149th New York Infantry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

149th Regiment New York Volunteer Infantry
Image illustrative de l’article 149th New York Infantry

Création
Dissolution
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Branche Infanterie
Guerres Guerre de Sécession
Commandant historique Henry Alanson Barnum

Le 149th New YorkVolunteer Infantry Regiment est un régiment d'infanterie qui a servi dans l'armée de l'Union pendant la guerre de Sécession.

Service[modifier | modifier le code]

Le 149th New York Infantere est organisé à Syracuse, New York, et entre en service le 18 septembre 1862.

Organisation[modifier | modifier le code]

Campagnes[modifier | modifier le code]

Le régiment, sous le commandement d'Henry A. Barnum, quitte Syracuse le , et dans un court laps de temps rejoint l'armée du général McClellan de l'armée. Il est affecté à la troisième brigade de la division de Geary du douzième corps, au sein duquel il combat à Chancellorsville[note 1], perdant 15 tués et 68 blessés, et 103 capturés ou disparus.

Monument de Gettysburg

À Gettysburg , le régiment participe à la célèbre défense de Culp's Hill, faite par la brigade du général Greene, au cours duquel le 149th New York, combattant derrière des parapets, perd 6 tués, 46 blessés et 3 disparus, mais inflige beaucoup plus de pertes à ses assaillants.

Avec le douzième corps, il est transféré dans l'armée du Cumberland, et les gars d'Onondaga combattent aussi courageusement dans le Tennessee qu'en Virginie ou à Gettysburg. Le régiment participe à la bataille de Wauhatchie les et [1](p194-206),[note 2]. À Lookout Mountain, Tennessee, ils capturent cinq drapeaux, alors qu'ils se battent sous le commandement de Hooker dans cette affaire mémorable, leurs pertes s'élevant à 10 tués et 64 blessés.

Avant de commencer la campagne d'Atlanta, le douzième corps est désigné comme le vingtième, son commandement étant donné au général Hooker. Le régiment commence cette campagne avec 380 hommes au combat, dont 136 sont tués ou blessés avant d'arriver à Atlanta. Le lieutenant colonel Charles B. Randall, un officier vaillant et compétent, est tué à Peach Tree Creek, au cours de l'action où le régiment a subi ses plus lourdes pertes pendant la campagne, ses victimes s'élevant à 17 tués, 25 blessés et 10 disparus.

Le régiment, après avoir marché avec Sherman vers la mer est activement engagé lors du siège de Savannah, puis progresse dans les Carolines pendant l'ultime campagne qui se termine avec la capitulation de Johnston.

Le régiment est libéré du service le , après avoir participé à la grande revue des armées.

Mémoire[modifier | modifier le code]

Six médailles d'Honneur ont été décernés à des membres du 149th, dont une au colonel Barnum.

Effectifs et pertes totales[modifier | modifier le code]

Le régiment a perdu 4 officiers et 129 soldats tués ou blessés mortellement et 78 soldats qui sont morts de maladie, pour un nombre total de décès de 211[2].

Commandants[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) George K. Collins, Memories of the 149th Regt. N. Y. Vol. Inft., 3d Brig., 2 Div., 12th and 20th A. C., , 426 p.
  2. http://www.civilwararchive.com/Unreghst/unnyinf5.htm Site des archives de la guerre de Sécession selon Dyer, Frederick Henry.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]