « Wiregrass Riflemen » (fusiliers de Brooks et fusilier de Wiregrass) (comtés de Brooks et de Thomas, capitaines McDonald et Edmonson
  • Compagnie D : « DeKalb Guards »[4](p43) - (gardes de DeKalb) - comté de Bulloch, capitaines Kennedy et Tillman
  • Compagnie E : « Montgomery Sharpshooters »[4](p102) - (tireurs d'élite de Montgomery) - comté de Montgomery, capitaines McArthur et T.M. McRae
  • Compagnie F : « The Stark/Starke Guards »[4](p143) - (gardes de Starke)
  • Compagnie G : « Wilkes Guards » - (gardes de Wilkes) - comté de Wilkes, capitaines Fannin et Colley
  • Compagnie H : « Tattnall Volunteers » - (volontaires de Tattnall) - comté de Tattnall, capitaine Dasher
  • Compagnie I : « Thompson Guards »[4](p150) - gardes de Thompson - comtés de Macon et Bibb, capitaine Van Valkenburg)
  • Compagnie K : formée avec des volontaires des compagnies A-I (capitaine Sharpe)

Pertes[modifier | modifier le code]

Lors de la bataille de Monocacy, le régiment perd 65 % de ses effectifs, dont le colonel John H. Lamar et le lieutenant-colonel James D. Van Valkenburg[1](p214).

Mémoire[modifier | modifier le code]

George Washington Nichols, dans son autobiographie, A Soldier's Story of His Regiment, décrit la vie dans le 61st Georgia Infantry pendant la guerre de Sécession.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) G.W. Nichols, A Soldier's Story of His Regiment (61st Georgia) and Incidentally of the Lawton-Gordon-Evans Brigade Army of Northern Virginia, Jesup, GA
  • (en) Evans County Historical Society, A History of Evans County, Georgia, Claxton, GA, Evans County Claxton Historial Society, , 617 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Samuel P. Richards, Sam Richards's Civil War diary : a chronicle of the Atlanta home front, University of Georgia Press, (ISBN 9780820329994 et 0820329991, OCLC 276338604, lire en ligne)
  2. a et b (en) Marc Leepson, Desperate engagement : how a little-known civil war battle saved washington, d.c., and changed american history, St. Martin's Press, (ISBN 9781466851702 et 1466851708, OCLC 865113180, lire en ligne)
  3. (en) Ezra Ayers Carman, The Maryland Campaign of September 1862 : Ezra A. Carman's definitive study of the Union and Confederate armies at Antietam (ISBN 9780203941409, 0203941403 et 9781135912352, OCLC 1082213524, lire en ligne)
  4. a b c d et e (en) Local Designations of Confederate Troops, Ithaca, New York, Cornell University Library, , 182 p.